En Autriche, l’islam recule… et le Monde, supplétif du CCIF, pleurniche sur les musulmans


En Autriche, l’islam recule… et le Monde, supplétif du CCIF,  pleurniche sur les musulmans

Le titre de l’article écrit par Blaise Gauquelin, correspondant du Monde en Autriche , est explicite :

En Autriche, il ne fait pas bon être musulman

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2019/05/17/en-autriche-il-ne-fait-pas-bon-etre-musulman_5463461_4500055.html

.

Carrément ! Parce que le FPÖ est au pouvoir et ne veut pas voir progresser l’islamisation de leur pays, voilà que le Monde fait le boulot du CCIF, carrément ! 

Il est vrai que le FPÖ expulse pas dizaines des imams qui prêchent la haine. Cela a l’air de déranger le Gauquelin.

Il est vrai que les élus du  FPÖ ne mâchent pas leurs mots et dénoncent les risques de voir les petits musulmans en école coranique devenir des terroristes :

L’ONG SOS Mitmensch a relevé pas moins de vingt prises de parole de ministres ou de membres de la direction du FPÖ pouvant être qualifiées de racistes à l’encontre des musulmans. « C’est pour cela que j’ai décidé de porter plainte, affirme Ümit Vural. Cette incitation à la haine, sciemment entretenue par calcul politique, doit cesser. Etant donné le contexte international, M. Strache ne doit plus pouvoir dire, depuis sa position de vice-chancelier, que dans des jardins d’enfants viennois, des mineurs sont éduqués à devenir des martyrs ou qu’il y a un lien entre le pourcentage de citoyens musulmans et les conditions d’une guerre civile. »

.

Les pauvres musulmans, on en pleurerait !

Ça commence dur : Les gens ont peur d’être victimes d’un attentat et ils viennent moins nombreux. 

Quel rapport avec l’Autriche et avec le FPÖ, direz-vous, éberlués.

Elémentaire mes chers amis. L’oeil pointu de Coquelin a tout vu, tout compris. Parce qu’il y a eu un attentat à Christchurch, le risque  serait grand d’en voir un du même genre en Autriche :

Le 15 mars, il y a eu cinquante morts lors de l’attaque de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, dirigée contre des mosquées. L’angoisse de vivre un tel événement pétrifie la communauté. »

S’ils craignent pour leur vie, c’est également parce que les musulmans d’Autriche ont conscience d’évoluer dans un contexte tout à fait particulier. Ils sont officiellement enregistrés, c’est la loi. Et représentent 8 % des 8,8 millions d’Autrichiens, ce qui est l’un des taux les plus élevés de l’Union européenne. Or les électeurs plébiscitent une extrême droite qui les stigmatise depuis des années et qui, de nouveau, les a placés au cœur de sa campagne pour les élections européennes.

L’est complètement à la ramasse, le Gauquelin, moi je vous le dis. La Nouvelle Zélande est dirigée par une islamophile folle… cela n’a pas empêché l’attentat.

Au contraire. Oui, au contraire, car, comme je l’ai expliqué au lendemain des attentats de Nouvelle Zélande, il est évident que le meilleur rempart contre les attentats est la dénonciation de l’islam, afin que celui-ci devienne moins visible, moins revendicatif, moins  agressif et suscite donc moins de réactions des Brenton Tarrant susceptibles de passer à l’acte.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/15/cest-parce-quil-ny-a-pas-assez-dislamophobes-quil-y-a-des-attentats-contre-des-mosquees/

.

Le journaleux Gauquelin devrait donc, en toute logique, rassurer les musulmans en leur disant que c’est sans doute en Autriche qu’ils sont les plus à l’abri, grâce à la présence gouvernementale du FPÖ qui ne peut que rassurer les islamophobes et éviter que des gens désespérés ne pètent les plombs et ne commettent des actions dramatiques et inutiles.

En effet, la ligne du FPÖ que rapporte Gauquelin est et lucide et sans ambiguïtés, sans faux-semblant, sans dhimmitude. L’Autriche d’abord : :

Selon elle, la crise des réfugiés de 2015 a prouvé que la civilisation européenne est menacée par les flux de population en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique. « L’Australien Brenton Tarrant a justifié l’assassinat en masse de nos coreligionnaires (le suprémaciste blanc est inculpé des 50 meurtres) en évoquant un prétendu grand remplacement des populations occidentales, rappelle Ümit Vural, président de l’IGGÖ. Or le vice-chancelier, Heinz-Christian Strache, qui est le chef du FPÖ [Parti de la liberté d’Autriche, extrême droite], estime que cette expression est légitime. »

.

Et les musulmans de se plaindre d’une prétendue montée de l’islamophobie. Les exemples donnés par Gauquelin sont risibles :

-on regarde de travers une femme en tchador...  jamais avant la présence du FPÖ au gouvernement, vraiment ? Oh la menteuse !

A la caisse on prend la peine d’expliquer lentement les choses à une voilée, la prenant pour une étrangère… voilà un acte islamophobe !

Une femme en burkini traitée de truie à la piscine ? Pas sûr que ce soit vrai, mais vu le nombre de femmes traitées de salopes et de putains par des musulmans vivant en Europe parce qu’elles montrent leurs jambes ou leur décolleté, ou bien ne sont pas voilées… on ne va pas en faire un fromage ! Quand est-ce qu’il dénonce le harcèlement et les agressions du quartier de La Chapelle, le Gauquelin ?

-Ce n’est pas bien de dire à un migrant qu’on ferait mieux de gazer des gens comme lui, il suffit de dire qu’on devrait le renvoyer chez lui, mais l’histoire ne dit pas ce que le dit syrien avait fait ou dit pour mériter une telle réponse… Comme le CCIF, le Monde ment et essaie de manipuler.

 

Depuis le retour au pouvoir du FPÖ il y a un an et demi, à la faveur d’une coalition avec les conservateurs, ce qu’on appelle le « vivre-ensemble » s’est considérablement dégradé en Autriche. Entre 2017 et 2018, le nombre des agressions, insultes ou discriminations dont les musulmans ont fait l’objet a bondi de 309 à 540. « Dans la rue, on me regarde de travers à cause de mon tchador », témoigne Betül Yokus, 20 ans, étudiante en sociologie. « A la caisse du supermarché, on me parle comme à une imbécile, car on pense que je ne comprends pas l’allemand, alors que je suis autrichienne. » A la piscine, une demoiselle en burkini s’est fait traiter de « truie ». Dans le bus, un réfugié syrien a entendu une vieille dame lui lancer qu’on ferait mieux de « gazer » les gens comme lui. Face à de tels propos, les musulmans se sentent désarmés. 

 

Et le Gauquelin de mentir sciemment :

S’ils craignent pour leur vie, c’est également parce que les musulmans d’Autriche ont conscience d’évoluer dans un contexte tout à fait particulier. Ils sont officiellement enregistrés, c’est la loi. Et représentent 8 % des 8,8 millions d’Autrichiens, ce qui est l’un des taux les plus élevés de l’Union européenne.

Si les statistiques ethniques et/ou religieuses sont autorisées en Autriche ce n’est pas le cas dans tous les pays d’Europe et en tout cas pas en France. Or, en France on est largement au-dessus des 8% de Français parmi les musulmans. La France est le pays le plus islamisé, selon les statistiques acceptées et reconnues, même si les chiffres sont bidouillés à la baisse pour maquiller une réalité qui fait peur (la réalité est vraisemblablement de 15 à 20 millions de musulmans en France, ce qui fait entre 20 et 30 pour cent… Et on s’étonne ensuite que l’immigration-islamisation soit un enjeu important pour les prochaines européennes…

Et le Gauquelin d’essayer de faire passer le FPÖ pour un parti d’extrême-droite raciste :

Quand les journalistes qui veulent évoquer les positions du FPÖ ne sont pas boycottés, ils sont menacés. Le 23 avril, interrogé par la télévision publique ORF pour le lancement de sa campagne, le candidat de ce parti au Parlement européen, Harald Vilimsky, a promis à un présentateur des « représailles », parce qu’il avait comparé les affiches de l’extrême droite caricaturant les musulmans aux matériaux de propagande hitlérienne antisémite. Il n’a de cesse de dénoncer « les avancées de l’islam politique » dont il entend « protéger les Autrichiens ». Le FPÖ accompagne systématiquement sa communication de visuels présentant des femmes en burqa ou en niqab. Pourtant, une infime minorité des musulmans revendique son appartenance à un islam rigoriste.

 

Bref, pour ce triste journaleux, ne pas accepter d’être comparé à Hitler par les medias serait une atteinte aux droits fondamentaux des journaleux.

Mais la bonne nouvelle, c’est que même l’opposition n’essaie pas de défendre l’indéfendable, soit l’islam et l’islamisation de l’Autriche. Comme si un processus irréversible était enclenché… Comme s’ils avaient compris que dorénavant l’islam serait un handicap pour se faire élire. 

La communauté musulmane ne sait plus vers qui se tourner. « Ce qui me choque le plus, c’est l’absence de réaction de l’opposition, soupire Ümit Vural. Nous sommes, traditionnellement, les descendants d’ouvriers turcs ou bosniaques ayant construit ce pays. On devrait être protégés par la gauche. Voilà comment on est remerciés. » De fait, le Parti social-démocrate SPÖ semble tétanisé par la situation. De peur de perdre des points dans les sondages, il ne monte pas au créneau pour cette minorité. Les musulmans organisent donc eux-mêmes des séminaires. Ils tentent d’apprendre aux participants comment réagir en cas d’agression. Muhamed Ali, 14 ans, ne s’y rendra certainement pas. Traité de « sale musulman de merde » après avoir marqué un but avec son équipe de foot, il ne veut pas rester dans la ville qui l’a vu naître : « Je vais aller en Turquie, comme mes frères qui sont déjà partis. Je me sentirai mieux là-bas », déplore-t-il.

Bientôt il n’y aura plus que la France de Macron pour accepter les horreurs islamiques.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “En Autriche, l’islam recule… et le Monde, supplétif du CCIF, pleurniche sur les musulmans

  1. SarisseSarisse

    Encore une resucée du « fascisme » et des années trente et du grand n’importe quoi cf l’ouvrage d’un Michaël Foessel  » (Récidive 1938 Presses Universitaires de France) j’espère que les melleures plumes de RR et de RL en feront une analyses critique.

    Le vrai fascisme s’installe et il a pourtant un nom et c’est surtout l’islamisme.
    L’attaque idéologique est de plus en plus tendue.

    Madame Tasin, et beaucoup d’islamo-résistants en auront assez d’être assimilés à la bête immonde et les « heures les plus sombres de notre histoire », nous sommes démocrates au sens vrai du terme b..del!

    Le seule fascisme qui avance c’est celui des frères musulmans.

    D’un côté kes intelligents et de l’autre les vilains racistes, fascistes au front bas, sans doutes les Zemmour, les Onfray, en fontbil bien partie, ras le bol, il faut répondre, ni Salvini, ni Orbàn n’ont jamais remis ni démocratie ni sufrage universel en question, ils sont allé au peuple, naturellement.

  2. AvatarFomalo

    Ce 18 mai un débat ce matin, émission trop courte d’Alain Finkielkraut sur France- culture, entre Mathieu Bock Côté et Laurent Joffrin le pirouettiste. A écouter absolument !

  3. Avatarhollender

    Ça bouge, et le 27 MAI , ça va commencer à cogiter pour repartir au sud, au bled et au sud du Sahara.!!
    On vide les mangeoires, on coupe les allocations familiales des géniteurs.
    VOLS DE GROUPES et CROISIÈRES de MASSE pour les illégaux et fouteurs de merde en tous genres.

    Mohamed, tu n’as pas de papiers, pas de qualifications, pas de boulot, pas de domicile…… ADIEU, ……retour à ton point d’origine, personne ne t’a demandé de venir nous pourrir la vie !!!! et surtout PAS DE PRIME au départ pour que tu puisse revenir par une autre route. Ton continent c’est l’Afrique !!

    Tes besoins, c’est à TON PAYS d’y subvenir , pas aux « racistes infidèles blancs »

    Bon voyage à tous

  4. Avatarcalvo

    Souvenez-vous:
    Gilbert Bécaud chantait: « Et en plus de tout ça, on vous donne en étrennes, « l’ACCENT QUI SE PROMENE »et qui n’en finit pas….
    Ca n’a pas beaucoup changé, sauf que là, on n’y comprend rien: ils le font même exprès vu qu’ils ont colonisé.

  5. AvatarDorylée

    « …On devrait être protégés par la gauche. Voilà comment on est remerciés… » En français, quand un ouvrier est  » remercié  » cela signifie qu’il est foutu à la porte et qu’il n’a plus qu’à rentrer chez lui, si vous voyez ce que je veux dire…

  6. Avatarfrejusien

    Partout où ils se trouvent , ils se vantent d’avoir construit le pays, comme si , sans eux, on n’était rien,

    mais quelle outrecuidance !!!
    qu’ils prouvent leurs formidables capacités dans leurs pays d’origine, ensuite on pourra y croire,
    on leur fait l’aumône d’un balai, et ils se prennent pour des ingénieurs !!!

    DEHORS OUT DEHORS !!!!
    rentrez chez vous !!!

  7. AvatarMachinchose

    « Nous sommes, traditionnellement, les descendants d’ouvriers turcs ou bosniaques ayant construit ce pays.  »

    tiens!! le verbe « construire » serait donc un synonyme du verbe « envahir  » ???

Comments are closed.