BHL : les Gilets Jaunes, c’est pas le peuple


BHL : les Gilets Jaunes, c’est pas le peuple

Rien à attendre de ce foutu traître, mais il ne faut pas négliger son discours, qui est calqué sur celui de Macron. A moins que ce ne soit celui de  Macron qui soit calqué sur celui de BHL.  Qu’importe… Ils sont tous interchangeables, Macron, Merkel, BHL, Juncker et tous les salauds aux commandes.

Comment se fait-il qu’après le désastre du Kosovo qu’il a en grande partie orchestré, après le désastre de la Libye qu’il a également orchestré, BHL ne soit pas en prison, mieux encore qu’il soit interviewé comme s’il était le messie, comme s’il détenait la vérité sur le monde ?

C’est à se taper la tête contre les murs.

Fier de lui, en sus, il s’auto-félicite : la guerre en Libye ? Tant mieux si j’y suis pour quelque chose :

Si on lit les commentaires sous la video, unanimes pour vomir le personnage et voir clair en lui, on se demande bien pourquoi Marine n’est pas passée en 2017…

Et voilà BHL, celui derrière qui, comme Attila, rien ne repousse, en campagne pour Macron, pour les européennes, contre les patriotes, appelés « populistes ». Il n’a pas osé reprendre le mot de Macron, les lépreux. Etonnant…

Il a foutu le bordel en Serbie, il a fichu le bordel en Libye et donc en Europe puisque, depuis, c’est l’invasion… Si les européistes gagnent, ce sera, forcément, le bordel. La guerre ?

7 minutes pour comprendre ce qu’est un européiste, ce qu’est un mondialiste, ce qu’est un ennemi du peuple français.

Il se croit tout permis. Sa morgue, sa haine du peuple, sa haine des populistes donne envie de sortir la bascule à Charlot, vraiment. Je crois bien que moi qui déteste le tricot je me sentirais une âme de tricoteuse.Si nous pouvions juger les traîtres, BHL serait un des premiers à poser sa tête sur le billot…

 

Allez, quelques phrases à retenir de l’interview ci-dessus, pour l’édification de la postérité :

 

Les Gilets Jaunes ce n’est pas de la contestation, c’est de la haine de la démocratie. 

Joli ! Macron prend les Français pour des vaches à lait. Ces salauds de Français osent contester alors que Macron a été élu démocratiquement. Apparemment une fois élu, un Président, pour BHL, c’est un dictateur, qui a tous les droits, qui peut et doit faire tout ce qu’il veut.

Bref, Mussolini, Hitler.. il ne fallait pas contester leur pouvoir, ils avaient été élus, non ?

 

C’est un mouvement politique qui dit, de samedi en samedi, sa détestation de la République, à travers la haine des policiers, la profanation de l’arc de triomphe, les engins de chantier contre les ministères.

La haine des policiers ? Cela s’appelle une inversion… Les blessés, les éborgnés, que je sache, sont du côté des GJ, pas du côté des policiers, non ?  Pas un mot sur les copains de BHL, les gauchistes qui ont tout cassé pour discréditer les GJ, évidemment. Si tout ce qu’il a à reprocher aux GJ c’est que 3 d’entre eux soient entrés dans la cour du Ministère de Griveaux.. ah! ah! ah!

 

Les GJ c’est pas le peuple, c’est une minuscule fraction du peuple qui se prétend le peuple.

Minuscule fraction devant laquelle Macron et Castaner ont tellement tremblé qu’ils avaient préparé l’hélicoptère et l’abri anti-atomique sous l’Elysée… ah! ah! ah!

Qu’est-ce qu’il en connaît, du peuple, BHL, avec sa villa de 600 mètres carrés à Tanger, qu’il avait mise en vente 6 millions d’euros ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/31/bhl-veut-quon-accueille-100-millions-de-migrants-mais-ne-leur-offre-pas-sa-villa-de-600-m²-a-tanger/

Qu’est-ce qu’il connaît des bienfaits du vivre ensemble avec ses différentes villas où il n’invite pas les migrants, et où il vit avec la Blanche Arielle Dombasle ? Je suis cosmopolite, tout ce qui est franchouillard m’est odieux.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/30/bhl-je-suis-cosmopolite-tout-ce-qui-est-franchouillard-mest-odieux-pourtant-dombasle-est-blanche/

Quant à sa tournée sur les planches en Europe, elle a, bien évidemment, un titre français Looking for Europe… pour dénoncer les Français qui se prosternent devant les GJ ! Ce taré raté déplore que, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, nous vivions un temps sans espérance, que nous ayons la perspective de la fin du monde. Et ce salopard de prétendre que seule l’Europe serait un rempart… Comme Macron, il parle de peuple européen ( pourtant cela n’existe pas, un peuple européen), il milite pour un Président de l’Europe, qui pourrait être Merkel, Macron… ou lui-même peut-être ? On sent qu’il s’y verrait bien.

Tout ça pour lutter contre « cette bande de gens bizarres qui voudraient imposer leur ordre, les Salvini, les Le Pen, les Orban… ». Ils veulent imposer leur ordre ? Nuance, piteux et malhonnête BHL, ils voudraient proposer un autre ordre. Ceux qui imposent leur ordre, sans contestation, sans débat, ce sont les Macron, les BHL et les Merkel, ne nous y  trompons pas.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “BHL : les Gilets Jaunes, c’est pas le peuple

  1. AvatarNiko

    Bonjour Christine,

    Le pire c’est sans doute que, malgré que ce type ait passé toute sa vie à se tromper sur tout, il est toujours invité à pérorer sur les plateaux télé.

  2. Avatarclaude t.a.l

    BHL, c’est pas le peuple, c’est Macron.

    Actuellement, il sévit en Ukraine, et il pond des trucs sur le sujet :

    http://www.bernard-henri-levy.com/deux-heures-avec-volodymyr-zelensky-bhl-55172.html

    La fin de son  » analyse  » sur l’ Ukraine :

     » J’ajoute que l’homme que j’ai amené à l’Elysée, en mars 2014, alors qu’il était encore dans les limbes des sondages, n’a sans doute pas dit son dernier mot.  » !

    Des tartes à la crème, vite !
    Il en est friand .

    1. Avatarfrejusien

      « qu’il a amené à l’Elysée ?? »
      put1 quel orgueil !
      pas un pour rattraper l’autre, deux coquins bien péteux dans leur auréole d’autosatisfaction infantile et prétentieuse,
      Narcisse , dis-moi, qui est le plus beau !

  3. Avatarjojo ( le plombier )

    Que connaît il du peuple ? L’héritier .. à part la façon de le manipuler ? Le seul intérêt de ce faiseur ce n’est pas ses villas, sa Rolls, ses domestiques, et ses cuisiniers thaïlandais, ses tailleurs et ses faiseurs de chemises, non son seul intérêt c’est son épouse blanche qui au delà des apparences a vraiment quelque chose à dire et à apporter aux gens du peuple. Ne serait ce qu’une philosophie de vie face à l’adversité .

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Soupçonnée par l’Onu d’«usage excessif de la force», la France se justifie officiellement
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201904241040866036-france-reponse-onu-usage-excessif-force/
    24.04.2019

    Un mois après que le Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’Onu a réclamé une enquête sur «l’usage excessif de la force» lors du mouvement des Gilets jaunes, Paris a opposé sa réponse. Selon Le Monde, Paris justifie l’usage d’armes de force intermédiaire et insiste sur les conditions «particulièrement difficiles» du maintien de l’ordre.

    Le Monde s’est procuré la réponse française aux accusations du Haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, concernant «l’usage excessif de la force» par la police lors du mouvement des Gilets jaunes. Un argumentaire de 21 pages, que Le Monde a consulté et qui résume la stratégie de défense du gouvernement face aux accusations de violences policières, a été transmis à l’institution le 11 avril, via sa mission permanente à Genève.

    elon le quotidien, Paris défend tous les moyens de force intermédiaire permettant de maintenir une «distance qui est garante d’un maximum de sécurité, tant pour les forces de l’ordre que pour les personnes qui leur font face, en évitant le contact direct et les blessures subséquentes».

    Pour appuyer sa thèse, le gouvernement français invoque un cadre légal applicable qui n’est plus celui de la «manifestation» mais de «l’attroupement»:

    «À aucun moment le LBD n’est utilisé à l’encontre de manifestants, même véhéments, si ces derniers ne commettent pas de violences physiques, notamment dirigées contre les forces de l’ordre ou de graves dégradations. Mais alors il ne s’agit plus de manifestants, mais de participants à un attroupement violent et illégal», explique ainsi le document, rappelant que «les policiers ont recours au LBD lorsqu’il est nécessaire de dissuader ou de stopper une personne violente ou dangereuse».

    En outre, le document insiste sur les conditions «particulièrement difficiles» auxquelles ont été soumis policiers et gendarmes :

    «Ces manifestations ont été marquées par des violences graves commises par certains manifestants, à l’encontre des forces de l’ordre, des journalistes présents ou d’autres personnes. Il faut également souligner que des propos, inscriptions et agressions à caractère raciste, antisémite ou homophobe ont été constatés au cours ou en marge des mobilisations».

    Le 6 mars, le Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, a demandé à la France d’ouvrir une enquête sur «l’usage excessif de la force» pendant les manifestations des Gilets jaunes. En réagissant sur ce discours, le porte-parole du gouvernement français de l’époque, Benjamin Griveaux, s’était étonné que la France se soit retrouvée sur «une liste entre le Venezuela et Haïti».

  5. AvatarStéphane

    Ce type-là n’a aucunes racines françaises mais il se permet de dire au peuple français ce qu’est le peuple français.
    Il y a vraiment des tartes (à la crèmes) qui se perdent.

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d’attaque pour l’acte 24
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201904241040869491-prefet-paris-chiens-demuseler/
    24.04.2019

    Il a été ordonné par le préfet de Paris, Didier Lallement, de démuseler les chiens d’attaque lors des manifestations des Gilets jaunes prévues le samedi 27 avril, selon le Canard enchaîné. L’hebdomadaire ajoute également qu’il a été demandé d’augmenter le nombre de policiers à moto.

    Le nouveau préfet de Paris, en quête de mesures pour renforcer les contrôles et les mesures lors des manifestations des Gilets jaunes, n’a pas qu’ordonné d’augmenter le nombre de policiers à moto, mais a aussi réquisitionné une douzaine de chiens dressés pour l’attaque, selon les informations du Canard enchaîné, qui les a baptisés «bergers Lallement». Le préfet aurait également ordonné que ces chiens soient démuselés.

    Pour la manif de samedi des Gilets jaunes, le nouveau préfet de police de Paris Didier Lallement, a augmenté le nombre de policiers à moto (170) et a mobilisé une douzaine de chiens policiers dressés pour l’attaque. Précision: il a ordonné de les démuseler. (V/ @canardenchaine) pic.twitter.com/BhdsVxw3Py
    — David Perrotin (@davidperrotin) April 24, 2019

    ​Didier Lallement avait déjà mis en place des contrôles drastiques, prévus notamment aux abords des gares, aux péages et sur tous les axes routiers d’Île-de-France pour identifier les individus faisant l’objet d’une interdiction de manifester ou de se rendre à Paris, ainsi que pour détecter d’éventuelles armes lors des manifestations des Gilets jaunes samedi dernier.

    L’acte 23 des Gilets jaunes s’est déroulé en France le samedi 20 avril. Le ministère de l’Intérieur a comptabilisé 27.900 manifestants dans toute la France, dont 9.000 dans la capitale. Le nombre jaune en a, quant à lui, décompté 98.182 sur la journée.

  7. AvatarMichel

    C’est bon, espèce de vieux hibou décati, quand l’heure viendra, tu sauras ce qu’il en coûte de répandre ton poison. C’est ton propre poison qui te fera crever, pauvre insecte inutile.

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    BHL débite des c……. pour se rassurer, celles-là seront suivies de bien d’autres plus grosses les unes que les autres, faisons-lui confiance ! Comme il a la faveur des plateaux télé et autres medias aux ordres qui relaient il en profite pour évacuer sa peur de la réalité qu’il ne saurait voir !

  9. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    @ palimola
    C’est pathologique chez ce type d’individu en mal de reconnaissance, il cause donc il existe ! C’est aussi simple que cela ! Il se mêle de tout pour la même raison et malheureusement certains de nos dirigeants ont acté ses discours toxiques, ce qui l’encourage et le conforte dans sa mégalomanie dangereuse, surtout pour les autres.
    Si le professeur Adriano Segatori devait faire une analyse à son sujet, je gage qu’il serait arrivé aux mêmes conclusions que celles dédiées à macron ; en cela je rejoins Christine Tasin : interchangeable avec le locataire de l’Élysée.

  10. AvatarLeon

    Il constatera des ce wk si les GJ ne sont pas le peuple opprimé, sur les réseau les GJ ce mobilisent, et nombreux groupe ce rallient Aux blacks blocs , le mouvement ce radicalise. Surtout après la violente arrestation de Jérôme ce jour. Désormais les actions GJ s’arrêteront qu’au départ du dégénéré macron.

  11. AvatarDorylée

    « ..Les GJ c’est pas le peuple, c’est une minuscule fraction du peuple qui se prétend le peuple.. » BHL ce n’est pas la France, c’est la partie non recyclable des excréments de la France. J’ai rêvé de lui cette nuit, puis j’ai tiré la chasse et il est parti…

  12. AvatarHellen

    C’est qui BHL?????
    Il n’a rien à voir avec le Peuple ce type,et il n’en fera jamais parti…
    toujours là pour profiter…
    On aura tout vu et tout entendu avec ce type…
    Allé BHL va voir MACRON, ton copain à 2 sous, vous faites une sacrée paire à vous deux… deux nullités qui s’imaginent être sorti de la cuisse de Jupiter.!!!!
    Mais c’est juste dans votre imagination débridée…!
    Bien à vous

Comments are closed.