On donne des milliards à Erdogan pour que les migrants travaillent 12 h par jour pour Nutella et Godiva ?


On donne des milliards à Erdogan pour que les migrants travaillent 12 h par jour pour Nutella et Godiva ?

Le reportage est de « France Info » :

Des conditions intenables. Lundi 29 avril, le New York Times (lien en anglais) a publié une enquête sur le sort des réfugiés syriens en Turquie.

Pour survivre, ils seraient de plus en plus à travailler dans les 600 000 exploitations de noisettes du nord du pays.

Là-bas, comme le révèle le journal américain, leurs conditions de travail seraient très difficiles.

Ils sont « sur des pentes abruptes » et chaque travailleur risque constamment « une chute mortelle », décrit le New York Times.

Les employés, dont certains sont des enfants, ne sont payés que neuf euros par jour.

« Cela ne suffit pas à maintenir une famille au-dessus du seuil de pauvreté du pays », précise Les Echos.

L’enquête décrit également des journées éprouvantes.

« Les horaires vont de 7 heures à 19 heures dans certaines fermes. Si vous ne travaillez pas, vous n’êtes pas payé, ce qui fait de la semaine de travail de sept jours la norme », rapporte le New York Times.

Des noisettes qui finissent notamment dans le Nutella

Comme l’explique le journal, la région fournit 70% des noisettes produites dans le monde entier.

« Une grande partie de la récolte se termine dans des confiseries appréciées, comme la pâte à tartiner Nutella fabriquée par Ferrero, les barres de chocolat de Nestlé et les chocolats Godiva fabriqués par une société turque, Yildiz »,

indique l’article.

« Ferrero est déterminée à fournir à ses employés des conditions de travail sûres et décentes et nous demandons à nos agriculteurs indépendants de faire de même », a réagi la marque.

https://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/des-grandes-marques-de-chocolat-accusees-d-exploiter-des-refugies-syriens-en-turquie-pour-ramasser-des-noisettes_3424027.html

L’article pointe la responsabilité de multinationales, comme Ferrero,  dans cette exploitation.

Ainsi que celle de  « Godiva », marque contre  laquelle « Résistance Républicaine » a déjà mis en garde ses lecteurs:

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/04/plus-de-chocolats-a-la-liqueur-chocolat-akbar-sur-les-responsables-de-godiva/

« France Info » saute sur la responsabilité de ces entreprises.

Certes, certes.

Mais il me semble que l’ UE verse des milliards au tyran turc Erdogan en faveur de ces réfugiés:

https://www.ouest-france.fr/europe/ue/truque-l-union-europeenne-debloque-trois-nouveaux-milliards-d-euros-pour-les-refugies-5621091

Ce n’est pas pour que la brute Erdogan les transforme en esclaves !

Si cet argent ne va pas dans la poche de ces réfugiés syriens où va-t-il ?

Poser la question, c’est y répondre : le cynisme, la rapacité  des chefs musulmans, partout dans le monde, est sans limite.

A l’image de leur « beau-modèle-à-imiter » le ci-devant Mahomet.

Erdogan est au  premier rang  de ce gang de crapules.

Pour nous , Français, il faut exiger de nos dhimmis de dirigeants qu’ils  cessent cette taxe  payée au tyran  musulman Erdogan, cette djizya.

Et il faut R I P O S T E R !!

Plus de milliards ! De la fermeté !

Si Erdogan, en réponse,   entendait  nous agresser en lâchant ces réfugiés, il faut considérer que c’est un acte de guerre de sa part.

Et agir contre la Turquie  -militairement j’entends- en conséquence …

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “On donne des milliards à Erdogan pour que les migrants travaillent 12 h par jour pour Nutella et Godiva ?

Comments are closed.