Deux exemples de tableaux de nus censurés dans le catalogue de timbres Stampworld…


Deux exemples de tableaux de nus censurés dans le catalogue de timbres  Stampworld…

Je reviens sur mon affirmation concernant la censure de tableaux de nus dans les catalogues de timbres, voir les commentaires sous l’article :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/05/les-catalogues-de-timbres-americains-censurent-les-timbres-europeens-ou-figurent-des-nus/

Cette affirmation avait intrigué  nos contributeurs « Laurent P » et  « Fréjusien ».

 

Ma  soeur philatéliste  a fait une rapide recherche sur le site  et m’a envoyé deux exemples.

 

Premier exemple:

Cette série de  trois « Majas desnudas » , la « Maja nue » de Goya est censurée.

Reproduction de la série initiale,  issue d’un catalogue « normal »:

 

 

Censure de la même série sur le site Stampworld :

 

Autre exemple, cette fois c’est une superbe « Vénus et Cupidon » de Cranach qui disparaît purement et simplement de la série initiale.

Reproduction de la série initiale,  issue d’un catalogue « normal »

(Timbre en haut à gauche):

 

 

Censure du timbre de nu  de la série sur le catalogue de   Stampworld:

 

 

Qui sont les barbares qui prennent de telles décisions et pourquoi ?

S’agit-il d’une dérive féministe convergeant avec le puritanisme de certaines sectes protestantes américaines ?

S’agit-il, toujours dans le cadre du politiquement correct, de ne pas blesser certaines minorité et nous pensons, bien sûr, en premier lieu, aux musulmans ?

Marché mondial du timbre oblige !

C’est très grave, l’Occident n’a pas à se renier : l’art occidental est une succession de merveilles qu’il faut  exalter.

Je rapprocherai de ces faits,  une anecdote.

Celle que m’a raconté l’un de mes neveux qui avait pour mission de faire visiter Paris à des doctorants  sénégalais.

Ces gars-là ont manqué de s’évanouir devant les statues de nus du Trocadéro.

Faudra-t-il bientôt qu’un successeur  de Madame Hidalgo, maire de Paris, voile ces statues pour ne pas choquer nos chères minorités ?

« La Figaro » (!) a évoqué, hier, avec une nostalgie certaine, le  festival  de  Woodstock  (1969)  et la nudité qui s’y déployait dans une atmosphère de l’ « Eden biblique » (sic).

50 ans après le contraste est total : les héritiers directs des festivaliers  de 1969, les  Gauchistes du  politiquement correct de 2019 des facs américaines,  imposent au Monde un puritanisme de fer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

4 thoughts on “Deux exemples de tableaux de nus censurés dans le catalogue de timbres Stampworld…

    1. Avatarcalvo

      La dissimulation des statues Grecques, Romaines ou autres, va relancer la production de tissu.
      Il faudra aussi penser à détruire des centaines de tableaux…

  1. AvatarChristian Jour

    Le jour ou les salopards envahisseurs, adepte du coran seront majoritaire ils nous imposeront de force la charia et que croyez-vous qu’ils feront de nos musées, et de nos bibliothèques. J’ai très peur qu’un pan entier de notre histoire disparaisse. Rien que pour cette raison il faut combattre cette plaie purulente qui vient de l’enfer, l’islam.

Comments are closed.