J’ai le moral en berne après une promenade au Parc de Sceaux, que des CPF enceintes !


J’ai le moral en berne après une promenade au Parc de Sceaux, que des CPF enceintes !

Tout ce que je lis sur ce site depuis plusieurs semaines n’apporte que de l’eau à mon moulin et d’article en article, j’ai d’abord ressenti interrogation, stupéfaction, agacement, colère, révolte.

Il y a deux semaines,  après avoir lu les articles sur l’archevêque de Moulins-Beaufort, la demande de dissolution de Génération identitaire par SOS Racisme et Troussel, la signature du pacte entre Macron et l’Arabie Saoudite, les Guinéennes réclamant un visa pour la France, j’avais  le moral complètement en berne. D’autant que je sais que ce ne sont hélas pas des fake-news.

Ce week-end-là ne m’aura pas laissé de bons souvenirs. En effet, samedi après-midi, avec toute ma petite famille, nous étions allés nous promener au parc de Sceaux (92) que je ne connaissais pas. L’endroit est agréable en lui-même, avec ses jardins, ses bassins et son château, d’autant que le soleil était avec nous. Parfait, pourrait-on penser !

Sauf qu’une quantité incroyable de CPF avait envahi les lieux. Et de croiser une enturbannée de 25 ans environ, en cloque de son 4ème, avec 3 rejetons  3 fils) à ses côtés et aussi l’heureux papa barbu. Et c’est une parmi tant d’autres car plus loin c’était un dans le ventre, un dans la poussette et trois qui couraient autour. Français, dormez tranquilles. La France vieillit mais les nouveaux venus gèrent la situation pour la repeupler. Finalement, dans ce parc de Sceaux, nous étions une minorité de « Blancs ». Nous avions l’impression d’être chez eux et non l’inverse.

Enfin, ce matin, c’était la foire à tout de notre commune qui était envahie à son tour par les CPF. Aussi bien les exposants que les visiteurs !!! Et pourtant, nous avons la chance d’habiter dans une petite commune pour l’instant « épargnée ». Mais, avec l’obligation de construire des logements sociaux, cela ne va pas durer longtemps.
Voilà pourquoi mon moral est si bas ce soir. J’avoue que quitter la France me tente, mais mes enfants et petits-enfants eux resteront et c’est bien cela qui me tracasse le plus.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




38 thoughts on “J’ai le moral en berne après une promenade au Parc de Sceaux, que des CPF enceintes !

  1. AvatarAlain Bobo

    J’ai le même sentiment. Je peux quitter la France mais les enfants et les petits enfant resteront, c’est eux qui vont subir le futur sombre. Moi aussi je vois des classes d’écoliers avec leurs profs en vadrouille dans nos rues, je constate hélas, 70 à 80 % parmi eux ont l’apparence des chances pour la France.
    Je pense que ce pays est foutu. Ce navire va droit sur l’iceberg, le capitaine avec ses complices nous suicident et il n’y a personne capable de reprendre la barre pour nous sauver.

  2. AvatarCharles Martel 02

    Chère @ Jeanne78
    Il me suffit de prendre le tram tous les matins afin d’aller bosser pour ressentir ce que vous ressentez. Que des CPF, on n’entend parler tout sauf français et je vous dis pas l’odeur là dedans. Une majorité d’enturbannées ou de bâchées, la plupart gravides, plantées intentionnellement au beau milieu des allées avec poussettes haut de gamme (payées par la CAF) à 2 ou 3 places remplies de leurs putains de chiures qui hurlent, entourées de 2 ou trois niards qui sautent partout et foutent le bordel. Et bien sûr tout ce beau monde ne va pas bosser, il n’en ont pas besoin eux, ce sont les quelques cons de français comme moi, qui essaient de survivre au milieu de ce troupeau de vermines, qui payent pour qu’ils aient, eux, ce que moi je ne peux plus me payer en bossant! Vive la France!!!

    1. AvatarSamia

      J’adhère totalement à ce que vous dites. Une espèce d’idiote m’a dit un jour qu’elle trouvait bêtes, toutes les femmes comme moi qui vont bosser et qui ne font que deux enfants. Peut pas comprendre la bécasse, c’est quoi la dignité de gagner son pain en se remontant les manches, d’éduquer des enfants et donc d’en limiter le nombre.
      Pauvre France qui est défigurée par toute cette smala sauvage.
      J’ai failli me prendre une torgnole un jour dans un magasin car j’ai osé dire à un gamin d’arrêter d’hurler et ainsi casser les oreilles de tout le monde. Il s’est plaint à sa mère qui n’a pas apprécié. Je lui ai fait face car ces zoulous ne me font pas peur. Elle s’est vite calmée !!!

      1. AvatarAmélie Poulain

        « Une espèce d’idiote m’a dit un jour qu’elle trouvait bêtes, toutes les femmes comme moi qui vont bosser et qui ne font que deux enfants.  »

        Si elle n’avait plus d’allocs elle changerait vite d’avis. J’ai toujours dit d’ailleurs que le problème est simple : il suffit de supprimer cette manne financière et de la limiter aux Français (les vrais).

        Quelle idée a eu ce Jospin de rendre les allocations familiales « universelles ». Marrant ce mot universel utilisé de plus en plus, il parait que la Sécurité Sociale va devenir « universelle » aussi…

        Cela devient symptomatique. Fantasme de « fusion » (avec le monde entier) faisant penser à quelque chose de quasi hallucinatoire vu la fréquence du verbe, que je trouve de plus en plus étrange et inquiétant…

        1. AvatarSamia

          Je suis d’accord avec vous, le problème c’est bien les allocs qu’on distribue à tour de bras. Une folie totale !!!

          1. AvatarAmélie Poulain

            C’est même certain Samia !

            Je ne sais pas si c’est possible mais je me dis parfois que les Français devraient refuser net tout d’un coup de payer pour tous ces gaspillages et mettre leur argent sur un compte bloqué au lieu de le distribuer aux Impôts…. Seuls paieraient leurs impôts les illuminés qui sont d’accord pour soutenir ce système de fous.

            Je rêve je sais, mais ce serait radical je pense pour changer les choses. Après tout, c’est NOTRE argent.

  3. Avatarswello

    on en est tous là on aimerait partir mais notre famille restera là avec toutes les difficultés qu ils rencontreront à 3 contre 20 ! FRANCE on t’a vendue!
    swello

  4. AvatarVinay

    Je pense que la solution demeure effectivement le départ car non seulement c’est le « changement » qui s’installe dans notre pays mais notre peuple devient aussi complètement « taré ». Le niveau s’abaisse, les gens deviennent fous, incultes, violents, cons ; ils tueraient leurs voisins Pierre, Paul et Jacques pour des problèmes de haies mais pardonnent ou se mettent bientôt à genoux devant des tueurs islamistes ou les racailles ethniques. Nos compatriotes sont soumis, veules, lâches et acceptent le pire. Moi, je ne pars pas encore que… Mais il nous reste pour l’heure les pays de l’Est ou l’Asie. C’est tout.

  5. AvatarHollender

    Vous avez voté pour des bourgeois de gauche pendant des dizaines d’années, des connards aveugles qui n’avaient jamais voyagé sac au dos dans les pays à mouches…..
    Voilà le résultat, ils ont ouvert les portes aux 2 milliards de creve la faim qui se multiplient comme les frelons asiatiques.
    Ils ont tellement bien magouille que nous nous sentons coupables de tous les maux qui accablent l’Afrique. Et cette culpabilité va perdurer sur au moins trois voire quatre générations.
    On aide les cpf de toutes les manières pendant que l’Iran, l’Arabie saoudite et d’autres leur construisent des mosquées en terres chrétiennes.
    Nous n’avons que ce que nous méritons à force d’être cons et lâches

    1. Christine TasinChristine Tasin

      bourgeois de gauche ? et les bourgeois de droite ? quel vrai choix depuis le départ de De Gaulle ? une droite aussi faisandée que la gauche et un Le Pen pas clair qui ne voulait pas le pouvoir et n’était pas net sur trop de choses

      1. AvatarPim Pam Poum

        Le bourgeois n’est ni de gauche, ni de droite, il n’a pas de nationalité ; son seul drapeau c’est son compte en banque, son seul devoir vivre dans le confort et sans effort.
        Les bourgeois toutefois ont inventé une nouvelle idéologie qui faisait le pont entre la droite et la gauche : la bonne conscience (pour eux), qui s’appelle « le politiquement correct » quand on s’adresse à tous les autres.
        Hollender a raison : c’est pour ces cons-là que les français ont voté et re-voté depuis quarante ans.

    2. Avatarpauledesbaux

      Tout à fait d’accord avec vous NOUS AVONS CE QUE NOUS MERITONS à force de dérouler le tapis rouge (et c’en est le cas) à cette gauchiasse islmo-collabo de plus , ce serait plutôt à nos enfants et petits enfants de s’expatrier car la prochaine « patrie » sera représentée par le drapeau du croissant et l’étoile…..nous l’avons déjà maintes fois constaté.
      En plus, appartenant à un mouvement patriote, j’ai toutes les peines du monde
      à les rassembler autour de notre DRAPEAU BLEU/BLANC/ROUGE : ils ont tous une excuse : « gardons nos petits enfants pendant les vacances, nous somme pris…nous sommes ceci nous sommes celà et bientôt ils seront par leur nonchalance sous la bannière du croissant et là ils l’auront bien voulu…
      et comme vous dites si bien ILS AURONT CE QU ILS MERITENT (ils auront tout fait pour celà )SANS RIEN FAIRE POUR SAUVER NOTRE PATRIE LA FRANCE SI GENEREUSE ENVERS LES « autres » et ^pourtant au bout de mes 83 berges JE N AI AUCUNE ENVIE DE DECROCHER MAIS PLUTOT DE M INVESTIR ENCORE ET ENCORE POUR ESSAYER DE SAUVER CE QUI PEUT L ETRE ENCORE c’est-à-dire ce que la tafiole qui nous gouverne n’aura pas cédé aux puissances etrangères y compris l’europe migrant-compatible

  6. AvatarJeanne 78

    Une des mesures réalisables à prendre serait les allocations dès le premier enfant, et pour 2 enfants au maximum. Au-delà, tant pis. Pas d’aides de l’État. Les poules pondeuses mettraient leur religion de côté et feraient comme nous, prendraient un moyen de contraception. Une autre condition à l’ouverture de ce droit serait de résider sur le territoire français depuis 5 ans. Et pas de nationalité française systématique pour un enfant né sur notre territoire de parents étrangers. Et si les associations de mettent à hurler de protestation, on arrête de les subventionner.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      entièrement d’accord et j’ajouterais, préférence nationale, allocations réservées aux Français mais impossible à imaginer avec nos dhimmis et traîtres au pouvoir et impossible tant qu’on est dans l’UE

      1. AvatarAmélie Poulain

        « allocations réservées aux Français mais impossible à imaginer avec nos dhimmis »

        C’était pourtant comme cela avant et il fallait avoir travaillé et cotisé pour en bénéficier tout comme la Sécurité Sociale.

        1. Avatartouki

          peut être qu’on va y arriver, aux 2 criards maximum : en effet, une nouvelle idée ECOLOGIQUE pointe : faire des enfants est anti écolo : donc 2 morveux maximum, et plus d’allocations au delà… et même des pénalités … mais ça va gêner aussi les familles traditionnelles catholiques françaises…

        2. Avatarbm77

          C’est le contraire qui se passe on oblige les femmes qui ont un emploi de reprendre rapidement le chemin du boulot après un grossesse pour payer les caisses des allocs aux feignasses pondeuses qui nous envahissent et si elles veulent allaiter leur enfant elles ne touchent même pas 500 euros .!
          Ce qu’ils appellent « congé parental » alors que l’on sait qu’une mère qui élève son enfant a énormément de boulot.;
          Payer à des gens aux allocs et RSA pour que ceux ci apprennent à leurs enfants ce qui est hallal ou pas..;!! C’est vrai que tout cela va faire de bon petits Français!!!
          Et bien moi ça me fait peur cette fuite en avant des élites !

    2. Avatarjeanne

      ne plus verser les allocations familiales aux parents des enfants ou ados qui manquent l’ecole sans raison ou bien qui mettent la pagaïe !

  7. AvatarChristian Jour

    Eh oui c’est le grand remplacement voulu par cette gauche qui est vendu au pays arabe et qui a perdu son âme, mais chut faut pas le dire. Ma ville natale, Aiguillon au confluent du Lot et de la Garonne plus aucun magasin mais uniquement des CPF, qui ne consomment pas dans nos magasins d’ou le vide de commerçants. La ville entière appartient à cette faune parasite bouffeur d’allocations, car les jeunes Français de souche sont partis. Vive la France pour…………………….les mahomeds.

    1. JackJack

      C’est exactement ce qui est arrivé aux dernières présidentielles grâce à tous les abstentionnistes qui ne voulaient pas, oh là là, vous n’y pensez pas, qui donc ne voulaient pas voter pour Marine Le Pen. Accrocez-vous les amis, cela risque de se reproduire aux européennes. On n’a pas à être d’accord sur tout ce que dit Marine Le Pen, et c’est absolument mon cas, mais la priorité est de virer Macro et sa clique de pieds niquelés. Alors allez votre sacré nom d’une pipe !!!

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Cher Jack faites attention votre ordinateur remplit automatiquement la case de votre pseudo avec votre nom de famille, j’ai corrigé plusieurs commentaires mais je ne suis pas toujours là pour passer derrière vous. Vérifiez qu’il y a bien Jack et rien d’autre

  8. AvatarJeanne

    RESISTANCE REPUBLICAINE n’a JAMAIS dit aux femmes blanches de faire des enfants , depuis 10 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. AvatarOlivier

    Je ressens la même chose que Jeanne.
    Les loisirs, les promenades du dimanche sont maintenant gâchés par cette vision de l’applatissement et la dhimmitude de nos dirigeants. Que ces gens viennent pour un temps, ce serait une chose. Non, ils viennent définitivement, comme  »réfugié » et ils nous  »gratifient » de leur nombreuse progéniture et de plus en plus investissent tous ces lieux qui nous étaient cher, s’y exhibent….

  10. SarisseSarisse

    Guillaume Faye avait raison quand il disait il faut couper la lumière (comme pour les moustiques )et l’argent braguette il n’y a pas d’autre solution.

  11. Avatarpauledesbaux

    Nous aurions la possibilité de partir soit en ITALIE pays d’origine de ma famille et ma fille y pense très fort, soit en Hongrie avec un président qui défend son pays bec et ongles que nous serions heureux d’habiter mais pas seulement mais surtout de combattre avec Lui contre la migration de masse qui ne lui fait pas peur.

  12. AvatarLucien

    Avant j’etais Heureux d’aller au marché le samedi matin ( je suis en Provence)
    Avant j’etais Heureux d’aller à IKEA en famille
    Avant j’etasi heureux d’aller chercher ma fille à l’ecole .
    Ça c’etait Avant car le marché…….c’est le souk
    IKEA ……… c’est le souk
    L’ancienne école de ma fille c’est 70% de sacs poubelle
    Reste à faire les courses chez mon charcutier pour me sentir en France ,dur dur .meme mon concessionnaire auto à comme vendeur un gris ,mais là vengeance j’ai changer de marque et oui Mr toyota un gris dans la pub pour dire ça c’est la France ,un gris pour me la vendre c’est noir tout ça.
    Faut dire que toyota aime vendre à daesch et aux gris et rien à foutre d’un blanc vieux qui fume et boit du pastis ,oui Mr toyota le csa est fier de ta pub de merde mais pas mon cœur .

  13. AvatarJeanne 78

    Heureusement qu’il existe des sites comme RR. On se sent moins seuls et on peut s’exprimer sans craindre d’être catalogués, pestiférés, voire insultés parce qu’on refuse en bloc cette colonisation, parce qu’on veut que la France reste aux Français. Il est surréaliste que nos gouvernements successifs et actuel, soutenus par des bobos, des traîtres, de gauche comme de droite, donnent dans tous les domaines, la préférence aux « pôvres » immigrés. C’est quoi leur problème à tous ces généreux soutiens ? Ils sont aveuglés par leur connerie ou quoi ? S’ils aiment l’Afrique à ce point, qu’ils aillent y vivre. Ils verront si l’accueil est le même qu’en France, s’il existe un livret d’accueil avec tous les renseignements pour les nouveaux venus, ou des associations pour les aider. Personnellement, j’ai toujours juré de ne jamais y mettre les pieds, même si le voyage est gratuit. D’ailleurs, pas la peine de faire le déplacement, le dépaysement est ici, en France. Je suis athée mais si j’étais certaine que Macron prenne sa raclée aux élections, je pourrais mettre un cierge à l’église.

  14. AvatarCatherine Terrillon

    Boumédiene n’a t-il pas dit je crois : « on vous vous coloniser grâce au ventre de nos femmes  » ? Il a été pris au mot. Quant à quitter la France, pour aller où ?

Comments are closed.