Si j’étais un homme, je ne pourrais pas baiser les dégénérées de « la Barbe »…


Si j’étais un homme, je ne pourrais pas baiser les dégénérées de « la Barbe »…

Désolée, je craque, je deviens vulgaire. Face à ces hyènes puantes qui interrompent un débat, avec des cris hystériques  sous prétexte qu’il n’y a que des hommes, je ne peux même pas imaginer que ces femmes puissent être aimables aux yeux d’un homme (ou d’une autre femme, d’ailleurs). C’est pourquoi je parle de baiser. Parce que face à de telles énergumènes, comment échanger, comment parler, comment commenter, comment refaire le monde ? Bref, comment être amoureux d’engins comme ça ?

Eh bien c’est encore pire, à mon sens elles ne sont même pas baisables. C’est désespérant.

Question machiste en passant : combien de ces tarées vivent seules et recherchent désespérément l’âme soeur ?

J’assume.

Revenons donc à nos moutons :

Valeurs actuelles et les éveilleurs d’espérance avaient organisé une soirée de débats au Cirque d’hiver Dialogues sur l’Europe...

Ils avaient invité Schiappa et  Royal qui avaient naturellement décliné l’invitation. Les macronistes ne se commettent pas avec la plèbe. Et surtout, se faire ridiculiser publiquement par Zemmour, l’un des interlocuteurs, de peur, elles ont dû en faire pipi dans la culotte ! Pas bon du tout pour Macron et les Européistes, un tel débat, un mois avant les Européennes ! Bref, il n’y avait que 7 hommes sur scène pour débattre.

Moi, cela me laisse complètement indifférente, si les femmes veulent une place, elles doivent se faire repérer, et il m’arrive plus souvent qu’à mon tour d’être la seule femme ou presque lors de colloques ou conférences. Je m’en bats l’oeil et les auditeurs aussi. Ce qui compte c’est le contenu, c’est la qualité du discours. Et si le discours des hommes est meilleur ou plus pertinent sur certains sujets, laissons parler les hommes, que diable !

Et voilà qu’une dizaine de folles hystériques, certaines avec une fausse barbe d’envahir la scène pour y lire une déclaration, folles furieuses qu’il n’y ait pas de femmes sur scène…

Le service d’ordre ne les a pas laissées faire, et pour cause, et elles ont été expulsées manu militari.

Il faut savourer le spectacle de ces dégénérées communautaristes  hurlantes, et hurlant à la discrimination, aux violences… parce qu’on ne les a pas laissées faire leur discours bien qu’elles aient payé leurs places.

Géant.

Allez-y, ce soir, c’est le cirque, gratuit, à la maison, devant l’ordi ; et mettez le son, vous aurez l’impression d’assister aux combats de harengères racontés par Zola dans Le Ventre de Paris.… Dépaysement garanti.

Lire la suite ici :

https://www.valeursactuelles.com/societe/exclusif-irruption-feministe-la-soiree-de-valeurs-actuelles-la-verite-en-images-106398

 

Ces dindes ne voient pas la valeur des gens, elles ne voient que leur sexe. 

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse... Le proverbe a vécu et bien vécu. Dorénavant c’est peu importe la qualité, peu importe l’ivresse, pourvu que le flacon soit celui que l’on veut. Elles veulent de la piquette dans un flacon millésimé… Les connes !

Ce sont des « activistes », elles le répètent à satiété, comme si c’était une médaille. L’activisme politique désigne un engagement politique privilégiant l’action directe. C’est une forme de militantisme dont l’une des modalités peut être de braver la loi, s’agissant d’actions qui peuvent parfois être considérées comme violentes. Wikipedia.

L’activisme, pourquoi pas, à condition qu’il ne s’agisse pas de faire n’importe quoi…

Ce ne sont pas des femmes, ce sont des animaux réagissant à l’instinct, sans intelligence, sans réflexion… comme le lion qui mange la gazelle, parce que c’est son boulot de lion, et parce que c’est la condition de sa survie.

Les gourdes qui attaquent Zemmour et les autres mettent, en plus, la survie de l’humanité en jeu. De la civilisation occidentale. Plus il y aura de tarées comme ça moins il y aura d’hommes pour avoir envie de leur faire des enfants. Alors, entre ces dindes et celles qui croient sauver la planète en s’abstenant d’enfanter, on est mal…

http://resistancerepublicaine.com/2019/04/05/helene-de-vestele-ne-veut-pas-denfants-ils-emettraient-du-co2/

On est mal, on est très mal…

Pendant ce temps, ça se culbute et ça se reproduit comme la misère sur le pauvre monde dans les pays musulmans….

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Si j’étais un homme, je ne pourrais pas baiser les dégénérées de « la Barbe »…

  1. Jean LafitteJean Lafitte

    Avec bientôt 89 ans, il y a un bon temps que je ne me préoccupe plus de ce qu’il y a sous les vêtements des dames.
    Et justement, ce samedi, alors que je descendais un petit passage entre immeubles, en tirant mon chariot plein des provisions achetées au marché avec ma femme, j’ai eu l’attention attirée par une jeune femme qui montait ce même passage, son jean savamment troué montrant une bonne partie de ses cuisses.
    Rien que son allure est sa tenue m’ont fait penser tout de suite : voilà un parfait « éteignoir de la concupiscence » !

  2. MaximeMaxime

    Il y a toujours des hommes pas trop regardants, Emile Louis par exemple…
    Quant aux familles nombreuses blanches, elles existent encore, comme l’a tristement montré la « maison de l’enfer » récemment.
    https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Maison-de-l-horreur-l-enfer-des-enfants-Turpin-1441019
    A Chatellerault, une femme a donné naissance à son 10ème enfant à 37 ans et assure n’être ni une poule pondeuse, ni guidée par des motifs idéologiques / religieux.
    https://www.lanouvellerepublique.fr/chatellerault/chatellerault-a-37-ans-elle-accouche-de-son-dixieme-enfant

  3. Avatardenise

    des malades ! rien d’autres à dire , d’ailleurs elles sont tellement contente de leur effet que en sortant elles riaient d’aise ! sauf que moi je ne serais pas fière d’être « sortie  » par les pieds ( ou presque )

  4. AvatarGromago

    Vous avez raison ,elles font du « communautarisme  » ordinaire et vulgaire comme tous les communautarismes .Autrement dit ,c’est dénué de tout intérêt . Excessif ,insignifiant .La fiente de l’esprit comme dirait le grand Victor .
    On nous a éduqués dans la ferveur des valeurs universelles ,initiées par le miracle grec ;;;
    Alors le reste n’est que de la pub façon macdo ,on s’en tape grave .

  5. AvatarStéphane

    Bravo Christine, je suis entièrement d’accord avec vous.
    Ce n’est pas une question de sexe mais de motivation, de choses à dire et de temps à consacrer.
    Du temps de nos ancêtres Celtes, une femme pouvait devenir chef de guerre.
    Peu importe le sexe.
    Ces débiles hystériques sont aussi fêlées que les islamo-gauchistes.
    C’est à se demander si cette obsession de l’égalité parfaite n’est pas une sorte de TOC ou un prétexte pour ne pas assumer sa fainéantise.

  6. AvatarStéphane

    PS : je vous confirme que ce genre de femmes, si on peut encore les appeler comme ça, n’est vraiment pas baisable…..

    1. AvatarCUPIDONNET

      Et si j’étais une femme je fuirais les hommes à barbe de trois jours, car un cunnilingus avec c’est l’horreur. J’ai 72 ans et un peu d’expérience.

  7. AvatarPJP

    Mutation raté ; 1 er cerveau avec dégénérescence avancé relier au 2 eme cerveau entre les pattes présentant des douleurs permanente attribuer a de la tendinite aigue.

  8. AvatarRobin

    Je pense qu’elles ont converti leur laideur physique en agressivité et stupidité. Il y a probablement aussi frustration de ne pas pouvoir séduire. Espérons que le fait d’avoir été empoigné virilement par les hommes de la sécurité réveillera leur féminité :0)

    1. AvatarJoël

      Un poing sur la g…. ! Quelle plus belle preuve d’égalité pourrions-nous leur donner ? MDR

  9. ConanConan

    Bonjour Christine,
    Vous avez raison, la parité, pourquoi pas, mais pourquoi faire avec des dindes pareilles !
    Et je ne suis pas le seul à me régaler de votre omniprésence dans les débats –encore tout dernièrement à « Tête à clash »– et de la qualité de vos interventions !..
    Ces bécasses se gardent bien d’aller troubler la « grand messe » annuelle (façon de parler..) des musulmans au Bourget …

  10. AvatarJoël

    « elle est alors transportée par les bras et les jambes »
    Ben moi, j’en aurais profité pour nettoyer le parquet. Ça sert à ça une serpillière, en général.

Comments are closed.