Les musulmans qui ne quittent pas l’islam cautionnent les assassinats commis par les terroristes


Les musulmans qui ne quittent pas l’islam cautionnent les assassinats commis par les terroristes

Suite au terrible incendie ayant ravagé Notre Dame de Paris, un symbole fort reconnu dans le monde entier, la France est en état de choc et que font les adeptes de mahomet ?

Certains ricanent, se réjouissent ouvertement, égaux à leur doctrine, celle-ci appelant à la haine de tout ce qui n’est pas musulman. Pour ceux-là, pas d’hypocrisie, ils sont en phase avec l’islam. Ils disent clairement, là où va leur cœur, leurs pensées. Ils ne se cachent pas derrière de faux fuyants et ne perdent pas leur énergie, leur temps à dire pas d’amalgame svp. Non ! Ils ont autre chose à faire, eux ! Ce qui leur importe, c’est de montrer leur satisfaction quant au sort que subit en ce moment la France des kouffars. Pour eux, elle n’a que ce qu’elle mérite et il faut le faire savoir.

Les autres, les musulmans dits modérés, viennent curieusement sur les sites comme Résistance républicaine, défendre l’islam et accuser, ceux qui sont en droit d’être dans le doute, d’être des racistes, des islamophobes. Paraît-il, nous fumons même la moquette. Ah bon !

Il ne leur viendrait pas à l’esprit de se demander pourquoi un tel doute.

Il ne leur viendrait pas à l’esprit de relier  tous les événements tragiques secouant la France, ces dernières années. Tous ceux qui ont commis des actes barbares étaient des adeptes de l’islam, pas d’autre chose.

Il ne leur viendrait pas à l’esprit de regarder en face le message véhiculé par le coran, livre de référence de leur religion. Quasiment chaque page comporte un appel à la haine de l’autre, à la violence, au meurtre, à la punition des gens différents et des insoumis.

Pour eux, tout cela est normal, n’est que détail insignifiant ?

Si oui ! Alors qu’ils arrêtent de se plaindre qu’on se méfie d’eux, qu’on ne les apprécie pas, ils n’ont que ce qu’ils méritent !

Si non ! Alors, il n’y a pas 36 solutions et la seule possible, c’est quitter l’islam car cette doctrine est un pousse au crime, est source de division, de ségrégation, de misogynie aiguë et j’en passe…

Il est temps pour ceux qui n’assument pas le côté détestable de l’islam de s’en éloigner, et d’arrêter de rendre responsable les autres, de la mauvaise image qui leur colle à la peau. Ils sont les seuls responsables de ce qui leur arrive car en voulant défendre l’ignominie, ils se rendent aussi coupables que les terroristes ayant tué des innocents. En ne disant mot, ils cautionnent de fait l’horreur provoquée par une doctrine mortifère, totalitaire, ne reconnaissant aucune liberté aux individus.

Je suis née, malgré moi, dans une famille se disant musulmane; très rapidement, j’ai compris que c’était mon malheur. J’ai décidé que cette idéologie n’aurait pas raison de moi et que je ne la laisserais pas faire de moi sa marionnette.

C’est un cheminement personnel que j’ai mené, jusqu’à il y a quelques années, silencieusement dans mon coin. Je n’embêtais personne et pourtant à chaque fois que j’ai rencontré des musulmans, j’ai été insultée par eux. D’autres ont voulu me ramener dans le droit chemin, le leur, l’islamique, avec des méthodes malhonnêtes sans tenir compte de ce que je voulais moi. Je pourrais passer la journée à relater l’intolérance musulmane à mon égard, juste parce que j’ai décidé de vivre en dehors de la doxa islamique. Je n’avais, à aucun moment, remis en cause leur adhésion à l’islam, leurs croyances mais pour autant, cela ne les a pas empêchés d’être méprisants, haineux à mon encontre.

Qui est raciste, intolérant ? Moi l’apostate de l’islam, un terme infamant inventé par la doctrine mahométane pour nous désigner comme fautif, ou les adeptes de l’islam ? Soit dit en passant, le soutien, l’estime  je les ai reçus des non musulmans, pas des modérés !

Encore une fois, qui est raciste ? Le non musulman qui accepte l’autre comme il est ou le musulman qui refuse l’altérité, la différence ?

Les gens, à qui j’ai eu à faire, étaient loin d’être des extrémistes. Ils étaient des personnes tout à fait ordinaires et bien croyez moi ou pas, dès qu’ils ont compris qui j’étais, leur comportement a changé. La machine islam s’est mise en action avec toute son intransigeance et son enfermement dans une vision unique des choses.

Je vous laisse, par ailleurs, aller faire un petit tour sur You Tube, voir les vidéos d’anciens musulmans. Vous y constaterez la merveilleuse gentillesse des commentaires de trop de musulmans. Les apostats n’y sont traités que de sales chiens puants quand les femmes, ce n’est pas grand chose, elles sont des sales traînées méritant d’être violées. Les menaces d’agression, de meurtre, d’enfer et autres, la tolérance encore une fois dans toute sa splendeur, pas vrai ???

D’autre part, à chaque fois que j’ai baissé la garde avec des musulmans, je l’ai payé tout de suite, espèces sonnantes et trébuchantes. J’ai regretté d’avoir écouté mon cœur, pas ma tête… Le rejet, la virulence, les problèmes insolubles, voilà ce que j’ai récolté d’avoir fait entrer dans ma vie, des adeptes islamiques ! 

Fallait-il à chaque fois que je me dise Samia, pas d’amalgame comme me le dictait mon cœur ou fais attention comme me le disait mon cerveau ?

En théorie, toute personne a droit à sa chance, les gens venant d’Afrique du Nord ou d’ailleurs. Mais alors pourquoi avec les premiers, il y a souvent des problèmes, plus qu’avec n’importe qui ? Pourquoi ? D’où vient le souci ?

Le hic vient d’une seule chose et celle-ci, c’est l’islam qui pervertit tout ce qu’il touche, en rendant arrogant, égocentré, pédant, violent, agressif … Avec lui, rien de bon ne peut subsister même quand on le consomme avec modération. Les seules personnes originaires du Maghreb avec qui je peux entretenir une relation normale, sont celles qui ont carrément envoyé promener l’islam, dans les orties. Curieuse coïncidence quand même !

C’est ainsi qu’aujourd’hui, j’ai fini par prendre définitivement mes distances avec les adeptes de la religion musulmane, pour avoir la paix… Je préfère prévenir que guérir !

Pour finir, messieurs-dames, les modérés, que dire de tous ces non musulmans ayant épousé des musulmans ?

Ils sont racistes, islamophobes, eux aussi ? Hein ? Ils ont, si j’ose dire, donné de leur personne.

Je ne pense pas, d’autant plus que pour une grande majorité d’entre eux, ils ont dû renoncer à ce qu’ils étaient avant, ils ont dû renoncer à une relation normale avec leur famille.

Pour pouvoir se mettre en couple avec l’être aimé, un adepte de l’islam, ils ont dû embrasser la religion musulmane, ce qui bien sûr démontre une grande tolérance de la part des enfants de mahomet. Pour être avec eux, il faut nécessairement, 9,9 fois sur dix, se convertir et mettre de la distance avec sa famille kouffar véhiculant, selon leur dogme, de mauvaises valeurs. De plus, pas moyen de faire semblant, la police de la charia veille, du vécu !

En définitive, par amour, ils ont accepté l’inacceptable, se perdre, perdre les leurs, quand vos coreligionnaires, eux, n’ont pas cédé d’un pouce. Au contraire, c’est eux qui ont imposé, exigé, décidé de tout, le déroulement du mariage, l’éducation des enfants, le style de vie mené…

Encore une fois, qui est intolérant dans cette affaire ? Le non musulman ou le musulman ?

J’ai assisté à un mariage mixte, que je croyais unique en son genre, où les arabo-musulmans avaient agi et montré un racisme sans nom envers les dits mécréants. En discutant avec pas mal de gens ayant vécu ce type d’union, curieusement même scénario. Pas d’alcool, que des traditions musulmanes, la famille kouffar pas autorisée à mettre son grain de sel dans le déroulé des festivités, même reléguée au fond de  la salle comme des parias, etc.

Encore une fois, qui est raciste, qui est intolérant ? Est ce normal de tels comportements, une telle défiance, un tel mépris ???

En outre, au fil des jours, les familles non musulmanes ont dû constater avec amertume le mur infranchissable qui se construisait entre elles et leur progéniture. Encore un effet de la belle tolérance mahométane, n’est ce pas ?

Je laisse les modérés répondre à toutes ces questions. Il y en a bien d’autres mais je m’arrête là car c’est sans fin…

Je les laisse à leurs pleurnicheries amnésiques.

PS: J’ai vu ou connu des mariages de Français avec des Asiatiques, des Malgaches, des Américains du Sud…, rien de tel avec ces populations. Pourquoi à votre avis ? La réponse restera en suspens !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


13 thoughts on “Les musulmans qui ne quittent pas l’islam cautionnent les assassinats commis par les terroristes

  1. AvatarUN GAULOIS

    Quand on est biberonné depuis la petite enfance à cette philosophie, qu’on apprend à lire sur le livre, il est évident que la moindre cellule du corps est imprégnée de la doctrine et fait partie de l’être comme l’action de respirer.
    Elle est où la liberté de choix qu’offre les autres religions dans lesquelles on peut adhérer ou se retirer à tout âge sans avoir de compte à rendre à quiconque sur terre.
    Les témoignages des apostats de l’islam sont édifiants.

  2. AvatarStéphane

    C’est la théorie de Macron : si vous vous trouvez là où il y a des casseurs alors vous êtes un casseur !
    Ou Macron a raison et Samia a raison, ou Samia à tord et c’est la preuve que Macron dit des conneries.

  3. AvatarLancelot JM.

    Excellent article Samia , vous résumez ce que Beaucoup de patriotes pensent de islam , je n’ajouterai rien autre hormis de vous féliciter de votre exemplaire courage dans ce combat commun. Islam est et restera ennemis de nos valeurs de la démocratie et de la liberté.

  4. AvatarAmélie Poulain

    Tout est dit Samia, merci pour cet article, nous avons besoin de personnes comme vous qui savent vraiment de quoi elles parlent.

    Non, il n’y a pas d’islam modéré, certains Français s’obstinent encore à le croire et je ne comprends pas que l’on puisse soutenir quand on sait ce qu’il en est.

    J’espère que ceux qui sont venus ici vont lire votre texte pour comprendre car dit pas nous les « kouffars » c’est paroles en l’air.

    1. AvatarSamia

      Merci Amélie Poulain, pas sûr que j’y arrive plus que les gouères. Quand on est décidé à se murer dans les faux semblants, peu de chance d’en sortir.

  5. AvatarAnonyme

    L’ex-musulmane Nonie Darwish raconte que lorsqu’elle était jeune et vivait en Egypte, un jour elle visitait une amie chrétienne dont la maison était située à côté d’une mosquée. Dans la maison elles entendaient toute la prêche de la mosquée et Nonie a réalisé toutes les horreurs prêchées à la mosquée qui pouvaient atteindre son amie.

  6. AvatarJolly Rodgers

    bonjour Samia ,
    merci pour toutes ces vérités et votre courage . Dihya , c’est l’autre nom que l’on donne a la Kahyna je crois ? j’ai dernièrement fait une peinture la représentant .
    bien a toi

  7. Avatarebw

    Et oui … Même les modérés sont programmés, ce sont juste des suiveurs aucune humanité, coquille vide.
    Un couple « adorable » que je connaissais depuis longtemps … puis les inévitables question après Bataclan … Là c’est la diarrhée : Mort à tout le monde (je synthétise) … La cia ne ferait pas mieux comme destruction mentale.

Comments are closed.