Chez Taddei, la laïcité, c’est vraiment carnaval !


Chez Taddei, la laïcité, c’est vraiment carnaval !

Notre France est tombée bien bas, nous le savions déjà, mais il est difficile de s’y résoudre.

Comment dites moi, peut-on donner la possibilité aux entorchonnées de prendre la parole, dans nos médias ? Comment peut-on ainsi leur permettre de défendre la vision islamique de la place de la femme et surtout l’islamisation grandissante de notre société ? Comment ?

Le pire est atteint quand certains intellectuels, hommes de médias français défendent cette fumisterie de voile, d’idéologie islamique abattant toute liberté individuelle. Je le répète, cela n’existe pas en islam, seul compte la oumma, rouleau compresseur de la différence.

Pour les voilées, je peux comprendre que celles-ci veuillent défendre leurs prérogatives, nous enfumer avec un islam imaginaire où la femme serait soit-disant heureuse, respectée, libre, choyée… C’est de bonne guerre, elles sont les soldates d’Allah, elles font ce pourquoi elles sont programmées, donner une image respectable de l’islam pour mieux entuber. Mais les autres, ces infâmes, c’est quoi leur but inavoué ?

Jusqu’à, il y a pas moins de deux décennies, pour moi, notre France était un modèle en matière de bien-être pour les femmes, de respect de la condition féminine. Aujourd’hui, je suis abasourdie de voir tous les salauds qui défendent le voile et par la même l’assujettissement des femmes. Je suis choquée de tant d’hypocrisie, de tant de mensonges éhontés, de tant de mauvaise foi. C’est incompréhensible !

Ce qui m’amène à faire cet énième constat, c’est un débat autour de la laïcité qui a eu lieu dans l’émission de Frédéric Taddéï, « Il est interdit d’interdire ». Cette fois-ci, ce magazine télévisuel avait pour titre « Qui menace vraiment la laïcité ?»; tout un programme qui aurait pu être intéressant, s’il avait été traité avec un minimum d’honnêteté.

Dès la première minute, l’animateur annonce la couleur, un parti pris à peine déguisé, sous le couvert du questionnement. Et les intervenants, bon sang de bonsoir ! Je ne sais pas ce qu’il faut en dire. Est ce qu’il faut en rire ou en pleurer ?

Les contradicteurs invités pour débattre de ce sujet, une enturbannée qui se dit journaliste !!! Où ? Je ne sais pas ! La dite dame, Nadiya Lazzouni. Puis, la caution pour faire croire que le débat n’est pas orienté, Majid Oukacha, apostat de l’islam et blogueur. Et enfin, les experts de service, Valentine Zuber, historienne et Philippe Gaudin, philosophe.

Le discours de ces derniers, toujours le même, une logorrhée insipide s’apparentant à une bêtise sans nom, à la manipulation, au politiquement correct comme d’habitude sans aucune objectivité. Toujours l’enfumage, toujours le dédouanement des musulmans. La laïcité n’est pas en danger par leur faute, sûrement pas !

Pour ma part, bêtement, je me suis posé cette question et pourtant je ne suis experte en rien.

Depuis quand elle est mise à mal la laïcité à la française ?

Si on est un minimum correct, on dira que cela coïncide avec l’augmentation significative du nombre de musulmans et qui, de surcroît, pour beaucoup n’arrêtent pas de réclamer, à cor et à cri, des accommodements, toujours et encore. On peut facilement rencontrer ce genre de beaux spécimens, au travail, dans la rue, dans les instances administratives, à l’hôpital, à l’école de ses enfants… On n’a pas besoin d’aller bien loin !

En outre, quand ils ne sont pas là pour réclamer des ajustements, ils sont là, à surveiller les moindres faits et gestes de ceux qui sont censés être musulmans. La police religieuse existe bel et bien en Terre de France, aujourd’hui au 21ème siècle. Je l’ai expérimenté plus d’une fois !

Tout cela pour dire que la laïcité islamique frise le plus que ridicule. La nausée n’est d’ailleurs pas loin…

Dès lors, à quoi ça sert de faire venir des experts pour ça ou pire des enturbannées, elles étant les objets du délit ? Si ce n’est servir une certaine idéologie, celle de la victimisation, de l’antiracisme, celle qui vante les bienfaits du multiculturalisme envers et contre tout. C’est une façon en réalité de culpabiliser, museler, ceux qui se plaignent de l’islamisation forcenée, visible de notre société. Comme ma grand mère me disait quand j’étais petite, pour les mensonges gros comme des camions, on cache le soleil avec un tamis. Les musulmans peuvent s’intégrer malgré un dogme qui dit et pousse à faire tout le contraire. Oui ! C’est cela, quand les poules auront des dents !

Majid Oukacha a été le seul contradicteur de cette bouillie idéologique. Pas moyen pour lui d’en placer une, le journaliste, police de la pensée étant là pour veiller à ne pas dépasser les frontières de la doxa ambiante. À côté de cela, la pauvre victime musulmane, elle, bizarrement pas de parole coupée. En outre, madame, comédienne de son  état, a eu droit à maints gros plans, pour mettre en valeur ses regards implorants, ses airs de sainte-nitouche. J’ai failli pleurer de tant de misérabilisme appuyé, ouinnnnnn !!!

La pseudo-journaliste, pas du tout orientée, représentant la neutralité journalistique au possible, nous a joué le rôle favori de beaucoup de musulmans, celui de ceux qui souhaitent s’intégrer mais qui sont empêchés par les méchants racistes, les affreux islamophobes. En même temps, pourquoi se priver de ces pipeaux, les médias y abondent allègrement et leur offrent des boulevards pour le faire.

Franchement voir ce genre de phénomène, dans ce qui s’appelle média, est plus que déplorable surtout quand à côté de cela, vous avez l’historienne de service qui donne de l’eau au moulin islamique, du pain béni si j’ose dire. Et des circonvolutions sémantiques à profusion, allez !!! On ne pouvait pas mieux noyer le poisson.

Le philosophe n’est pas mal non plus. Quand, on croit qu’il est enfin en train de démontrer où se situe le problème, hop une pirouette cacahuète, retour à la case de départ de l’enfumage. On n’est pas sorti de l’auberge !

Par conséquent, cette émission, je dois dire, m’a particulièrement écœuré, à tel point que j’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises, pour la visionner entièrement. Il est de plus en plus difficile, de supporter ces débats qui se foutent ouvertement de nos gueules !

Avec la télévision française, de toute façon maintenant, c’est trop souvent carnaval…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


2 thoughts on “Chez Taddei, la laïcité, c’est vraiment carnaval !

  1. Avatarclairement

    Magid est excellent.

    Ce que je voudrais dire rapidement c’est qu’il y a souven une confusion entre la morale et la religion , entre la religion et le juridique que l’on trouve précisément dans les deux religions de la loi que sont le Judaïsme et l’ISLAM QUI A COPIE LE JUDAISME ( c’est probablement pour cela que les journalistes juifs de la TV ne disent rien ) et qui n’en finit pas de le haïr et de vouloir le détruire comme un bon névrotique qui veut tuer le père ou tout ce qui le représente. ( Le problème c’est qu’il est devenu un vrai psychopathe ce que les agents de la justice ne retiennent quelquefois que cet aspect car de plus beaucoup de Juges et d’Avocats sont israelites car c’est une religion de la loi) et il n’y a pas moyen de lui faire entendre raison car c’est un narcisse qui pense qu’il a raison et qui ne se remet pas en question, bref…
    Le Catholicisme fait exception parce qu’il est fondé sur une séparation entre le juridique, le politique et le religieux (  » rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui à Dieu  » ) et les gens oublient trop souvent que notre corpus juridique est bâti sur le Décalogue qui est d’essence Judéo Chrétien ce que partagent la grande majorité des pays occidentaux
    ( catholique et protestants) y compris la Russie ( orthodoxe )

    La MORALE N’EST QUE LA CONSEQUENCE DU BIEN ET DU MAL DANS CHAQUE RELIGION ou dans CHAQUE PHILOSOPHIE.
    Ce qui est commun c’est peut être l’idée de la transcendance mais la façon de l’atteindre est parfois bien différente et L’IMPOSER AUX AUTRES C’EST TOUJOURS LES OPPRIMER.
    Il y a une morale Juive, des morales chrétiennes, une morale musulmane, une morale hindouiste, taoïste etc…
    Il y a des morales philosophiques, stoïcienne,épicurienne, laïque..
    Il y a des morale politiques, communiste, socialiste…

    LA MORALE UNIVERSELLE CA N’EXISTE PAS

    Il N’EXISTE QUE DES RELIGIONS TRADITIONNELLES qui ont marqué de les moeurs et les cultures et c’est la raison pour laquelle quand Nadya LAZOUNI revendique son voile, c’est qu’elle veut vivre comme chez les arabes et elle confond les époques et les territoires parce que peut être son arrière grand mère a vécu en ALGERIE qui était un département FRANCAIS.

    Enfin, on pose toujours la question de ce que c’est que la laïcité et jamais ce que c’est que la religion, de quoi elle est faite, son contenu .

    Allez voir chez les uns et les autres et vous constaterez que la MORALE MUSULMANE a encore des efforts à faire.

    Le problème c’est aussi que le LAICISME POLITIQUE A TELLEMENT COMBATTU LA RELIGION CATHOLIQUE et sa morale en mettant, par exemple, pour n’évoquer que le sujet chaud du sexuel ( je pense à 1968 ) mais qui n’a rien à voir avec LA SEXUALITE comme certains l’imaginent encore et dont il faudrait développer plus avant qu’elle A A VOIR AVEC LA CULTURE et AVEC LE RAPPORT A LA FEMME ( qui a aussi à voir avec les castrations au sens psychanalytique ) dont tous nos compatriotes sont pétris, ne serait ce que dans le contrat social que nous partageons.
    Car, même en inventant un ETRE SUPREME et en allant déposer des fleurettes et des bougies sur la place de la république chaque fois qu’il y a un attentat musulman ou plutôt de l’ISSLAM, ça ne change rien au vide ou a l’égarement dans lequel notre république en a laissé certains.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cette vidéo Samia.

    Merci aussi pour l’excellente analyse ci-dessus.

    En gros, il s’agit de parler haute théorie en évitant totalement de parler des pays musulmans qui sont les travaux pratiques !

    C’est vraiment du n’importe quoi !

Comments are closed.