Bénin : qui a donné l’ordre aux militaires tués de monter à l’assaut sans tirer ?


Bénin : qui a donné l’ordre aux militaires tués de monter à l’assaut sans tirer ?

UN CASSE-PIPE ELECTORALISTE ?

C’est une question que l’on peut décemment se poser après avoir vu avec quelle prestance narcissique l' »enfant Roi-Guerrier » s’en est allé, seul, passer le troupes en revue, lors de l’hommage rendu aux Invalides à nos deux héros des commandos marine…

Sauf erreur, le protocole militaire impose l’accompagnement par un officier de haut rang. Aux Invalides, celui-ci est généralement le Gouverneur militaire de Paris… Mais, bon, tout ce folklore rappellerait peut-être trop l’ancien monde …et …merci Brigitte pour tes cours de maintien !!… La politique spectacle bientôt primée à Cannes ???

.

L’intervention dans laquelle nos deux valeureux garçons sont tombés nous amène à nous interroger sur la ligne de conduite de l’Etat-major des armées. Si, toutefois, la décision de sauvetage d’otages ou de civils en danger relève bien de la compétence de l’E.M.A..  En effet, après l’attentat du Bataclan, le 13 Novembre 2015, nous nous souvenons que le Général Le Ray-Gouverneur militaire de Paris-avait répondu à la commission de l’Assemblée Nationale qui enquêtait sur les raisons de l’ordre donné aux huit soldats de l’opération « Sentinelle » de ne pas intervenir dans la place où il y eut pourtant 90 morts et des centaines de blessés, en énonçant le principe suivant : << Il est impensable de mettre des soldats en danger dans l’espoir hypothétique de sauver d’autres personnes>> …Il est vrai que cela se passait sous la mandature précédente.  Ayant, depuis, changé de « Chef des Armées », aurions-nous aussi changé de stratégie militaire?

.

Il semblait que jusqu’ici, le titre de « Chef des Armées » n’était qu’était qu’officiel et virtuel, sauf la décision de déclencher le « feu nucléaire », car il est des métiers où le professionnalisme est indispensable, et, tout spécialement celui de chef de guerre ayant l’expérience du terrain.

La rumeur circulant qu’afin de préserver la vie des otages, les deux commandos avaient ordre de monter à l’assaut sans arroser l’ennemi –ce qui est difficilement évitable dans ce genre d’opération — il serait intéressant de savoir de qui émanait cet ordre…

.

L’Assemblée Nationale prendra-elle l’initiative de créer une commission à ce sujet ?…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “Bénin : qui a donné l’ordre aux militaires tués de monter à l’assaut sans tirer ?

  1. AvatarUN GAULOIS

    « L’Assemblée Nationale prendra-elle l’initiative de créer une commission à ce sujet ?… »

    Très très bonne question en effet. Qui a donné l’ordre d’envoyer ces 2 hommes à l’abattoir?

  2. AvatarHellen

    L’Assemblée Nationale prendra-elle l’initiative de créer une commission à ce sujet ?…

    J’en doute très fort…
    L’enfant-roi est en séquence pré-électoral…!!!!

    En tous les cas, j’ai été mariée avec un militaire… et effectivement, ils ne tirent pas, si l’ordre de tirer n’a pas été donné… qui plus est, si l’ordre donné à été : « Ne pas tirer sans en avoir reçu l’ordre »…!

    Les militaires que je connaissais s’amusaient parfois même à dire : « Après l’ordre… attendre le contre-ordre…!!! ne pas se précipiter car …, ça arrive souvent…!

  3. Avatardmarie

    Sans doute espérait-il redorer son blason. Malheureusement pour ces deux jeunes hommes courageux.
    Ce pédant égocentrique et cynique devient un peu plus abominable chaque jour qui passe …
    Aujourd’hui plus qu’hier… et bien moins que demain !

  4. AvatarStéphane

    Même si ce n’est pas tout à fait le sujet, ce qui est aberrant, c’est qu’un type qui n’a jamais appris à marcher en ordre serré ni même porté un uniforme, se retrouve chef des armées.

  5. Avatarinconnue

    je pen se que ces deux braves soldats ont été purement et simplement sacrifiés pour deux imbéciles et ont dû avoir des ordres incongrus

  6. AvatarGAVIVA

    je ne peux pas dire que je m’y connaisse en opérations militaires mais il me semble que si on donne l’ordre de prendre d’assaut sans tirer c’est parce que d’autres tireurs sont censés les « couvrir ». Enfin je pense, je crois, je suppose.
    Un ordre qui s’égare en amont, du coup pas de couverture en aval, ils y avait des choses à cacher et ces deux soldats étaient en qque sorte « gênants »???
    Mystère, mais ça sent très mauvais cette affaire.

  7. AvatarJeanne

    Oui ! On peut se poser des questions.
    Oui ! je l’ai aussi trouvé odieux et imbu de sa personne marchant seul !

    Qu’Est-ce qu’elle fichait là, au milieu la brigitte ?
    ce n’était pas une réception mondaine !

  8. Avatarexocet

    qui devait être délivrés dans cette histoire, les deux grandes folles ou une des deux femmes, rien ne dit que l’une des femmes n’était pas une espionne, aux vingt heures ont nous a fait voir seulement qu’une des femmes, mais l’autre celle qui est américaine ont ne la pas vu, même en photo, pourquoi, est-ce que quelqu’un parmi vous a vu son visage.

  9. AvatarRomuald

    Par respect a mes frères d’armes morts héroïquement , et par mon droit de réserve je ne citerai aucune opinion personnelle sur l’origine et exécution de cette mission , pour certains les méthodes infiltrations et extraction peuvent être considérées étranges. , mais tout a fait normales pour les unités d’élites concernées…quant aux chef des armées macron, ce freluquet n’a aucune compétence en sûreté et gestion militaire, heureusement que nos cadres supérieurs le sont. , nous sommes de plus en plus nombreux a le constater dans armée. , c’est homme va mener la France a son pire cauchemar. . R M

  10. AvatarMorbleu

    (Ce ne sont pas les meilleures qualités du soldat que vous donnez , mais bon c’est un fait si le président ne connaît pas un minimum le truc c’est chaud)

  11. AvatarJonathan

    Oui, sans oublier qu’il est aussi la seule personne pouvant décider de la mise en œuvre de notre Dissuasion nucléaire.
    C’est là une véritable tare – une de plus – de la raiepublique, qui pourrait un jour, de nouveau, coûter très cher à la France…

  12. AvatarJonathan

    On ne peut plus comprendre ni surtout accepter un tel discours. Allez-vous un jour être capables de sortir de votre devoir de réserve, de votre obéissance aux ordres, et cesser de répéter comme des perroquets cet insupportable discours formaté ?
    Vous dites que vous êtes « de plus en plus nombreux à constater » que celui qui est le chef des armées n’a aucune compétence… A la bonne heure ! C’est maintenant que vous commencez à comprendre ce que tous les Français savent depuis le début ?

    Franchement, vous les militaires, vous commencez vraiment à m’inquiéter. Je ne doute pas que vous soyez compétents pour effectuer vos missions, mais je doute que vous ayez conscience de la finalité de votre mission.

  13. AvatarJonathan

    Hellen, vous touchez du doigt à ce qui est le cœur du problème : l’obéissance aveugle aux ordres donnés. On a vu ce que ça a donné au Bataclan, comme on a vu ce que ça a donné en Allemagne après 1933.

    En tout cas, les deux militaires tués ont toute l’éternité devant eux, maintenant, pour attendre le contre-ordre.

  14. Avatarangoulafre

    Comme quoi, il y a les « chefs de guerre » et ceux qui ne savent pas par quel bout se tient un fusil -sauf celui pour la chasse au faisan et autres gibiers – tel le fils à Guillaume II.
    On a vu ce que ça a donné, du côté de Verdun.

  15. AvatarMalou30

    Tout dans ces obsèques m’ont mises en colère , l’hommage était nécessaire à nos deux soldats d’élites , morts inutilement pour 2 déchets, d’abord le passage en revu des troupes par un antimilitariste et un antifrancais, ensuite de quoi Mme femme-mère se mêle d’aller serrer la main des familles , ce rôle devait être à la ministre des armées ! J’espère que le maquillage a tenu aux larmes de crocodile de Mme.

  16. AvatarJoël

    Ce ne sont que des suppositions, mais :
    1 L’attaque se déroule de nuit, donc les commandos étaient sûrement équipés de jumelles de vision nocturne. Ils pouvaient donc très bien distinguer ceux qui étaient armés.
    2 Les otages étaient probablement assis ou couchés au sol par rapport aux terroristes qui devaient être debout puisqu’alertés.
    3 Alors que les soldats étaient à la recherche de 2 ressortissants Français, ils se retrouvent avec 2 autres otages supplémentaires, ce qui a pu prêter à confusion. Étaient-ils au courant avant l’intervention ou ont-ils découvert ça sur le terrain ?
    Il y a effectivement quelques zones d’ombre dans cette intervention.

  17. AvatarFilouthai

    Oui, et qui est l’otage américaine qui a été sauvée, et dont nous n’avons eu aucune photo ?

  18. AvatarAmélie Poulain

    @Jonathan

    « Franchement, vous les militaires, vous commencez vraiment à m’inquiéter. »

    Moi ce qui m’inquiéterait ce serait une armée qui ne tiendrait aucun compte de la hiérarchie et des ordres, c’est la condition sine qua non de son fonctionnement au risque de l’anarchie et du n’importe quoi voire de missions rendues impossibles si chacun n’en faisait qu’à sa tête.

    Quand on s’engage, on le sait, on obéit, on n’est pas là pour réfléchir à la pertinence des ordres donnés ou pas dont on n’est d’ailleurs pas toujours informé du sens donné plus haut (à moins bien sûr que sur le terrain l’on puisse relever une incapacité manifeste de celui qui dirige), c’est comme cela qu’une armée d’Etat fonctionne et pas autrement.

    Cela se comprend même si on ne peut qu’être sensible à certaines erreurs et inepties quand il y en a du commandement qui est sous les ordres (lui-même, eh oui) des Politiques en place et notamment du Président de la République.

    Ce n’est pas pour rien que l’on parle de « corps » d’Armées, s’il n’y a plus de « corps » mais plus que des éléments disparates qui n’agissent pour leur propre compte et ou qu’à leur tête, il n’y a plus de « corps » donc plus d’Armée.

  19. AvatarMorbleu

    En réalité on ne sait pas ce qu il s’est passé donc on peut supposer plein de choses Là pour le coup les seuls à savoir ce sont bel et bien les militaires et Macron nous….🤡

  20. Avatardmarie

    il y a eu deux otages : une américaine et une sud ou nord-coréenne…
    aucune nouvelle de l’une ou de l’autre… mystère absolu.
    est-ce ces femmes qui étaient d’abord concernées par ce sauvetage ? les 2 nigauds ne seraient que le prétexte à l’intervention ?

  21. Avatarjoud

    C’est le chef du commando qui décide sur place selon la situation ( A.J. Ancien chef d’un commando de chasse et 00338 Gascogne).

  22. AvatarClaude

    https://reseauinternational.net/du-nouveau-sur-loperation-militaire-americano-francaise-au-burkina-faso/

    Il y a quelque temps j’avais trouvé une autre explication , (voir le lien) et je m’étais demandé ce qu’il fallait en penser?

    Lorsque plusieurs personnes s’étonnent de n’avoir pas vu l’otage américaine et, pendant très peu de temps , la coréenne, je me dis que tout compte fait , cette autre version n’est peut être pas aussi étonnante que ça, ce qui expliquerait également pourquoi un tel dispositif a été engagé très rapidement avec une unité de commandos marins, unité d’élite

    C’est vrai que cela parait bizarre un tel déploiement pour ces 2 imbéciles qui sont allés , contre tous conseils de prudence, se fourrer eux mêmes dans la gueule du loup.

  23. Avatarangie

    A Amélie Poulain… il y a à boire et à manger dans vos propos. Les généraux d’Hitler et leurs subordonnés, n’ont fait qu’obéir aux ordres et pourtant certains sont encore recherchés aujourd’hui…
    Pour vous l’obéissance est illimitée… et bien non. Il y a des limites à tout. Que l’on soit militaire ou employé de supermarché, l’obéissance est la règle dans le respect de la loi.
    Privé, public, civil ou militaire, il y a une hiérarchie. Vous prenez les gens pour de la chair à canon !!!

Comments are closed.