Orgies, cocaïne, franc-macs, barbouzes, Arnault… « pour tout savoir sur « le Grand manipulateur » Macron


Orgies, cocaïne, franc-macs, barbouzes, Arnault… « pour tout savoir sur « le Grand manipulateur » Macron

.

On s’en doutait, mais ça va mieux en le disant.

Mea culpa : j’ai si souvent accusé les journalistes de ne pas faire leur travail de journaliste, de ne pas enquêter que je ne peux que saluer ceux qui, comme Marc Endeweld, passent de longs mois à enquêter sur celui qui se voudrait aussi puissant et invulnérable  que Jupiter.

Le titre de l’article est une adaptation du dossier de F de Souche tiré d’un livre qui vient de sortir, Le grand manipulateur de Marc Endeweld, Orgies, cocaïne, franc-macs, Bernard Arnault… : les dessous de la campagne de Macron.

.

Présentation du livre sur Amazon :

« Tout s’est joué au cours de la campagne présidentielle.
Pour gravir la plus haute marche du pouvoir sans carrière politique, ni même un parti derrière lui, Emmanuel Macron a utilisé les réseaux plus ou moins avouables de la République… Lobbys divers et variés, agents d’influence, communicants rois, “intermédiaires”, barbouzes, barons locaux et loges franc-maçonnes. Tous se sont empressés.
Le candidat puis le président les a accueillis avec un large sourire, utilisés, parfois manipulés et ensuite souvent oubliés. »
.

Livre qui sort fort inopportunément pour Macron mais opportunément pour la France quelques semaines avant les Européennes. Ça sent la fin de règne…

 

 

Macron est-il celui qui va renouveler profondément notre pratique politique, ou utilise-t-il de vieilles recettes au service de son ambition personnelle ? Marc Endeweld, qui est aujourd’hui journaliste indépendant après avoir couvert l’actualité politique pendant quatre ans au magazine « Marianne », penche clairement pour la seconde option et l’argumente dans un livre dense et bourré d’informations. Les soutiens, Emmanuel Macron les a pris partout : chez les francs-maçons, dans les cercles des « gays de pouvoir », dans la sarkozie, parmi les vieux barons de la politique (Jean-Noël Guérini, Michel Charasse), chez les grands patrons (Serge Weinberg, Bernard Arnault, Augustin de Romanet). Sans aucun souci de cohérence, mais avec une grande efficacité. Entretien.

Le suite, réservée aux abonnés ici : 

https://www.nouvelobs.com/politique/20190424.OBS12001/le-grand-manipulateur-le-livre-qui-revele-les-reseaux-secrets-ayant-aide-macron-a-acceder-au-pouvoir.html

 

Et un barbouze aux commandes de l’affaire Benalla…un ! 

 

Dans « Le grand manipulateur, les réseaux secrets de Macron », enquête publiée ce 24 avril, le journaliste Marc Endeweld lève le voile, au milieu d’une foule d’autres informations, sur un personnage méconnu et sulfureux de la macronie, Ludovic Chaker, aujourd’hui toujours chargé de mission à la présidence de la République.

Il a échappé à la vigilance des sénateurs, personne n’a même prononcé son nom lors des auditions au Palais du Luxembourg. Mais dans son livre consacré aux réseaux d’Emmanuel Macron, notre ancien collaborateur Marc Endeweld, aujourd’hui journaliste freelance, accorde une place importante à celui qu’il appelle même « l’espion du président ». Ludovic Chaker, 38 ans est un autre « chargé de mission à l’Elysée». Pendant la campagne, il a été le premier salarié d’En Marche, introduit par le conseiller Ismaël Emelien qu’il a rencontré lors d’un déplacement au Caire. Et c’est lui qui propose à toute la bande d’utiliser l’application cryptée Telegram alors peu connue et qui est toujours le moyen de communication préféré de la macronie. C’est également lui qui conseille l’embauche comme garde du corps d’un certain Alexandre Benalla

DISPARITION DU COFFRE-FORT DE BENALLA

A l’Elysée en juillet 2018, l’un de ses dossiers prioritaires sera justement l’affaire Benalla. En étudiant les fadettes des conseillers du palais, les policiers ont découvert que dans la nuit du 18 au 19 juillet 2018, après la publication de l’article du Monde qui déclenche l’affaire, Alexandre Benalla a certes échangé avec Ismaël Emelien, conseiller aujourd’hui parti de l’Elysée, mais également avec le chargé de mission. Dès le lendemain, c’est lui, Ludovic Chaker « qui va mettre à l’abri des journalistes (mais aussi des enquêteurs dans les jours qui suivent) la compagne de Benalla et leur bébé dans un appartement de l’avenue Foch appartenant à Pascale Jeannin-Perez, une proche d’Alexandre Djouhri. », lit-on. Marc Endeweld signale également que Ludovic Chaker aurait également joué un rôle dans la disparition du coffre-fort de Benalla. Volet sur lequel la justice a décidé de ne pas enquêter…

[…]

Selon le mécanisme décrit à Marc Endeweld par un poids lourd du renseignement, Chaker ferait partie « d’un cabinet noir de 6 personnes, dans la continuité de la campagne. »

[…]

Lire l’ensemble de l’article ici :

https://www.marianne.net/politique/l-espion-du-president-protecteur-de-benalla-et-toujours-l-elysee

 

Quant aux réseaux et prétendus amis…

 

[…]

On a méthodiquement comptabilisé les politiques de droite et de gauche qui rejoignaient Emmanuel Macron lors de sa campagne ? Presque un trompe-l’œil pour le journaliste qui révèle l’étourdissante liste des cercles activés dans le même temps, souterrainement, méthodiquement, par celui qui allait devenir le plus jeune des présidents de la Ve République. L’ensemble dessine une fresque d’un étonnant œcuménisme. Il apparaît que dans son ascension, Emmanuel Macron n’a négligé personne : les francs-maçons, les gays, d’autres cercles déjà bien usés qui œuvraient déjà sous Mitterrand, Balladur et Sarkozy…

LOUVRIER ET MACRON COMPLICES

La première révélation de ce livre est d’ailleurs la présence de Franck Louvrier, communicant de l’ancien maire de Neuilly, lors de réunions à l’Elysée autour d’Emmanuel Macron dès l’automne 2013. En compagnie d’un aréopage d’autres professionnels de l’opinion et de la communication, celui-ci travaille sur la stratégie de celui qui est alors secrétaire général adjoint de l’Elysée. Macron imagine même l’enrôler dans son aventure présidentielle, dix ans après la victoire de Nicolas Sarkozy. « Devant les autres participants à ces réunions, Louvrier et Macron ne cachent pas leur complicité. Ils se tutoient, tombent dans les bras l’un de l’autre. Alors début 2016, quand le ministre Macron cherche un directeur pour sa future campagne présidentielle, il appelle naturellement Maurice Lévy (patron du groupe Publicis, ndlr) pour débaucher Franck Louvrier, qui dispose de très bons contacts parmi les journalistes politiques. Si l’affaire ne se fait pas à l’époque, on comprend mieux pourquoi Emmanuel Macron a tenté à nouveau en janvier 2019 de convaincre le sarkozyste Louvrier de le rejoindre à l’Elysée », écrit le journaliste.

Déjà auteur de L’Ambigu Monsieur Macron (Flammarion, 2015), première biographie remarquée de celui que personne n’imaginait un jour accéder à l’Elysée, Marc Endeweld lève au passage le voile sur une partie du storytelling de la campagne présidentielle et en particulier sur un moment-clé. Nous sommes entre les deux tours de la présidentielle, Marine Le Pen est auprès des salariés de l’usine Whirlpool à Amiens. Emmanuel Macron a préféré rencontrer l’intersyndicale. Mais il doit se résoudre à visiter l’usine pour ne pas perdre le match des images. Un moment capté par Yann L’Hénoret dans son documentaire diffusé sur TF1 après la victoire de Macron. On y aperçoit le candidat passer un savon à son équipe de com’ qui ne veut pas le laisser se rendre sur le site. Une « belle mise en scène », selon l’auteur qui a recueilli le témoignage d’un ancien membre de l’équipe qui assure que ce n’est que contraint et forcé que Macron a décidé de rencontrer les Whirlpool car« en fait, au départ, il ne voulait pas se frotter aux ouvriers. Il n’avait pas validé la visite à l’usine ».

LE MÉPRIS DE MACRON

L’ouvrage s’attarde bien entendu sur « le clan de l’Elysée » dont le fonctionnement plus qu’obscur est apparu au moment de l’affaire Benalla. Il s’intéresse au sulfureux Ludovic Chaker. Mais il dresse aussi un portrait peu flatteur d’Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, « double » du président, selon la définition de Brigitte Macron. Il le dépeint en homme « pétri de certitudes et empreint d’une certaine arrogance ». Un de ses subordonnés raconte au journaliste : « Il a un humour très proche de celui de Macron. Je me souviens que lors d’une réunion, il avait fait un topo et personne n’avait de questions. Il a alors lancé : « Eh oui, quand on est intelligent, c’est l’effet de sidération » ».

Il raconte enfin le mépris avec lequel Emmanuel Macron peut d’un coup traiter ses plus fervents soutiens. Il prend pour exemple la mésaventure de Jean-Pierre Jouyet, ancien secrétaire général de l’Elysée sous François Hollande. Pièce centrale de la vie politique parisienne, ce proche d’Emmanuel Macron, dont il a propulsé la carrière politique, a été expulsé sans ménagement du premier cercle présidentiel. Du jour au lendemain, ni Alexis Kohler ni le chef de l’Etat ne se sont plus donné la peine de répondre à ses SMS ni à ses mails. L’auteur décrit une scène particulièrement humiliante pour celui qui est aujourd’hui ambassadeur à Londres. En janvier 2018, Jean-Pierre Jouyet est enfin de retour à l’Elysée. Il en profite pour demander des comptes à son ancien ami. Emmanuel Macron feint de n’avoir jamais reçu ses messages. Kohler sert la même version, version que Jouyet est obligé de faire semblant de croire. « Vous me rassurez, je croyais que vous ne vouliez plus me parler », souffle l’énarque. Dans l’ombre, Brigitte Macron s’inquiète, elle qui veille à conserver des liens avec son amie Brigitte Taittinger-Jouyet. « Brigitte n’ignore rien du comportement de son mari à l’égard de son ancien protecteur et le réprouve. Elle estime que ce mépris ouvertement affiché, cette morgue de jeune premier, pourrait lui nuire un jour ou l’autre », écrit le journaliste. Comme si elle n’excluait pas qu’un jour, ces hommes puissants dont le président s’est joué, se retournent contre lui.

Lire tout l’article ici :

https://www.marianne.net/politique/mepris-et-amities-secretes-lumiere-sur-le-grand-manipulateur-macron

 

Les réseaux francs-maçons mis en branle ( cliquer sur les captures d’écran si elles sont trop peu lisibles) : 

 

 

Débauche et orgie à tous les étages pendant la campagne. Mais ça on s’en doutait au vu des photos de Saint-Martin et de la fête de la musique à l’Elysée…

 

Bernard Arnault, dès 2011, fait monter Macron en puissance… Le même Bernard Arnault qui est très présent dans le projet de rénovation de Notre-Dame… et le reste !

 

 

L’homosexualité de Macron révélée ? Son équipe monte un faux de toutes pièces pour ridiculiser les auteurs de rumeurs et Brigitte Macron appelle au secours Mimi Marchand…

Les 4 captures d’écran ci-dessus sont tirées de F de Souche.

 

FIN DE REGNE ? 

Bref, le portrait d’un ambitieux bien plus pervers et manipulateur qu’un Eugène de Rastignac. Il nous manque un moderne Balzac pour nous faire apprécier et connaître toute la perversité du type. Nous ne pouvons que le subir et connaître quelques-uns – quelques-uns seulement- de ses secrets. Nul doute que si nous savions tout, la France entière foncerait à Paris pour l’extirper de l’Elysée et le juger.

Il n’empêche que tout cela sent la fin de règne. Quand la presse démonte celui qui , il y a peu, était intouchable, c’est que les Ceaucescu au pouvoir sont en passe d’être remplacés.

Journaleux et enquêteurs n’en finissent plus de livrer aux Français des infos croustillantes, scandaleuses et révoltantes. Quid du Grand Manitou qui prétendait – et prétend toujours – instaurer la Pravda en délivrant à certains journaleux/medias le droit de parler de lui ?

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/03/macron-donne-des-centaines-de-milliers-deuros-aux-terroristes-de-france-palestine-solidarite-et-a-bds/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/04/ces-milliards-soustraits-aux-francais-pour-les-peuples-etrangers-via-lafd/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/10/a-travers-deux-livres-la-realite-du-qatar-devoilee-en-france/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/05/les-temps-changent-francois-lenglet-denonce-le-libre-echange-et-les-idees-a-contre-temps-de-macron/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/06/800-grands-patrons-et-fils-de-ont-paye-la-moitie-de-la-campagne-de-macron-16-millions-deuros-de-dons/

 

Et les tontons Macoute de Castaner n’ont pas réussi à dissuader auteurs, éditeurs, journaleux… de se taire ? Incroyable…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Orgies, cocaïne, franc-macs, barbouzes, Arnault… « pour tout savoir sur « le Grand manipulateur » Macron

  1. AvatarMachinchose

    bien etoffé! tres instructif…

    mais je retiens  » un personnage méconnu et sulfureux de la macronie, Ludovic Chaker, aujourd’hui toujours chargé de mission à la présidence de la République. »

    aprés « alexandre », alias Marouane Benallah

    aprés « Ismael » -vrai ismael, Elméliènne

    voilà « Ludovic » Chaker!!

    LUDOVIC !!!! hahahaha! LUDOVIC ????

    comme celui là:

    Hédi Chaker
    Homme politique
    Résultat de recherche d’images pour « hédi chaker »
    DescriptionHédi Chaker, né en 1908 à Sfax et mort assassiné le 13 septembre 1953 à Nabeul, est un homme politique tunisien et figure du mouvement national. Wikipédia
    Date et lieu de naissance : 1908, Sfax, Tunisie
    Date et lieu de décès : 13 septembre 1953, Nabeul‎, Tunisie
    Enfants : Mohamed Chaker

    allez disons le , plutot Mohamed comme benallah fut d’ abord Marouane et ensuite béatifié sous le prénom bidon de « alexandre » 😆

    le cheftain de l’ élysée a vraiment un trés fort tropisme vers des « conseillers » musulmans …. curieux !!

    réussir a affubler de deux prénoms chrétiens, occidentaux deux types portant les blazes de Benallah et de Chaker faut vraiment disposer d’ un capital mépris envers les Français immense!

    bon il y en a un qui s’ eloigne un peu, c’est le Ismael (pourquoi pas Isaac, ah! non! çui là c’est un sioniste !! ) mais vite rattrapé par son blaze: Emilien (???????????? introuvable) probablement Elmelienne

    quel putain de panier de crabes, d’ étrillables, d’ araignées de mer de ! une trés grosse assoce de malfaiteurs

    quand a ceux là , les frères trois points la truelle, j’ espère pour la sauvegarde de notre France qu on les renverra vers leur GADLU trés vite!

  2. AvatarEric des Monteils

    On s’en doutait un peu tout de même. Notre pseudo président qui n’est qu’un encocaïné, islamophile, negrophile, et j’en passe . . . .Ce qui relègue Juan Branco à simplement être un branque suffisemment ramollo pour jouer dans la cour des outil de redorage du blason Macron.
    Comme le disait Pierre Cassen : un type trop présent sur les médiats sent forcément le souffre. (ce ne sont pas ses mots, mais le sens)
    J’espère que le livre de ce journaliste, Marc Endeweld, sera diffusé et lu dans de nombreux foyer, afin de faire tomber cet imposteur de Macron, une bonne fois pour toutes.

  3. AvatarMarsal

    Aucun président n’a jamais rendu de comptes. Pas plus hollande que sarkozy, chirac ou mitterrand. Vous verrez que celui-là ne sera jamais inquiété non plus, et peut-être fera-t-il même un deuxième mandat (comme mitterand et chirac avant lui).
    C’est aussi cela, la france.

  4. TEMPLIERTEMPLIER

    rappelez vous…

    Un (pauvre) type qui pour se faire élire déclarait chez Jean-Jacques Bourdin en décembre 2016 :
    « L’engagement que je prends ici devant vous, c’est que, avec moi, toutes les petites retraites auront leur pouvoir d’achat protégé. »

    Et sur RMC encore, en février 2017 :
    « Je ne veux pas, moi, faire d’économies sur le dos ni des retraités, ni de celles et ceux qui sont à quelques années d’aller à la retraite. »

    Et au 20 heures de France 2 en mars 2017 :
    « Je ne touche pas à la retraite de celles et ceux qui sont aujourd’hui retraités. Leur retraite sera préservée.Il n’y aura pas de perte de pouvoir d’achat,c’est essentiel !»

    Alors je pose la question : 72 % qui n’ont pas confiance, comment est-ce possible ?

    Comment peut-il se trouver encore 28 % de retraités qui lui fassent confiance ?

  5. TEMPLIERTEMPLIER

    Entre La Croix qui nous parle de 4 millions d’immigrés – devenus migrants – et Jean-Pierre Chevènement qui parle de 18 à 20 millions, il reste au Gaulois à regarder autour de lui …
    >
    Quel immigré n’a pas compris que seuls les Gilets Jaunes peuvent être salis, éborgnés, insultés, blessés et qu’en 2005 quand, pour deux voyous, l’immigré a montré que c’était déjà lui le patron dans ce pays, combien de Français ont réagi ? Combien de visages fracassés, de jeunes éborgnés, de blessés dans les hôpitaux ?
    >
    Et le Clergé catholique ? Comme Castaner il dénonce les nationalismes … et montre à tous ce qu’il est: Une association qui comme les « maçons » n’a pas besoin de la parole de Dieu. Leur parole leur suffit. Jésus n’a plus qu’à aller se faire voir quand il dit que ce que nous aurons fait aux plus petits c’est à lui que nous l’aurons fait …

  6. Avatareitan

    m’enfin, tout ça pour ça? et pas un mot sur le Bilderberg qui l’a catapulté au sommet de l’état?
    un oubli ou une omission?

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Devoir son élection à tant de personnages doit être inconfortable… Certes, il a gagné mais il est pris dans l’étau du chantage… Ce n’est pas une position enviable.

  8. AvatarMachinchose

    bien d’ accord avec toi……faut dire qu on a rarement eu un tel Gribouille a la tête de la France!

    je réclamerais bien sa tête, a mettre dans le formol avec celles de Chaker, BENALLAH ET eLMILIENNE

  9. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Un agent des services secrets italiens retrouvé mort à Paris
    L’homme gisait sans vie près de son hôtel parisien. Selon les premiers éléments de l’enquête, il travaillait pour la présidence du conseil des ministres.
    :::: https://www.lepoint.fr/societe/un-collaborateur-des-services-du-premier-ministre-italien-retrouve-mort-a-paris-06-05-2019-2311059_23.php
    Par Aziz Zemouri
    06/05/2019

    Massimo I., 50 ans, a été retrouvé dans la nuit de dimanche à lundi avec une plaie saignante sous le menton et gisant dans une mare de vomi tout près de son hôtel, situé dans le 18e arrondissement de Paris. Les pompiers ont tenté de le réanimer vers 1 h 30 du matin. En vain. L’homme résidait dans un apart’hôtel du quartier Montmartre depuis le 3 mai, selon le gérant de l’établissement. Il avait décollé de l’aéroport de Rome pour Roissy-Charles-de-Gaulle à la même date, selon les éléments documentaires recueillis lors des premières investigations. Le défunt était porteur d’une carte de visite à son nom qui mentionne, selon toute vraisemblance, son employeur ainsi que le numéro de téléphone correspondant : « Presidenza Del Consiglio Dei ministri », c’est-à-dire la présidence du conseil des ministres italienne dirigée actuellement par Giuseppe Conte, l’équivalent du Premier ministre en France.

    Massimo I. était membre d’un des services de renseignements italiens. En Italie, le département du Renseignement et de la Sécurité, l’Agence de sécurité et du renseignement intérieur comme son équivalent pour l’extérieur sont tous sous la tutelle de la présidence du Conseil, donc du Premier ministre Giuseppe Conte. La police a retrouvé dans son coffre-fort une clé de sécurité chiffrée, une enveloppe contenant 85 billets de 20 euros, une clé USB, un adaptateur pour carte SD (mémoire amovible) et une carte SD. Le commissariat local, le 2e district de police judiciaire et la police technique et scientifique ont procédé aux premières investigations dans la nuit de dimanche à lundi. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort, la police judiciaire a été saisie pour se charger de l’enquête.

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Et c’est à la gloire de ce type que des CRS et des policiers se sont donné à coeur joie à l’encontre des Gilets Jaunes désarmés et autres manifestants pacifiques ou simples badauds surpris dans la nasse tout en laissant tranquillement les antifas et racailles en tout genre saccager ? À vomir, littéralement !

  11. romulusromulus

    ce sont des coriaces, il n’y a pas plus cynique qu’un macronien. IL se nourrit de toute l’expérience accumulée depuis….le dernier orage c’est à dire 80 ans. Je ne sais pas ce que ça va donner lorsque ça va éclater car chaque jour les limites sont repoussées. ira t-on jusqu’aux camps d’internement? Il n’est pas sûr que non tant l’histoire tend à se répéter.

  12. Avatarpauledesbaux

    decidement cette famille chaker est méprisable, il y en a un qui sévit dans le gard qui ne l’est pas moins attention à vous gardois mais pas seulement……

  13. AvatarJolly Rodgers

    j’espère bien que c’est la fin du règne pour ce parvenu ! cela ne m’étonne pas , plus rien ne m’étonne , vus l’état de corruption dans lequel ce trouve le pays actuellement . la décadence règne de bas en haut et l’élection de Macron et a l’image de cette société d’homo-féstivus libéraux et mondialistes. c’est la première fois de toute l’histoire de la république que nous avons un  »président » aussi jeune , tel un Néron qui réduira en cendre l’empire Romain .nous sommes gouvernés par des Nigth Clubers , jamais nous n’avons connus une aussi grande décadence , il est plus que temps d’en finir et que ce petit con se prennent une veste autant au européenne que au prochaine présidentielle , en espèrent qu’il démissionne avant . la politique est une chose sérieuse il est grand temps que de vrais statures de dirigeant viennent sur le devant de la scène tel un Charle Péguy ou un Général De Gaulle . Macron a tout les signes du pervers narcissique , tout comme Néron.
    donc toute ces magouilles vont de soit vu l’entourage du  »président » .
    c’est positif de voir que des journalistes comme ce Marc Endeweld , commence a faire leurs travail et brise la loi du silence . espérons que ce livre soit un best seller afin de précipiter le départ de Macron – Néron .
    certains voudrais une 6ième république , finalement je serais plutôt pour un retour a l’ancien régime , sous l’ancien régime il y’avait des vrais valeurs et le pays dont le peuple étaient tirés vers le haut . pour cela nous devrons retrouver notre souveraineté , pour pouvoir accomplir notre destin .

  14. AvatarJolly Rodgers

    j’espère bien que c’est la fin du règne pour ce parvenu ! cela ne m’étonne pas , plus rien ne m’étonne , vu l’état de corruption dans lequel se trouve le pays actuellement . la décadence règne de bas en haut et l’élection de Macron est à l’image de cette société d’homo-féstivus libéraux et mondialistes. c’est la première fois de toute l’histoire de la République que nous avons un  »président » aussi jeune , tel un Néron qui réduira en cendre l’empire Romain .nous sommes gouvernés par des Nigth Clubers , jamais nous n’avons connu une aussi grande décadence , il est plus que temps d’en finir et que ce petit con se prenne une veste autant aux européennes que à la prochaine présidentielle , en espérant qu’il démissionne avant . la politique est une chose sérieuse il est grand temps que de vrais statures de dirigeants viennent sur le devant de la scène tels un Charles Péguy ou un Général De Gaulle . Macron a tous les signes du pervers narcissique , tout comme Néron.
    donc toutes ces magouilles vont de soi vu l’entourage du  »président » .
    c’est positif de voir que des journalistes comme ce Marc Endeweld , commence à faire leur travail et brise la loi du silence . espérons que ce livre soit un best seller afin de précipiter le départ de Macron – Néron .
    certains voudraient une 6ième République , finalement je serais plutôt pour un retour à l’ancien régime , sous l’ancien régime il y avait des vrais valeurs et le pays dont le peuple étaient tirés vers le haut . pour cela nous devrons retrouver notre souveraineté, afin de pouvoir accomplir notre destin .

Comments are closed.