Le mur du çon encore franchi : c’est à cause de la laïcité que des musulmanes seraient obèses !


Le mur du çon encore franchi : c’est à cause de la laïcité que des musulmanes seraient obèses !

Macron et Royal avaient mis la barre haute, mais il semble que la concurrence soit vive, voire que leur record vienne d’être battu en matière de franchissement du « mur du çon ».

Pour flatter l’intelligence de l’électorat gauchiste, Macron avait établi un lien entre le terrorisme et le réchauffement climatique.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/09/macron-franchit-le-mur-du-con-le-terrorisme-cest-la-faute-au-rechauffement-climatique/

Ségolène, de son côté, estimait que la lutte contre le réchauffement climatique dépendait de l’égalité homme – femme.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/10/segolene-royal-legalite-homme-femme-est-une-condition-indispensable-a-la-reussite-de-la-lutte-contre-le-dereglement-climatique/

 

Alors que le Québec envisage d’adopter la laïcité, des « psys » prétendent que la laïcité pourrait nourrir littéralement des maladies, dont l’obésité auprès de la population musulmane. Plus besoin de se jeter sur le nutella pour se nourrir (http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/26/oeil-au-beurre-noir-insultes-cris-emeute-la-fievre-du-nutella-a-141-euro/), Mesdames les musulmanes, rejoignez un pays laïque, en somme.

https://www.journaldemontreal.com/2019/04/30/laicite-risques-de-maladie-mentale

Et ce sont les « patriotes » qui sont censés être des obscurantistes à combattre… ! On dirait bien pourtant que l’obscurantisme provient de l’autre bord…

L’occasion, de plus, d’assimiler la laïcité au racisme, ni plus ni moins !

Laïcité: risques de maladie mentale

Sara Hanifi et Salam El-Malouf, résidents en psychiatrie à McGill, se sont joints à 198 professionnels de la santé, dont une grande majorité issue de minorités religieuses, pour faire paraître un texte dans La Presse vendredi dernier.

Ces spécialistes de la santé s’oppo­sent à la loi sur la laïcité, car « cette loi exacerbera la discrimination systémique du Québec ».

Leur analyse s’appuie sur des études récentes qui prouveraient, selon eux, que « le projet de loi promeut, directement ou indirectement, la discrimination systémique et interpersonnelle ».

Les signataires ne reculent devant aucune outrance. Ils se réfèrent à une méta-analyse de 2015 qui démontrerait que « le racisme doublerait les risques de problèmes de santé mentale tels que la dépression, l’anxiété et le stress psychologique. Le racisme serait aussi associé à une hausse de problèmes de santé tels que l’obésité, l’hypertension et les maladies cardio-vasculaires ».

Ces professionnels anti-laïques n’en démordent pas. Ils font même référence à une étude plus récente publiée en 2018 par Samari et al corroborant « ces trouvailles spécialement pour les victimes d’islamophobie » !

(…)

Face à ces élucubrations où l’argu­ment « scientifique » est utilisé pour s’opposer au projet de loi 21 par des psychiatres, qui refusent en général de porter le débat sur la place publique à cause de retombées possibles sur leurs patients, il devient impératif de faire voter le plus rapidement possible cette loi censée rendre fou. Et on a envie d’ajouter que ce sont les psys qui deviennent paranoïaques.

Au moment où les eaux se retirent des terres inondées, comment recevoir ces débordements délirants de la part des professionnels de la santé mentale qui accablent et ostracisent la majorité québécoise qui, selon les règles en démocratie politique, demeure souveraine dans ses décisions à travers ceux qui nous gouvernent ?

https://www.journaldemontreal.com/2019/04/30/laicite-risques-de-maladie-mentale

Ces « psys » sont, selon Danielle Bombardier, auteur de l’article cité, pour la plupart musulmans ou issus de « minorités religieuses ». En était-il de même de ceux qui avaient appelé à voter contre Marine le Pen ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/15/chic-les-psys-entrent-dans-la-danse-ils-appellent-a-voter-contre-marine/

Et sont-ce des psys ayant les mêmes affinités idéologiques qui ont déclaré psychiquement irresponsables certains meurtriers dénoncés par Pierre Cassen ?

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/21/pierre-cassen-5-decisions-scandaleuses-de-nos-juges-video/

 

Tous les moyens sont bons, semble-t-il, pour tenter de faire vaciller la laïcité, pourtant fille de l’égalité républicaine, du consentement à l’impôt révolutionnaire…

La psychiatrie serait-elle devenue une nouvelle arme de la conquête islamique ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


6 thoughts on “Le mur du çon encore franchi : c’est à cause de la laïcité que des musulmanes seraient obèses !

  1. AvatarChristian Jour

    C’est peut-être parce qu’ils engraissent bien dans notre pays, grâce aux allocs en tout genre que la France leur donne gracieusement. Il est grand temps que tout ça s’arrête et qu’ils et elles partent tous faire une cure d’amaigrissement dans leurs pays d’origine, et surtout qu’ils et elles ne reviennent jamais. La France n’est pas et ne sera jamais à eux. Dégager.

  2. AvatarFomalo

    Zut alors! Ma parole, vous voulez casser le ramdam et ses montagnes de sucreries pour compenser le jeune! Vous savez pourtant bien, qu’au moins pour entretenir leur Q.I à son niveau basique, le susucre est obligatoire chez ces futurs diabétiques en série..qui, ne l’oubliez pas, font des cures. Oui, des cures thermales, payées par l’AME, les cartes vitales rétrocédables en famille, bref par nous FDS! Je pense, perso, que les épiceries sociales, les « restaus du coeur », devraient avoir l’interdiction de délivrer le moindre biscuit, chocolat, sucre, confiture à ces muz, et n’accepter de donner plats cuisinés, pâtes, yaourts aux fruits.. qu’aux présentateurs d’une analyse de moins de quinze jours prouvant l’absence de sucre.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    C’est à dire qu’à partir du moment où des musulmans sont infiltrés partout dans la vie civile leur influence croît… Si on leur donne le droit à la parole et qu’ils occupent des postes de pouvoir, comment imposer nos lois ? Cela devient impossible.

    Les musulmans ne devaient pas avoir plus de droits dans les pays occidentaux ou au Canada, que les occidentaux ou les Canadiens n’en ont dans les pays musulmans.

Comments are closed.