Réunion secrète entre Soros, Blair et Moscovici : pour imposer un autre referendum aux Anglais ?


Réunion secrète entre Soros, Blair et Moscovici : pour imposer un autre referendum aux Anglais ?

Il y a dans les explications qui sont données à cette réunion top secrète la preuve que l’UE est dictatoriale et contraire à l’intérêt des peuples et des individus. L’aveu est gratiné !

« protéger le processus de décision de l’UE est plus importante que tout intérêt public« .

Cette seule raison devrait interdire aux hésitants de voter pour les européistes comme Macron et la liste LR, non  ?

Ils nous ont cocufiés en 2008 en ne respectant pas notre suffrage de 2005, ils s’apprêteraient à refaire la même chose avec le Brexit si l’on en croit l’article de RT ci-dessous :

 

Interrogée par le site EUobserver au sujet d’une discussion entre George Soros, Tony Blair et Pierre Moscovici lors du dernier forum de Davos, la Commission européenne en aurait caché le contenu, afin de protéger un «processus décisionnel».

Selon le site d’information EUobserver, spécialisé dans les actualités de l’Union européenne (UE), la Commission européenne aurait volontairement occulté, en partie, le contenu d’une rencontre ayant eu lieu lors du 49e Forum économique mondial de Davos entre le milliardaire George Soros, l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair et le commissaire européen Pierre Moscovici. Les trois protagonistes se seraient rencontrés au sujet d’«un second référendum sur le Brexit».

Lire aussi : Tony Blair : «Il est possible – et nécessaire – que le Brexit n’ait pas lieu»

Après avoir demandé, fin janvier 2019, l’accès au contenu de cette discussion, le site EUobserver explique en effet s’être heurté à un refus partiel de la Commission européenne, celle-ci ayant répondu par courriel deux mois et demi plus tard. Citant dans un tweet la réponse de l’exécutif européen, le site d’information a ainsi écrit le 25 avril : «La nécessité de protéger le processus de décision de l’UE est plus importante que tout intérêt public, dans ce qui a été discuté à propos du Brexit.»

De fait, dans sa réponse adressée à EUobserver, la Commission européenne s’est opposée au fait de divulguer «certaines parties d’un document [qui] pourraient affaiblir le processus décisionnel de l’institution». Les trois hommes en question n’ont jamais caché leur position quant au choix des citoyens britanniques de quitter l’UE, allant même parfois jusqu’à jouer un rôle particulièrement actif dans la campagne anti-Brexit, qui persiste malgré le référendum de juin 2016.

https://francais.rt.com/international/61529-brexit-mysterieuse-reunion-entre-soros-blair-et-moscovici-qui-embarrasse-union-europeenne

Blair et Soros sont vent debout contre le Brexit, et Moscovoci, âme damnée de l’UE ne vaut pas mieux… D’ailleurs ils ne s’en cachent pas !

https://francais.rt.com/international/47937-ingerence-hongrois-george-soros-investit-contre-brexit

https://francais.rt.com/international/45582-nigel-farage-denonce-ingerence-george-soros-union-europeenne

https://francais.rt.com/international/41063-tony-blair-il-est-possible-necessaire-brexite-ait-pas-lieu

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Réunion secrète entre Soros, Blair et Moscovici : pour imposer un autre referendum aux Anglais ?

    1. AvatarJoël

      Faudra d’ailleurs qu’on m’explique de quel droit et à quel titre soros siège à Bruxelles.
      Ou alors cela me confirme que l’UE n’est qu’une grosse banque dont le seul but est de faire du profit sur le peuple.
      Ce dont je ne doute pas un instant depuis le passage à l’euro. Cela a tellement facilité les transactions de la BCE…

  1. Avatardurandurand

    Quant attendons-nous pour aller cravater ces séditieux qui complotent contre les peuples souverains , les jugés et leurs appliquer la sentence ultime pour crime contre les peuples ?

  2. AvatarJoël

    Cette phrase à elle seule prouve le mépris des peuples d’Europe.
    Rappelez-vous juncker en 2015 : « les traités européens sont au-dessus de la Démocratie… »
    « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. »

    Vous croyez que les gens auront compris que l’UE est une dictature avant le 26 mai ? J’ai des gros doutes.

  3. Avatardmarie

    Quel est l’intérêt d’adhérer à une union qui ne fait que ce qu’elle décide sans écouter les souhaits des peuples concernés.
    Le constat que l’on peut tirer de la situation qui nous est imposée c’est que nous sommes cons et cernés…. et le peuple sera bientôt désintégré si l’on ne sort pas très vite de cette fripouillerie !

  4. Avatardmarie

    Si cette bande de rats décident de déclencher une guerre, surtout ne nous battons pas entre citoyens européens mais battons-nous tous ensemble contre ces maudits qui veulent faire de nous des esclaves. Battons-nous contre ces adorateurs du fric et contre l’islamisation forcée de nos pays !

  5. AvatarSerge Grenier

    « La nécessité de protéger le processus de décision de l’UE est plus importante que tout intérêt public, dans ce qui a été discuté à propos du Brexit. »

    Quelle idée saugrenue !

    L’intérêt public est loin au-dessus de la protection du processus de décision de l’UE. Sans compter la notion de conflit d’intérêt : dans cette affaire, l’UE est à la fois juge et partie. C’est elle qui est accusée et c’est elle qui décide que l’accusation ne tient pas.

    Pathétique !

  6. ConanConan

    Peut-être se sont-ils réunis pour essayer le nouveau supo de la médecine islamique destiné à tuer le ver anal spermophage ??!!!……

  7. AvatarLangevin49

    Moscovici;soros Attali,et les autres… Cette UE voulue par eux,et derrière laquelle ils se cachent.en la manipulant avec de petites ficelles,c’est comme pour les médias qui changent de nom,afin qu’on ne connaisse pas leur véritable origine. Mais ce sont toujours les mêmes. Qu’y a t’il d’antisémite à dénoncer ce complot odieux de destruction de nos peuples. Ne dénonce t’on pas,sans retenue,le comportement des musulmans. Désolé,mais les plus dangereux,ce ne sont sûrement pas les musulmans,car sans les autres petits malins dont il ne faut plus parler,ils n’auraient jamais eu les moyens,ni même l’idée de venir chez nous. Il faudrait peut être savoir ce que nous voulons,et si nous désirons nous protéger contre l’islam,c’est contre ceux qui les font venir chez nous,qu’il faut réagir,et cesser de les protéger constamment..!

Comments are closed.