« Islam assassin », audience de Christine Tasin sous haute tension : qui assassine qui ?


« Islam assassin », audience de Christine Tasin sous haute tension : qui assassine qui ?

Agressée, Christine Tasin a rendu coup pour coup…

Quand nous franchissons la porte de la salle d’audience, Christine Tasin est déjà là. Le tribunal statue sur des demandes de renvoi et le procès commence. Il ne se terminera que deux heures et demie plus tard !

Il est reproché à Riposte Laïque et à Résistance Républicaine d’avoir, le 6 octobre 2017, diffusé sur leurs sites Internet la vente en ligne d’autocollants « Islam assassin, Islam dehors ». Concernant Riposte Laïque, la citation n’a pu aboutir pour un problème d’adresse. Son directeur de publication, Guy Sebbag, qui réside en Israël avait pourtant laissé deux adresses valables, lors de son audition par la police à propos de cette affaire. Christine Tasin se retrouve donc seule à la barre pour Résistance Républicaineet est invitée à venir à la barre pour répondre aux questions du tribunal.

La présidente commence par le rappel de la genèse du procès : un scénario dont nous avons hélas l’habitude ! Le MRAP  fait un signalement au procureur pour dénoncer la vente en ligne des autocollants puis le parquet diligente une enquête et conclut à une incitation publique à la haine contre  un groupe de personnes.

La présidente montre l’autocollant à l’assistance puis  questionne Christine sur la signification à donner au visuel : un sabre oriental, les contours d’une mosquée, des gouttes de sang … Et la présidente revient à la charge : « et que représente cette partie noire ? »

Soi-disant, ces éléments contextuels devaient « éclairer » le tribunal pour mieux comprendre les faits reprochés. Ça commençait mal ! Puis la présidente procède à la lecture de l’article qui accompagnait la mise en vente des autocollants et demande des comptes à Christine : le nombre d’autocollants expédiés, les liens entre Riposte Laïqueet Résistance Républicaine, la signification du dessin … C’est l’intention politique qui sous-tend cette initiative qui est mise en cause.

https://ripostelaique.com/les-autocollants-rl-rr-permettent-aux-francais-dexprimer-leur-ras-le-bol-de-lislam.html

Christine explique que l’opération des autocollants a été lancée en réaction au meurtre gratuit au nom de l’islam de deux jeunes filles à la gare Saint Charles de Marseille et s’engage dans une défense très politique : « nous souhaitons préserver les fondamentaux de notre société », «  l’islam est contraire à la liberté d’expression, est contraire à l’égalité homme-femme… ». Elle plaide en faveur de la mise en place d’une commission parlementaire sur l’islam et rappelle que la CEDH avait déclaré que la charia était incompatible avec la déclaration des Droits de l’Homme.

Vient ensuite la question sur les mots : on veut faire dire à Christine que le tract visait « les musulmans ». La Présidente veut s’appuyer sur le Larousse, mais Christine lui demande pardon de l’interrompre et lui explique que le Larousse n’est plus une référence depuis que le Qatar est devenu l’actionnaire principal de Lagardère auquel il appartient… et Christine d’expliquer qu’en qualité de professeur de lettres classiques, elle a passé sa carrière à faire de explications de textes, qu’elle sait donc ce que signifient les mots qu’elle emploie. Quand elle dit « islam, » cela signifie religion ; si elle avait voulu dire « musulmans » elle aurait dit « musulmans ». Preuve à l’appui, elle cite les définitions d’Alain Rey, de l’Académie Française et même de Wikipédia pour constater que le mot « islam » désignait une religion et non des personnes. Mais il paraît que par extension, certains l’étendent au concept de « civilisation » ! Un seul exemple pour désigner les peuples musulmans par Islam et c’est dans une version récente du Larousse !

Madame la présidente refuse de se laisser convaincre : « Peut-on parler d’assassinpour une religion ? », « les assassins, ce sont des gens » ;   Christine, sans se démonter,  rappelle qu’un nom abstrait peut être qualifié d’assassin, « le temps », par exemple, et prend l’exemple du sultanat Brunei où une loi récente permet de lapider les personnes homosexuelles. Mais cela ne semble guère émouvoir le tribunal qui met un terme au débat : « On ne va pas faire l’inventaire de tout ce qui se passe en ce moment ! »

Et Christine rétorque : « Il est de mon devoir en tant que citoyenne d’alerter… Il faut expurger ces versets appelant au meurtre, dans l’intérêt de tous, y compris des musulmans ».

On revient alors sur l’article mis en ligne à propos de la campagne des autocollants, que le tribunal s’évertue à qualifier de « tracts », malgré l’intervention de Maître Pichon qui rappelle que cet article ne fait pas l’objet de la plainte. Tout est fait pour démontrer à Christine qu’elle vise en réalité « les musulmans ». On lui reproche  la comparaison qui est faite entre l’occupation nazie et la situation actuelle et sur l’appel à « coller les autocollants à des endroits stratégiques et efficaces ».

Et comme si cela ne suffisait pas, lecture est faite de « commentaires » d’internautes faisant suite à l’article.

« Et que pensez-vous aujourd’hui de ce tract ? » Réponse : « que l’islam est dangereux  car des versets incitent au meurtre, et que des textes permettent à certains de tuer en toute impunité ». Même le chef du wahhabisme en personne a reconnu que certains versets justifiaient le terrorisme ! Et Christine de citer la décision, en 2018, du Saoudien Ben Salmane de créer une commission pour décider de haddith-s à supprimer « parce qu’ils incitent au terrorisme ». Pas de réponse du tribunal quand elle dit « il dit la même chose que moi ».

Un assesseur prend la parole : « votre tract ne participe-t-il pas d’un amalgame ? » Christine sort de son classeur rouge, un certain nombre de textes dont elle extrait quelques citations, puis elle lance : « pourquoi pensez-vous que M. Macron a voulu créer l’islam de France ? » parce que l’islam pose problème, d’énormes problèmes.

Le pharisien de service reprend : « alors selon vous, chaque musulman est capable de troubler l’ordre public ? », « Selon vous, comment met-on l’islam dehors ? »  «  et pourquoi vous en prenez vous à l’une des trois religions du livre et pas aux trois ? » A ce quoi Christine répond que depuis le 11 septembre 2001 il y a eu plus de 37000 attentats musulmans dans le monde  et aucun chrétien  à sa connaissance. Et elle ajoute que son association demande la suppression des versets incompatibles avec nos fondamentaux.

Les avocats des parties civiles, le MRAP et la LICRA sont alors invités à poser des questions à Christine, toujours à la barre. Orly Rezlan, avocate du MRAP ouvre le feu et commence par prendre de haut la prévenue avec un aplomb incroyable : «  Avez-vous des qualifications particulières en théologie », comme s’il fallait être docteur en théologie pour avoir le droit de critiquer une religion ! Cela lui a valu une cinglante réponse de Christine «  et vous ? » Puis elle demande à la prévenue de s’expliquer sur l’opération saucisson -pinard puis sur son discours du Trocadéro suite à l’assassinat des deux policiers à Magnanville.

Une succession de hors-sujets qui a suscité la protestation de l’avocat de Christine. Et le silence de Christine, refusant de répondre à des questions sans rapport avec le sujet.

http://www.siel-souverainete.fr/actualites/communiques/733-hommage-aux-deux-policiers-sauvagement-assassines.html

Bref, le procès dérape : on passe au procès de l’engagement politique de Mme Tasin .

Murmures dans l’assistance ! La présidente du tribunal menace de faire évacuer la salle.  Le ton monte !

Puis c’est au tour de l’avocat de la LICRA, maître Nicolas Verly, de poser des questions. Il rappelle que six mois avant l’affaire des autocollants, Mme Tasin avait déjà été condamnée pour avoir scandé « islam assassin » lors de la cérémonie du Trocadéro.

Puis les avocats des parties civiles entament leur plaidoiries.

L’avocate du MRAP s’autorise à descendre en flèche le site de Résistance Républicaine, qui diffuserait  des informations à caractère militant sous le prétexte d’être un site d’information générale ( apparemment elle n’a pas suivi les échanges entre la Présidente et Christine, qui avait précisé que sur son site on critiquait l’islam et on s’occupait de politique au sens large). Elle laisse entendre que cette mouvance est en lien avec l’extrémisme : une idéologie qui fait apparaître l’islam comme un outil permettant d’assassiner des gens, dans le but de créer un climat d’hostilité à l’encontre des musulmans, sans distinction aucune. Grossissant les propos de Christine, elle lance ; «  quelles règles pourraient permettre à notre pays d’interdire l’Islam ? » Enfin, à propos du rassemblement au Trocadéro, elle accuse Christine de « profiter de la misère des gens » pour inciter à la haine des musulmans. Sans doute que dans son esprit, les fleurs et les bougies auraient largement suffi, comme s’il était interdit de faire une analyse politique d’un événement aussi grave !

Voir l’analyse de Christine Tasin à propos de Orly Rezlan.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/10/islam-assassin-pour-la-mediocre-orly-rezlan-avocate-du-mrap-nous-serions-des-extremistes-sionistes/

L’avocat de la LICRA refuse d’entrer dans le débat religieux. Pour lui les choses sont claires : on est dans le cadre d’une provocation  à l’encontre d’une communauté et la loi doit s’appliquer, d’autant que selon lui, Mme Tasin récidive. Elle tombe sous le coup de l’article 24 alinéa 7 de la Loi sur la presse condamnant explicitement l’incitation à la violence et à la haine. Car elle stigmatise ceux et celles qui pratiquent la religion islamique. Il cite des passages du texte qui accompagnait la campagne des autocollants avec des termes  non équivoques : «  remigration massive, invasion que l’on impose aux patriotes, l’appel à se défendre … » Il a fallu que Christine et Maître Pichon lui rappellent que, l’affaire étant en cassation, on ne peut dire qu’elle a été condamnée. Il en a convenu, il le savait… Il a délibérément évoqué cet épisode…

Mais les avocats des parties civiles ne sont pas les seuls à manier le dédain : l’avocat général nous déclare : «  je l’ai trouvée amphigourique » , qualifiant ainsi le discours de Christine jugé volontairement obscur et inintelligible.. Rien que ça ! Et voulant se donner un air d’humour, il parle même de « trou noir de la pensée ». C’est tout juste s’il ne lui conseillait pas de repasser son agrégation de lettres classiques ! « A chaque fois qu’elle est acculée, elle préfère le silence… Elle tourne en rond, elle est dans l’évitement ». Il lui reproche ses « antiphrases » , comme le fait d’évoquer les valeurs républicaines pour mieux les bafouer.

S’adressant au tribunal et en appelant à « l’intelligence » de celui-ci, il conclut : « vous n’aurez pas beaucoup à réfléchir ! » Il réclame la condamnation à 100 jours-amende à 10 €, une peine consistant à payer 10 € par jour pendant 100 jours sous peine d’être incarcéré pour le nombre de jours restant où l’amende est impayée.

Maître Frédéric Pichon prend la parole et rappelle au tribunal que celui-ci est tenu par la citation : il faut s’en tenir aux termes choisis, on n’est pas dans un procès d’intention et encore moins dans un procès stalinien. Il ne s’agit pas de tracts mais d’autocollants et l’on ne peut faire dire à un texte ce qu’il n’a pas dit !

Il rappelle que Christine est poursuivie en qualité de directrice de publication et fait remarquer très justement qu’on l’a traitée comme si elle était l’auteur des propos litigieux. Elle parle de sa crainte de l’islam, d’autant plus qu’elle est menacée en permanence et doit être sous escorte. Allant plus au fond, il met en cause la Loi Pleven qui met les juges dans une position difficile : s’ériger en théologiens,  ce qui évidemment n’est pas le rôle d’un tribunal ! On est ici pour « dire le droit » et appliquer la jurisprudence qui permet encore de critiquer une religion.

Rebondissant sur la signification du mot « islam », objet de jouxtes verbales sans fin, il explique que pour lui, si l’islam est une « civilisation », selon certains dictionnaires, cela ne change rien, car l’on a aussi parfaitement le droit de critiquer une civilisation et l’on ne se gêne pas d’ailleurs pour critiquer la civilisation judéo-chrétienne, même si des personnes peuvent se sentir personnellement atteintes.

Quand Michel Onfray dit que «  Le Coran apprend à décapiter», ou lorsque Michel Houellebec dit que c’est la religion « la plus bête du monde » personne ne les condamne !

Il rappelle que Résistance Républicaine et Riposte Laïque ont accueilli des apostats de l’islam parmi leurs membres. Il fait remarquer que  l’on peut quitter le catholicisme, mais qu’on ne peut quitter l’islam sans être menacé de mort.

Il dénonce une forme de collusion entre les associations « des vertus » et le parquet qui poursuit systématiquement les personnes victimes de signalements, quand il s’agit de critiques de l’islam, tandis que lorsqu’il s’agit de christianophobie , les plaignants sont la plupart du temps déboutés, ainsi que l’AGRIF en a fait souvent la triste expérience.

Estimant que le tribunal a suffisamment d’éléments pour dire que l’islam est violent, il demande la relaxe pure et simple de sa cliente.

Christine reprend la parole au final : elle se dit choquée par les propos indignes du procureur qui rétablit le délit de blasphème et pose la question de l’indépendance du MRAP après les propos de son avocate sur les « extrémistes sionistes ».

L’affaire est mise en délibéré et le verdict tombera le 18 juin 2019

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Hector Poupon

Professeur.


42 thoughts on “« Islam assassin », audience de Christine Tasin sous haute tension : qui assassine qui ?

  1. Baudoin de Flandre

    Chers Christine Tasin et cher Mr Poupon – qu’il faut remercier pour ce compte-rendu détaillé annoncé dans la lecture de l’article de Mme Tasin que j’ai lu ce matin – bravo et merci de vous exposer ainsi… Votre conclusion est la seule et la bonne : on rétablit purement et simplement le délit de blasphème, mais uniquement concernant l’islam et ses corollaires bien entendu !!! Rien sur les mises en scène scabreuses au théâtre du sieur Castelluci dont « Sur le concept du visage du fils de Dieu », rien sur le « Piss Christ » de Andres Serrano (artiste « conceptuel »)… Non, parce que dans ce cas, ceux qui dénoncent ces abus sont de « dangereux intégristes catholiques » !!! Sauf qu’ils n’ont tué personne, EUX !!! Oui, il existe des horreurs dans l’ancien Testament et dans la Torah, mais cela ne produit pas des terroristes assoiffés d’explosions et de sang !!! En revanche, on a, par exemple, déprogrammé dans plusieurs théâtres de différents pays la pièce « Le Fanatisme ou Mahomet le prophète » de Voltaire, sans que cela soulève le moindre grain de poussière de réaction chez la bien-pensance internationale me(r)diatico-politique !!!! Indignation, écœurement et bientôt Révolte sont les sentiments qui habitent ceux qui n’en peuvent plus, et qui vont finir par le faire savoir, d’une manière ou d’une autre !!! Si Christine Tasin devait être injustement (et partialement) condamnée, je pense que cela ne serait pas sans conséquence…

  2. Christian Jour

    L’islam est bel et bien une mauvaise religion qui appelle au meurtre et je dirais aussi que c’est une religion de merde. Mais le plus grave dans cette histoire, c’est que à cause de ce genre de juges qui se croient au dessus de nos lois, qui croient avoir un certain pouvoir l’islam avance dans notre pays. Je suis sûr que tout se réglera un jour et que ces juges félons devront rendre des comptes, souhaitons simplement que ce ne soit pas avec des milliers de morts. C’est mal parti pour le moment.
    Albert Einstein disait: Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
    Et je rajouterais : aidé par les collabos qui ont vendu leur âme au diable.

    1. Hollender

      Cher Christian,

      L’islam est pire qu’une religion, c’est une SECTE quand vous êtes dedans. Il est impossible d’en sortir. Sinon les pieds devant. J’ai vécu et travaillé plusieurs dizaines d’années dans ces pays, et j’ai été menacé par des fusils d’assaut et pris des coups de bâton de la part des muttawa Saoudiens.cette secte est à éliminer la planète

  3. MaximeMaxime

    Merci pour ce compte-rendu. On y prendrait presque goût s’il n’y avait pas le risque d’une sanction pénale à la clé et toutes les contraintes subies par l’accusée…
    Il me semble significatif que le débat ait dévié, si l’on s’en fie à votre CR, sur le terrain politique. Les « appels à la haine » dissimulent des pseudo infractions politiques. C’est du faux droit pénal.
    Comment des parties civiles peuvent-elles poser des questions à l’enseigne d’un procureur ou d’un juge ? C’est mélanger les rôles. La partie civile est censée venir se plaindre de son mal, son préjudice, ce qui l’a blessée, pas demander des comptes sur le saucisson pinard ou des études de théologie.
    J’espère qu’il y aura encore dans les siècles à venir des gens assez sensés pour se rendre compte de ce à quoi on assiste.
    Ce genre de procès n’a rien à voir avec le reste de la matière pénale, les viols, les assassinats, les dégradations…
    La ressemblance en revanche est frappante avec le procès de Galilée par exemple où l’on débattait à l’infini pour des enjeux insignifiants qui rétrospectivement paraissent vraiment étrangers à la matière pénale :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A8s_de_Galil%C3%A9e

  4. Machinchose

    i have a dream!

    voir un jour dans les mairies de France le buste de Christine, tel que sur la photo !!

    quelle honte ces questions! quel drame de devoir subir ces agressions imbéciles pour une de nos plus grandes Patriotes

    le jour venu , aprés chaque période dramatique vécue par notre Pays, les combatantes de la Liberté ont toujours été récompensées par des postes prestigieux, des pin’s de couleur rouge, bleue,violettes,vert/jaune, des citations, des honneurs…………

    perso, je maintiens mon souhait de contempler le buste de notre chère Hotesse, dans toutes les Mairies de Notre France

  5. JackJack

    le Coran, le livre sacré de l’islam, contient plus d’une centaine de versets appelant à la haine et au massacre des mécréants, en particulier les personnes du « livre », autrement dit les juifs et les chrétiens. Le Coran à lui seul est bel et bien la définitiion de « islam assassin » et les versets touchant ce thème sont des commandements aux fidèles de passer aux actes. Personne, absolument personne, à condition d’avoir lu le Coran, ne peut dire le contraire, mais y a-t-il un seul de ces juges l’ayant lu ?

  6. UoretorixUoretorix

    Courage Christine, nous sommes de tout cœur avec toi et nous te soutiendrons toujours car ton combat est le notre !

  7. exocet

    on se croirait à l’époque de l’acquisition, sauf que là c’est une saloperie de religion qui nous vient de l’extérieur et qui nous est imposer par la force par nos politiciens et par des juges théologiens, ce que les collabos non pas réussi à faire avec le nazisme parce que les nazis étaient d’aucun partage de pouvoir, ils veulent le faire avec l’islamisme qui eux aussi sont d’aucun partage, (c’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup collabos ont retourner leurs vestes en 1943 pour rejoindre la France libre, ils ont eux peur pour leurs couilles les fumiers ) Qu’est-ce qu’ils espère avoir avec l’islam après les avoir aidés à conquérir notre pays, pour eux cela sera l’extermination pur et simple comme les nazis avaient l’intention de faire avec les collabos s’ils avaient gagné la guerre.

  8. Fomalo

    « A chaque effondrement des preuves
    le poète répond par une salve d’avenir. »
    (René Char)
    … mais les preuves seront là, bien tangibles, et les salves aussi, Christine!

  9. M B

    Bonjour Christine,
    « quand elle dit islam, ça veut dire « religion » si elle avait voulu dire « musulmans », elle aurait dit « musulmans »

    tous les musulmans ne sont pas islamistes, mais tous les islamistes sont musulmans,
    les rohingyas sont musulmans? ou islamistes musulmans? les noirs africains, sont-ils musulmans? islamistes?
    ou les deux?
    Les musulmans en Inde, sont-ils d’origine indienne ou musulmane?
    Dans tous les cas la « religion » c’est l’ islam, non?
    vu qu’un musulman peut-être islamiste, athée, chrétien, bouddhiste ou autre..(il ne doit pas y en avoir bcp)!
    et que musulman ce n’est pas une religion mais une ethnie, c’est ce que je comprends, c’est bien ça Christine?
    La présidente est une padamagalmiste, un musulman qui égorge au nom d’….. est forcément islamiste, mais ça, il ne faut pas le dire, désiquilibré souffrant de troubles psy, malade mental…. oui,
    Ils nous prennent pour des billes.
    Pour Nice, c’était un camion fou, carrément, si si, ça existe!
    le camion bélier, sans chauffeur, s’est dit, tiens je vais faire un tour promenade des anglais…. on connait la suite, il a fait des dizaines de strikes comme au booling.
    ah ces « journalistes »!
    Si quelqu’un crie
    « allah où est l’bar », une voix venant des ténèbres lui répond: y’a pas d’ bar,
    tu ne boiras point!
    désolé pour la longueur.

  10. Domi Labasque

    Un grand merci à notre Jeanne d’Arc Christine qui se lève dignement contre l’idéologie Mortifère de l’Islam.. honneur et respect à une grande dame

  11. J

    Il y a un truc que je ne comprends pas. Ils défendent cette saleté de peste verte parce qu’elle est « une des trois religions du livre ». Il faudrait d’abord qu’ils lisent le coran en entier, ça serait un début. Mais il ne faut pas se faire d’illusion : ils savent très bien le caractère violent et meurtrier de l’islam. Ce sont des collabos.
    Et puis, pourquoi ne pas demander pourquoi il y a des religions reconnues comme sectes en France, comme « les Témoins », la scientologie, qui sont donc interdites alors qu’il n’y a aucun appel au meurtre dans leur théologie ? Et surtout, pourquoi ne pas demander à ces procureurs collabos pourquoi le satanisme est interdit et pourquoi on ne pourrait pas faire de même avec l’islam ? Parce que je ne vois que très peu de différences avec ces deux doctrines.

  12. Alep Rech

    Bonjour,

    Merci pour votre courage Madame, car nous vivons dans un Pays de plus en plus pervers où les lâches et les traîtres prolifèrent comme la gangrène. L’histoire se répète, De Gaulle n’avait-il pas prévue et averti la France d’une guerre imminente avec l’Allemagne, mais personne ne l’avait écouté. Les Musulmans n’ont-ils pas essayés d’envahir l’Europe à plusieurs reprises! Le coran est une religion Satanique ou il écrit, en plus de toutes les autres saloperies, que plus les musulmans essayeront de mentir aux chrétiens, juif, mécréants… afin des les amadouer, et plus ils iront au paradis… Ce pourquoi , un jour, ils nous planteront un couteau dans le dos et bien naïfs ceux qui ne le croient pas.. Décidément dans ce Pays, ce sont toujours les mêmes salopards au pouvoir.

  13. Christian

    En lisant cet article des souvenirs douloureux remontent à la surface.
    En 2017, je me suis retrouvé devant un juge aux affaires familiales (une demoiselle qui avait encore du lait maternel au bout du nez !) afin de protéger mes enfants de 6 et 7 ans de leur mère une musulmane qui s’est remis avec force allant de mon point de vu jusqu’à la folie dans cette religion haineuse.
    Elle a voulu endoctriner mes enfants comme elle le fut par ses parents des « bédouins » algériens qui vivaient encore en l’an 1400 !
    Elle avait fuit cela à 17 ans mais on est toujours rattrapé par ses origines et ses démons. Je sais comment font les musulmans pour retourner la situation en leur faveur devant la justice (victimisation, nous ne sommes de paix et amour, on me méprise car j’ai une croyance, je pratique dans le respect de la loi, je m’embête personne, on est STIGMATISES.. ça c’est le mot à la mode, il me dénigre et m’abaisse en corrigeant mes fautes de français moi qui fait des effort pour m’intégrer,….) Bref toute la litanie de la boutique musulmane. Mais moi je connais l’arrière boutique avec Djihad n’est pas un gros mot, notre djihad c’est d’islamiser le monde, soumet toi ou dégage, mangeur de allouf, moi j’irais au Paradis, mes enfants sont musulmans, chez nous en parlant de leur pays d’origine ou ils ne veulent plus vivre, nous les musulmans on est fiére, un arabe vaut 2 blancs ou deux noirs,….) Et les juges leurs donnent raison car il sont souvent à gauche et en plus ils on une peur bleue de se faire casser la figure à la sortie du tribunal.

    Alors le nombre faisant la force, je propose que nous allions tous ensemble dans les tribunaux quand on attaque des personnes comme Christine ou d’autres qui ne font qu’essayer de nous protéger de cette peste brune (pour reprendre un mot récent du tocard parisien Griveaux) Et croyez moi il n’y a pas un islam respectueux des autres, un islam de France,… tout cela c’est du blablabla il y a une religion qui est politique cru par des millions d’idiots utiles aux manitous au sommet de cette pyramide et comme l’eau et l’huile cette religion ne sera jamais soluble dans notre société. Comme disait COLUCHE au sujet des chinois (une petite phrase vaut souvent un grand discours) : dans un œuf il y a du jaune et du blanc et quand tu mélanges il ne reste que le jaune Pour les musulmans c’est pareil : dans une cité il y a du blanc, du gris, du noir et quand tu mélanges cela reste gris !!! Alors vous êtes prévenu et si demain la France devient grise je serai le premier à m’en vouloir

  14. Dorylée

    Normalement, la relaxe aurait du été prononcée à l’issue de l’audience tant l’inanité des motifs de saisine est évidente. Si la cour se donne un peu plus de deux mois de réflexion c’est que l’évidence ne leur saute pas aux yeux ; qu’est-ce qui pourra les dessiller ? Courage Madame, nous en viendront à bout.

  15. Edmond RichterEdmond Richter

    BRAVO Christine!!! Tu te bats comme une lionne.
    Je propose dans des cas pareils de poser quatre questions:
    1) Avez-vous lu le coran dans son integralité?
    2) Niez vous que dans le coran, qui se dit intemporel, il y ait des appels aux meurtres à commettre de nos jours?
    3) Niez-vous que dans la prière du Vendredi il y ait des appels aux meurtres des « mécréants »?
    4) Niez vous tous les meurtres commis au nom d’Allah (« Allahou Akbar »)

    1. MaximeMaxime

      Sur le plan juridique, c’est beaucoup plus souple que cela. L’ordre public se nourrit d’apparences, de phénomènes d’une assez grande importance pour justifier une interdiction préventive, comme on l’a vu régulièrement pour les interdictions de manifester par exemple.
      Une illustration récente avec des supporteurs de football : http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/04/castaner-reconnait-que-le-gouvernement-ne-parvient-pas-a-nous-proteger-du-terrorisme-demission/
      Jamais l’ensemble des Français ne lira tout le Coran, quasiment personne en France n’en a ouvert un de sa vie, il n’est pas besoin d’être grand clerc ou grand imam pour pouvoir décider une interdiction sur le fondement de l’ordre public.

  16. frejusien

    Christine, vous êtes superbe !
    quel tempérament, pour les affronter et leur répondre, tout en gardant votre sang froid,
    Ne pas s’énerver face à tant d’hypocrisie, d’ignominie, de rouerie, de fausseté, de ruse éhontée, d’accusations malhonnêtes….

    je vous admire et vous félicite

  17. JiCé

    Madame TASIN,
    Vous avez une énergie hors du commun. J’aurais voulu voir la tête de l’avocate du MRAP quand vous lui avez répliqué « Et vous ? ». Je suis sûr
    que ses fesses se sont bien serrées à ce moment.
    Les répliques de plus en plus incisives que les islamistes et leurs défenseurs
    doivent encaisser sont significatives de l’exaspération grandissante des personnes misent en cause par ces abrutis.
    BRAVO Madame, pour votre érudition et votre courage.

  18. Machinchose

    Islam Assassin

    oui ? et alors ? ou est le mensonge ????

    peut etre aurait il mieux valu dire « Islam Tueur » ?

    l’ islamisant que je fus vous en apprend une bonne

    a savoir:

    prenez votre Coran -de chevet- et allez a la sourate 9, celle dite en Arabe « touba » et traduite en « Désaveu » -sous tendu « des non croyants »-
    a la sourate 9 foncez au verset 29, ingurgitez le et penetrez vous en

    c’est bon ??

    OK

    a present on reprend ensemble depuis le premier mot , ils disent « Combattez  » ceux qui etc etc ……..

    le mensonge est evident pour un arabisant élémentaire
    en effet en arabe ils emploient a l’ impératif le verbe « Qoutoulou » qui veut bien dire tuez! mais ils le traduisent par « combattez » hahaha! les menteurs! les travestisseurs, la maquilleurs!!

    au moins « combattez » ç ‘est tellement plus soft que  » TUEZ » !! 😆

    les enfoirés!!

    si, sait on jamais….vous trouvez un Coran avec la juste traduction …faites moi signe

    possible dans d’ anciennes traductions remontant au moins au debut et avant les années 50

    dans mon dico « Belot, imprimerie catholique de BEYROUT » souvenir de mes jeunes années, on trouve d’ abord : tédhareb, puis Taarék, et en dernier Taqtal

    or en allant chercher tuer dans le dico on trouve …………. »Taqtal »

    ah les coquins!! 😆

    et dans mon autre dico, lui récent, edité a Casablanca en 1998 pour combattre et pour tuer, c’est devenu le même mot « taqtal »

    normal! faut pas faire peur aux futurs sympathisants

    j’ espère avoir eté assez clair ?

    en gros pour résumer, un arabe dira pour « tuer » Qoutoulou
    et pour dire combattez, dira « 3arkou, ou encore « jahdou » d’ ou vient le mot Moujahid :combattant

    1. Philippe RAI

      http://www.lenoblecoran.fr/albert-kazimirski/
      Le Coran – Traduction par Albert Kazimirski (1844)
      29. Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son Apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils soient soumis.

      1. Philippe RAI

        J’ajoute : et si on faisait un tract qui dirait :
        Faites la guerre à ceux qui croient en Allah et au jour dernier, qui regardent comme défendu ce que Dieu et son Apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui professent ce qu’ils appellent la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils soient soumis.
        Idem pour les versets contre les mécréant, en remplaçant mécréants par musulmans.
        Ce serait de l’incitation à la haine ?

  19. Centulle

    j’espère que les juges français comme les politiques ne vont pas se  » ressourcer » au Qatar

  20. Philippe RAI

    Donc pour ne pas avoir d’ennuis, il faut faire des tracts (autocollants) avec uniquement le texte du coran. En précisant que c’est au lecteur d’approfondir et de se faire sa propre opinion.

  21. Jolly Rodger

    merci@ m . poupon , pour votre compte – rendu . pourquoi  »la justice » ne s’en prend t’elle pas a la bien mal nommée : libre pensée ? car dans leurs torchon c’est un ramassis de haine et de violence contre les chrétiens et les juifs , mais curieusement les  »libres penseurs » ne s’en prennent jamais a l’islam .
    quand j’ai lu qu’ils ont même poussaient le vice , jusque a lires les commentaires des contributeurs RR , j’ imagine le sévisse qu’a dus endurer Christine . ce tribunal digne de l’inquisition, m’indigne . cela montre que nous ne somme plus en démocratie , car seul les ennemis de la France ont le droit de s’exprimer dans ce putain de pays .
    en tout cas (j’ai un peux honte de ne toujours pas être a jour de ma cotisation ) je suis content d’avoir découvert Résistance Républicaine et d’en être un contributeur et membre .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      C’est aussi pour cette raison que les petits malins qui ne comprennent pas la censure sur RR et font les fanfarons en disant « moi j’assume » ne veulent pas entendre que je suis doublement responsable et comme directeur de publication et mise en cause en cas de procès sur les commentaires faits sur le site.

  22. Révolution

    On se croirait presque revenu à un procès du Moyen Âge
    Au lieux de faire un procès à madame Tasin, pourquoi les juges ne se penchent t il jamais sur les textes du Coran qui posent problème en Occident ?
    Y a t’il des textes qui appellent à la haine , à la discrimination dans le Coran ?
    La réponse est affirmative
    Y a t’il des textes qui sont presque des injonctions et appels au meurtres dans le Coran ? la réponse est affirmative
    Alors messieurs mesdames les Juges pourquoi vous offusquez vous que madame Tasin essaient d’attirer l’attention sur ces questions par un site et
    par un court slogan qui dit  » Islam Assassin »
    Cela s’appelle la liberté d’expression et la mise en garde d’un danger très grave pour notre société
    cela s’appelle dire la Vérité , non ?
    Personne n’attaque une population
    ni les musulmans en général,
    cependant je m’étonne toujours que les musulmans nous bernent encore à ce point en affirmant que l’Islam est une religion de paix et d’amour !

    1. Edmond RichterEdmond Richter

      6.révolution: Vous écrivez: « Au lieux de faire un procès à madame Tasin, pourquoi les juges ne se penchent t il jamais sur les textes du Coran qui posent problème en Occident ? »
      POUR UNE RAISON BIEN SIMPLE: Pour que les juges se penchent sur le coran il faudrait que quelqu’un dépose une plainte pour incitation à la haine et aux meuŕtres. Or pour des raisons que je ne comprends pas PERSONNE NE LE FAIT. Les pro-islams ne se gênent pas eux et font du Djihad judiciaire à tour de bras (Christine Tasin, Céline Pina, Bensoussan, etc…). Je plaide pour un collectif d’avocats qui ne perdraient pas une occasion d’attaquer l’Islam, la charia et le coran. ALLONS PLUS LOIN: POURQUOI PAS UN PROCÈS POSTHUME DE MAHOMET? aVEC JUGES, PROSÉCUTEURS, AVOCATS DE LA DÉFENSE…

  23. PARAS D'AVANT

    L’ISLAM CANCER DE LA SOCIÉTÉ TOUTE ENTIÈRE. Tenez bon Christine, nous sommes des milliers derrière vous.

  24. patureau

    Macron et son amour des assassins et des égorgeurs islamistes, va t il comme son prédecesseur socialiste, LAVAL comme lui, pour forcer les FRANCAIS a renier leurs nationalités de FRANCAISE, les forcer a porter une étoile jaune, ou tricolore, comme avait fait, le collabo pro nazi LAVAL, le socialiste comme macron, pendant la guerre 39/45, pour les juifs, et peut être remettre un genre honteux de camps de la mort, pour les nationalistes FRANCAIS, ce type , macron, est capable de tout, pour nous obliger a aimer les égorgeurs et terroristes islamistes

  25. Franck

    Une femme bien plus courageuse que notre triste république actuelle ! Nous avons aujourd’hui incontestablement notre héroine à l’image de Jeanne !
    Quelle intelligence !
    Bravo madame Tasin

  26. mhollandouillelafripouille

    Notre Dame de Paris vient de brûler au minimum par négligence criminelle ….soutien à tous ceux qui aiment la France comme Madame TASIN qui a le courage de le dire haut et fort et depuis quand l’expression d’une opinion serait elle constitutive d’un délit dans ce pays qui se targue d’être celui des droits de l’homme ? il est surtout devenu celui des traîtres qui veulent le ruiner et l’asservir en détruisant ce qui est constitutif de notre identité et de notre Histoire comme cette cathédrale joyau du patrimoine Français que j’ai tant de fois visité et qui vient de disparaître …car rien ne remplacera le travail de plus de deux siècles de compagnonnages de nos glorieux ancêtres ….et cela sous le règne de ce président qui n’aime pas les Français…tout un symbole….ne baissons pas les bras pour l’honneur comme les glorieux pompiers de Paris qui lui ont épargné l’injure suprême de sa destruction totale…

  27. bob

    Ces juges et procureurs traître à la France il faut bien conserver leurs nom et leur traîtrise le jour du règlement des comptes …..il faudra qu’ils s’expliquent sur l’échafaud on verra s’ils seront aussi fringuant ces imbéciles qui livrent la Françe et gratuitement en plus tellement ils sont imbu de leur personne croyant avoir la mission divine mais que dans un sens bien sur .
    Je vous l’ai deja dit on retourne au moyen age .Ils amènent l(incurie et le bordel partout ou ils s’installe comme une secte mais celle la est plus maline se posant systématiquement en victime
    Comme en 39 personne n’a rien fait n’a rien dit sauf une poignée on a vu le résultat…

Comments are closed.