Rasmus Paludan : »Les Danois sont bien partis pour devenir une minorité dans leur propre pays »


Rasmus Paludan : »Les Danois sont bien partis pour devenir une minorité dans leur propre pays »

Durant un débat politique en direct au Danemark confrontant les différentes têtes de listes aux élections, le leader populiste danois Rasmus Paludan a fait halluciner tous les politiques présents sur scène avec sa déclaration.

Paludan est un avocat et activiste anti-islam qui dirige le parti Stram Kurs (Ligne dure).

Il a fait cette déclaration « Les Danois sont bien partis pour devenir une minorité dans leur propre pays » durant un débat électoral auquel participait aussi le Premier Ministre Lars Løkke Rasmussen qui a eu l’air choqué que Paludan ait osé dire une telle chose.

« Ils parlent de ça comme si ce n’était pas un gros problème« , a dit Paludan.

« Le grand remplacement est une expression qui rend compte du fait que les musulmans qui ne sont pas d’ici, se marient très tôt et ont beaucoup d’enfants, alors que les danois se marient tard et font très peu d’enfants« , ajouta-t-il.

Ils n’ont pas compris ce qui se passe sous leurs yeux… Si ces conditions continuent, « les Danois sont partis pour devenir une minorité dans leur propre pays », a dit Paludan, ajoutant « Et ce ne sera drôle ni pour vous ni pour moi ! » Il connaît bien le verset 47,35 du Coran.

Paludan est passé de nuisance mineure à force politique réelle car il a été autorisé à participer aux débats politiques, ayant collecté suffisamment de signatures pour son parti.

L’élection danoise aura lieu le mois prochain, le 5 juin…

Source : Summit.news

Rasmus Paludan, c’est ce politique danois plein d’humour qui le 14 avril s’était amusé à lancer avec un ami des Corans en l’air pour voir si le livre divin allait résister à l’attraction terrestre. Épisode bon enfant qui avait déclenché une émeute musulmane et déséquilibrée. Une mini-guerre pour un prétexte futile qui annonce la couleur pour les années à venir, merci les immigrationnistes.

Voir : Graves émeutes musulmanes au Danemark après qu’un anti-islam a jeté en l’air un Coran !

.

Les émeutes déclenchées par l’islamophobie

Ce genre d’émeutes, je ne les ai pas notées, mais il y en a eu une à Nantes il y a un ou deux ans, une à Grenoble cette année, particulièrement violente (alors que les chrétiens n’ont pas fait d’émeutes lorsqu’une église a été incendiée en plein milieu d’une cité de Grenoble – encore un accident), une aux Pays-Bas, une en Allemagne, une en Seine Saint-Denis car les parents pensaient que leur fille s’était fait violer alors qu’elle avait juste des problèmes d’hygiène intime qui avaient dégénéré jusqu’au saignement et à l’infection, il y a un ou deux jours un vieillard s’est fait tabasser à mort par des jeunes trafiquants de drogue sous le prétexte qu’il était un pédophile. À Sartrouville, dans les Yvelines, des émeutes ont éclaté en 2018 suite à la fermeture de la mosquée salafiste. Recherchez « émeutes » sur fdesouche.

Bref, tous les prétextes sont bons pour s’en prendre aux indigènes et aux non-musulmans. La victimisation joue à plein. L’islam est la cause de 35000 attentats musulmans depuis le 11 septembre 2001 de 100 fois plus de viols et d’assassinats ou de passages à tabac, de 1000 fois plus de vols halal quant la victime est un mécréant, mais c’est l’islamophobie qui est le principal danger.

.

Islamophobie, phobie de l’islam…

Les gens sont phobiques de l’islam. C’est comme les gens qui ont peur dans le noir ou qui ont peur de la foule ou qui ont peur des légumes. D’ailleurs, un youtubeur avait fait une vidéo sur toutes les phobies les plus bizarres. Il y a la phobie des araignées, bien sûr, mais aussi la phobie des fruits ou la phobie des trous. Et encore plein d’autres phobies.

Et pour l’islam c’est pareil, certaines personnes ont une peur irrationnelle d’un truc, l’islam, que les gens normaux acceptent sans problème. Ils sont islamophobes. Les gens qui ne croient pas en l’islam, qui n’acceptent pas l’islam, qui ont peur de l’islam sont des toqués, des timbrés, des cinglés, des fous, des déséquilibrés. Il faut qu’ils consultent un psychiatre, qu’ils prennent des médicaments, qu’ils fassent une psychanalyse.

Qu’y a-t-il de plus beau que l’islam, que le Coran, que le prophète Mohammed ?

L’islam pour les gens sains d’esprit, c’est l’évidence, la vérité, la beauté, et ça ne peut faire peur, ça ne peut déclencher une phobie, sauf chez les malades mentaux, les détraqués et les zinzins.

Le Coran et la sunna (les faits et paroles du prophète Mahomet) sont remplis de merveilleuses lois divines. D’après les sources les plus authentiques (Allah, Mohammed, les premiers salafs, les grands commentateurs Ibn Katghir ou al-Tabari, les collecteurs de hadiths Bukhari, Muslim, Abu Dawud, etc.), les choses autorisées sont la pédophilie (Mohammed et Aïcha), le droit de battre sa femme, le droit de la violer, le droit de violer ses esclaves sexuelles, le droit d’avoir 4 femmes ou jeunes filles épouses que l’on peut violer et battre plus des esclaves sexuelles en nombre indéfini, le droit de persécuter les non-musulmans, qui sont pires que du bétail, qui ont une place réservée en enfer où ils seront brûlés pour l’éternité car ils sont les pires des créatures et quand ils ne sentiront plus la souffrance, leur peau et ses terminaisons nerveuses sera régénérée pour qu’ils puissent à nouveau souffrir de la fournaise de l’enfer, le devoir de tuer les homosexuels, le devoir de tuer ceux qui quittent l’islam, le droit d’avoir des esclaves surtout s’ils ne sont pas musulmans…. Mais quel homme sain d’esprit pourrait être contre toutes ces merveilles ?

Si vous ne savez pas que tout ce que je dis est écrit dans les textes les plus sacrés de l’islam, Coran et hadiths sahih, alors résistez à la phobie qui vous a été inculquée depuis tout petit, je vous en prie.

On vous a dit des choses horribles sur le fait de violer des femmes, des femmes esclaves, des enfants, d’avoir des esclaves, de persécuter les gens, de pouvoir les piller, les racketter, on vous a dit de respecter les croyances, juifs, chrétiens, athées, musulmans, hindous, etc., on vous a dit de respecter les homosexuels, on vous a dit de respecter les opinions, on vous a dit que la violence ne résolvait rien.

Mais au contraire, dites-vous bien que tout cela, pour un musulman, si c’est fait selon les règles de la charia, c’est halal, c’est permis par Allah et son noble messager le grand prophète Mohammed dans le Coran et les hadiths. Et certaines choses sont même des devoirs.

Qui êtes-vous pour reprocher à un musulman d’appliquer la charia ? Êtes-vous islamophobe, raciste, intolérant, d’extrême-droite ? Ne vous êtes-vous pas encore fait soigner ?

.

Par exemple, pour que la viande soit halal, autorisée, bonne, il y a une certaine manière d’égorger la bête. Il faut qu’elle soit encore vivante, et pour en être sûre, il faut qu’elle reste consciente, – car si on l’assommait pour qu’elle ne souffre pas, comment saurait-on qu’elle est encore vivante ? – et il faut lui maintenir la tête en arrière le temps qu’elle se vide de son sang et qu’elle meure. Ça, c’est halal, c’est bien. Si Allah avait voulu lutter contre la souffrance animale, il aurait émis une précision à son livre en envoyant une révélation à Mahomet, ce qui n’est pas le cas. Et comme le Coran est un livre parfait, sans erreur, issu de Dieu sans modification ni falsification, je ne vois pas pourquoi on attacherait de l’importance à ce qu’une bête meure sans souffrir.

Pratique halal : Allah akbar!

 

C’est pareil a fortiori pour un mécréant car ils sont « pires que les bêtes », comme le dit Allah dans son grand livre inimitable, le Coran. La technique d’égorgement apprise sur le mouton est donc reprise sans grand changement lorsqu’il faut tuer de manière halal, lors du djihad, les mécréants qui refusent de se convertir, de payer le racket demandé et d’être réduits en esclavage, les trois choix qu’Allah le miséricordieux leur offre dans sa magnificence.

.

Car le but de l’islam c’est de convertir les pauvres gens qui ne sont pas encore dans la religion pour qu’ils aient une chance d’aller au paradis et qu’ils entrent dans la meilleure des communautés, la communauté musulmane, la oumma.

 

Cette communauté obéit en tant que musulmane aux lois divines de la charia et seulement en apparence aux lois humaines nationales. Ces dernières sont vouées à être remplacées de gré ou de force lorsque les musulmans seront en position de force et pourront déclencher le djihad.

« Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu’Allah est avec vous, et qu’Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos œuvres. » (Coran, sourate 47, verset 35)

La loi d’Allah est vouée à diriger le monde entier, donc c’est un peu normal qu’il y ait quelques frictions avec les peuples non-musulmans inférieurs et immoraux qui n’ont pas encore conscience de cette supériorité islamique.

Ces tentatives de soumission parfois un peu brusques sont normales. Allah et Mahomet commandent au calife et aux musulmans qui commandent aux non-musulmans. Et puis si ça permet de se défouler un peu… le corps et l’esprit se rejoignent dans une communion religieuse profonde.

S’il faut un peu de terreur pour faire peur aux enfants récalcitrants, ce n’est pas une si mauvaise chose. Si Allah dans le Coran enjoint de semer la terreur dans le cœur des mécréants, si le prophète est selon Allah un beau modèle pour quiconque, alors le bon musulman peut le suivre dans tous les épisodes de sa vie où il a torturé, assassiné, écartelé, violé, etc.

« Il n’est pas approprié pour un Prophète qu’il fasse des prisonniers avant qu’il n’aie bien massacré sur la terre. » (Coran 8, 67)

« Vous avez certainement dans le Messager d’Allah un beau modèle (de conduite) pour quiconque dont l’espoir est dans Allah et le Jour Final, et qui engage beaucoup dans l’Adoration d’Allah. » (Coran 33,21)

 

Pour ceux qui comprennent la langue de Churchill, cette vidéo de Paul Joseph Watson qui explique à quel point il est phobique de refuser l’immigration musulmane de masse est faite pour vous. Elle permettra de convaincre vos amis islamophobes, si jamais vous ne les avez pas encore quittés, de ne pas voter RN aux prochaines élections.Pour ne pas faire le jeu de l’islamophobie, demandez-leur évidemment de voter plutôt pour Mélenchon, Glucksmann, Macron, LR ou – c’est à peu près la même chose – pour une liste musulmane.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


11 thoughts on “Rasmus Paludan : »Les Danois sont bien partis pour devenir une minorité dans leur propre pays »

  1. AvatarMachinchose

    « Rasmus Paludan, c’est ce politique danois plein d’humour qui le 14 avril s’était amusé à lancer avec un ami des Corans en l’air pour voir si le livre divin allait résister à l’attraction terrestre. »

    on a le même que ce Viking, c’est le Gallo Romain Paulus Baduzan , moins connu mais tu même tabac 😆

    il a fait la même chose il y a quelques années, en jetant une grosse poignée de pièces d’ or en l’ air, disant a Allah « sers toi et laisse moi les pièces dont tu ne voudras pas ! « 

  2. Avatarangoulafre

    Toutefois, vous avez ses opposants qui pratiquent le « Bienvenue » ce sont mes voisins qui paient ». « Quant à moi, je ne prends aucun risque, je préfère les refiler aux autres ».
    Je crois que ces élections seront la dernière occasion de nous débarrasser de cette dictature.

  3. AvatarChristian Jour

    Ce n’est pas quand on a chié à la culotte qu’il faut serrer les fesses. Si les Danois ne réagissent pas plus vite, ça va pas faire un plis, ils seront musulmans. La preuve que le cancer musulman n’est là que pour une chose, prendre le contrôle de tous les pays pour y instaurer la charia. Toutes les invasions ont été combattu et repousser, mais celle là est accueilli, et c’est à ni rien comprendre.

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ce dimanche matin, France Inter a consacré son émission, de 9 h à 10 h à l’Autriche et à son leader patriote (d’extrême droite…). J’ai applaudi à toutes les énoncées salutaires prises pour juguler l’invasion mais, hélas, comme chez nous, il y a les islamos-collabos, des Autrichiens qui manifestent toutes les semaines contre cette politique patriote qui est, à leurs yeux, comparable à celle des nazis….

    En n’oubliant pas que comme en France aussi, il y a des étrangers naturalisés Autrichiens depuis longtemps ou qui, nés en Autriche de parents étrangers, militent pour toujours plus d’immigration. Le cheval de Troie est entré depuis longtemps en Europe, là est la clé du drame…

  5. AvatarMachinchose

    PUBLICITE

    Votre expert anti-nuisibles

    «  » »Ajoutée le 24 mars 2019
    Dans cette vidéo, je vous explique comment mettre en place un piège sécurisé qui vous permettra de vous débarrasser des rats de votre poulailler tout en protégeant vos poules……. » »

    ………..(et poulettes !)

    allez savoir pourquoi j’ ai pensé a la même engeance que vous! 😆

  6. AvatarAmélie Poulain

    Que voulez-vous Olivia, il y a des gens qui sont limités à une vision parcellaire étriquée et non holistique des choses qui elle leur permettrait de les lier, les replacer et les comprendre dans un contexte général donc de les mettre dans une intelligente voire saine perspective.

    C’est toute la différence entre le général et le particulier et peu de gens peuvent appréhender la réalité de façon globale en surfant sur ces deux tableaux.

    Ceci les rend incapables de visualiser et anticiper et donc de tirer les conséquences des évènements dans le long terme tant ils voient les choses uniquement par le bout de leur lorgnette.

    C’est le lot de beaucoup d’êtres humains malheureusement, c’est un constat et avec notre société consumériste axée sur une satisfaction immédiate dans l’ici et maintenant cela n’arrange pas les choses..

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Autriche : union des droites, victoire de l’extrême
    :::: https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-12-mai-2019
    12/05/2019

    Alors qu’en l’an 2000, l’entrée de l’extrême-droite au gouvernement autrichien avait entraîné des sanctions européennes, la coalition droite / extrême-droite au pouvoir depuis fin 2017 semble avoir rendu l’extrême-droite présentable aux yeux des Etats Européens. Un changement d’époque.

    IMG : Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et le vice-chancelier Heinz Christian Strache à Vienne le 4 décembre 2018 © Maxppp / EPA/Christian BRUNA
    :::: https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2019/04/c6c756da-179f-4d52-880e-f5f9d210ae45/640_kurz_-_strache.webp

    C’était il y a 19 ans, en février 2000. Le FPÖ, le parti d’extrême-droite de Jörg Haïder, faisait son entrée au gouvernement autrichien, dans une coalition avec les conservateurs. Aussitôt l’Union Européenne adoptait des sanctions provisoires. Elle demandait notamment à ses autres Etats membres de rompre leurs relations bilatérales avec l’Autriche.

    C’était il y a 19 ans, autant dire une éternité tant la situation en Europe a changé en vingt ans.
    L’Autriche est à nouveau gouvernée par une coalition droite / extrême-droite depuis décembre 2017, sous la houlette du chancelier chrétien-démocrate Sebastian Kurz.
    Cette fois-ci, l’Europe n’a pas bronché: aucune sanction et des condamnations du bout des lèvres. Il faut dire que la droite populiste est au pouvoir dans trois autres pays européens: la Hongrie, la Pologne et l’Italie.
    « L’Autriche s’est retrouvée très tôt avec un parti populiste d’extrême-droite au gouvernement », rappelle le journaliste autrichien Robert Treichler, de l’hebdomadaire Profil. « Il y avait eu des sanctions contre l’Autriche parce que l’extrême-droite faisait partie du gouvernement. Entre temps, la politique européenne a beaucoup changé », poursuit le journaliste.
    « Car dans de nombreux autres pays européens, les partis de la droite populiste ont émergé et grandi. On a vu que nous ne pouvions pas empêcher cette évolution. L’Autriche a joué en quelque sorte le rôle, peu reluisant, de pionnière ».

    Aujourd’hui, le gouvernement autrichien applique de fait une politique de préférence nationale: le droit d’asile est restreint, les demandeurs d’asile ne peuvent plus être embauchés comme apprentis. Les expulsions d’étrangers sont en hausse.
    Une politique appliquée à la lettre dans les municipalités gérées par l’extrême-droite, comme à Wels dans le nord de l’Autriche.
    « On exige des étrangers qui viennent d’arriver qu’ils apprennent l’allemand », s’emporte Marina Wetzlmaier, éducatrice à Wels.
    « Mais en même temps, la ville de Wels leur propose très peu de cours de langue. Il faut qu’ils aillent dans la ville de Linz à 50 km d’ici pour suivre des cours qu’ils doivent payer eux-mêmes ! »

    La politique menée par le gouvernement autrichien, même si elle est globalement approuvée par la population, suscite des crispations. Tous les jeudis à Vienne, des milliers de militants associatifs et des simples citoyens manifestent leur désapprobation.
    Malgré ces manifestations hebdomadaires, le chancelier Sebastien Kurz bénéfice toujours d’une belle côte de popularité.

    « Autriche: union des droites, victoire de l’extrême », c’est un reportage de Yann Gallic et Ollivia Brangé.
    Réalisation: Violaine Ballet, assistée de Stéphane Cosme.

    VIDEO : Autriche, union des droites, victoire de l’extrême
    :::: https://dai.ly/x77ym5h
    DURÉE : 1mn 13s

  8. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    Dommage que la vidéo sur les phobies soit mal faite avec une diction bien trop rapide pour un sujet sérieux. Il y manque toutefois la peur du vide temporel. Imaginez que l’on se promène tranquillement et que l’on tombe dans un trou du temps. On disparaît instantanément aux yeux de tous et on se retrouve à mille ans ou même cinquante mille ans en arrière, à l’âge de pierre … Comment s’adapter à cette nouvelle vie ? Sauriez-vous allumer un feu avec les matériaux des lieux ? Faire un collet pour attraper un lapin avec une branche rabattue qui se redresse en pendant le lapin ? Faire la distinction entre le persil et la ciguë ?

    Il est vrai qu’il n’y a pas besoin d’un trou du temps pour retourner mille ans en arrière, l’islam connait la recette …

  9. Armand LANLIGNELArmand LANLIGNEL

    La traduction :  » Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier  » est parait-il très édulcorée. La signification dans le contexte de l’époque serait « Combattez à mort ceux … » c’est à dire « Tuez ceux … ».

  10. AvatarMachinchose

    je confirme entièrement

    le verbe employé a l’ impératif (Qoutoulou) est bien l ordre de « Tuez »

    les « traducteurs » ont inventé cet usage a cet ordre par combattez

    le Coran le plus sérieux, celui de Mohamed Hamidullah, le Turc, n’ a pas failli a cette édulcoration

    et un peu plus loin, il est traduit pour « dine elhaq mine dine awtouwa el kitab »

    « la religion de verité, différente des gens du Livre »

    en verité la traduction réelle c’ est

    « la religion de verité, ddifferente des ABAISSES du Libre

    et le dernier mot de ce verset, étant « saghiroune » traduction réelle « humbles, ou Humiliés »

    tout simplement parce que le représentant des communautés chrétienne ou juives en remettant l’ impot auquel ils etaient soumis (jaziya) remis le Jeudi, aprés avoir remis le sac de pièces, devait se retourner et offrir ses fesses au coup de pied humilant qui confirmait que l’ impôt avait bien été payé

    une sorte de « reçu » en fait !!

Comments are closed.