Messieurs les clandestins, venez donc cultiver mon petit jardin…


Messieurs les clandestins, venez donc cultiver mon petit jardin…

C’est nouveau, ça vient de sortir. Merci  à Fantomas qui nous a signalé ce petit bijou…

C’est en Suisse pour le moment, mais l’idée est tellement excellente que les associations immigrationnistes françaises vont s’en emparer.

Depuis le temps qu’ils s’évertuent, avec les aides fiscales proposées par Taché, à vous convaincre d’offrir le gîte et le couvert aux gentils migrants en pure perte… Pas fous, les électeurs de Macron, ils veulent bien d’un immigrationniste au pouvoir mais faut pas leur en demander trop .

Mais un petit coin de jardin, c’est neutre, c’est pas tout à fait chez vous, ça peut vous permettre d’apprendre l’arabe, le bambali ou l’ourdou, et puis, peut-être que ça vous fera de la main d’oeuvre gratuite pour retourner la terre, parce que, avec les lumbagos et les rhumatismes, un jardin c’est parfois un fardeau.

Mais avec les migrants… cela va devenir un jardin extraordinaire.

Certes, rien à voir avec celui de Charles Trenet qui est aussi le nôtre :

Dans un jardin cultivé par un musulman (80% des migrants sont musulmans), pas de canard qui parle anglais, seul l’arabe aura droit de cité ; pas de statues évidemment, des statues de femmes nues ? Vous n’y pensez pas, va falloir couvrir le sein et les fesses de vos Vénus de jardin, messieurs les jardiniers…

Des oiseaux et des primevères qui chantent ? Mais la musique est réservée aux porcs, vous savez bien, c’est l’imam de Brest qui se tue à le répéter aux gosses qui lui sont confiés à la mosquée.

Une fille qui se promène au jardin ? Vous n’y songez pas ! Et la non mixité alors ? Une fille sans son père sans son mari, sans son tuteur ? Impossible.  Un petit flirt comme on en a à 20 ans ? Vous rigolez ?  Une couchette secrète pour ce « flirt » ? C’est un coup à vous retrouver face à la police des moeurs….

Ah, et puis, les nains de jardin, c’est fini. Des fois que vos visiteurs y voient une reproduction de mahomet et vous accusent de blasphème ou bien même se hérissent de voir vos nains évoquer le bien vivre à la française avec force bouteilles et cochon grillé…

Bien entendu, les barbecues non halal bien arrosés, c’est fini. Hors de question qu’un musulman soit exposé à de tels miasmes..

 

Ah ! Comme je vous vois d’ici, attendri devant les 2 épouses bâchées et les 11 gosses de votre cultivateur bénévole installées dans votre jardin en attendant que Mohamed ait fini de butter vos patates… Ils remplaceront avantageusement vos filles en short qui devront ou  se couvrir ou rester enfermées…

Vous avez tout à y gagner. Parce que, si vous risquez gros à demander à un copain de venir vous aider à couvrir votre toit, soupçonné que vous serez d’employer quelqu’un au noir, je peux vous assurer que sur l’emploi des migrants nous ne risquez rien. Absolument rien, même pas un petit contrôle.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Messieurs les clandestins, venez donc cultiver mon petit jardin…

  1. UN GAULOIS

    « ça vous fera de la main d’oeuvre gratuite pour retourner la terre »

    Non,non, c’est trop dur. Mais il y aura de la main d’oeuvre pour la récolte.

  2. Verdammt

    J ai une modeste Porcherie …
    Ma question: puis-je la confier a des clandestins ?
    Ils ne mourrons pas de faim. J ai de la charcuterie et du pinard.
    Mes cochons votent a gauche et sont hallal. J ai bon la ?

  3. claude t.a.l

    J’ai une bonne nouvelle pour ceux qui ont un jardin et qui habitent dans le Loiret ou dans un département voisin :

    4 immigrés tout neufs, qui n’ont jamais servi, viennent d’arriver à Orléans :

     » Quatre migrants cachés dans la remorque d’un camion découverts sur le site d’Amazon à Saran  » .

    https://www.larep.fr/saran-45770/faits-divers/quatre-migrants-caches-dans-la-remorque-d-un-camion-decouverts-sur-le-site-d-amazon-a-saran_13538516/

    Dépêchez-vous ! Soyez les premiers !
    Tout le monde en veut, et il n’y en a que 4 nouveaux, pour l’instant, cette semaine .

  4. bob

    J’ai de la maconnerie a faire chez moi ca marche et les vendanges en septembre aussi ?
    Il faut s’adresser a qui ? au ONG elles pourvoient le personnels ? Enfin les esclaves gratos ?

  5. Jolly Rodgers

     »ce n’est qu’un petit jardin, un tout petit jardin parisien… » svp messieurs les bobos avec vos convives migrants , n’y touchés pas !
    il y’a pas a dire ils en deviennent écoeurant de débilités tout ces bobos et leurs idées a la cons . putain ils nous ont pourris nos faubourgs avec leurs galeries , leurs bistrots et restos bio , leurs vélo façons années 40 ‘s …. et maintenant on n’est obligés de se les farcir a la campagne . pour le bobo tout est un jeu , une usine qui ferme , ça ils aiment les vielles friches industrielles , certains font des soirées et projections photos dedans , quel mépris pour tout les ouvriers français de souche et de souche européenne et leurs descendant qui y’ont usés leurs vies eux dans ces usines devenue friche ! qu’ils invitent les allogènes a venir faire leurs jardins , et quand l’allogène s’occupera du carré de jardin de leurs femmes ou de leurs filles (vous savez le carré en forme de triangle) qu’ils ne viennent pas pleuraient .  » ce n’est qu’un petit jardin, un tout petit jardin ……. »

  6. calvo

    Le sol est bien trop bas pour eux, et risque des les rendre handicapés, plus qu’ils ne le sont… ça pourrait obliger à leur payer une pension supplémentaire

  7. Machinchose

    trop fatigant pour moi ,aujourd’ hui, le jardinage

    a la rigueur arroser le persil, c’ est encore jouable…..mais gaffe avec les « mythes ou ? »

Comments are closed.