L’Afrique berceau de l’humanité ? Peut-être, mais pas son avenir !


L’Afrique berceau de l’humanité ? Peut-être, mais pas son avenir !

Grosse, grosse découverte qui confirme ce que la population africaine revendique : ON EST LES PREMIERS, sans nous vous n’existeriez pas !
Et tant pis si les livres sacrés anciens disent que l’histoire humaine commence ailleurs et l’humanité par des gens basanés ou non. Que ces mêmes livres racontent comment s’est répartie la population humaines par ces 70 familles ou groupes.

Depuis des années, les Afros revendiquent être les premiers représentants de l’espèce humaine et que Eden était en Afrique.

Alors la science qui sait tout a conclu et dit : « oui ! c’est vrai ! »

Moi, personnellement cela ne me dérange pas que les premiers humains aient été asiatiques, afros, européens… ça ne me dérange pas ; je veux seulement que histoire, la science disent les choses telles qu’elle sont ou qu’elles ne disent rien.

Si depuis des millénaires on nous dit que le berceau humain était en Eden et que cet Eden, ce « paradis » (hébreu pardés, perse pairidaēza et grec paradéïsos) dont le principal moyen de situer géographiquement le fleuve principal comme décrit dans les Ecritures dans genèse 2:10-14 ; lequel fleuve se divisait en quatre :
– l’Euphrate, le Hiddéqel*, le Pishôn et le Guihôn

“ Hiddéqel ” est le nom que d’anciennes inscriptions donnent au Tigre ; Daniel 10:4
http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=27&Chap=10&Vers=4

 

Quant au peuple Africain, de son origine les Ecritures nous parlent aussi en :
– Gn 10:6-8  http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=1&Chap=10&Vers=6
– 1Ch 1:8-10  http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=13&Chap=1&Vers=8
– Gn 10:32  http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=1&Chap=10&Vers=32

Koush est très certainement un des principaux géniteurs (peut-être avec Put ou Pout) de la branche au teint foncé de la famille humaine.
Le nom de Koush est associé, par son fils Nimrod, à Babel et au royaume que Nimrod bâtit après le déluge (Gn 10:8-12 { http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=1&Chap=10&Vers=8 _ … }).
Certains associent le nom de Koush à la ville antique de Kish, découverte grâce à des fouilles en basse Mésopotamie, près de Babylone ; Kish serait la ville à partir de laquelle, en Babylonie, les empereurs du IIIe millénaire av. n. è. s’attribuaient le titre de “ roi du monde ”
[Voir la liste royale – Certains associent le nom de Koush à la ville antique de Kish, découverte grâce à des fouilles en basse Mésopotamie, près de Babylone ; Kish serait la ville à partir de laquelle, en Babylonie, les empereurs du IIIe millénaire av. n. è. s’attribuaient le titre de “ roi du monde ”]  https://fr.wikipedia.org/wiki/Kish_(Mésopotamie)

 

Bon ! mais malgré tout çà, le peuple africain, sans doute chauffé par le savoir h’lal veut imposer au monde la théorie de l’Afrique d’abord, l’Afrique et les Noirs africains premiers.

Le berceau de la civilisation humaine précisément découvert par des scientifiques

La civilisation humaine est née dans le bassin du fleuve Niger en Afrique, d’après des analyses de l’ADN de plantes qui poussent dans la région, relate la revue Science Advances.

Une équipe internationale de scientifiques a découvert de nouvelles preuves selon lesquelles le bassin du fleuve Niger en Afrique était le berceau de la civilisation humaine, rapporte la revue Science Advances, ajoutant que cette conclusion résulte des analyses de l’ADN de plantes de la région.

Ainsi, les scientifiques se sont penchés sur 167 types d’ignames, y compris ceux poussant dans la savane (Dioscorea abyssinica) et les forêts (Dioscorea praehensilis). Dioscorea rotundata, le type d’ignames le plus répandu en Afrique, serait apparu suite à l’hybridation de la Dioscorea abyssinica et de la Dioscorea praehensilis. 86 échantillons de plantes domestiquées ont été obtenus au Ghana, au Bénin, au Cameroun et au Nigeria.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201905061041004155-afrique-fleuve-niger-berceau-civilisation-humaine/

 

Note de Christine Tasin

 

Quoi qu’en disent les africanophiles qui voudraient nous faire croire que les Noirs qui débarquent chaque jour par centaines en Europe seraient nos lointains cousins et détiendraient dans leurs gènes le secret de notre existence, comme le dit Marchersurdesoeufs, jusqu’à présent, la civilisation est née à Sumer, avec l’invention des monothéismes et de l’écriture…

Et on ne laissera pas de côté les peintures pariétales trouvées dans nos grottes préhistoriques, montrant un cerveau très avancé et dans l’art de concevoir que l’on puisse reproduire (allez demander à un tigre ou un chien d’imaginer de peindre et de reproduire ou imaginer la réalité), que l’on puisse créer de la beauté mais aussi dans l’art de chercher les moyens techniques de peindre…  Absolument génial. Et tout cela on ne le trouve pas en Afrique mais en Europe et en Mésopotamie.

Lire, entre autres, les ouvrages de Samuel Kramer, comme L’histoire commence à Sumer.

Présentation amazon :

Il y a plus de trente ans, l’auteur de ce livre, savant de notoriété internationale, révélait au grand public la civilisation sumérienne, née en Mésopotamie, le sud de l’actuel Irak, voici quelque cinq mille ans. Le miracle grec avait un précédent. Dès le IIIe millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens avaient inventé l’écriture, fondée les premières cités-Etats, formulé les premiers codes de lois, donné leur première expression littéraire au mythe et à l’épopée, avec un lyrisme qui annonce les plus beaux textes de l’Ancien Testament. Pour une fois, les linguistes, infatigables, avaient précédé les archéologues et suggéré les fouilles qui devaient, avec la transcription des briques gravées de caractères cunéiformes, révéler au XXe siècle, stupéfait, que l’histoire commence à Sumer.

 

Mais là n’est pas mon propos. Pour l’heure, quel que soit le lieu où l’humanité est née ( et il est de plus en plus clair qu’elle est née en plusieurs endroits du globe), cela ne préjuge pas de la qualité -des qualités- des êtres humains qui vivent actuellement à cet endroit.

Et il se trouve que, en 2019, les Africains représentent un danger pour l’Occident et pour la planète à cause de leur démographie et à cause de leur propension à ignorer la démocratie ou à la bafouer, englués dans des pratiques tribales ou musulmanes.

Alors, les scientifiques ou pseudo-scientifiques peuvent bien dire et chanter ce qu’ils veulent, on n’en a cure. La réalité est bien trop grave pour que nous nous laissions bourrer le mou.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


24 thoughts on “L’Afrique berceau de l’humanité ? Peut-être, mais pas son avenir !

  1. AvatarChristian Jour

    Je me contrefous de savoir d’ou je descends, mais en tous cas, nous depuis la préhistoire on a pas cessé d’évoluer et de la pierre taillée, on est allés dans l’espace. En ce qui concerne les Africains, ils vivent en tribu depuis la nuit des temps et si les blancs n’étaient pas venir les voir ils seraient encore complètement à poil. Quand à l’Afrique du nord et leur islam, il y a comme un gros bug puisqu’ils vivent comme au moyen-age à part ceux qui sont en France qui copient grâce aux allocs qu’ils non jamais gagnés les blancs qu’ils détestent parce que momo le pédo leur dit de détester. En tous les cas il faut renvoyer cette faune qui nous parasite et puisque notre évolution ne leurs plaisent pas, qu’ils se tirent, c’est pas grave nous on continuera d’évoluer.

  2. AvatarJonathan

    Les « scientifiques » et les anthropologues en particulier me font bien marrer.

    Ils trouvent trois bouts d’os dans un coin de la terre, font une datation au carbone 14 (pas si fiable qu’on nous l’avait seriné, à tel point que de vrais scientifiques ont même suggéré de délaisser cette méthode !), et ça y est, ils ont découvert « l’ancêtre » de l’humanité !

    Et quand on spécule à coups de millions d’années évolutionnistes, tout devient si commode !

  3. Avatarexocet

    nous leurs devons rien du tout à ses fainéants qui n’ont pas eux le courage de quitter l’Afrique à cette époque pour conquérir de nouvelles terres, ce n’était pas des fainéant mes lointain ancêtres, ils ont eux l’audace et le courage de bravé le danger vers l’inconnu dans le froid habillé en peaux de bêtes, et ils sont arrivés à survivre, a grandir, et à évoluer, pas comme eux. c’est à croire que les plus intelligent et les plus courageux ont quitté l’Afrique et que les plus cons sont restés.

  4. AvatarRajkoumar

    « berceau découvert par des scientifiques » ????
    quels sont donc ces scientifiques ? parce qu’il semble bien que les dernières découvertes d’ossement humains (ou proto-humains) soient en Europe orientale.
    Peut-être et même certainement ils y aura d’autres trouvailles, mais pour le moment, c’est le sud de la Russie qui détient le record d’ancienneté. Et juste après, c’est une région peu éloignée géographiquement, mais cette fois de l’ouest de la Chine qui détenait le pompon.
    Les fameux « scientifiques » seraient bien inspirés de se nommer, et de donner leur source.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    « Ce n’est pas de savoir d’où descend l’homme qui fait honte à l’espèce humaine mais jusqu’où il peut descendre »

    Pas moyen de me souvenir de qui a écrit cette pensée si juste.

    La question n’est pas tant de savoir qui est venu avant qui mais plutôt où l’on va et comment l’on y va.

    Personnellement ce qui me gêne dans cette histoire c’est surtout ce besoin d’être le premier et tant pis si cela ne correspond à la vérité ; l’impératif pour les afros c’est d’être reconnus et reconnus comme étant les géniteurs de l’espèce humaine comme si avoir été les premiers hommes leur ajoutait quelque chose, comme si ne pas l’avoir été leur enlevait ce quelque chose.

    Et c’est toute leur vanité ? Avoir été premiers ? Mieux vaut s’inquiéter de son évolution sur les plans physique, intellectuel, spirituel, social…. Chercher plutôt la fierté de l’évolution positive qui apporte quelque chose à l’espèce humaine plutôt que de se complaire et stagner dans l’hypothèse d’être apparu en premier.

    Dans toute société ce qui importe c’est le résultat, c’est la fin, le parcours.

    Comme dit au début, peut importe de quoi, de qui, d’où tu viens mais plutôt où tu vas et comment.

    Par ailleurs ce qui me déplaît dans toutes ces revendications absurdes outre le soucis d’être les premiers hommes, c’est la volonté qu’ont certains des nouveaux historiens et nouveaux scientifiques de satisfaire cette revendications ; tordre, transformer la réalité. Je trouve cela même inquiétant, parce que cela nous entraîne vers le chemin de la contre culture et la remise en question de tous les savoirs même si les connaissances actuelles sont prouvées et reconnues par des milliers d’historiens, d’archéologues, de scientifiques divers ayant traversé les ans, parfois les siècles, se sont vérifiées. C’est avec ces revendications absurdes motivées par un tout aussi absurde besoin de reconnaissance que l’on en arrive à détruire ces connaissances ; comme par exemple affirmer que : « on vous a toujours menti, la terre est plane ; la question de la gravité,…. » .

    A quoi va-t-on arriver avec ces contestations : à jeter toutes les connaissances ; à tout détruire comme dans certains arabo-musulman ; détruire les livres, les oeuvres artistiques ; faire table rase de la science, de l’histoire, de la culture pour ne plus apprendre que ce qu’un imam ou un marabout aura dit ?

    C’est inquiétant ! Finis les problèmes d’argent à la pompe, plus de voitures déplacement à rollers ou à trottinette ; boire de l’urine de chameau pour soigner je ne sais quoi ; et ne rien apprendre d’autre que la langue sacrée, les paroles du prophète, le coran… tous des docteurs ès islamologie ; rien d’autres.

    C’est pas demain qu’on ira sur la lune ou sur mars à moins d’y aller en rêve.

  6. AvatarMachinchose

    « Alors la science qui sait tout a conclu et dit : « oui ! c’est vrai ! »

    FAUX!! cette sage sentence on la doit a une brave vieille desouche!!
    connue soius le nomsi familier de « la Mère Denis » qui avait conquis la France entière avec son si exquis : « c’est ben vrrrai »

    xx

     » le berceau humain était en Eden et que cet Eden, ce « paradis » (hébreu pardés, perse pairidaēza et grec paradéïsos)…………………..

    merci de signaler aussi en Arabe « fardès, Foureidis », surtout en début du Mois sacré de Ramadan (sacré, c’est devenu trés important, comme les cons sacrés)

    xx

    « quel que soit le lieu où l’humanité est née ( et il est de plus en plus clair qu’elle est née en plusieurs endroits du globe)

    ::: quel plaisir de rencontrer cette affirmation, surtout qu elle est mienne

    depuis longtemps….

    xx

    Lire, entre autres, les ouvrages de Samuel Kramer, comme L’histoire commence à Sumer.

    ::::::::: quelle coincidence! je viens d’ offrir le mien a mon petit fils, il y a une dizaine de jours accompagné de « histoire des anciens peuples de l’ Orient de l’inégalable Louis Ménard !!……..paru en 1883

    et sous la plume de Munk, on sait que selon la Bible, trois races sont nées de..noé..: Sem, Japhet et Cham

  7. AvatarCeltilos

    heureusement que l’hominidé a quitté les continent africain a l’aube de l’humanité, sinon il serait toujours au même stade de l’évolution, car ce n’est pas a ceux qui sont rester a leur point de départ que l’on doit l’évolution ni aucune création ou invention mais plutôt a ceux qui eux sont partis pour évoluer!

  8. SarisseSarisse

    Le problème de pas savoir de qui nous descendons le problème de savoir comment nous nous comportons, le problème est de savoir quels sont les civilisations que nous avons fondées, que nous avons créés sur les cinq continents quels sont les civilités qui se sont établies entre les êtres humains : et bien je suis désolé mais je préfère encore une civilisation plus jeune mais plus civilisée un ensemble d’ethnies qui se déchirent qui s’étripent qui nous imposent des lois obscurantistes.
    Marre de ces revendication soit d’antériorité, soit de « pureté » on sait où cela conduit.
    Je suis désolé mais les migrants venus de Somalie du Tchad d’Érythrée ne sont en rien des descendants de Lucie qui n’est pas un homo mais un australopithèque!
    Nouveau marxisme qui remplace la classe élue par la race ou le peuple non pas élue mais la race antérieure, alors que les trois ou quatre grands groupes humains sont des produits relativement tardifs d’un ancêtre commun qui n’était pas « racialement » défini , que ça peau fusse sombre (assez logiquementbsi on tient compte de données climatiques et d’environnement) n’y change rien.
    C’est la suite qui importe, les organisations sociales et les conséquences des perceptions , des croyances que les sociétés humaines construisent par la suite,
    Il ne faut pas confondre la biologie avec l’histoire bien sûr que nous avons tous une parenté génétique bien sûr que nous avons fort probablement une origine qui nous situerait plutôt vers la Corne de l’Afrique encore que cette Corne de l’Afrique touche aussi le continent eurasiatique de très près.
    Un Thuram qui ne connait rien à l’anthropologie physique considère Lucie comme sa sœur alors qu’elle n’est qu’une cousine assez éloigné d’homo sapiens en général il est dans l’idéologie et non dans le réel, confondant les hominiens, les hominidés et les humains.
    Ce personnage par ailleurs très raciste est mal placé pour jouer les humanistes après sa saillie de 1998 (« tous les blacks avec moi pour la photo » excluant d’emblée les joueurs blancs , voire métis, de l’équipe de France de l’époque, encore heureux qu’il n’y ai pas eu d’asiatiques, si un Vikash Dorasoo avait été sélectionné où l’aurait-il mis, heureusement qu’il y eut la réaction de bon sens d’un Franck Leboeuf)
    Cette revendications excessives n’est en rien différente d’autres discours qui ont conduit à des actes de barbarie en Europe(Shoah), mais aussi plus tardivement en Afrique(Rwanda).
    Parlons de civilisations plutôt que d’origine, et désolé de le constater les civilisations premières s’établirent plutôt dans les bassins de grand fleuves comme le Nil , le Tigre, l’Euphrate que plus à l’Ouest, cela n’enlève aucun mérite à l’Afrique, l’Egypte où il y eut un siècle de pharaons d’origine nubienne , Lugan le reconnaît n’est pas située en Océanie, avant d’atteindre des territoires de forêts plus denses et plus tournés vers l’Atlantique.Les civilisations crétoises, grecques, romaines, mais aussi quelques royaumes nubien en périphérie de l’Egypte en ont bénéficié.
    Personnellement, et malgré sa longue histoire je ne suis pas excessivement fasciné par la civilisation égyptienne, je la laisse volontiers à cet partie d’africains sectaires qui voudraient tant se l’approprier à 100% au risque du ridicule parfois( tordre la langue des hiéroglyphes , ancêtre de la langue copte , langue hamitique plus proche de celle des berbères que des langues nilotiques et niger-kordofan), je trouve cette civilisation , malgré ses mérite, figée et répétitive par bien des côtés, moins passionnante en fin de compte que celles qui se développèrent sur le continent eurasiatique autour du Croissant fertile.
    Et que dire de la civilisation chinoise…

    C’est bien le passé , mais le présent et l’avenir c’est une tout autre paire de manches et on ne peut pas dire, qu’a quelques exceptions près ce continent soit bien parti!

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, mais homo sapiens est originaire d’Afrique : c’est indiscutable.

      Mais en tirer des conséquences, style « nous avons une dette envers eux », « nous descendons de ces migrants africains » (suivez mon regard !) ou autre baliverne, est inepte.

      Nous n’avons aucune idée de ce qu’est la mentalité d’un homme né il y a 5000 ans : il n’est rien pour nous.

      Alors se sentir solidaire d’homo sapiens sorti d’Afrique il y a 100 000 ans est totalement délirant !

  9. Avatarberger

    L’humanité est née en plusieurs endroits du globe, c’est certain. On n’a jamais imaginé une tulipe originelle, ou un chien originel. Ce faisent on donnerait par ailleurs du crédit au récit biblique, ce qui est bizarre dans notre société actuelle. Et au fait, on fait quoi alors avec Noé ? Sa provenance nous donne un gars qui devait habiter le croissant fertile. Quant aux Egyptiens, nos lointains ancêtres, ils étaient originaires du Sahara et se sont installés sur le Nil au fil des ans, chassés par la sécheresse. Ces gens faisaient la différence entre Africains, Sémites, Grecs, etc et donc vu l’époque, il y a bien eu plusieurs foyers. En Afrique, selon moi, l’Ethiopie et le Kalahari. En Asie, le Gobi, et pour nous le Caucase, mais si je raconte cela, je ne vais pas être bien vu ….

  10. Avatarberger

    On ne sait rien de l’allure de ces gens d’il y a 50000ans. Ce qui est certain, c’est que non coloniséé l’Afrique serait au stade des Indiens d’Amazonie. Le colonialisme à tout apporté en bon et moins bon mais le résultat était là, il suffit de regarder l’évolution de l’Afrique du Sud. En ce sens j’affirme que le colonisation n’a pas été un crime contre l’humanité, au contraire, c’est la décolonisation qui l’a été, mais à l’époque personne ne savait ce qui allait se passer par la suite. Les séquelles de la décolonisation, on les vit au jour le jour maintenant !

  11. AvatarUN GAULOIS

    Si l’Afrique avait tant apporté à l’humanité et notamment aux européens, il y a longtemps que les flux migratoires se seraient inversés. Pourquoi rester dans les pays du nord avec le froid et la pluie alors qu’on serait si bien avec du soleil un grande partie de l’année.
    Mais non, ils sont restés au 19ème siècle pour des raisons qui leur sont propres et s’ils deviennent trop nombreux en Europe, ils la feront régresser. Même si la régression arrivera d’elle même car la croissance ne sera pas infinie du fait de l’épuisement des ressources naturelles.

  12. SarisseSarisse

    Homo sapiens originaire d’Afrique cela ne me gêne nullement , le problème est d’en tirer une idéologie, l’islam en revanche nous savons bien d’où il vient et où il va, homo sapiens a peut-être bien , accidentellement éradiqué néandertal, mais l’islam, de conquête en conquête, d’avancée en avancé, d’hijra en hijra , ne conquiert pas accidentellement et cela au détriment d’africains, d’européens,, d’asiatiques, d’américains pour imposer son joug.
    Tout ce qui résiste à l’islam, je suis preneur, la couleur des épidermes, la couleur des yeux , la frisure ou la raideur des cheveux je m’en tape, en rdvanche soyons plutôt attentifs à ceux qui sort des bouches et aux comportements, je préfèrerait toujours un curé béninois à un imam tchétchène blond comme les blés.
    L’islam est inassimilable, problème pour les chrétiens, les juifs, les hindous,les bouddhistes, les athées, les agnostiques ,.mais’aussi les femmes,,les homosexuels, etc etc…un migrant qui s’assimile (dans des proportions raisonbables car les migrations de masses seront btoujours perçues à juste titre comme des invasions) est un migrant qui se « démigrantise » et devient l’autre, un musulman ne devient pas l’autre, il veut que l’autre se soumette et devienne comme lui!

    Il y a 57 pays musulmans 57 paradis islamiques, que viennent-ils chercher dans notre « enfer » notre dar al harb? Notre soumission, alors, si c’est si affreux en Europe , mais qu’ils la quittent bon sang, quand à Thuram le racialiste racisé raciseur tape-baballe qui voulait être curé, si la couleur « blanche » lui déplaît tant que ça il peut toujours s’installer au Kénya, et encore, il risque d’y croiser quelque blancs qui risquent de lui gâcher la vue.

  13. SarisseSarisse

    Article paru dans Sputnik 😀, un site russe poyrtant, vous savez ce site russe poyrtant si proche de la « fachosphère » , un régal.

  14. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Il y en a d’ailleurs MARRE de cette EXPLOITATION outrancière du passé, que ce soit celui de la Préhistoire ou des stigmates de la Shoah, un moyen soit de nous conditionner soit de nous culpabiliser ! Il est au contraire crucial de faire table rase du passé*, quel qu’il soit, et de regarder vers l’avenir afin de savoir maîtriser les dangers qui nous guettent !

    * Ce qui n’est pas incompatible avec le devoir de Mémoire.

  15. Avatarfrejusien

    homo sapiens serait originaire d’Afrique, cette théorie est contestée par une autre qui affirme l’apparition quasi simultanée en plusieurs endroits du globe,

    Si homo sapiens est originaire d’Afrique, il apparait qu’il a évolué très favorablement en s’installant en Europe et en Asie,
    Si l’origine est la même , que doit-on penser des différences raciales en fonction des continents ??

    Dans ce cas, la branche colorée restée sur le continent africain, n’a pas bénéficié de la même évolution, pourrait-on en déduire que la race  » colorée » est apparue en dernier, et n’a pas eu le temps d’évoluer ??

    Finalement qu’homo sapiens soit strictement originaire d’Afrique n’apporte aucune supériorité aux noirs actuels,
    au contraire, il met en valeur, leur incapacité d’évolution

  16. Avatardurandurand

    L’évolution de l’homme m’a toujours fait rire , je m’explique ,quand j’étais élève et que la prof de science nat nous faisait un cours sur l’évolution de l’espèce humaine en reprenant ces théories en disant que nous descendions du singe , ce à quoi je lui avait demander pourquoi une branche des primates auraient évoluer et que les autres continuent à sauter et a grimper dans les arbres , comme dirait Spock c’est illogique .

  17. AvatarJonathan

    L’homo sapiens originaire d’Afrique ?

    Disons plutôt que les Africains sont une branche de l’évolution.

  18. AvatarJonathan

    Enfin quelqu’un qui voit clair ! Toute la théorie de l’évolution n’est qu’une vaste supercherie. Ainsi, les girafes auraient développé un long cou pour attraper les feuilles du haut des arbres. C’était trop facile de mordre dans celles à leur portée. Et tout est à l’avenant. Mais n’en parlons plus, l’homme ne descend pas des Africains, donc pas du singe.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Vous qui crachez sur les méthodes scientifiques tout en profitant tous les jours des innovations techniques dues à ces méthodes, précisez donc comment vous voyez l’apparition des hominidés et des hommes ?

  19. Avatarorion

    Il n’y a aujourd’hui aucune étude sérieuse qui corrobore l’origine africaine de l’humanité.
    A mon humble avis, le plus vieil individu pré-humain doit sans doute etre originaire du moyen-orient.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il est certain, dans l’état actuel de la science, qu’ homo sapiens, notre espèce, est originaire d’Afrique.

      Maintenant, il n’y a aucune conséquence politique (du style, grossièrement dit, « il y a un droit aux Africains à s’installer en Europe » etc etc) à en tirer …

  20. AvatarMachinchose

    t’inquiète!!

    surtout que je vois pareil que toi ces evolutions!

    la seule chose en commun des ces races de sapiens, reside dans leur seul squelette

    le reste est tellement varié qu il faut etre con pour y croire a cette seule race humaine

Comments are closed.