Voyage de noce des otages au Bénin : incompétence et manipulation du journaleux Fabrice Bluszez


Voyage de noce des otages au Bénin : incompétence et manipulation du journaleux Fabrice Bluszez

Fabrice Bluszez travaille chez parisdepeches.fr et ce samedi 11 mai il a commis un article de propagande si mal ficelé qu’on se demande si c’est de la propagande ou, plus simplement, une magistrale démonstration d’incompétence.

L’article en question c’est celui-là :
https://www.parisdepeches.fr/16-Politique/2048-France/13485-Les_deux_otages_voyages_noces.html
où notre journaleux de compétition affirme doctement :

« Les deux otages français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, étaient-ils en voyage de noces au Bénin ? C’est la rumeur sur Internet ce samedi 11 mai. Vrai ou faux ? On ne sait pas. »

On ne sait pas ?!

Il a eu son diplôme de journaleux où, celui-là ? Dans une pochette surprise ?
Parce que même si ces diplômes sont toujours issus des paquets de lessive Bonux, il y a des limites !

A l’appui de son indécision catégorique, il cite cet extrait du Figaro :
https://www.parisdepeches.fr/_img/uploaded/images/voyagedenoces.jpg
On peut y lire (quand on sait lire) : « ils étaient en voyage de noces dans le parc national de la pendjari »

Or voilà que Fabrice Bluszez affirme :

« Voici la « source » de cette information, attribuée au Figaro… Mais qu’on ne trouvera nulle part dans ce quotidien.« 

Comment ça, on ne la trouvera nulle part dans ce quotidien ?!

Il suffit de faire ce que le moindre gamin sait faire maintenant dès 14 ans (voire même moins) : prendre une phrase du texte et chercher cette phrase, entre guillemets, sur Google.
Et quand on fait ça avec l’extrait
« ils étaient en voyage de noces dans le parc national de la pendjari »
le PREMIER résultat renvoyé par Google est le lien suivant :
http://www.lefigaro.fr/international/deux-francais-enleves-au-benin-ont-ete-liberes-au-burkina-faso-20190510
dans lequel on peut lire :

« Les deux Français libérés, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, avaient pour leur part été enlevés le 1er mai, alors qu’ils étaient en voyage de noces dans le parc national de la Pendjari, dans le nord du Bénin, une réserve frontalière avec le Burkina Faso. »

Dire que « on ne trouvera nulle part dans ce quotidien. » la source citée, c’est un peu fort de café !

.

Encore de la propagande, toujours de la propagande, des mensonges bâtis sur des mensonges, des châteaux de cartes édifiés sur du sable…

Outre permettre aux catins qui turbinent dans les rédactions de toucher une part du gâteau des subventions généreusement distribuées à la presse écrite par le grand corrupteur en chef, j’ai nommé l’Etat (déliquescent) lui-même, quel est donc ici le but de cette propagande ?

Dans cet exemple, outre le classique faire croire que les médias de réinformation mentent, l’autre but c’est de faire passer deux messages :

– les homos ont les mêmes droits que les hétéros .
Ah oui, oui, on confirme : ils ont même, comme certains hétéros, le droit d’être de sacrés connards, et là ils ne s’en sont pas privés .

– Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello sont morts au combat pas spécialement pour sauver ces otages mais pour « l’intérêt supérieur de la Nation ».
Ouais, ouais, « l’intérêt supérieur de la Nation » c’est de faire ce qui n’a jamais été fait pour aucun otage auparavant, aller arracher deux    irresponsables d’entre les griffes de méchants coranistes plein de poils et de kalashnikov, au beau milieu du désert, là où on te voit arriver à 10 km, sur ordre d’un président dont la campagne électorale n’est pas loin de lui valoir le brevet de chuteur opérationnel sous oxygène et qui a nettement besoin de retrouver de la popularité en montrant oh combien il est viril, parce que la compagnie de sa mamie et de ses beaux Noirs luisants de sueur ça le fait pas vraiment. Deux morts, c’est juste pour « l’intérêt supérieur de la Nation », mais oui, c’est cela, ouiiiii, on n’en doute point…

?

Vous vous demandez de quel bord politique peut bien être ce FABRICE BLUSZEZ ?
Vous supputez qu’il est de gauche mais vous ne savez pas jusqu’à quel niveau ?
Hé bien je vais vous le dire, moi : jusqu’au cou il est de gauche, jusqu’au cou, là où il rêve de vous passer la corde pour vous pendre, vous qui osez, cuistres, ne pas penser comme lui.
C’est un « lapsus révélateur » dans son texte qui me permet de l’affirmer sans ambages.

En plus de nos deux folles, il y avait deux autres otages, deux femmes, une américaine et une Sud-coréenne, une Sud-coréenne qui, dans l’article de ce cher FABRICE BLUSZEZ s’est par magie métamorphosée en la citoyenne modèle de ses fantasmes extrêmement gauchistes : sous sa plume la Sud-coréenne est subitement devenue… NORD-coréenne, une camarade de la révolution prolétarienne internationale communiste héroïque qui a eu le courage de passer « avec eux à Villacoublay », contrairement à la lâche impérialiste « Américaine, qui a choisi un autre chemin… »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Voyage de noce des otages au Bénin : incompétence et manipulation du journaleux Fabrice Bluszez

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Une lune de miel qui pourrait révéler d’autres choses ; sans rien affirmer, au conditionnel : POURRAIT RÉVÉLER une histoire comme celle de « Fredo fait du safari photo en Thaïlande » ou « Djack à la Roseraie, paradis botanique »….
    Il pourrait aussi être question d’autre chose, plus politique…. Les enquêteurs, euh, non ! les journalistes, euh, non ! Certains alerteurs de la toile internationale feront certainement la lumière totale sur cette histoire, qu’elle soit claire ou sordide mais en tout cas ils nous apporterons les clefs de l’affaire.

    Après le très mondialement remarqué safari en Thaïlande de Frédéric Miterrand, la chasse aux vautours a permis un grand ménage et les locaux ont pu protéger mieux qu’auparavant leur progéniture de la prédation. C’était bien ; c’était pas cher paraît-il et on contribuait à l’économie du pays en faisant du tourisme thématique. Les locaux étant devenus plus regardant sur ce thème touristique ; il a fallu délocaliser. Et ce tourisme s’est déplacer en Afrique, ou disons qu’il est devenu plus prospère sur ce continent.
    ______________________________________________
    BÉNIN
    :::: http://www.rfi.fr/contenu/benin-chronologie-dates-geographie-demographie-economie-chiffres
    ——>Bénin tourisme
    :::: https://benin-tourisme.com

    ECPAT-FRANCE (PUBLICATIONS À L’INTERNATIONAL)
    :::: https://ecpat-france.fr/definitions/
    ——> L’exploitation sexuelle à des fins de prostitutions
    ——> L’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme
    :::: https://ecpat-france.fr/exploitation-tourisme/
    Quels sont les pays concernés par ce phénomène ?
    Historiquement, l’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme était connue en Asie du Sud-Est. ECPAT signifiait d’ailleurs, à sa création, « End Child Prostitution in Asian Tourism ».

    Les hauts lieux du tourisme asiatique avec la Thaïlande ou les Philippines étaient et sont toujours particulièrement connus pour accueillir ce fléau. Mais depuis la Déclaration et l’Agenda pour l’action de Stockholm de 1996, le monde a changé : les frontières se sont ouvertes, les voyages et le tourisme se sont largement développés, les touristes, voyageurs et les acteurs du tourisme se sont multipliés.

    Aujourd’hui donc, tous les pays peuvent être touchés par le phénomène, sur tous les continents. La Thaïlande, le Cambodge, le Népal, le Sri Lanka, la République Dominicaine, le Kenya, le Maroc, Madagascar et plusieurs pays d’Europe de l’Est sont autant de pays où des enfants sont victimes d’exploitation sexuelle dans le contexte des voyages et du tourisme.

    N’hésitez pas à consulter la rubrique Pour aller plus loin et notre centre de ressources afin de compléter vos connaissances sur l’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme.
    …….
    :::: https://ecpat-france.fr/publications-a-linternational/
    ___________________________________________
    – Proxénètes nigérians: à Bénin City, la traite continue malgré le procès de Paris
    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/proxenetes-nigerians-a-benin-city-la-traite-continue-malgre-le-proces-de-paris_3055447.html

    – Soudan: 85 enfants sauvés d’un trafic d’êtres humains
    Par La Rédaction – 10/09/2018
    https://pureactu.com/soudan-85-enfants-sauves-dun-trafic-detres-humains/

    ___________________________________________
    – Le blanchiment des capitaux, l’Ue et l’Afrique
    WATSUP FEBRUARY 20, 2019
    :::: http://drc.watsupafrica.com/news/le-blanchiment-des-capitaux-lue-et-lafrique/

    – Burkina Faso : information sur le traitement réservé aux minorités sexuelles, y compris sur les lois, la protection offerte par l’État et les services de soutien (2014-avril 2016)
    :::: https://www.refworld.org/docid/5729a90e4.html

  2. AvatarFrance

    Je pense qu’il y a un tel racisme anti-homos chez nombre de Français, qu’il n’est vraiment pas utile de révéler dans la presse l’orientation sexuelles des deux tourtereaux. Que nos deux convoleurs aient voulu donner du piquant à leur voyage de noces en l’effectuant dans une zone rouge qualifiée d’extrêmement dangereuse par le ministère des Affaires étrangères est révélateur, chez nos deux pigeons qui s’aiment d’amour tendre, d’une virilité folle et de mâle assurance tout aussi folledingue. Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello sont mort pour deux cons comme leur trou du cul, sur ordre d’un autre dégénéré de la jaquette qui nous tient lieu de président. Pour finir mon propos sur une note d’humour vilement hétéro, à l’ancienne – très mal venue par les temps qui courent, y compris sans doute à Résistance Républicaine – je dirais que dans la paire énamourée et comme leur nom l’indique … Lassimouillas, c’était la femme et Picque, l’homme (rires gras, s’il vous plait).

  3. AvatarAdalbert le Grand

    Cet imbécile reprend aussi une excuse bidon, déclarant que le parc était en zone « non-rouge ».

    Non-rouge, certes, mais orange quand même, ce qui est presque aussi dangereux.

    Je trouve ahurissant et sans exagération criminel d’ainsi tenter de relativiser et minimiser comme les gauchistes en ont malheureusement la triste habitude: en effet, les zones orange du site du ministère (conseils aux voyageurs) sont extrêmement dangereuses, et il ne faut y aller que pour des raisons impératives, et sous protection, accompagné. C’est de la bêtise et de l’inconscience que de laisser entendre qu’elles sont fréquentables pour des voyageurs ou de simples touristes!

    Les zones rouges sont les zones en guerre, ou où l’on rencontre des groupes armés, rebelles etc.

    Les zones orange sont celles ou règne une activité criminelle et une violence endémique à un niveau élevé voire extrême, comme le Honduras les régions du Mexique sous la coupe des cartels (qui tuent 12000 personnes par an!)! Des endroits où tu peux te faire enlever contre rançon comme dans les grandes villes du Brésil. Au Honduras, tu peux te faire tuer à n’importe quel moment pour un dollar, et ton espérance de vie seul dans la rue en tant qu’étranger sans armes à Tegucigalpa doit être de vingt minutes!

    ORANGE, ça veut déjà dire : N’Y ALLEZ PAS, ou alors à vos risques et périls, en sachant ce que vous faites et armé avec des gardes du corps si possible!

    Ce sont des zones où on ne va certainement pas pour faire du tourisme: trop dangereuses.

    Peut-être que le ministère devrait d’ailleurs changer son code couleur, et en rajouter une, car l’échelle en 4 niveaux est je trouve insuffisante : noir (ou violet foncé) à la place du rouge (avec une tête de mort) et rouge pour l’orange actuel, comme cela ça serait clair ; l’orange pour les zones plus glauques de ce qui est actuellement classé indifféremment dans le jaune

    En effet, le jaune est pour les zones ou règne un risque lié à la délinquance ordinaire, essentiellement tournée vers le vol sans violence (pickpockets) ou avec éventuellement violence légères, des risques de bagarre donc où il faut être un peu sur ses gardes et normalement vigilant pour éviter les ennuis… Comme dans pas mal de quartiers périphériques en France… Pour donner une idée, Paris serait une zone jaune pour les touristes si on appliquait le code actuel à la France.

  4. Avatarexocet

    Pourquoi a-t-on envoyé des soldats pour ces deux connards, faut bien concrétiser l’entraînement de nos soldats sur un vrai terrain de combat, éprouver de nouvelles techniques, savoir ce qui marche, et ce qui ne fonctionne pas et d’y remédier, moi je pense que c’est pour cela que ces deux soldats sont morts.

  5. AvatarFomalo

    Les zones rouge/orangé/jaune/.vert/bleu/violet… ouais,d’accord, puisque c’est in extenso le drapeau LGBTQ, dont le domaine est tout- t-à eux, ils peuvent franchir chaque bande alternativement!
    A part ça: qu’allaient-ils faire là- bas précisément? Vivre leur lune de miel avec le frisson de planter leur drapeau arc-en-ciel sur une terra incognita? Si c’était ça, la co….rie outrecuidante de nos touristiques » enseignants » démontrerait qu’elle n’aura plus jamais de frontières.
    Mais je pense que cela se passe peut-être dans un autre domaine. A suivre.

  6. Avatarmoustache et trotinette.

    On comprend mieux pourquoi le chef des tas à donné son feu vert pour aller les chercher.

  7. AvatarPierre ESCANDE

    DEUX FIENTES …..CONTRE …..DEUX HEROS
    Comment exprimer ma colère en apprenant que les deux bobo-gays nouvellement pacsés étaient des enseignants en « voyage de noces »………. ?
    Quelle image donnent-ils à leurs élèves et leurs parents, à toute l’éducation nationale, dont j’ai fait partie durant 40 ans, à toute la société française : une leçon de négligence, d’irresponsabilité, de

    couardise au premier degré pour ne pas dire de lâcheté……..
    C’était leur choix, c’était leur responsabilité, c’était leur désobéissance à l’autorité (s’ils avaient fait un tant soit peu une formation militaire ou le « feu » service nationale, ils sauraient ce qu’est : obéir) : ILS DEVAIENT ASSUMER, être égorgés, peut-être, comme le fut Hervé Gourdel……
    Non, ce sont là, les fientes « professeur.e.s » que nous avons comme responsables de l’éducation de nos enfants et petits-enfants !!
    Regardez leurs gueules ! elles sont à l’image de ce qui reste de notre E.N. qui part en « couilles ».
    De nombreuses générations de « têtes blondes et autres moins blondes » sont, et seront sacrifiées sur l’autel du socialisme décadent, de la gauche caviar, du mélanchonisme, du gender-belcacemiste, du hollendisme-macroniste, du attalisme-holligarque, de l’islam dans toutes ses acceptions , etc…..etc….
    Et ces étrons, ont été reçus, à leur descente de l’avion par leur coreligionnaire : notre
    « lopette nationale », en petit comité (car il craint les sifflets et autres invectives de la populace !!)

    DEUX FIENTES ……. CONTRE ……. DEUX HÉROS !!
    Le compte n’y est pas, la FRANCE perd au change ! D’un côté, deux agents de la « défrancisation », deux colporteurs du « politiquement correct », du renoncement, de la soumission qui finiraient lapidés dans un des 57 pays de la charia …..
    Et de l’autre, deux HOMMES, comme aurait dit Kipling, qui comme des héros antiques ont sacrifié leur vie à la fleur de l’âge !!
    « Gloire à notre France éternelle !
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle !
    Aux martyrs ! aux vaillants ! aux forts ! ……..
    Victor HUGO 1802-1885 __________________________
    Pierre ESCANDE , Mexico le lundi 13 mai 2019

Comments are closed.