Éric Zemmour: «Vous êtes en France, bienvenue chez les fous!»


Éric Zemmour: «Vous êtes en France, bienvenue chez les fous!»

CHRONIQUE – Kobili Traoré, qui a assassiné sa voisine Sarah Halimi, une vieille dame juive, au cri de «Allah Akbar», a été déclaré pénalement irresponsable par des experts. Une folie?

 

Fou. Cinglé. Maboul. Malade mental. Dingue. Irresponsable. En quelques mots, en quelques synonymes, on peut résumer l’épilogue de ce qu’on a appelé l’affaire Sarah Halimi, cette vieille dame juive assassinée au cri de «Allah Akbar» par son voisin, Kobili Traoré.

Un crime? Non!

Un assassinat antisémite? Que nenni!

Un meurtre islamiste? Pas d’amalgame!

Les experts ont évalué, tranché, décidé. Les experts ont expertisé et leur parole est sacrée.

Kobili Traoré est fou. Cinglé.

Maboul. Dingue. Irresponsable.

 

Il a tué, mais ce n’est pas lui qui agissait. «Je est un autre», disait Rimbaud.

Il avait fumé du cannabis la veille.

Il a crié «Allah Akbar» et «J’ai tué le sheitan» (le diable, en arabe), mais il aurait pu crier n’importe quoi: «Vive la sociale!» ou «Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire» mais il ne connaît ni Voltaire ni Hugo.

«L’histoire humaine, c’est un récit raconté par un idiot plein de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien»

Shakespeare

La justice est bonne mère.

La République aussi.

Quand un homme boit avant de tuer, c’est une circonstance aggravante ; quand il fume du cannabis, c’est une circonstance atténuante!

Les djihadistes qui ont massacré chez Charlie ou au Bataclan consommaient eux aussi des drogues avant d’agir ; et criaient «Allah Akbar» au moment de passer à l’acte: ce qui prouve bien qu’ils sont fous!

Cinglés.

Mabouls.

Malades mentaux.

Irresponsables.

Le tueur de Nice? Fou. Psychopathe.

L’égorgeur du père Hamel? Fou. Irresponsable.

En effet, il faut être fou pour commettre des actes aussi cruels.

Magnifique trouvaille.

Magnifique excuse.

Les SS d’Oradour qui ont brûlé des femmes et des enfants? Fous.

Les milices staliniennes qui affamaient les Ukrainiens? Fous.

Les sans-culottes qui exécutaient en masse, les 2 et 3 septembre 1792, aristocrates et prêtres, dans la prison du Temple?

Fous. Irresponsables.

Comme disait Shakespeare:

«L’histoire humaine, c’est un récit raconté par un idiot plein de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien.»

Tous fous.

Tous cinglés.

Tous irresponsables.

Les militants de l’Islam, qui est, plus qu’une religion, un système juridico-politique, une idéologie totalitaire, «un communisme avec Dieu» selon Maxime Rodinson, sont donc en réalité des fous irresponsables.

Mais ceux qui tentent d’alerter sur le danger qu’ils représentent sont eux aussi des fous, des islamophobes atteints de démence, à psychiatriser.

À enfermer d’urgence.

Comme au bon vieux temps des asiles psychiatriques de Brejnev.

Il n’y a plus de débats, plus de conflits politiques, plus d’affrontements idéologiques.

Plus de militants, plus de combattants, plus d’ennemis.

Plus de responsables. Pourquoi avoir jugé les dignitaires nazis au procès de Nuremberg?

Ils étaient tous fous.

Pourquoi s’étriper encore sur Robespierre et la Terreur?

Il était fou.

Rien que des fous et des asiles psychiatriques où les enfermer.

Au fait: reconnu dément, Kobili Traoré ne sera pas pénalement responsable.

Mais, en l’absence de pathologie mentale chronique, il ne sera pas non plus hospitalisable d’office à long terme.

Bienvenue chez les fous!

http://lefigaro.fr/vox/societe/eric-zemmour-vous-etes-en-france-bienvenue-chez-les-fous-20190412

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “Éric Zemmour: «Vous êtes en France, bienvenue chez les fous!»

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bon bé ; va falloir interdire le cannabis au lieu d’ouvrir des salles de shoot (je ne me souviens pas de comment ça s’écrit).

    Va falloir aussi songer à interdire l’islam puisque apparemment ça rend fou. Combien de meurtre au nom de l’islam ; combien de ces coreligionnaires déclarés déments et donc irresponsables pour leurs crimes horribles ?

    Elle est là la solution ; si drogue et islam engendre des horreurs, il faut impérativement les interdire. Na ! C’est simple ! En plus ça nous fera des économies d »injustice et de prison les politiques qui cherche du pognon partout pour faire rentrer des immigrés, qu’ils commencent déjà par ces économies salutaires et mettent à la pages les candidats à l’invasion ; et s’ils ne sont pas d’accord qu’ils continuent de vivre leur délire religieux, de s’éclater dans la cour de récréation Dar-al-islam.

  2. Avatarlaetitia

    Brillant. Tableau, par l’absurde des actualités, du renversement des réalités: la justice déboussolée, intoxiquée, givrée etc.

  3. Avatarclairement

    De quelle profession sont ces experts ? médecins psychiatres , psychologues et là encore sont ils cognitivistes, cliniciens…
    Ou travaillent ils ? en institution, en hôpital psychiatrique, en libéral …
    Si ils travaillent en psychiatrie ils sont probablement de gauche, donc PADAMALGAM 50 mg matin midi et soir, et bien planqués, pas de vague si ce n’est pour obtenir plus de budgets pour le service de chroniques, tous compris les soignants et les patients…
    Quelle connaissance ils ont de l’ISSlam ? probablement aucune
    Quel rapport ils ont avec la Cour d’Appel ?
    Sont ils dans une compagnie d’expert dans laquelle ils connaissent les magistrats puisqu’ils les rencontrent dans le cadre de formations suivies de bons repas
    Sont ils en libéral, alors il faut pas trop se mouiller pour la patientèle qui devient de plus en plus exotique…
    bref…

  4. AvatarAmélie Poulain

    Je suis écoeurée…

    Cela fait longtemps que l’on « psychiatrise » et « socialise » les drogués patentés faisant un amalgame injustifié et douteux entre déviance et délinquance avec maladie « psychiatrique », mais c’est plus simple et plus facile quand on ne sait pas où les caser. Et il faut bien maintenir la paix sociale, même si ça coûte très cher, ce n’est pas grave pour certains et beaucoup de médecins sous pression de travailleurs sociaux irresponsables, sont complices de cette gabegie…

    De toute façon, quand on voit les diagnostics psychiatriques actuels…. on peut douter de leur sérieux dans beaucoup de cas.

    On sait que le cannabis provoque des délires à allure paranoïaque mais cela ne remet pas en question leur responsabilité pénale, les sujets étant dans ces situations parfaitement conscients de leurs actes et n’étant pas psychotiques de structure (donc réellement malades).

    Je suis pour de toute façon la suppression de ce fameux article 64, ne serait-ce que par respect des victimes.

    Je ne vois pas pourquoi les vrais malades mentaux ne pourraient pas être soignés dans un système carcéral autant qu’en UMD (Unités pour Malades Difficiles) puisque leur dangerosité ne leur permet pas (enfin en principe, mais la réalité…) d’être en liberté… Il a été constaté et reconnu qu’un jugement de responsabilité pénale peut être efficace notamment concernant les personnalités paranoïaques.

    Je plains sincèrement la famille de cette pauvre femme, cette décision doit les briser encore plus et quand je pense à ce meurtre horrible qui va rester impuni…. je ne sais même pas quoi dire tant je suis révoltée.

    Vu les faits et leur déroulement avec les paroles prononcées, j’ai du mal à croire que cet assassin ne savait pas ce qu’il faisait, même si peut-être sous l’emprise d’une drogue (même vraisemblablement, je ne vois pas pourquoi il aurait arrêté brutalement vu qu’il en avait pris la veille).

  5. AvatarAmélie Poulain

    Je n’avais pas vu cette phrase : « Mais, en l’absence de pathologie mentale chronique, il ne sera pas non plus hospitalisable d’office à long terme.  »

    Cela confirme ce que j’ai dit. C’est un scandale ! Un honteux scandale !

  6. Avatarberetvert

    Tous les malades mentaux ne sont pas irresponsables la preuve les musulmans qui tuent en pleine conscience puisque ordonné par le coran
    La bible dit œil pour œil dent pour dent alors ne nous gênons pas.

  7. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Oui, il faut vraiment être fou pour accepter de vivre dans ce pays où les juges sont assez cons pour se créer un mur.

  8. Avatarpikachu

    Zemmour ne connait pas son français :
    assassin : étymologie « hashish », les Hashishin (assassins en français) étaient une secte musulmane de « ninjas » en Syrie. Qui consommaient du hashish avant de passer à l’acte. Oui, encore une merveille que l’on doit à l’Islam. L’erreur de Christine est d’avoir dit « islam assassins » et non pas « islam hashishins ». Ce faisant, elle aurait « contextualisé » son propos.

    Islam, cannabis, folie, assassins, hashishims. Où est le problème ?

    La jurisprudence française vient de donner une nouvelle vie à cette secte. Les hashishims reprennent du service, la justice leur a montré la voie, pénalement halal.

  9. AvatarCharles Martel 02

    Oui on marche sur la tête, on est fou de déculpabiliser des assassins islamiques en le dédouanant pour folie. Il arrive un moment où ces fous d’allah il faut les flinguer et les éliminer, sinon c’est nous qui crèveront et ça a déjà commencé…

  10. Avatarzipo

    Rien de neuf sous les tropiques ,mais c’est vrai qu’a peu-prés 50% sont bipolaires (évaluation des jeunes au Maroc ,résultats jugès inquiétans ) et que la plus-part ont un QI de 60 soit le cerveau d’un enfant de 12 ans dans un corps d’adulte et encore!!!!!!!!!!!!!!!!
    la consanguinité fait des ravages !Mais c’est leur manière de vivre et leur religion!
    Mais ils viennent pour relever la France ne l’oubliez pas ,c’est le credo de nos élus!

  11. AvatarJoël

    C’était un jugement ou un examen médical ?
    Je ne savais pas que les magistrats portaient la blouse blanche.
    Quoique ça doit les changer de leur uniforme de vautour.

  12. Avatarfrejusien

    Un article magnifique ! une démonstration magistrale ! du Zemmour pur jus !

    Ne pourrait-on pas révoquer ces juges incompétents, idéologues, incapables, aveugles et bons à rien ??
    ils ont surement trouvé leur diplôme dans une pochette-surprise, pour leur dernier anniversaire chez papa-maman, sous la petite serviette à fleurs, à l’heure du thé

  13. AvatarPassant du matin

    Zemmour s’est trompé sur la citation de Shakespeare. La vraie citation est :

    « La vie n’est qu’un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s’agite durant son heure sur la scène et qu’ensuite on n’entend plus ; c’est une histoire dite par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien »
    (Macbeth, acte V).

    Cette phrase signifie que le libre arbitre n’existe pas, et que tout est déjà écrit à l’avance : un comédien sur scène n’a aucun libre arbitre, il doit jouer le rôle qui lui a été donné.

    Tant qu’à ceux qui écrivent les rôles… Je vous laisse deviner…

  14. AvatarGromago

    Il est temps de changer les barèmes psychiatriques dans ce pays .
    Le professeur Pic vient d’écrire un livre sur l’avenir de l’intelligence artificielle en la comparant au comportement des premiers primates .
    Interessante hypothèse .
    Preuve qu’avec un peu d’imagination on pourrait analyser le cerveau et le comportement des islamiseux , sans tabou,avec des échelles d’anthropologie qui nous en apprendrait long sur leurs structures mentales venues du désert ,coran ou pas coran .

    Il est temps de s’en préoccuper avec de vrais scientifiques et pas des juges qui jouent aux apprentis sorciers avec des rudiments de psychiatrie qui datent de mathusalem .

  15. Avatardmarie

    Il est grand temps de faire examiner les juges surtout ! Il faudra bientôt envisager de leur passer la camisole parce qu’ils sont probablement aussi atteints sinon plus que ces assassins qu’ils ont à juger !
    De combien de morts sont-ils responsables en laissant en liberté (ou presque) ces monstres qui tuent sous prétexte d’allalisation ?

  16. Avatarpikachu

    Et si on disait d’accord !!!
    Chiche !!!
    Dans ce cas, les plus embêtés, ce sera ces juges rouges.
    parce que le Kobili, une fois libéré, va reconsommer, re-assassiner et une évidence s’imposera alors :

    il est impossible de légaliser le cannabis ! On voudrait bien, mais c’est un enjeu de sécurité publique.
    Les plus embêtés seront ces magistrats de gauche et tellement attachés à la légalisation de la merveilleuse substance.

  17. AvatarAdalbert le Grand

    Avant Zemmour, j’avais déjà fait remarquer que lorsqu’on conduit, la consommation d’alcool, de cannabis, de stupéfiants, voire de médicaments, bref de toute substance psychotrope, est une circonstance aggravante;

    Qui peut d’ailleurs vous envoyer au cachot en cas d’accident mortel responsable

    Mais « bizarrement », pour un meurtre cela devient une circonstance atténuante, voire une cause de non-lieu, pour « perte du discernement »!

    Oui, on est chez les fous, mais pas du côté où l’on pense: bien plutôt du côté de nos législateurs et de la « Justice », où l’on semble s’ingénier à marcher sur la tête.

    A ce compte-là, je me demande pourquoi on est allé chercher des poux aux nazis et à Hitler: en effet, la rapprochement est loin d’être incongru (et pas du tout godwinesque): on sait aujourd’hui que les soldats nazis étaient dopés aux amphétamines (la Pervitin). Quant à Hitler, il était shooté à la cocaïne par son médecin, Theodor Morell, qui lui en injectait tous les jours!

    Ils étaient donc pénalement irresponsables!

    Aujourd’hui on sombre dans la bêtise, l’irrationnel, l’ignorance, et le grand n’importe quoi intellectuel. A croire que plus personne n’est capable de tenir un raisonnement sensé. L’avenir s’annonce des plus sombres.

  18. AvatarMichel

    Vous dénoncez des « experts » pour ce cas. Mais pourquoi n’allez-vous pas jusqu’au bout en les nommant et en publiant leurs adresses. Là où des français aimeraient leur rendre une visite amicale. Pourquoi n’allez-vous pas jusqu’au bout de votre dénonciation (qui est légitime) ? Si vous publiez cet article, il faut préciser. C’est un peu comme si vous disiez « la France a signé le pacte de Marrakech ». Non, la France n’a rien signé du tout, c’est macron ou plutôt, un de ses lèche-culs qui a signé pour macron. Et ses pédoques lâches et traîtres, on sait maintenant où les trouver au moment voulu.

    1. AvatarAmélie Poulain

      « Vous dénoncez des « experts » pour ce cas »

      Il ne manquerait plus que ça…

      Encore une fois, ne pas confondre « Experts » (qui nuancent et discutent et ne sont pas forcément d’accord, avec un avis seulement consultatif) et « Juges » qui décident, pas forcément dans le sens des expertises (il y en a plusieurs bien souvent, surtout dans des cas aussi sensibles socialement) dont la neutralité en regard du politique est, on le sait pour certains voire un grand nombre vu les jugements constatés, parfaitement discutable.

    2. Christine TasinChristine Tasin

      Non en tout cas ça ne passera pas par RR. Hors de question de publier les adresses des juges ou de qui que ce soit, nous serions poursuivis en justice ( et j’en ai déjà lourd sur le dos, merci), et si en plus il arrivait malheur à ces gens-là nous serions complices et poursuivis, à juste titre.

  19. Avatardmarie

    Michel, Excellente idée ! Alors tous en chasse pour connaître les noms et adresses de ces juges pourris qui laissent les assassins en liberté !
    Et n’oublions pas de publier pour que tout le monde sache !!!

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Non en tout cas ça ne passera pas par RR. Hors de question de publier les adresses des juges ou de qui que ce soit, nous serions poursuivis en justice ( et j’en ai déjà lourd sur le dos, merci), et si en plus il arrivait malheur à ces gens-là nous serions complices et poursuivis, à juste titre.

  20. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Oui, il serait temps que les petits cons du mur sortent de l anonymat paisible dans lequel ils peuvent œuvrer en toute quiétude.
    Un jour nous pourrons peut être les épingler vraiment à un mur.

Comments are closed.