Un petit Français vaut plusieurs Sénégalais, c’est eux qui le disent !  


Un petit Français vaut plusieurs Sénégalais, c’est eux qui le disent !  

Voici des extraits d’articles parus sur Internet : Selon l’étude d’Environmental Research Letters publiée par 2 chercheurs en Suéde, il faudrait pour limiter le réchauffement climatique, n’avoir qu’un seul enfant. Cette alternative cible en particulier les pays riches où l’empreinte écologique de chaque personne est plus importante.  » Un petit Français vaut plusieurs Sénégalais » !

DÉCROISSANCE. Comment s’y prendre pour réduire son empreinte carbone au niveau individuel ? Faire moins d’enfants serait de loin la plus efficace, selon une iconoclaste étude suédoise de l’université de Lund,publiée dans la revue Environmental Research Letters. Celle-ci se base sur 39 études scientifiques précédentes ainsi que sur des rapports gouvernementaux qui calculent l’impact des choix de mode de vie sur l’empreinte carbone des personnes. L’enjeu, expliquent-ils, est d’évaluer l’efficacité des leviers individuels « qui ont le potentiel d’être bien plus rapide et répandus que les changements au niveau des infrastructures et des institutions, qui peuvent prendre des dizaines d’années avant de prendre effet. » À la clé, des éléments de comparaison dont on peut toutefois se demander s’ils peuvent être placés sur le même plan d’un pays à l’autre.

Adieu, veaux, vaches, transports et procréation ?

« Nous avons conclu qu’il y a quatre actions qui peuvent réduire de façon importante l’empreinte carbone individuelle : un régime alimentaire végétarien, éviter de voyager par avion, ne pas avoir de voiture et faire moins d’enfant ».

[…]

« Une famille américaine qui choisit d’avoir moins d’enfants contribue au même niveau de réduction des émissions de CO2 que 684 adolescents qui décident de recycler systématiquement leurs déchets pendant le restant de leur vie », se réjouissent les auteurs.

LIMITES. Un bémol toutefois : l’étude se focalise sur les États-Unis, l’Europe, le Canada et l’Australie, qui ne sont pas les régions du globe où la natalité est la plus importante (Respectivement, 1,86, 1,58, 1,61, 1,86 enfants par femme en 2014). Une broutille comparée aux taux de natalité observées dans d’autres régions, notamment en Afrique, comme par exemple le Niger (7,6 enfants par femme en 2015), l’Angola (6 enfants par femme). Dans ces conditions, toutes choses ne se valent pas dans des contextes démographiques différents. L’accès à la contraception reste difficile dans de nombreux pays, et rend encore la planification des naissances quasi-impossible. 

[…]

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pour-reduire-son-empreinte-carbone-le-plus-efficace-serait-de-ne-pas-se-reproduire_114721

Evidemment ça coince tout de même un peu…

Une étude polémique à l’origine

« Nous ne faisons que relayer le résultat d’une étude publiée dans une revue scientifique de référence », s’est expliqué Grégoire Lemarchand, rédacteur en chef adjoint de l’AFP en charge des réseaux sociaux, auprès du Huffington Post. « Je regrette que l’on nous accuse de faire la promotion du malthusianisme. Il y a une source, l’AFP ne dit rien, nous relayons simplement », précise-t-il.

Cette source, c’est une étude publiée en 2017 dans la revue Environmental Research Letters, dont le contenu a été validé par d’autres scientifiques, rappelle le HuffPost. L’étude elle-même avait provoqué une polémique, entraînant des explications de ses auteurs. L’un d’eux a précisé dans une interview au site catholique Life Site que « le vrai problème n’est pas d’avoir des enfants, mais la société de forte consommation dans laquelle ils vont naître ». Et de préciser que « si les émissions diminuent drastiquement, l’effet d’avoir un enfant supplémentaire pourrait être 17 fois moins important ».

L’AFP a depuis précisé qu’évidemment, elle « n’invite pas à faire moins d’enfants ». « On a jugé que c’était une publication sérieuse. Qu’elle fasse réagir, ça ne me pose pas de soucis. On peut admettre qu’il aurait peut-être fallu mieux expliquer, mieux contextualiser l’étude », admet Grégoire Lemarchand.

https://www.20minutes.fr/high-tech/2351027-20181009-avoir-enfant-moins-afp-explique-apres-publication-contestee-rechauffement-climatique

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Un petit Français vaut plusieurs Sénégalais, c’est eux qui le disent !  

  1. AvatarChristian Jour

    C’est scandaleux, demander aux Européens de n’avoir qu’un seul enfant, alors que les parasites arrivent avec 3 ou 4 ou 5 ou plus encore. Le remplacement annoncé par Renaud Camus est bien à l’ordre du jour. Et comme disent les craches-partout, on vous vaincra par le ventre de nos femmes, mais aussi à cause de ces pourritures de collabos qui livrent la France et les autres pays de l’Europe sur un plateau d’argent à tous les envahisseurs parasites qui rêvent de nous soumettre et de violer nos femmes au non d’une religion satanique, l’islam. Bande d’ordure.

  2. AvatarMachinchose

    « Un petit Français vaut plusieurs Sénégalais, c’est eux qui le disent !  »

    trés vraisemblablement!! c’est l’ empreinte genetique qui le veut ainsi!

    souvenez vous, il y a quelques années, lors de la récupération du sordat israélien Guilad Shalit, les Gazaouis avaient exigé en échange la libération de 1200 prisonniers palestiniens
    marché conclu
    des centaines de cars furent affretés pour ramener chez eux les prisonniers arabes
    une bagnole de l’ armée ramena le jeune conscrit juif chez lui

    moralité: les arabo musulmans terroristes venaient de fixer l’ étalon-echange
    confirmant ainsi qu un seul Juif vaut 1200 individus de chez eux

    chiffre acceptable!

    ils ont au moins cette toute relative honneteté de reconnaitre qu ils ne valent pas grand chose 😆

  3. AvatarHollender

    Ok, un petit blanc vaut plus que quelques petits noirs….
    Mais la famille du petit noir coupe un arbre par jour pour faire cuire sa tambouille pour 12 personnes.elle ne replante RIEN, à part quelques palétuviers au Sénégal. Elle ne recycle rien, il suffit d’ouvrir les yeux dans les rues des villes africaines. C’est comme en Indonésie ; une fois que l’emballage est vide, il fini par terre. Considéré désormais comme  » souillé  » pas un musulman va se baisser pour le ramasser et le jeter correctement.

  4. AvatarJ

    Je tanne mon mari pour avoir le deuxième parce que je ne veux pas que ma fille soit seule. Je ne vais pas me priver du bonheur et de la joie d’avoir deux enfants pour ces donneurs de leçons qui polluent plus que nous avec leurs voyages en avion. D’ailleurs, mon bébé est très écologique : couches lavables le jour et une couche jetable écolo bio fabriquée en France par nuit. Pas de lingettes nettoyantes pleines de chimique mais des lingettes en tissu lavable fabriquées en France aussi. Mon bébé pollue largement moins que beaucoup d’autres alors vos leçons de morales, vous vous les gardez.

  5. AvatarJonathan

    Vous avez mille fois raison ! Ce n’est pas l’économie qui doit nous dicter combien d’enfants faire, mais l’humanité qui doit adapter son économie en fonction de son nombre.
    Et c’est d’ailleurs ainsi que l’humanité a toujours fonctionné.

    Mais les mondialistes ultra-libéraux, ces idéologues aussi utopistes et planificateurs que les communistes qui les ont précédées, sont incapables de comprendre cela.

  6. AvatarJonathan

    La population humaine a été en croissance constante sur terre au fil des siècles sans que cela ait engendré les catastrophes qu’annonçaient déjà des démographes au XIXème siècle.

    Aujourd’hui encore, nous pouvons donner à manger à tout le monde, et à tout le monde assurer les soins et le logis.

    Mais le problème, le seul problème, c’est la connerie de ces mondialistes qui nous gouvernent, qui rêvent d’une économie basée uniquement sur une croissance constante et caractérisée par des mouvements de populations tels que cette immigration massive qu’on nous impose.

    Ces débiles mentaux sont aussi cons et aussi parfaitement nuisibles que les communistes qui les avaient précédés dans cette utopie d’un monde unifié et planfié.

    Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose, c’est le commencement de la sagesse.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Il n’y a pas à manger pour tout le monde, même aujourd’hui des famines existent. Dans le passé, même récent, la hantise était la famine en cas de mauvaises récoltes. IL y a seulement trois quarts de siècle, en Chine, une épidémie de choléra tuant deux ou trois millions de personnes était considérée comme une bénédiction du ciel par les survivants de la région sinistrée qui pouvaient ainsi vivre moins difficilement. Apprenez l’histoire des populations et vous verrez que bien des morts prématurées ont été causées par une nourriture trop insuffisante.

  7. Avatarfrejusien

    Si un petit Français vaut plusieurs Sénégalais, par contre, un Sénégalais installé en France vaut plusieurs petits Français, dans la mesure où il vient pour consommer le maximum et profiter à fond de ce que la civilisation française et européenne peut lui offrir,

    alors de grâce, laissez les petits Sénégalais chez eux, ils continueront à polluer, mais bien moins qu’une fois importés,
    ces populations n’ont aucun sens écologique, et ne rêvent que de consommation à outrance et gaspillage alimentaire

  8. AvatarConan

    Ces populations africaines sont installées dans le continent qui est, dans son ensemble, le plus riche de la planète.
    Gros problème : musulmanes à 95%
    Donc, avec des principes de vie issus de l’époque médiévale, on est devant le même problème de développement qu’avec tous les pays musulmans du monde entier !
    Alors, s’ils arrivent à survivre et à se complaire dans ce folklore de grigri, de halal, de ramadan, de voile à la con, de marabout, bout de ficelle etc… hé ben qu’il y restent et qu’ils ne viennent pas imposer leurs bondieuseries ici chez nous ! Stop !
    Sinon, qu’ils nous demandent d’y retourner pour les recoloniser ! Tiens, chiche! Un referendum à bulletins secrets sur le sujet dans tous ces pays, pour voir…
    C’est la gauchiasse qui serait surprise …

  9. Avatarangoulafre

    Ce sont bien souvent les mêmes:
    Les avez vous déjà vus comprendre quoi que ce soit… Ah si…. c’est la faute de mon voisin.

  10. Avatarjojo

    c’est ce qui a sauve la Chine
    La decision radicale de Mao – une famille = un enfant
    L’Inde et l’Afrique devraient s’en inspirer

  11. AvatarJonathan

    Il y a encore des famines en raison uniquement de problèmes de distribution et d’infrastructure dans les pays sous-développés – qui se doublent de problèmes politiques, mais c’est une autre affaire.
    Mais cela ne retire rien au fait que l’on peut nourrir la planète entière ! Et même avec des excédents !

Comments are closed.