Femme voilée refusée en terrasse au restaurant « La Belle Epoque » d’Etretat ! Orgasme de Marwan Muhammad


Femme voilée refusée en terrasse au restaurant « La Belle Epoque » d’Etretat ! Orgasme de Marwan Muhammad

Que s’est-il passé le week-end de Pâques  ?

Nous n’avons que la version du père de famille ( pris immédiatement en main par le CCIF qui fond sur les prétendues discriminations comme la misère sur le pauvre monde).

Il prétend qu’il s’est installé en terrasse pour boire un verre avec sa femme et ses deux enfants et que le serveur leur aurait demandé d’aller s’installer à l’intérieur au fond de la salle.

Il n’y a pas de refus de servir, il y a juste une demande de changer de place. Le serveur n’a pas parlé du voile, n’a pas donné de raison… Le CCIF va avoir du mal à utiliser la jurisprudence du Cénacle.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/13/le-patron-du-cenacle-na-pas-ete-condamne-pour-islamophobie-mais-pour-avoir-refuse-de-servir-des-voilees/

 

Le patron d’un bar ou d’un restaurant étant maître chez lui, doit avoir, me semble-t-il, le droit d’installer ses clients comme bon lui semble, selon les intérêts du service ou de la clientèle. Régulièrement, on nous demande de passer à l’intérieur, par exemple, quand il y a beaucoup de monde en terrasse en train de déjeuner et que l’on ne veut boire qu’un verre.

J’ai par ailleurs vu, en lisant les (mauvais ) avis des internautes sur La Belle Epoque, que les gens se plaignent (en plus de la mauvaise nourriture) que le patron fait peur d’efforts, qu’il refuse de bouger les tables pour que les gens puissent être où ils veulent… Il est donc tout à fait possible que le changement de place demandé par le serveur n’ait rien à voir avec le voile.

Mais chassez le naturel, il revient au galop… Pleurnicheries, plaintes, lettre au Maire qui se répand en condoléances et en excuses et qui tape sur le restaurateur avec qui il y a déjà un différend. Pourtant il n’y a pas eu de refus de servir, juste une demande de changer de place, ce qui, je crois, n’est pas interdit ni puni par la loi. Et il n’y a que la parole du père de famille ( envoyé par le CCIF comme les testeuses du Cénacle ? )

https://www.paris-normandie.fr/actualites/faits-divers/une-femme-voilee-et-sa-famille-refusees-en-terrasse-d-un-restaurant-a-etretat-GI14946257?fbclid=IwAR0OhrzpjE-Os8QyxLgneWFg0od_62-qiVAZGTsIA7DkFQ5ausJ-nJzm0N4

 

Pour le reste, peut-on en vouloir à un patron de bar ou de restaurant qui serait gêné d’avoir des voilées sur sa terrasse ? Peut-on même encore poser la question sans se retrouver devant la 17ème Chambre ? Et il est des juges qui ne comprennent pas pourquoi je hais l’islam…

On est là dans les limites des lois faites pour les musulmans aux dépens des autres, et aux dépens de notre Constitution qui parle d’égalité entre hommes et femmes…

Chacun, comme consommateur, choisit les commerces qu’il veut fréquenter, les restaurants où il veut manger. Je refuse de mettre les  pieds  dans un bar ou un restaurant où il y a déjà des voilées, il me semblerait cautionner par ma présence ce signe de discrimination de la femme…  et ça me couperait l’appétit. Une sortie au restaurant doit être un plaisir, un moment de détente. Je n’ai pas envie de passer une soirée avec un signe de soumission devant moi, comme je ne m’assiérais pas si des nanas pleines de piercings ou de tatouages étaient déjà attablées. Evidemment, si une ou des voilées arrivaient  après moi je ferais pas  d’esclandre, mais je réduirais le plus possible mon séjour pour aller consommer ailleurs. Par ailleurs, si j’arrivais dans un restaurant dans une tenue pouvant choquer les autres clients, je trouverais normal que le patron me refuse l’entrée ou me demande de me faire toute petite dans un petit coin. Cela s’appelle le respect, le vivre ensemble, le vrai…

C’est ainsi que je n’ai plus mis les pieds chez ma petite couturière vietnamienne qui me faisait des retouches le jour où elle a pris une ouvrière voilée. Je ne veux pas mettre un pied dans un pays musulman, je ne veux pas donner un sou à des cinémas multiplexe qui montrent de la daube à nos jeunes, je ne veux pas donner l’argent à des gens qui emploient des voilées. C’est mon éthique et mon éthique passe avant tout, elle guide ma vie.

Et sans nul doute que les patrons de bar et de restaurant sont pris entre deux feux, conscients que le voile est répulsif et qu’il peut leur perdre des clients mais en même temps conscients qu’ils peuvent se retrouver dans la situation d’une Fanny Truchelut ou d’un patron du Cénacle…

Choix cornélien, si tant est que ce soit un choix. Accueillir 3 voilées et voir sa terrasse vide ou bien les refuser et se retrouver au tribunal dans la compagnie ô combien joyeuse du CCIF et de procureurs dhimmis….

 

Alors soutenez d’un gentil mot La Belle époque, à Etretat.

2 Boulevard Président René Coty, 76790 Étretat; je ne vous encourage pas pour autant à aller y consommer vu les très mauvais commentaires sur le lieu. C’est dommage.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Femme voilée refusée en terrasse au restaurant « La Belle Epoque » d’Etretat ! Orgasme de Marwan Muhammad

  1. AvatarLangevin49

    Pour Macron et sa justice, l’islam est une priorité, en France. Bientôt, une seule solution sera envisageable; le voile pour toutes les femmes. La viande de porc ne disparait-elle pas,dans nos écoles.?

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Et de un : il n’y a plus de porc ou moins parce que les parents ne disent rien.

      Et de deux : jamais les vraies Françaises ne seront voilées, c’est plus qu’une évidence. Pas la peine de faire plaisir à certains en disant cela.

  2. AvatarMachinchose

    « Orgasme de Marwan Muhammad………..

    ce sidi, je connais le troquet en question, pas le genre de lieu qui donne envie de revenir…et je pense que avec ou sans voile, le coté déplaisant ne changera pas

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Bah ! on ne va pas lui faire le plaisir de pouvoir nous traîner en justice pour injure, je censure un petit bout bises tout de même

  3. Avatarpier

    la bonne éducation , c ‘est demander si l ‘on peut s’installer en arrivant dans 1 resto et au serveur de vous proposer 1 ou plusieurs tables
    car s’installer en arrivant à une table de 4 ,alors que l’on est 2 …

  4. Avatarjojo ( le plombier )

    Pour les terrasses, les français aiment bien les voiles d’ ombrage qui ont la cote.. il est à souhaiter que les voilées qui en raison de leur comportement n’ont pas vraiment et de moins en moins la cote .. n’en prennent pas trop ombrage .. ainsi va le monde, et le vivre ensemble dans ce qui fut un beau pays où il n’y a pas si longtemps, aller prendre un verre à une terrasse était synonyme de passer un bon moment en bonne compagnie

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Askolovitch, ce matin sur France Inter s’est fait un devoir de mentionner le fait, disant avec plaisir que le père avait porté plainte.

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      Il porte plainte (de quoi au fait ?) parce qu’il est soutenu car quand on voit le prix d’un avocat les Français (les vrais, car on ne peut « être » français et vouloir qu’une femme soit cachée sous un voile, c’est incompatible avec les valeurs et l’éthique) laissent tomber la plupart du temps, c’est hors de leur portée financière.

  6. AvatarFrenchstyle

    Je suis allé me promener a Etretat pour profiter de ce beau week-end Pascal dans ce beau coin de Normandie. Il y avait beaucoup de VRP de Mahomet… un hasard ? Je ne pense pas. Je comprends que tout cet etalage idéologique en énerve certains (et pas que moi!). Heureusement, il y avait aussi beaucoup de belles femmes profitant du soleil et du vent léger qui faisait voler leurs cheveux et rechauffait doucement leur peau. Les patriotes, amoureux de la France, de ses valeurs, devraient eux aussi se promener avec un gros signe distinctif (une banderole par exemple vite enfilee sur des vêtements pour nous pavaner et nous reconnaître dans les lieux publics). Le gouvernement devrait vite pour préserver la paix civile, interdire tout signe ostentatoire dans les lieux publics… Et hop finie la propagande politique devant nos yeux!

  7. Avatarpalimola

    Un patron de restaurant , d’hôtel ou de bar ou encore de camping place les gens ou il veut et ceux a qui ça ne convient pas sont libres d’aller voir ailleurs !

  8. MaximeMaxime

    Il est bien connu que pour les émissions télévisées, ce sont toujours les personnes les plus avantagées physiquement qui sont mises dans le public à proximité des animateurs et principaux invités en arrière-plan.
    Au nom de quoi les restaurateurs ne pourraient-ils pas eux aussi choisir de mettre en évidence les personnes de leur clientèle les plus attractives pour attirer le chaland ?
    Quant à parler de refus de service, pénalement répréhensible, cela supposerait au préalable de distinguer le service en terrasse du service en intérieur. Or, si le prix est le même, si on veut être rigoureux, force est de constater qu’il n’y a pas de refus de service. La plainte ne doit pas être instruite par conséquent. Cela relève d’un pouvoir discrétionnaire du restaurateur. D’ailleurs, quand on souhaite déjeuner en terrasse, on le demande poliment, le restaurateur dit oui ou non, s’il dit non on est libre de partir. Il pourrait en aller autrement quand on a réservé en terrasse parce qu’on a légitimement cru pouvoir y être admis, et encore…
    Le critère décisif devrait être le fait que le prix est le même en terrasse ou à l’intérieur.

  9. AvatarPierre Lesincère

    Pour se débarrasser des musulman, il suffit d’afficher « Ici, spécialité de porc » et de vendre des saucisses de porc ; et ce, sur chaque carton de table avec une belle photo qui illustre la saucisse par une beau cochon bien souriant.

    C’est légal et efficace.

  10. AvatarEmmanuelle

    Et bizarrement les moulouds ont choisi un restaurant qui n’est pas spécialement halal ? çà ne choque personne?

Comments are closed.