En finir avec le mythe des harceleurs de rue maghrébins… pour en finir avec le mâle blanc


En finir avec le mythe des harceleurs de rue maghrébins…  pour en finir avec le mâle blanc

Lettre aux femmes ouvertes,

Je m’appelle Laurence Gauchot-Trouduc, je suis féministe engagée depuis toujours, écrivain, membre de la Ligue antiraciste PLB et de SOS Femmes Violées Antiracistes.

Je voudrais réagir à la vidéo de cette garce  de Solveig Mineo intitulée « En finir avec le mythe des harceleurs de rue blancs ». Je m’adresse avant tout aux femmes blanches (comme cette raciste ou comme moi) qui pourraient tomber dans le piège de la non-repentance, de la non-victimisation des minorités et du sursaut d’orgueil européen dans lequel cette vidéo scandaleuse pourrait les faire tomber.

 

Vidéo complète :

https://www.solveigmineo.com/en-finir-avec-le-mythe-des-harceleurs-de-rue-blancs-video-solveig-mineo/

Non, je le dis tout net, il n’y a pas d’énorme manipulation au service du racisme anti-Blanc qui d’ailleurs n’existe pas!

Contrairement à ce que dit cette haineuse, les harceleurs de rue en France ne sont pas majoritairement de religion musulmane et d’origine maghrébine. Pas du tout. Pas du tout.

Et même si par le plus grand des hasards, c’était vrai, je dis : et alors ? Ça ne veut pas dire que tous les musulmans maghrébins sont des racailles misogynes.

De toute façon, il n’y a pas de statistique ethnique ou religieuse en France, alors ce sera difficile à prouver qu’il y a un problème. Des menteurs racistes comme Laurent Obertone essaient bien de bidouiller des calculs foireux à partir de quelques statistiques diverses qu’ils ont été trouver dans d’obscurs rapports (INSEE, Intérieur), mais ces gens-là ne trompent personne.

Et même si les statistiques montraient une surreprésentation des hommes musulmans maghrébins ou d’origine maghrébine dans les harcèlement de rue et les agressions de femmes, serait-ce une raison pour en parler, au risque de discriminer toute une communauté déjà en souffrance en France ?

Donc si vous parlez de votre agresseur, et pour ne pas causer de tort à une communauté particulière, par exemple maghrébine, ne décrivez pas son apparence physique, ne donnez pas trop de détails pouvant laisser deviner son origine ethnique ou sa religion, car c’est très discriminant, c’est très grave.

À côté de ce crime raciste de dénonciation précise de l’agresseur, se faire violer ou fracasser le crâne ce n’est pas quand même pas grand chose, c’est un fait divers, même si quand cela vous arrive personnellement cela vous touche forcément un peu plus.

Soyez donc plutôt Laura Calu qui parle intelligemment d’un mec : « un mec dans la rue m’a insultée de pute » ou qui condamne le racisme de tout le monde : « Que les racistes se calment tous, et tout de suite ! Ce que je fais, je le fais pour tout le monde ! Les Noirs, les Blancs, les Bleus ! Si on en arrive là, c’est aussi à cause des racistes ! ».

Ne soyez pas comme Tatiana Ventôse qui ose avouer : « Oui, c’était des Arabes qui m’ont agressée et je n’ai aucun problème à le dire. » tentant ainsi de saper tout le travail de désinformation que notre mouvement antiraciste produit depuis des années sur cette question.

Parlez plutôt comme la trans blanche Julia qui a raison de clamer « Je ne veux pas que cette agression soit associée à une communauté. J’étais face à des hommes intolérants. Le fait qu’ils soient algériens n’a rien à voir avec cela » que comme la trans blanche Cat qui laisse parler sa blancheur raciste et n’hésite pas à faire des amalgames nauséabonds.

Quand je vois tout le foin que fait cette Mineo, cette minus, je vois rouge, je vois une faucille et un marteau pour lui faire sa fête. Ne sait-elle pas que le vivre-ensemble est notre priorité ? Pourquoi tient-elle à dire ce qu’elle appelle la vérité ? Ce n’est pas le plus important !

Le plus important, ce sont nos idéaux de justice et d’égalité entre les hommes de tous les pays. Les races n’existent pas. Il faut mettre fin au racisme. Et pour cela, il faut rabaisser les Blancs par rapport aux autres races car le Blanc est colonisateur et spoliateur.

Nous, les femmes blanches, étant femmes, nous bénéficions d’un statut envié de victimes, mais malheureusement en tant que blanches, nous ne devons pas oublier que nous sommes aussi à juste titre suspectes de racisme institutionnel lié à notre race.

Vous devez donc, nous les femmes conscientes, les femmes justes, raser les murs pour ne pas offenser des peuples  ayant des coutumes un peu agressives mais tellement enrichissantes à l’égard des femmes. Personnellement, je ne sors pas de ma banlieue blanche de bon standing, mais si j’étais pauvre ou de classe moyenne, c’est évidemment ce que je ferais.

Peut-être pouvez-vous oser aussi vous couvrir la tête d’un voile ? Cet accessoire vestimentaire donne un vrai charme et protège les cheveux du vent, de la pollution et de la poussière.

Si jamais vous vous faites traiter de « sale pute blanche », dites bien à votre entourage que cela n’a rien à voir avec du racisme anti-blanc de la part du Noir ou de l’Arabe qui vous a agressée. Cela vous permet de garder votre brevet de bienpensance, votre bonne conscience antiraciste, votre aura d’amoureux de l’autre, et c’est la chose la plus précieuse au monde.

Par contre, si l’agresseur est blanc, cela peut arriver, vous pourrez vous lâcher sur lui et même en rajouter, parce que l’homme blanc est le pire salaud de la terre. Votre père est un salaud, votre mère est une salope. Et vos ancêtres sont des criminels.

Même quand il n’est pas raciste, l’homme blanc est au fond de lui raciste car son racisme est structurel. L’homme blanc voit des races là où il n’y a que des hommes. Les Blancs se sont mis eux-mêmes hors humanité, comme le dit bien la dame noire dans cette vidéo à 5 min 29 s.

La pensée antiraciste doit donc tuer en quelque sorte l’homme blanc. Pédophiles, consanguins, suprémacistes, peu ouverts aux autres, étroits d’esprit, esclavagistes et inventeurs du racisme et j’en passe, l’homme blanc cumule les indignités.

Ce qu’il faut faire quand on a la malchance d’être blanc, c’est se suicider (c’est bon pour l’écologie aussi) ou si on n’a pas ce courage, publier au moins des articles dans Le Monde, Libération, les Inrocks ou dans Slate pour critiquer l’intolérance de la France blanche.

La France rance qui vote Fillon ou Marine Le Pen car elle a peur des attentats et d’autres futilités oisives inintéressantes comme le fait de se faire agresser, violer, dépouiller.

Femmes antiracistes, vous devez éviter de faire des enfants racistes. Pour cela, il faut choisir un mari coloré qui permettra à notre sang pourri de raciste d’être régénéré par du sang pur de victime de l’oppression nazie.

Réveillez-vous, les racistes ! On a colonisé leurs pays ! Toi qui me lis, si tu es une femme blanche, rappelle-toi que tu as colonisé l’Afrique, tu colonises toujours l’Afrique, car les descendants d’esclaves qui viennent vivre en France sont exploités et opprimés par le racisme structurel des Blancs.

La consanguinité des Français et l’ampleur de la pédophilie qui touche la religion chrétienne justifie ce que les racistes d’ultradroite appellent le grand remplacement et que nous autres gens-de-bien-gens-de-gauche appelons le regroupement familial, l’antiracisme, la loi Gayssot, lutte contre l’islamophobie, les migrations de remplacement de l’ONU, la loi Taubira, le métissage, le droit d’asile, l’ouverture des frontières et le pacte de Marrakech non contraignant mais qu’il faut signer.

Et pour ce grand projet multiculturel qui va enfin faire disparaître la civilisation du mâle blanc occidental que les ultra-droites appellent civilisation européenne ou civilisation gréco-romaine et judéo-chrétienne, quelques viols de femmes blanches ne vont pas nous refroidir. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, comme disait Staline qui s’y connaissait en matière d’omelette.

Alors, femme consciente, femme ouverte, si tu te fais insulter, cambrioler, car-jacker, pick-pocketer, agresser, violer par un divers cpf, réjouis-toi, oui réjouis-toi car ainsi tu paies une petite partie de ta dette ineffaçable. Et quoi de plus agréable que de rembourser ses dettes ?

N’oublie pas : le multiculturalisme est une richesse, l’immigration une force et le métissage le but ethnique ultime qui permettra d’obtenir une humanité purifiée de la souillure de l’homme blanc.

 

Laurence Gauchot-Trouduc,

Sociologue

Membre fondateur de la Ligue antiraciste PLB

Secrétaire générale de SOS Femmes Violées Antiracistes

Auteur d’une trentaine d’ouvrages dont les célèbres Métissage, sinon rien (2002), C’est mon cul qui a été violé, pas mon antiracisme (2005), Harcèlement ou appel de détresse ? (2007), La criminalité blanche (2010), Pour une Europe du futur (2015).

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Contribue au blog "L'islam pour les nuls", passionné et par l'islam.


15 thoughts on “En finir avec le mythe des harceleurs de rue maghrébins… pour en finir avec le mâle blanc

  1. GAVIVA

    petite discussion:
    – il n’y a pas de harcèlement de rue ni viol de masse!!!!
    – comment pouvez vous dire ça, même avec des chiffres qui minorent ce fait?
    – ben je le sais c’est tout.
    -Comment vous le savez?
    – ça ne m’est JAMAIS arrivé!!!
    -oui….je comprends ça et je les comprends! »
    A peine exagéré….mais si d’aventure ça lui arrivait ce serait quand même la faute du mâle blanc QUI NE SERAIT PAS INTERVENU. On se demande pourquoi….Ou au racisme, ou a largeur des trottoirs…..

  2. Stéphane

    Excellente vidéo.
    Passée l’introduction au second degré, c’est un regard lucide et objectif sur ce qui se passe réellement dans notre société.
    A voir absolument.

  3. Anonyme averti

    Le harcèlement de rue n’a jamais existé du temps où il n’y avait pas autan de musuls ou blacks (qui sont également musuls pour une grande part) en France.

    Le français blanc aux origines gauloises a toujours été galant, romantique, bon père…. Depuis 1500 ans pour les musuls la femme doit être cachée en public, doit être soumise, elle est battue, violentée, et être une esclave des hommes..Elle n’a pas le droit de parler à une autre homme que son mari… Je pense que tout lecteur de ce site en est convaincu.

    Donc en comparant le comportement des français gaulois et les musuls envers les femmes, il n’y a pas vraiment photo, cela rejoint le témoignage de la jeune femme sur la vidéo. Il faut également savoir que plus il y aura de musuls en France, et plus leur influence sur la société grandira, car ce sont des gens qui cherchent à s’imposer, à prendre le pouvoir sur les autres, car ils prient et s’identifient à un conquérant, à un violeur des territoires conquis depuis 1500 ans…. ce qui fait que les 6 à 7% de musuls en France actuellement par leurs habitudes de vie et leurs manières de s’imposer vont modifier la société française par la force de leur communautarisme et généraliser leurs comportements de violence envers les femmes car c’est naturel peur eux depuis 1500 ans.

    Donc si les femmes au lieu de devenir féministe pour se défendre contre les hommes violents et irrespectueux car c’est pour les musuls dictée leur religion violente, inquisitrice, répressive et leur habitude de vie depuis 1500 ans, IL FAUT ABSOLUMENT VOTER pour que l’immigration cesse, pour que la culture gauloise perdure, pour que vous vous sentez à l’aise dans l’espace public et chez vous….

    Ce n’est que cela la solution,…. car avec la venue massive de migrants en France et en Europe, cela empirera très fortement… La solution n’est que politique.. car les politiques s’en contre-fiche de cela, ils ne sont pas touchés par cela, ils votent des lois et c’est tout, et vivent si loin des problèmes de société que l’immigration produit et produira si cela ne s’arrête pas.

    Aujourd’hui les femmes sont toutes sur la défensive, du temps de mes vingt ans, il y a plus de 30 ans de cela, cela n’existait pas… et avec l’immigration de masse voulu par le pacte signé par Macron et MErckel, les problèmes sociaux ne feront que s’empirer, et les relations homme-femme se dégrader, car notre culture individualiste et respectueuse sera balayée par celle des musuls qui est communautariste, violente, répressive, inquisitrice.. à l’image du conquérant qu’ils prient, devant lequel ils se soumettent depuis 1500 ans.

    Cela me rappelle toujours le temps des pharaons, et ses esclaves soumis, car aucun humain n’a à se soumettre devant un autre humain (c’est cela les droits de l’homme), autrement nous perdurons le modèle de l’Egypte antique….

    Pour stopper le harcèlement de rue, il faut stopper l’immigration et le changement de culture qui se met en place par l’immigration des musuls..

  4. Anonyme averti

    En vous lisant, Mme Gauchot-Trouduc, je m’apperçois que vous ne connaissez pas les blancs qui ont notamment fait évoluer notre pays, la France vers les droits de l’homme. Aujourd’hui nous vivons l’invasion massive de gens musuls qui immigrent, et qui fuient leurs pays, leurs origines, ils ne sont libres de rien, obéissent depuis 1400 ans à un seul homme, un dictateur religieux qu’ils prient sans cesse pour être comme lui, et en venant s’installer chez nous, les musuls, chercheront à imposer leurs habitudes de vie, leurs habitudes des relations avec les femmes. Car dans leurs pays les hommes musuls imposent aux femmes à se cacher derrière des tenues de fantômes, ils les battent, les violentent. Les couples qui se forment chez eux sont forcés, ils ne se choisissent pas, les femmes doivent se soumettent sexuellement à des hommes qu’elles n’aiment pas… bref… Toute cette violence migre en France, en Europe avec les migrants musuls qui y migrent, ayant ces habitudes de vie depuis plus de 1400 ans… et cette violence se mélange aux bons sentiments des hommes blancs qui aiment réellement les femmes, les respectent…

    A force d’être mélangé à des pratiques sociales et relationnelles homme-femme des musuls, cela contamine nos pays de ces moeurs d’un autre temps et créé de la violence… chez nous..

    Madame, vous vous dites sociologue, regarder les chiffres de la vie en France avant l’invasion des immigrés africains et musuls depuis les années 1980 et maintenant..

    Notre culture d’homme blanc gentil, romantique, galant, respectueux des femmes, va disparaitre, avec la venue des musuls en grande masse, et ce multiculturalisme est une régression de notre vie que nous avions encore en 1980 en France…. car les migrants amènent leurs violences accumulées depuis plus de 1500 ans chez nous, se mélangent à nos modes de vies paisibles et respectueuses…

    Pour que le multiculturalisme deviennent une bonne chose en France, il faudrait que les musuls appliquent dans leur pays les droits de l’homme et du citoyen en vigueur depuis 200 ans France. Si tel était le cas, le multiculturalisme deviendrait une chose acceptable pour nous français blanc et gaulois depuis 2000 ans…

    C’est pourquoi Madame la Sociologue vous n’y êtes pas dans vos discours de dire que les blancs sont racistes, car nous aimons ceux qui nous respectent. Je pense que vous devriez vous aimer vous-même et croyez moi je ne suis ni de gauche, ni de droite, d’aucun parti politique, d’aucune religion, mais je suis un humaniste qui connait l’histoire de l’évolution des humains depuis 5000 ans, et leur soif d’imposer aux autres des dogmes, des croyances, des fausses idées, des conclusions toutes faites, à des fins de prendre le pouvoir sur les autres, sur leurs mode vies, de croyances…. Je ne suis qu’un observateur de la vie depuis 5000 ans, et j’aime profondément les gens qui me respectent…

    Vive les droits de l’homme et du citoyen à mettre en place partout sur la Terre

    Chère Christine je souhaiterais simplement ne pas être censuré …. et que vous diffusiez mon message précédent….

    1. Julien Martel Post author

      Tout à fait d’accord avec vous, simplement c’est exactement ce que dit l’article si on décrypte l’ironie.
      Faites une recherche sur cette conne de Gauchot-Trouduc, vous verrez qu’elle n’existe pas. C’est un personnage que j’ai inventé pour caricaturer (à peine) le discours pseudo-antiraciste pseudo-féministe et pseudo-humaniste qui est dominant dans l’espace public.
      Cliquez sur les liens (mots en bleu) dans l’article, vous verrez le véritable sens du message.

      1. katastrov

        Je ne sais pas si j’aurai pris la peine de répondre. Des gens sont capables de croire que cette parodie de sociologue est réelle ?

    2. M C

      Ils ne fuient pas leurs pays, ils viennent nous envahir, nuance!
      dans le but d’islamiser l’Europe et le monde!

  5. alain peulet

    « Avant » on pouvait croiser une jolie fille ou femme charmante , lui faire un sourire voire un compliment … cela en général faisait sourire ou peut être flattait …. mais c’était « soft’ , courtois …! Maintenant ( merci aux envahisseurs de tous bord …) vous vous retrouvez traîné au tribunal par des harpie folles furieuses féministes en général très laide ! Récemment , dans la rue principale de Villefranche sur Saône , une petite blondinette se faisait « pourrie par une racaille car elle avait sourit à quelqu’un …. crime horrible , le mâle était déshonoré ..! J’imagine qu’elle avait fait l’erreur de « sortir avec lui et monter dans sa AUDI …noire évidemment ! Je suis intervenu et me suis retrouvé instantanément encerclé par des crépus basanés vulgaires , s’ensuivi une explication bruyante ( plus de bruit que de mal ) …! Les passants passaient ( évidemment ) tête baissée , grand détour … déjà soumis les lâches………………………………..

  6. Ange

    Que ces sauvages sous développés essayent de manquer de respect a nos femmes ou filles ils seraient de suite sanctionner , ici en corse cette attitude entraînerait le décès de individu. Il serait temps que sur le continent ces racailles soit sanctionnées. Apparemment Nous n’avons pas la même vision de honneur et du respect. En 2011 j’ai pris 15 mois dont 6 fermes pour avoir briser les jambes et bras d’un muss qui a commis erreur de dire  » je nike ta race  » ? A ma sortie après mes 6 mois j’ai pu constater que le sauvage est sa famille avaient quitté île pour le continent , mon clan s’était chargé de faciliter leurs départ. Il n’y a pas de place en corse pour ceux qui ne respectent pas nos valeurs .le respect ,éducation en font partie.

    1. Julien Martel Post author

      Tu avais anticipé la solution birmane. Excellent !

      Au moins, les Corses n’ont pas perdu leurs couilles, pas comme nous, mais à force de se prendre des coups, ça commence à repousser chez certains.

    2. Cat

      Bravo pour votre courage Ange. Si beaucoup avait ce même courage, peut être que les muzz baisseraient les yeux y compris quand ils nous croisent dans la rue, nous les femmes occidentales.
      Pour en revenir à la vidéo je trouve que la demoiselle à mis les deux pieds dans le plat. Je n’aurai pas fais mieux..
      Ce que l’on subis au quotidien est vraiment humiliant, je dirai qu’en plus d’être une agression, cela en reviens à se faire violer verbalement quand ça ne va pas jusqu’aux attouchements et parfois pour certaines bien pire que ça.

      Cela me rappelle la fois ou je partais rejoindre un ami pour prendre un verre sur rennes. Le centre ville était bourrer de monde aux terrasses (c’était en plein été) d’un seul coup je me suis faite surprendre par un migrant qui s’est permis de me mettre la main aux fesses. je me suis énervée et j’aillais lui foutre un coup de matraque télescopique en pleine face, quand je me suis retenue du fait que si je faisais cela devant tout le monde j’aurai été embarquée direct au poste pour agression sur un pauvre migrant.. J’ai alors décider d’entrée dans un bar afin de ne pas me retrouver à sa merci. Et bien vous savez quoi il m’a suivie et devant tout le monde il me faisai le signe qu’il allait m’égorgée.. Juste parce que je me suis rebiffée..
      Désormais en plus d’une matraque téléscopique, j’ai également un « bonbonne  » de gaz lacrymo dans mon sac à main.
      Je vais prendre des cours de kravmaga y compris de tir.. De nos jour être une femme occidentale fait que nos vies sont menacées à tout moment dès qu’on met un pied dehors et bientôt se sera même chez nous (quoi qu’il y a déjà des agressions commise au domicile de certaines personnes)
      On se doit de savoir se défendre nous même du fait que beaucoup d’hommes n’ont pas votre courage..

  7. CUPIDONNET

    L’article aurait du sortir le 1 er avril !…
    « Si jamais vous vous faites traiter de « sale pute blanche », dites bien à votre entourage que cela n’a rien à voir avec du racisme anti-blanc de la part du Noir ou de l’Arabe qui vous a agressée. »
    C’est pour information que cela ait dit !…
    Il n’est pas interdit d’en rajouter une couche.
    LE GAUCHISME RESTE UNE MALADIE MENTALE.
    Ma boule de cristal me dit : il va y avoir un coup de balai en fin d’année et il sera sur plusieurs mois… Parisiens prévoyaient un repris…

  8. bm77

    A mon avis « anonyme averti » a bien compris que vous faisiez  » une parodie à peine caricaturale d’une féministe de gauche mais il joue le jeu jusqu’au bout et répond à tous les arguments que vous avez développé en la personne de Laurence Gauchot-Trouduc pour donner l’autre version patriote du sujet ;quand on est un citoyen Français qui a gardé une certaine dignité;

Comments are closed.