Molenbeek : le bourgmestre Catherine Moureaux au chevet de la racaille renversée par une voiture de police !


Molenbeek : le bourgmestre Catherine Moureaux au chevet de la racaille renversée par une voiture de police !

Quel dommage ! La racaille défavorablement connue par les services de police n’est pas morte, même pas gravement blessée ! Elle n’a pas fini d’emmerder la société belge ( et sans doute française) par tous les moyens.

Il n’empêche que, imitant l’ineffable Hollande et l’ineffable Theo, le bourgmestre Catherine Moureaux se précipite non pas au Commissariat pour féliciter les policiers mais au chevet de la racaille. 

Pris en chasse parce qu’avec nombre de ses copains il faisait un tel tapage nocturne, narguant les riverains, qu’il fallait quand même bien faire quelque chose voilà que sur son motocross trafiqué, sans casque, sans phare, sans plaque… le djeune de 20 ans avait pris la fuite  à l’arrivée de la police.

La police a fait son boulot, poursuivant le délinquant récidiviste, le suivant de près, si près que lorsqu’il a dérapé, ils lui sont partiellement passés dessus.

Le jeune « motard » a pris tous les risques pour échapper à la police – comprenez qu’il a essoré sa poignée de gaz pour atteindre une vitesse d’une centaine de km / h – avant de perdre le contrôle de son engin à hauteur d’un casse vitesse. Les intervenants, qui le suivaient de près, n’auraient pas eu le temps de freiner suffisamment et lui seraient en conséquence passés partiellement dessus avec leur 4×4.

Et voilà que la Moureaux renvoie dos à dos  la racaille et les policiers : la lutte contre le tapage nocturne est une priorité que j’ai donnée à la police et une autre priorité de la police est la sécurité routière .

Je crains bien que ces policiers n’aient des ennuis…

Mais c’est la faute de la Moureaux, après tout, que ne fait-elle comme Aliot-Marie qui, quand elle était Ministre de l’Intérieur, avait interdit aux policiers de poursuivre les djeunes en scooter dans les cités ?

Certes, ici c’est une moto-cross, est-ce que cela change les choses ?

 

Course-poursuite à Molenbeek: un jeune en motocross écrasé par une voiture de police! (photos + vidéos)

Un jeune en cyclomoteur engagé dans une course-poursuite avec des policiers dans la nuit de vendredi à samedi, à Molenbeek-Saint-Jean, a perdu le contrôle de son engin qui a été écrasé par le véhicule de police. Il a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

VIDÉOS

Course-poursuite à Molenbeek: un jeune en motocross écrasé par une voiture de police! (photos + vidéos)

Selon nos informations, une course-poursuite a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Molenbeek. Une patrouille de police a pris en chasse un jeune qui roulait « sans casque, sans plaque et sans phare » sur « une petite moto de motocross trafiquée ».

Le jeune « motard » a pris tous les risques pour échapper à la police – comprenez qu’il a essoré sa poignée de gaz pour atteindre une vitesse d’une centaine de km / h – avant de perdre le contrôle de son engin à hauteur d’un casse vitesse. Les intervenants, qui le suivaient de près, n’auraient pas eu le temps de freiner suffisamment et lui seraient en conséquence passés partiellement dessus avec leur 4×4.

La victime de 20 ans était apparemment déjà bien connue de nos autorités. On voit sur les images vidéos que sa moto de motocross est coincée sous le véhicule. Il était encore à l’hôpital samedi.

L’intervention policière avait eu lieu à la suite de multiples appels pour tapage nocturne vers minuit : des jeunes en motocross avec des pots d’échappement trafiqués importunaient alors les riverains des Étangs Noirs.

« On me dit que la victime est hors de danger et que son pronostic vital n’est pas engagé. Elle est actuellement hospitalisée. Je n’ai pas encore de retour sur la gravité de ses blessures, mais il est clair que c’est un accident très grave. J’ai demandé un rapport à la police sur les circonstances de cet accident. Du côté policier, il y a des dégâts matériels, mais pas de blessé », indique Catherine Moureaux, bourgmestre de Molenbeek, qui compte se rendre au chevet de la victime et rappelle également que « la lutte contre le tapage nocturne est une priorité que j’ai donnée à la police et une autre priorité de la police est la sécurité routière ».

Le parquet a ouvert une information judiciaire pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

[…]

https://www.sudinfo.be/id118226/article/2019-05-11/course-poursuite-molenbeek-un-jeune-en-motocross-ecrase-par-une-voiture-de

.

La socialiste Catherine Moureaux, bourgmestre de Molenbeek a, semble-t-il, choisi son camp. Qui n’est pas celui des policiers, ni de l’ordre, ni des honnêtes gens, ni des Belges d’origine. Le second de la liste qu’elle menait est un Frère musulman…

Regardez-la lors des dernières municipales, fêtant avec la population musulmane de Molenbeek la victoire de la dhimmitude et donc de l’islam :

http://resistancerepublicaine.com/2018/10/18/molenbeek-victoire-du-ps-un-frere-musulman-en-seconde-position-sur-la-liste/

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Molenbeek : le bourgmestre Catherine Moureaux au chevet de la racaille renversée par une voiture de police !

  1. AvatarCeltilos

    dommage que cette merde ne soit pas crevée, les flics sont pas sortis des emmerdes, il faut tirer a vue avec ces pourritures.

  2. AvatarJanets'pistol

    En Algérie, ils le sortent de dessous la voiture de Police en le tirant par les cheveux, ils lui cassent les dents et ils discutent après …

  3. AvatarCharles de la carboniere

    Pas étonnant ? Molenbeek berceau de l’islam, d’où sont partis les lâches terroristes musulmans qui ont sauvagement assassinés nos frères et soeurs. Pas étonnant qu’un dirigeant belge s’affiche avec envahisseur islamisé , c’est une tradition aussi chez eux ils l’ont démontré avec les nazis ‘voilà la preuve que l’Europe tout entière sera islamisée grâce à ces dégénérés traîtres de tous bords…notre salut ne peut que venir d’un conflit ethnique et religieux européen, où les survivants pourront restaurer les valeurs judéo-chrétiennes.

  4. Avatarsitting bull

    je suis belge et j habite en Belgique ce genre de faits est malheureusement très récurrent , je lis tous les jours dans la presse belge ce genre d anecdotes aux quotidien , de plus Molenbeek est gangréné par le socialisme qui a justement imposé les arabes et noirs africain musulmans a leur peuple , cette commune a une très mauvaise réputation et est musulmane et perdue a tous jamais

  5. AvatarBruno Jarczyk

    C’est bien ce qu’elle mérite : d’aller au Paradis avec un train d’enfer…Elle se prostitue déjà sur le plan politique ,autant aller au bout de la chose ,si j’ose dire…..

  6. AvatarPh.West

    L’inéfable dynastie moureaux…politicards de caniveaux de père en fille de mère en beau fils…on pourra dire que ces bourgeois milliardaires ( héritiers du betonneur blaton) auront causé du tort au pays. Le père qui heureusement ne sévira plus, en grand moralisateur humano- maçonnique est aussi auteur de la loi éponyme condamnant le racisme etc …

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    DOSSIER : Les élections européennes 2019
    Jordan Bardella, tête de liste RN pour les européennes, au centre d’accueil des demandeurs d’asile du Luc
    Vendredi 10 mai 2019
    :::: https://www.francebleu.fr/infos/politique/jordan-bardella-la-tete-de-liste-rn-pour-les-europeennes-au-centre-d-accueil-des-demandeurs-d-asile-1557501499

    En marge d’un meeting ce vendredi soir à Draguignan avec Marine Le Pen, le candidat tête de liste aux élections européennes pour le Rassemblement national, Jordan Bardella, s’est rendu dans l’après-midi devant le centre d’accueil de demandeurs d’asile situé au Luc-en-Provence (Var).

    IMG : Centre d’accueil de demandeurs d’asile au Luc-en-Provence | Jordan Bardella (2ème à gauche) et Pascal Verrelle (2ème à droite) devant le centre de demandeurs d’asile du Luc en Provence
    :::: https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2019/05/7a166c52-e160-48e0-a607-b664fc35a434/870x489_img_4744_2.webp

    Le Luc, France
    Il était question d’une visite dans le programme officiel, mais c’est simplement un coup d’œil à quelques mètres de la porte d’entrée du centre d’accueil pour demandeurs d’asile qu’a jeté Jordan Bardella. La tête de liste Rassemblement national pour les élections européennes s’est en effet rendu devant l’établissement avec le maire de la commune. ******Ce dernier, Pascal Verrelle, a regretté de ne pas être en mesure de lui donner des informations sur « le nombre de migrants présents dans ce centre, ni sur leur nationalité et sur le temps qu’ils vont rester. Or je dois assurer la sécurité de mes concitoyens ».******

    Un message entendu par Jordan Bardella qui regrette le manque de transparence, notamment sur la possibilité de la présence d’éventuels fichés S au sein des demandeurs d’asile accueillis dans le centre. « Les maires ne sont pas consultés, donc la population non plus devant cet afflux de migrants qui se poursuit, alors qu’on nous dit que le flux s’est tari. Or on sait que deux tiers de ces migrants sont déboutés de leur demande d’asile car ils ne fuient pas la guerre et 95% restent chez nous et donc restent à la charge de l’État. Nous assumons de dire qu’en l’état actuel, il faut que les moyens de l’État soient réservés à nos compatriotes ».

  8. AvatarMachinchose

    Le parquet a ouvert une information judiciaire pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

    OUF! je suis rassuré!! 😆
    quand a la pétasse, la voilà aussi rassurée sur sa réélection comme toutes ces avides d’ érections

  9. Avatarhébé

    Son père qui a dirigé la commune durant 30 années ininterrompues disait volontiers qu’il était fier de sa commune « laboratoire sociologique »

  10. AvatarJolly Rodgers

    ici c’est pareil les racailles roulent en moto cross sans casques et passe même en cabrant devant le commissariat de police en toute impunité . ils roulent même a fond sur les trottoirs ….. bref ils font chier le monde et personnes ne fait rien ! normal avec des politiques et des élus comme ça , c’est pas demain que la loi sera appliqué . il y’a qu’a voir avec les gilet jaunes les préfets et les procureurs donnent les pleins pouvoirs au CRS pour lyncher les manifestant (normal c’est des français de souche et populeux) , mais pour les émeutes dans les banlieues , là ils ont ordre de ne pas bouger , idem avec les black bloc la aussi ils ne bouges pas , on ne sais jamais le fils ou la fille d’un procureur ou d’un préfets pourrait faire parti du groupe de casseur .

Comments are closed.