On parle plus de Christchurch, pourtant plus éloigné, que du Sri Lanka ; les morts chrétiens, on s’en fout


On parle plus de Christchurch, pourtant plus éloigné, que du Sri Lanka ;  les morts chrétiens, on s’en fout

Les chrétiens d’Orient…

Les églises saccagées tous les jours…

Sri Lanka , 290 morts chrétiens…

Voilà ce qu’en pense Benoît Rayski :

«  Un jour viendra peut-être où les chrétiens las de tendre l’autre joue oublieront un peu le Christ pour s’adresser à Yahweh :
c’est un Dieu vengeur !  »

Espérons !

_______________________

Benoît Rayski :

 » Il y a dans le journalisme une règle d’or bien connue : celle de la réception de l’événement et de la distance kilométrique. Elle est simple. Plus un fait est éloigné de nous plus notre intérêt s’émousse et plus notre émotion s’estompe. 10 morts en France font pour nous beaucoup plus de bruit que 1000 morts en Inde.

C’est sans doute regrettable mais c’est plutôt logique. Pour avoir longtemps dirigé la rubrique de politique étrangère dans un journal je savais avec combien de cadavres je devais me présenter en conférence pour mendier quelques lignes à la rédaction en chef.
Mais parfois cette sacro-sainte règle peut subir de singulières distorsions.

C’est le cas si l’on compare les tragédies de Christchurch et du Sri Lanka : 50 morts ici, 200 morts là-bas. Un simple coup d’œil sur la carte permet de se rendre compte que Christchurch (Nouvelle-Zélande) qui a fait tant de bruit est plus éloigné de nous que Sri Lanka qui en a fait beaucoup moins.

Ce n’est pas étonnant.
Cette différence de traitement tient à la religion des victimes. A Christchurch des musulmans ont été assassinés par un suprématiste blanc.
La tragédie était épouvantable : les réactions furent hystériques.

La Première ministre de Nouvelle-Zélande mit le voile –signe visible de la soumission de la femme- pour communier avec les victimes.
En France les journaux, les radios, les télévisions rivalisèrent d’ardeur pour dénoncer la haine antimusulmane et l’islamophobie.
On atteignit l’extase quand on découvrit que l’assassin de Christchurch avait lu Renaud Camus et que ce dernier avait été invité dans son émission par Alain Finkielkraut.
On tenait enfin les deux coupables !

Rien de tel pour le Sri Lanka : les victimes sont chrétiennes. Et contrairement aux musulmans les chrétiens ne sont pas des victimes appétissantes.
On nous a enfoncé dans la tête que ceux qui croient en Allah sont maltraités par nous. Et que quand ils meurent leur sang doit retomber sur nos têtes.

Les chrétiens ne peuvent prétendre à ce statut enviable. Certes ils meurent parfois et des Eglises brûlent comme chez nous. Mais leurs assassins ont toujours des contours flous qui permettent aux bien-pensants de ne pas les désigner.

Un jour viendra peut-être où les chrétiens las de tendre l’autre joue oublieront un peu le Christ pour s’adresser à Yahweh : c’est un Dieu vengeur ! « 

https://www.atlantico.fr/decryptage/3570977/pourquoi-les-50-morts-musulmans-de-christchurch-pesent-ils-tellement-plus-lourd-que-les-200-morts-chretiens-du-sri-lanka–attentats-terrorisme-benoit-rayski-

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “On parle plus de Christchurch, pourtant plus éloigné, que du Sri Lanka ; les morts chrétiens, on s’en fout

  1. AvatarLangevin49

    On voit bien que le monde des médias est complice avec les organisateurs de l’islamisation de la France,et de l’Europe. Faisons un petit rapprochement avec ceux qui financent les médias,et qui ont de ce fait,financé l’accès au pouvoir de macron,et d’ou il vient lui même,avant de se lancer dans la politique. Tous ces individus ne font qu’un,et n’ont absolument rien d’Européen. Quand à leur origine,ils se cachent derrière un masque,mais il n’est pas bien difficile de savoir qui ils sont. Compte tenu de toute la campagne de sésinformation qui a lieu,dans notre pays,depuis plusieurs dizaines d’années,et le fait que désormais,les Français sont tous castrés,et que pour cette raison,ils ne s’en prennent qu’à eux même,je préfère ne pas en dire plus. Mais tout cela est pourtant très clair,et ce complot de destruction du peuple blanc et chrétien,existe bien.Ces monstres,qui en sont à l’origine,ne sont ni chrétiens,ni musulmans,car ils n’aiment,ni les uns,ni les autres;et leur seul moyen de les détruire,c’est de les faire se confronter entre eux;et c’est à cela que nous assistons..! Je n’ai accusé personne,mais si nous ne voulons pas admettre ce qui pourtant,est évident,alors,laissons tomber,car rien ne changera.

  2. Avatarfrejusien

    ah oui ! comme c’est bien dit !
    comme c’est véridique !
    à tel point qu’il devient très fastidieux, très lourd, très pénible, de suivre nos infox, toujours très orientées, très cadrées dans le sens obligé de la pensée unique, de la pensée autorisée
    de l’émotion permise ici, et interdite là,

    et pas que les infox, mais toutes les émissions où des gens échangent leurs idées, toujours les mêmes, des rengaines identiques, bien tracées,

    je comprends ceux qui se débarrassent de leur télé, lassés par la dictature de la pensée, et hermétiques au conditionnement d’état

  3. Amélie PoulainAmélie Poulain

    On ne peut que constater malheureusement que cet article dit vrai, cela devient tellement gros ce traitement différent de l’information que cela ne peut être nié.

    Les musulmans qui vivent en France d’ailleurs devraient commenter et se dire aussi choqués par ce terrible carnage concernant des chrétiens puisqu’ils ont reproché de ne pas parler suffisamment de Christchurch.

  4. SarisseSarisse

    N’oubliez pas que les premiers rois Francs qui aimaient tant se trouver des origines des plus anciennes s’appuyaient tantôt sur les Troyens(comme kes romains de l’Enéide) mais aussi sur le roi David, les troyens ont été investis par ruse, défaits, vaincus mais le roi David lui était un roi qui savait combattre et l’emporter.
    Il y aura un retour de balancier.

    1. AvatarCoupendeux

      J’ai bien peur que le retour ne vienne jamais, car le grand patron semble bien avoir mis les pouces devant tant de saloperies de la part d’une partie de sa création.
      Je crois plutôt qu’il attend que sa créature se détruise d’elle-même, car il n’est même pas besoin de l’aider.

  5. Avatarvieux bidasse.

    Ne confondez surtout pas:
    Christchurh, c’est un attentat, le reste, ce sont des accidents, au pire du pire ( il faudrait se renseigner auprès de notre pitre) ce pourrait être des actes de débiles mentaux, mais non responsables de leurs actes, car au moment de l’acte ils étaient atteints de crises de démence.

  6. Avatarbob

    Au Sri Lanka ils ont osé dire c’est les Boudhiste qui ont posé les bombes !!Ca continue le dénis .Quel est interrêt de protéger partout dans le monde les Musulmans ?
    A qui profite le crime ?

Comments are closed.