Et nous, les enfants de Notre Dame, qu’allons-nous devenir ?


Et nous, les enfants de Notre Dame, qu’allons-nous devenir  ?

Hermine venait vers moi, elle avait l’air fatiguée. Je l’interrogeai :

Ce sont les petits qui te mettent dans cet état, n’est-ce pas ? 

Elle frotta affectueusement sa tête contre ma jambe :

Tu comprends toujours tout, sans qu’il soit besoin d’en parler, comment fais-tu ? 

Je me contente d’observer en gardant ouverts les yeux du cœur, c’est tout !

Soupir…

Ils sont adorables mais tellement actifs, ils n’arrêtent que lorsqu’ils dorment, et ils dorment de moins en moins ! Alors forcément, avec le danger des Mou chats Y Din qui rôdent, je ne dois pas les perdre de vue, tout en ne leur donnant pas l’impression de les « fliquer »

C’est exténuant !

Je risquai un

Mais Félix ?

 Félix est adorable, mais si peu visible, que même le chaton le plus distrait le verrait arriver à dix kilomètres avec ses gros sabots, bonjour la discrétion !

Bof c’est le sort de toutes les vraies mères, pas les « Courges » qui font élever leur progéniture par des nounous allogènes pendant qu’elles écrivent des bouquins pornos!

Je lui souris :

Tu as raison, rien ne remplace l’amour d’une mère !

Hermine m’adressa un clin d’œil complice :

Mais, toi aussi tu as été débordé ces derniers temps avec la parution du premier tome de ton roman « Derrière le Barreau »*. C’est formidable, as-tu vraiment vécu ces aventures peu banales ? 

Je marquai un temps de réflexion :

Toutes les affaires judiciaires relatées, je les ai vécues. Elles sont parfaitement exactes, et suffisamment « énormes » pour n’avoir pas besoin d’être romancées. Seuls les noms et les dates ont été modifiés.

Quant à la partie « courses auto » du premier tome, elle est largement inspirée de mon expérience personnelle. Celle du second tome déjà écrit, mais à paraître dans six mois environ, est beaucoup plus romancée.

Hermine me jeta un de ces regards tendres pour lequel auraient pleuré tous les chats mâles du quartier :

Dis donc, ta Dulcinée n’a pas dû s’embêter, tu ne lui en laissais pas le temps ! 

A propos, je saute du coq à l’âne, n’as-tu noté aucune disparition récente d’objets dans la cave ? 

Moi :

A priori, non, mais je vais vérifier ! Actuellement le petit banquier de l’Elysée vend la France par morceaux, à l’encan et à l’étranger pour faire de l’argent dont il arrosera les envahisseurs….Alors pourquoi pas des objets de ma cave !

Félix venait de se joindre à nous, il claironna, visiblement satisfait de son effet :

Ceux qui nous gouvernent ont depuis longtemps vendu leur âme au Diable, chat nous le chavions. Désormais ce sont nos aéroports, pans stratégiques et rentables de Douce France, que ces adorateurs de Mamon  bradent à l’étranger, pour payer leurs dépenses somptuaires et immigrationnistes….Chat il fallait oser !

 Et en même temps, nos gilets jaunes, désormais noyautés par l’extrême gauche, défilent en bêlant comme des moutons mélenchoniens, pour un démagogique rétablissement de l’ISF ! Il serait temps d’enlever nos gilets de sous nos pares –brise, et de refuser de livrer le combat de l’anti France, sauf à aller nous inscrire à la CGT ou chez Mélenchon !

Caramel et Maximus déambulaient tout en débattant avec passion, je m’enquis de leur sujet de discussion. Ce fut Maximus qui me répondit:

Nous dissertions au sujet de l’intervention à venir ce soir de notre grand enfumeur national…Et Caramel me pariait une tranche de jambon aux herbes que je ne pourrais pas rester jusqu’au bout devant le poste de TV, que je serais contraint de partir avant d’avoir mordu le poste, ce qui ne se fait pas quand on est invité! 

Jeanne surgit comme un boulet, freine devant nous, effectue une glissade d’anthologie, nous fixe douloureusement et sanglote :

Notre Dame de Paris est en flammes, venez voir, c’est horrible !

Devant l’écran de la TV, consterné, notre cercle ne profère pas le moindre mot. Seuls quelques hoquets, quelques sanglots réprimés à grand mal, viennent parfois troubler le silence et se greffer sur les images, dont le son a été coupé pour que s’arrête le Niagara des platitudes sirupeuses des pleureuses stipendiées… Celles qui s’emploient jour après jour à détruire la Chrétienté, venant soudain déverser dans de complaisants micros des détresses aussi improbables que factices.

Caramel, l’air malheureux et terrible à la fois me glissa dans un murmure :

Un feu qui se déclare après le départ des ouvriers de la rénovation, sur les lieux de leur travail et qui se propage à cette  vitesse, est-ce que chat ne te paraît pas un brin suspect ?

Je ne crois pas aux combustions spontanées, en revanche j’inclinerais à rechercher qui éprouverait un intérêt philosophique, politique, moral à cet attentat, d’abord et avant tout religieux, perpétré contre le plus haut lieu catholique de France…

Si l’incendie s’avérait d’origine criminelle, j’aurais ma petite idée.

Maintenant, devant les flammes que nous renvoyaient les images comme autant de poignards, toute parole s’était tue à l’exception d’un Notre Père spontané, psalmodié en Latin dans sa version originale.

La prière originelle, la prière animale et humaine, adressée par ses créatures au Créateur, venait se sanctifier avec humilité à l’Apocalyptique brasier de la maison de Dieu.

Pensant  aux éventuels auteurs de ce forfait, un des plus grands de l’Histoire humaine, je me remémorais la parole de Jacques de Molay commandant en chef de l’Ordre des Templiers, qui, sur le bûcher, avait cité ses assassins « A comparaitre par devant le Tribunal de Dieu ».

Et s’élevaient nos voix à l’unisson : « Fiat voluntas tua, sicut in caelo et in terra… » (« Que Ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel ») !

Note : « Derrière le Barreau » roman paru aux éditions Godefroy de Bouillon. Commandes par courriel :

www.godefroydebouillon.fr

 

Note 2 de Patrice Cirier 

Personnellement je passerais au crible les noms, cursus, religion et personalité de tous les intervenants présents sur le chantier en cette funeste après midi….

Mais je ne suis pas préfet de la police Macronienne!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Patrice Cirier

Avocat retraité, dès son adolescence du côté des maudits du pouvoir! Ancien membre du FN et candidat aux élections dans les années 1980, puis à nouveau en 2014. Ecrivain, auteur de deux romans à paraître dont le premier tome du premier ouvrage dans moins d'un mois. Contributeur sur plusieurs sites comme Résistance Républicaine, Riposte Laïque, Boulevard Voltaire. Sportif confirmé, amoureux de la nature, des animaux Ennemi irréductible des marxistes, des islamistes et ....Des imbéciles....


19 thoughts on “Et nous, les enfants de Notre Dame, qu’allons-nous devenir ?

    1. AvatarRajkoumar

      @ hoplite,
      Il me semble que les pompiers font leur travail …
      Si nous devons remercier tous les travailleurs, on n’en finira jamais.
      Il fut un temps où le « pourboire » était de rigueur chez le coiffeur, le serveur du café du coin, et ce temps est loin derrière nous.
      Nous avons encore parfois la visite du facteur qui vient vendre son calendrier, ou d’autres professions qui valorisent leur boulot en fin d’année.
      Jamais personne ne m’a remercié pour m’être battu, fait trouer la peau, avoir sauvé des vies ! et il ne m’est jamais venu à l’idée de demander un quelconque « merci ».
      Au vu de votre pseudo, et de votre avatar, il semble que vous soyez vous aussi un soldat ? ou que vous l’ayez été ? En avez vous été remercié ?
      Lors des 14 Juillet sur les Champs, la foule crie « vive la Légion », mais le Légionnaire en particulier n’est rien d’autre qu’une « tête brûlée »…
      et jamais remercié.
      Etes vous Français de par le sang reçu ? par le sang versé ?
      Au cas où vous ayez reçu « pour votre travail » un remerciement, faites le moi savoir, je vous en serais reconnaissant.
      Ayant fait mon « boulot », je n’ai jamais rien espéré en retour.
      Ni en Algérie, ni au Tchad, à Djibout ou au Zaïre …
      Alors, pourquoi voulez vous favoriser une profession plus qu’une autre ?
      Lorsqu’un flic contrôle votre vitesse et vous colle un PV, vous lui dites « merci » pour avoir bien travaillé ?

      1. AvatarCharles Martel 02

        @Rajkoumar

        Pas d’accord avec vous, dire merci à des gens qui risquent leurs vies en faisant leur boulot me semble être la moindre des marques de reconnaissance. Vous ne pouvez pas comparer un policier qui vous fout tranquillement un PV à un militaire qui va se faire tirer dessus pour remplir sa mission ou à un pompier qui rentre dans un bâtiment en feu pour sauver des vies et des biens (et je sais de quoi je parle car j’ai été pompier et des flammes j’en ai vues de très près). Les pompiers ne font pas ça pour qu’on vienne s’agenouiller devant eux mais, ma foi, leur témoigner un peu de reconnaissance ne fait de mal à personne et à mon sens ce n’est que justice.
        Vous semblez, d’après ce que vous écrivez, avoir aussi donné beaucoup pour la France et ce qui est anormal c’est justement que vous n’en ayez pas été remercié comme vous le méritez. Bien sût vous ne l’avez pas fait pour ça, vous avez fait votre bpoulot mais je pense que si on vous dit merci et si on vous témoigne un peu de reconnaissance a vous aussi, ça ne vous vexera pas, non?

  1. AvatarAlexcendre 62

    Parallèlement a ce drame horrible , avant de commencer a faire l’appel au peuple il faudrait mettre en place une structure très très sécurisée pour que l’argent récolté ne se perd pas encours du temps . Avec la quantité de voleurs en cravate qui circulent dans la haute sphère j’ai un doute car les sommes importantes qui vont s’accumulées cela va les attirer comme la merde attire les mouches . Cela se constate d’ailleurs partout car l’argent est a considérer comme très évaporable lorsqu’il est géré dans un certain milieu .

    1. AvatarClaire

      La Fondation Avenir du Patrimoine est très sérieuse. J’ai fait un petit don en 2017 pour les travaux actuels (!), j’ai eu un reçu fiscal, ainsi que, à ma grande surprise, un mot de remerciements manuscrit de Monseigneur Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de Notre Dame.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Elle n’a rien compris ; elle ne voit rien ; elle est dans le dénis ; se complet dans la pseudo force mentale qu’inculque la nouvelle pensée qui engendre le détachement de tout ce qui a fait que nous, européens sommes. Mais c’est une femme politique, une élue , une élite européenne.

    C’est à l’image de l’esprit de quasi tous les élus des pays de la zone UE ; comment compter sur eux pour aimer leur pays ; avoir de l’empathie pour leurs compatriotes ; le désir ardent de défendre leur concitoyens et leurs intérêts ?

    Un air à la Chapia en plus.

    A juste raisons on est en droit de se poser les questions : « sur quels critères les « élus » ont-ils remporté des élections ; par quel miracle ont-ils été choisis ; quelles comédies ont fait que le choix des citoyens se soit porté sur eux ; quelles garanties offrent-ils pour orienter le choix de millions d ‘électeurs ?…
    ______________________________________________
    «C’est des briques les copains»: le tweet d’une politique belge sur Notre-Dame
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201904161040762662-notre-dame-incendie-politique-belge-polemique/

    «C’est des briques les copains. Une charpente. Ça se reconstruit. Y a pas de blessés. Bern qui pleure au JT c’est du délire de l’émocratie. Y a tellement de drames dans le monde pour lesquels je voudrais parfois voir quelqu’un pleurer au JT», a écrit la conseillère communale de Mons sur son compte Twitter.

    Alors que la capitale française, ainsi que la communauté internationale, pleurait lundi soir sur le sort de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le tweet d’Opaline Meunier, candidate cdH en Belgique, sur l’incendie a fait polémique.

    «C’est des briques les copains. Une charpente. Ça se reconstruit. Y a pas de blessés. Bern qui pleure au JT c’est du délire de l’émocratie. Y a tellement de drames dans le monde pour lesquels je voudrais parfois voir quelqu’un pleurer au JT», a écrit la conseillère communale de Mons sur son compte Twitter.
    :::: https://frama.link/S8w5QPnt

    Cette déclaration est survenue après la diffusion des images de l’animateur français Stéphane Bern, en pleurs face à l’ampleur de l’incendie.

    Tout en réaffirmant sa position, elle a tout de même supprimé sa publication en raison du nombre de réactions qu’elle engendrait, et s’est expliquée:

    (toujours rien compris ; toujours rien ressenti)
    :::: Opaline Meunier 🍊 @M_Opaline

    Bon, c’était probablement trop tôt pour un débat sur la couverture médiatique de l’événement. Désolée pour ceux qui ont été blessés, mais je n’ai en aucun cas minimisé la perte patrimoniale de ce soir.

    Un incendie s’est déclaré le 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Selon les médias qui se réfèrent aux pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visite d’Europe. La rénovation de la flèche de Notre-Dame, en vue notamment d’en refaire l’étanchéité, était en cours.

    L’incendie intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne.

    La cathédrale a déjà connu un incendie de moindre ampleur en octobre 1944. Les flammes s’étaient alors propagées par la flèche et le toit.

  3. AvataritreEric des Monteils

    Et si cet incendie allumait la mèche qui tarde tant à s’embraser ? Il ne reste qu’à connaitre les responsables de ce désastre sans précédent.
    Étonnant qu’il n’y ai aucune revendication . . . . à part les sauts de joie des salauds que l’on connait déjà.

    1. AvatarM F

      daech a perdu ses bases administratives. C’est ce qui explique que l’attentat ne soit pas revendiqué. Et il ne le sera peut-être pas.

      1. AvatarCharles Martel 02

        Je pense que si c’est un attentat islamiste, ils se débrouilleront de le revendiquer d’une manière ou d’une autre, se priver de revendiquer un acte de cette portée serait laisser passer un sacré coup médiatique pour ces ordures. Si c’est vraiment un attentat islamiste ils le revendiqueront d’une manière ou d’une autre même si il est évident que nos politicards dhimmis feront tout pour le cacher..

  4. AvatarCharles Martel 02

    Il y a énormément de commentaires sur cette horreur mais je voudrais ici, en tant qu’ancien pompier, rendre un hommage très appuyé aux pompiers qui ont lutté avec courage et acharnement et fait tout ce qu’ils ont pu pour limiter les dégâts. Il est évident que leur intervention courageuse a très certainement contribué a ce que notre « grande dame » soit encore debout ce matin.

    « Honneur et respect à nos soldats du feu »

  5. AvatarRajkoumar

    « Personnellement je passerais au crible les noms, cursus, religion et personalité de tous les intervenants présents sur le chantier en cette funeste après midi…. »
    ben oui, mais les statistiques en notre belle Nation, on ne sait pas trop où aller les chercher !
    « Derrière les barreaux » .. pardon Patrice, « derrière le barreau », nous allons aller chez Godefroy le commander.
    Contents d’avoir des nouvelles des fauves.

    1. CirierCirier

      Merci de votre commentaire.
      Concernant les noms des ouvriers présents hier après midi sur le chantier, il suffit de les demander à l’entreprise en charge des travaux.
      Pour le reste, une enquête de police fouillées concernant chacun des présents permettra d’en savoir plus….En l’état, il me semble légitime d’éprouver de sérieux doutes quant à l’origine accidentelle du sinistre!

  6. AvatarBartenpierre

    Après les profanations d’églises et de monuments Chrétiens en France depuis ces derniers mois (et depuis des années) et l’incendie criminel récent de l’église Saint Sulpice, il est évident qu’il s’agit d’un attentat.

    Sur le site Wikistrike on peut lire que sur les chantiers de restauration, sont imposés des « ouvriers » musulmans aux tailleurs de pierre et autres artisans. Ces « ouvriers » prient sur le lieu de travail et haïssent la France, tout comme le clandestin pakistanais qui a profané récemment La cathédrale de St Denis.

    Ces actes ne sont ni le fait d’individus « dérangés psychologiquement » ou des actes individuels sans liens. Ce sont des actes délibérés faisant partie d’une stratégie bien réfléchie.

    A qui profite le crime ?

    Aux musulmans bien sur en premier lieu et à leur amis collabos du gouvernement et des pouvoirs politico-médiatiques.
    D’ailleurs, le fait de ne n’arrêter aucun des criminels a part ce clandestin pakistanais, de continuer le silence médiatique total et de ne surtout jamais nommer les auteurs de ces actes prouve qu’il s’agit de musulmans.

    Ils souillent et détruisent nos églises et nous sommes forcés de voir des mosquées pousser comme des champignons partout en France, ils tuent, violent, pillent , nous envahissent et nous devrions fermer nos gueules et subir ?

    Il est temps de venger nos morts et nos pertes !

    A qui profite le crime ?

    A Macron et sa clique bien entendu, en pleine débâcle a la veille des élections européennes, le pouvoir a tout intérêt a détourner l’attention des français en créant une « crise » sans précédent afin de pouvoir récupérer l’émotion du peuple autour d’un « projet fédérateur » qui touche tous les français.

    Les Gilets Jaunes ont exposés ce gouvernement de pantins pour ce qu’il est : les marionnettes de l’oligarchie globaliste avec comme seul projet, la dissolution de la France et la destruction de notre civilisation, incluant la destruction du Christianisme.

    Avant même que l’incendie ne soit éteint, les prostituées des medias a la botte (figaro, libération, le parisien, le monde et tous les journaux de province) et le pouvoir judiciaire compromis avaient déjà résolu l’enquête, fait le jugement et donné leur verdict : « destruction involontaire ». Cela sans même être entré dans la cathédrale.

    Avant même la fin de l’incendie, Macron déroule son programme pour les européennes : « Nous allons rebâtir ensemble ».

    Je ne sais pas combien de français sont dupes mais 850 ans de vie, d’intempéries, de souffrances, de révolutions, de bombardement et de guerres n’ont pas entamé Notre Dame et soudainement, en pleine restauration, alors que l’électricité était interdite dans les structures en bois de l’édifice, un incendie de cette ampleur, de cette vitesse, brule les 2/3 de Notre Dame en quelques heures ???!!!

    Il est évident, qu’il faut du combustible pour qu’un incendie aille aussi vite.

    C’ est un acte criminel. Les prostituées des medias et du gouvernement fantoche et leurs idiots utiles vous diront le contraire, ne les croyez pas.

  7. AvatarMalou30

    Il faut se méfier de nom bien français aussi , un fds convertit serait plus dingue encore qu’un né musulman ! Il n’y a qu’à voir les commentaires haineux des antifas !

  8. AvatarWoxBo

    Signe de la décadence (fin ?) de la civilisation chrétienne européenne…

    Hidalgo voudra certainement raser ce qui reste et construire à la place la plus grande mosquée d’Europe avec un centre d’hébergement pour migrants à moins que Delanoé la pousse à faire la plus grande boîte gay du monde et une salle de shoot…

  9. AvatarCatherine Terrillon

    SI les enquêteurs découvrent que c’est un islamiste qui a fait le coup, l’affaire sera probablement étouffée. Plus ils tergiverseront pour éviter une guerre civile plus le problème s’aggravera.

  10. AvatarMyriam

    À voir comment Macron récupère « l’accident », le timing des évènements, je suis portée à croire que tout ça est « arrangé avec le gars des vues ». Désespérant.

Comments are closed.