Macron a chassé l’immigration du Grand débat, elle revient par la grande porte des Européennes !


Macron a chassé l’immigration du Grand débat, elle revient par la grande porte des Européennes !

Macron tremble…

Etonnant, le discours du journaliste Guillaume Durand dans la video ci-dessous ; étonnant aussi cet article du Monde qu’il cite : entre 2014 et 2018, chaque année un million de demandeurs d’asile sont arrivés en Europe (et c’est le chiffre des identifiés, des recensés…), la moitié a reçu l’autorisation de rester, les autres… sont dans la nature. Donc en Italie ou en France pour la majorité d’entre eux.

Bref, 4,5 millions de migrants arrivés en 4 ans.  4 millions, la moitié de la population suisse.

Combien sont-ils ? Se plonger dans la statistique européenne pour rendre compte de la « crise migratoire » qu’a connue le continent au cours de la dernière législature, c’est se confronter à des données partielles. On sait que, entre 2014 et 2018, les 28 Etats membres de l’UE ont enregistré plus de 4,5 millions de demandes d’asile, dont plus du quart pour la seule Allemagne. Un chiffre à regarder avec prudence. « On sait comptabiliser les demandes, mais pas les personnes et il y a un nombre de doublons non marginal qu’on est incapable d’estimer aujourd’hui, prévient Jamil Addou, directeur du Bureau européen d’appui en matière d’asile. Cela limite notre capacité à avoir un tableau fidèle de la situation. »

Sur la même période, 2,1 millions de décisions positives de protection ont été prises. Aujourd’hui, plus de 878 000 procédures demeurent en cours d’examen. L’Allemagne concentre à elle seule près de 380 000 procédures encore pendantes.

 

Qu’est devenu le million et demi de personnes à qui des refus de protection internationale ont été notifiés ? En principe, elles font l’objet de mesures de retour dans leur pays ou elles tentent d’autres voies de régularisation. Mais, bien que le phénomène soit impossible à quantifier précisément, on sait qu’une part non négligeable d’entre elles se trouve aujourd’hui dans les méandres du règlement de Dublin : pour ne pas être expulsées, elles tentent leur chance dans un autre pays, en contournant la règle selon laquelle seul l’Etat membre par lequel elles sont entrées en Europe est responsable de l’examen de leur situation.

En réalité, au terme de six à dix-huit mois d’attente, un migrant peut déposer une demande d’asile dans un autre Etat de l’UE. Ces cohortes de « dublinés » sont devenues le principal problème de la politique migratoire européenne. « C’est un sujet très discuté au conseil », reconnaît Jamil Addou, alors que les chiffres des arrivées irrégulières sur le continent ont atteint le niveau le plus faible depuis cinq ans – 150 000 en 2018.

Un pays de rebond

L’an dernier, près de 240 000 demandeurs d’asile qui ont été enregistrés dans un Etat de l’UE avaient déjà été enregistrés auparavant dans un premier Etat membre. Avec plus de 77 000 cas, la France arrive en tête de ces mouvements secondaires, devant l’Allemagne. La France est ainsi devenu un pays de « rebond ». Un tiers des demandeurs d’asile en France sont des « dublinés », en provenance d’un autre pays européen.

La suite est réservée aux abonnés.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/06/les-pays-de-l-ue-se-dechirent-sur-le-sort-des-migrants-dublines_5458813_3210.html

Un million et demi sont donc dans la nature. Une bonne partie est chez nous, en plus de notre quota accueilli les bras ouverts par Macron. Tous les migrants refoulés d’Allemagne ( pas les meilleurs, forcément ; pas les plus en danger dans leur pays, forcément ; disparaissent dans la nature et filent… en Italie ou en France.

[…]

« Mon colocataire est parti il y a six mois pour Paris, depuis il n’arrête pas de me dire de venir », témoigne Umar, 28 ans, qui a été définitivement débouté de sa demande d’asile en 2018. Il reste en Allemagne avec un Duldung, qui n’est pas une autorisation de séjour, mais un statut d’étranger « toléré », accordé jusqu’à ce que l’expulsion puisse être organisée. « J’hésite à le rejoindre, ça fait quatre ans que j’habite ici, j’ai appris la culture », dit-il en allemand.

L’Allemagne a donné l’asile aux Afghans dans 37,5 % des cas en 2018, alors qu’en France le taux de protection a été jusqu’en 2017 de plus de 80 % (il est retombé à 59 % début 2019). Ce chiffre est connu par tous « nos Afghans de Bavière », comme les nomme Stephan Dünnwald, porte-parole du conseil des réfugiés du Land. « Il y a même des rumeurs selon lesquelles on peut obtenir l’asile en trois mois », assure ce militant, qui s’est récemment rendu à Paris pour retrouver des déboutés venus d’Allemagne dans les campements de la porte de La Chapelle, dans le nord de la capitale : « Les conditions y sont merdiques, mais pour eux tout est mieux que Kaboul. »

D’où une inquiétude qui monte, qui monte… 

Même en Belgique, où l’extrême droite est pourtant peu représentée et où la proportion d’étrangers hors UE est inférieure à la moyenne européenne (celle-ci se situe à 4,4 %), 56 % des personnes interrogées lors d’un récent sondage jugeaient que leur pays accueille trop de demandeurs d’asile, et 49 % d’entre elles pensent qu’ils doivent être renvoyés dans leur pays, même s’il s’agit de dictatures.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/06/immigration-la-naissance-chaotique-d-une-europe-forteresse_5458842_3210.html

Et donc, pour Guillaume Durand et les autres invités présents sur le plateau, c’est une évidence : «L’insécurité identitaire est le fondement aujourd’hui du vote aux élections européennes» (merci à Marcher sur des oeufs qui nous a signalé la video ci-dessous).
Et le présentateur Olivier Truchot (de confirmer  : «On parle écologie mais visiblement les électeurs ont plus envie de parler migration, sécurité, frontières»
Alexandre Devecchio (Journaliste au Figaro) : «Emmanuel Macron est mal à l’aise avec les questions d’immigration, d’islam, d’insécurité, donc il sera toujours moins fort que Marine Le Pen sur ce terrain»

 

Alors voilà, malgré les manipulations, malgré les sujets interdits et par Macron et sa clique, et par les journaleux, et par les gauchistes qui ont pris le dessus sur les ronds-points… l’immigration s’impose comme le thème majeur.

Vous vous doutez, amis lecteurs, que cela ne fait pas du tout plaisir à Macron. Pas du tout.

Tout ça pour ça ?

Toutes ses déclarations, la main sur le coeur, la voix suave ? Pour rien.

Tous ses discours, toutes ses videos, tous ses clips, pour faire peur au bon peuple de France en agitant la figure de la croquemitaine Marine ? Pour rien.

Toutes ces lois, tous ces règlements, toutes ces injonctions faites aux responsables des réseaux sociaux de ne rien laisser passer et d’interdire l’expression de la haine ? Pour rien.

Depuis des mois, Macron s’épuise à courir partout, à occuper la place médiatique, jouant tous les rôles, Président, Premier ministre, journaliste, animateur de réunion, conférencier, vidéaste… Tout ça pour ça ?

Quel désastre ! Quelle gifle !

Confirmée par les deux derniers sondages, puisque Marine est en tête, que la liste de Loiseau est en deuxième position pendant que celle de Bellamy remonte en flèche…

Et il semble bien que ce soit l’islam et l’islamisation qui soient les sujets majeurs, loin devant l’écologie, malgré toutes les manipulations macroniennes.

Jamais les européennes n’auront eu autant d’importance…

http://resistancerepublicaine.com/2019/05/05/europeennes-pourquoi-je-ne-voterai-ni-pour-renaud-camus-ni-pour-florian-philippot/

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Macron a chassé l’immigration du Grand débat, elle revient par la grande porte des Européennes !

  1. AvatarMachinchose

    merci de ne pas oublier qu a présent 22 millions de Musulmans vivent en France

    on se rapproche des 32%

    dans 10 ans ce sera obligatoirement le grand basculement

    tout le reste c’est de la littérature de gare

  2. Avatarmoustache et trotinette.

    Les renvoyer chez eux?
    Oui mais, quel est l’imbécile qui va encore payer le voyage?

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La dernière cartouche de la dictature ?

    Qui sont ces collabos qui vont mettre la main à la pâte pour servir le régime macronien ?

    Sera-ce la dernière des magouille du gouvernement pour parvenir à ses fins en neutralisant l’adversaire ?

    Il en est bien capable.

    Le système tyrannique est acculé, poussé à la porte et ne voit pas d’autre solution que d’attacher, bâillonner, tuer ses opposants.

    Je me trompe peut-être, néanmoins pour ma défense je dirais : « comme on connaît ses saints on les honore » ; le système avec son Champion Macron nous ont beaucoup, beaucoup appris je ne ressens donc aucune culpabilité à être envahie par ces pensées culpabilisantes envers le gouvernement.

    Voici la dernière des vraies fakes news d’État et je ne peux m’empêcher de penser qu’il s’agit là de l’annonce faite par le gouvernement que les élections vont être sabordées par lui-même.

    Gilets Jaunes, combien d’entre vous qui allez nuire à l’expression populaire générale, nationale êtes-vous réellement des gilets jaunes authentiques qui en ont raz la casquette du régime ? Combien d’entre-vous ne seront que les idiots utiles ou les mercenaires de ce régime que nous voulons renverser ? A ceux qui sont Gilets Jaunes dans l’âme et pour la nation, réfléchissez bien avant de porter le coup de grâce à votre Patrie et à vos compatriotes.
    ________________________________________________
    Européennes : Castaner redoute que des Gilets jaunes bloquent les urnes
    9 mai 2019
    :::: https://francais.rt.com/france/61885-europeennes-castaner-redoute-que-gilets-jaunes-bloquent-urnes

  4. AvatarJeanne 78

    Je ne sais si c’est encore le cas mais il y a quelques années seulement, la France payait un A-R tous les deux ans pour aller au bled. Donc, quitte à payer, autant que ce ne soit que l’aller. Mais de toute façon, comment les renvoyer chez eux ? Toutes les associations bien pensantes se mettront à hurler et gesticuler dans tous les sens, invectivant les méchants FDS racistes et sans cœur. Sans oublier que ces migrants vont.tout faire pour se marier avec une petite blonde décérébrée, ravie de goûter à l’exotisme africain, qu’il empressera d’engrosser pour clore le dossier du droit au sol français et tout ce qui va bien avec.

  5. AvatarJulien Martel

    4,5 millions d’hommes à 95 %, jeunes 16-30 ans à 90 % et musulmans à 85 %.
    L’Union Européenne de Merkel-Macron-Juncker-Soros fait entrer à tout r de bras les combattants du futur djihad ouvert. En attendant ce grand embrasement, le djihad furtif (puisque soigneusement camouflé par les gouvernements, les médias) a déjà commencé dans toute l’Europe avec des agressions, des viols, des cambriolages, des attaques au couteau. Ce n’était pas inconnu, notamment en France et en Angleterre. Mais depuis 2015, ça a pris une ampleur phénoménale.
    Il n’y a qu’à parcourir fdesouche pour se rendre compte et encore, ils ne peuvent pas tout mettre, car il y en a 20 fois plus :
    http://resistancerepublicaine.com/2019/05/09/immigration-djihad-et-grand-remplacement-hallucinante-revue-de-presse-du-1er-mai-au-8-mai-2019/

  6. SarisseSarisse

    Tant mieux, tant mieux il était temps je me réjouis et du maintien et espérons-le renforcement en tête du RN et de la remontée de LR (même s’il ne faut pas trop se faire d’illusion sur Belkamy, je le préfère à un Wauquiez gaffeur).
    Nicolas Dupont-Aignan perd les financements que lui apportait un Charles Gave, tant pis pour lui.
    L’Europe doit devenir et c’est urgent , une forteresse, rien de raciste ou de xénophobe à défendre une civilisation une civilisation commune que nous ne partageons en aucune manière avec l’islam et ses ressortissants.
    Renforcement de la frontière commune européenne et retour des frontières nationales.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Marine en tête : le rêve !

      Maintenant si Bellamy renvoyait Macron en troisième place : une joie supplémentaire !

  7. AvatarAlexcendre 62

    Oui Machinchose et tout ça avec la complicité de nos élites ! nous sommes dans un cauchemars pour notre civilisation où je ne vois pas comment l’occident va s’en sortir, nous en tête .

  8. MaximeMaxime

    Hier soir, sur France culture, un intervenant expliquait doctement que les Allemands étaient un peuple bien élevé parce qu’ils ne laissaient pas la campagne européenne se faire pourrir par des questions internes. De bons Européens, exemplaires, votant à hauteur de 30% pour le parti de Merkel…
    Sous-entendu : les Français, vous devriez avoir honte de ne pas faire comme eux, comme vous êtes mal élevés, des citoyens indignes…
    Et le matin, sur « les Chemins de la philosophie », il était question du carnaval, une question passionnante de civilisation, effectivement. Sauf que, quelle déception, le débat a très vite dévié, encore et toujours, sur Trump, accusé de faire de la politique un carnaval.
    Il y en a vraiment assez de cette propagande…
    Historiquement, les Allemands se sont surtout fait remarquer pour avoir porté au pouvoir Hitler. Les Français et les Américains peuvent se glorifier de deux révolutions dont ils ont de quoi être fiers. Macron étant un européiste plus que convaincu, il est tout à fait normal d’utiliser ce scrutin contre lui.

  9. Avatarvert

    Mr Macron juste pour info :

    Les Algériens occupent la deuxième position derrière leurs voisins marocains, dans le nombre des migrants ayant rejoint clandestinement les côtes espagnoles via la mer, durant ces dix dernières années, révèle un rapport du journal espagnol El Pais.
    Le rapport espagnol concerne l’immigration clandestine en Europe de milliers de jeunes maghrébins qui traversent la méditerranée à bord de barques. En quête d’un meilleur avenir et faute de visas, plusieurs milliers d’Algériens et de Marocains décident de prendre la mer sur des embarcations légères, et de traverser la Méditerranée en direction de l’Espagne.
    autre information , le Maroc rétabli le service militaire obligataire ,conséquence :
    Des candidats convoqués pour le service militaire, rétabli récemment, auraient choisi de quitter le Maroc. Cette situation inquiète aujourd’hui les autorités espagnoles qui ont constaté une hausse des arrivées en provenance du royaume.
    Le quotidien Al Massae rapporte ainsi qu’un nombre important de candidats convoqués au service militaire obligatoire ont préféré fuir en direction des terres espagnoles. Ce contretemps arrive à un moment où le ministère de l’Intérieur attend d’accuser réception des attestations d’inaptitude, suite à la clôture de la phase de recensement.
    Mr Macron ,que comptez vous faire ???

  10. Avatarjojo ( le plombier )

    Macron peut toujours s’agiter . en 2 ans les électeurs ont compris que c’est de macron et de sa politique contre la France qu’il faut avoir peur . Pas de Marine Le Pen .

  11. AvatarPAULEDESBAUX

    payer le voyage ok d’accord car celà nous reviendrait moins cher que toutes les aides sociales dont ils bénéficient et bénéficieront encore de leur retraite et de la sécu. là où ils prendront leur retraite…
    mieux tenir que courir…

Comments are closed.