Rokhaya Diallo : « la Parisienne » est noire !


Rokhaya Diallo : « la Parisienne » est noire !

D’ailleurs, elle ajoute : la France est le pays d’Europe où il y a le plus de Noirs .

Personne n’a le droit de faire des statistiques ethniques en France, sauf Rokhaya Diallo.

Non pas que nous contestions qu’il y ait beaucoup de Noirs en France, nous le voyons nous aussi à l’oeil nu, mais quant à être capable de comparer avec les autres pays européens, c’est une autre histoire. Mais Diallo doit avoir accès aux statistiques ethniques tenues illégalement par le Cran…

La militante anti-France, obnubilée par son problème de peau (elle est noire et ne le pardonne à personne, surtout aux Blancs) a entrepris de réécrire les mythes.

Alors un article complaisant sur Slate, (écrit par une copine de la Diallo ?) pour essayer de changer les choses, de ré-éduquer les vieux Français rances et même les non Français qui ont une image fallacieuse de la Parisienne qui incarne si bien la France.

Chic, snob, impertinente, irrésistible, la Parisienne est surtout très… blanche. Il est temps de poser la question qui fâche.

Alors, rectifions le tir, modifions la France et la Parisienne. L’histoire ne dit pas si elle doit avoir l’air de sortir du Bled comme Sibeth Ndiaye, mais c’est une autre histoire.

« La vraie Parisienne est plus proche d’Aya Nakamura que d’Inès de la Fressange »

http://www.slate.fr/story/175392/parisienne-blanche-stereotype-aya-nakamura-diversite-ines-de-la-fressange?fbclid=IwAR3gZ5o4LktaC6QrNO0TiRN-o0Hrz_Sx2CcHXWopwsG2fKBuf0Lrz2ylHvM

 

Tout d’abord une première partie pour rappeler ce qu’est la Parisienne, enfin ce qu’est la Parisienne selon Slate-Diallo :

Elle porte un panier en raphia mais ne ressemble pas à Mamie Odette. Se coiffe en secouant sa crinière au vent et habille ses lèvres d’un rouge carmin éclatant, façon bouche mordue. Lorsqu’elle enfile une combinaison de pompiste, elle a l’air sexy. Elle sait bien qu’assortir ses chaussures à son sac est un fashion faux pas. Elle connaît toujours le dernier vrai bistrot pour boire un verre de viognier en terrasse. Et reste fuckable même lorsqu’elle descend le dimanche matin acheter une tradi pas trop cuite… Elle, c’est la Parisienne. Un mythe, une légende urbaine, une licorne qui se matérialise au détour des pages des magazines féminins mais surtout sur Instagram. 

Chacun aura compris que, loin du mythe de la Parisienne qui  fait rêver le monde entier, qui amène les boudins ennikabés d’Arabie Saoudite faire leurs courses chez Balmain et Chanel, le parti-pris de Slate-Diallo est celui du  « branché »…

Or, rien à voir, rien du tout,  avec le vieux mythe, notre vieux mythe.. D’abord, la vraie Parisienne elle est glamour, elle n’est pas fuckable, si on veut jouer au globish.

Et puis, le mythe, le vrai, il est là. Dans les représentations, comme ci-dessous les  représentation de la Parisienne dans le logo d’une bière ou  dans une Barbie « parisienne ». Un mythe, c’est l’imaginaire, c’est ce qui s’est constitué tout seul, sans manipulations de l’opinion, et que l’on croit vrai parce qu’il explique le monde. La Parisienne, la vraie, elle explique la France, elle explique Beauvoir et Voltaire, elle explique Marie Curie et Picasso, Delacroix et Giono, Hugo et Chopin, Rabelais et Versailles.

Elle est là La Parisienne, il est là, le mythe de la Parisienne. Elégance, vivacité, liberté, bon goût, accord des couleurs… un idéal de la femme. Parce qu’un idéal de juste mesure ( ah ! l’idéal des Grecs anciens… ils étaient blancs, elle ne peut pas connaître, la Diallo, de la juste mesure, de l’équilibre, des proportions… ).

Or, que nous présentent Slate-Diallo comme modèles de Parisiennes ? Des figures de mode, des nanas « branchées » qui paraissent dans les magazines, qui sont suivies sur youtube ou instagram, des youtubeuses ( ah ! ah ! ah !), qui sont aussi vivantes que les mannequins des vitrines… Pfff !

Ça, des modèles, des mythes ? Plutôt crever !

Elles sont branchées, à la mode… parce qu’elles ne sont pas belles, parce qu’il n’y a pas d’élégance, pas d’accord des couleurs, parce que, dans notre société multiculturelle on fait fuir la beauté, on ne sait même plus ce que c’est. Elle a l’air de quoi, l’autre avec son panier à la Jane Birkin et son jean passe-partout ? Et celle  qui se donne en spectacle avec sa tasse. Regardez-moi, admirez-moi. Je suis insignifiante mais le monde branché a décidé que j’étais à regarder, à imiter…

Inutile de commenter davantage, la différence – les différences – se voient à l’oeil nu, elles crèvent l’écran.

 

Bref, une belle entourloupe qui permet, forcément, à Diallo de dire que, des Parisiennes comme celles-ci, il y en a des quantités et qu’il y en a beaucoup de Noires. 

Et elle nous en présente. Des belles, des moches, des élégantes, des quelconques.

Celle qui illustre l’article, celle ci-dessous  qui n’a pas l’air fute-fute… Apparemment, ouvrir la bouche en grand serait devenu un critère pour être pris en photo… C’est bien ça que ne comprendra jamais une Diallo. La Parisienne mythique est une invitation à l’amour, à la séduction, quand les Parisiennes qu’elle nous propose sont juste des invitations au sexe brut.  Une sacrée différence là aussi dans la conception de la femme, non ? Sans doute que cette conception qui se veut moderne de la femme vient de pays où la femme n’est qu’un déversoir à sperme….

 

Diallo tacle en passant les Grands Couturiers, ces vieux réacs, en citant, entre autres, Fatou N’Diaye, une « influenceuse » : «La mode en France est un milieu très blanc et bourgeois où l’on voit peu de diversité»

C’est un nouveau métier, ça vient de sortir, c’est comme youtubeuse. Il suffit d’avoir des « followers » sur instagram ou youtube pour être sacré « personnage important, qui influencerait la mode, l’être, la société ».

Mais Diallo n’a jamais lu Renan, elle ne sait pas, apparemment qu’il faut des années, des dizaines d’années de courants souterrains ou pas pour que, peu à peu, la société soit modelée, prête à faire siennes des évolutions…Elle croit qu’il suffit d’une allumée la bouche ouverte pour que les gens se disent « bon sang, mais c’est bien sûr, le modèle de la Parisienne c’est une Noire »….

Quant au reste… marketing, réussite financière, mode, maquillage…

Son modèle de réussite? Rihanna. «Une femme noire qui parle aux femmes noires, mais aussi à toutes les femmes grâce à sa gamme de cosmétiques Fenty Beauty, adaptée à toutes les carnations»

Dialla et ses semblables sont bien des produits de la mondialisation, du monde du fric, du paraître, des salons parisiens, du snobisme.

Rien à voir avec Paris, avec la Parisienne chantée par Prévert et Arthur Miller.

Et la Diallo a beau nous dire que nous sommes vieux, rancis, dépassés, que la réalité n’est pas là, nous savons, nous, qu’il faudra que l’eau coule sous les ponts pendant des dizaines d’années avant que les Français, noirs ou blancs, changent de logiciel et de goût. Et si la Diallo et ses semblables finissaient par changer le goût des Français, c’est que la France ne serait plus la France, que la Parisienne ne serait plus la Parisienne. Alors, on s’en ficherait. On ne serait plus chez nous et on quitterait ce pays devenu un autre bled sans regrets.

D’ailleurs, on se demande bien pourquoi les produits censés blanchir les peaux noires remportent un tel succès. Une réponse, la Diallo ?

Quand est-ce que Diallo nous présente le vrai Petit Chaperon noir rouge ? La vraie Cendrillon, forcément noire. Ça ils ont dû y penser, c’est sorti ou ça va sortir, forcément, c’est idéal, la pauvre esclave noire maltraitée par ses demi-soeurs blanches et leur mère….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


33 thoughts on “Rokhaya Diallo : « la Parisienne » est noire !

  1. Avatarvanessa

    Je vomis aya nakamachin. C est de la merde et elle n’est pas représentative des parisiennes bien heureusement.

    1. AvatarJoël

      Je ne sais pas c’est qui sur la photo mais vu le gabarit et la tronche, elle a plutôt l’air d’un trav échappé du bois de Boulogne.
      Décidément, nous n’avons pas du tout les mêmes critères féministes que les Africains.
      Ce genre de poteau ne peut attirer qu’un noir pour qui les critères du « canon » sont totalement différents.
      Ce que ne comprend pas du tout la diallo.

  2. AvatarJoël

    la France est le pays d’Europe où il y a le plus de produits d’importation imposés.
    Elle sait très bien que si on nous avait donné le choix, elle ferait des ménages ou serait en pagne dans sa cambrousse et fermerait sa grosse ventouse.

  3. AvatarNiko

    « Quand est-ce que Diallo nous présente le vrai Petit Chaperon noir rouge ? »
    Attention Christine, ça pourrait lui donner des idées. Comme par exemple, d’affirmer que « Blanche Neige » est un conte raciste. C’est vrai après tout : la blancheur de sa peau traduit la pureté de son âme et son innocence…

  4. AvatarChristian

    Ce matin sur Europe 1, émission de radio sur le sida et une spécialiste de l’hôpital Pompidou dit que le sida baisse en France grâce au traitement mais qu’une recrudescence de la maladie a quand même lieu à cause de la population subsaharienne alors si la Parisienne est noire 8 chance sur 10 qu’elle porte le VIH alors n’était ce pas mieux avant ?? et savez vous le prix des traitements ?? cela en fait des revalorisation de pensions de retraites pour nos vieux qui ont bossés comme des « négres » justement pour nous construire une société ou il devrait faire bon vivre sans allah con, le coran et toutes ces merdasses.

  5. AvatarMachinchose

    « Grande gueule, féministe revendiquée, la Parisienne Aya Danioko, née à Bamako il y a vingt-trois ans, ne s’excuse jamais d’être sexy. »

    comme toutes les diallo et autres n’diaye que secrètent depuis des siècles nos campagnes berrichones ou perigourdines, bien sur

    la fille est montrée avec des gros nibars siliconnés a donf!
    en général les pesantes mamelles les ornent aprés la cinquantaine, avant elles ont les Roberts plutot maigres, pointus…du genre jeune chèvre

    quand la sa position ,sur la photo, elle est en train de faire pipi ou caca ?je pense vu l’ appui des pieds en avant , sur les orteils que c’est un pipi, ça éviterait de se prendre le premier jet sur les jambes

    parisienne !! pauvre chose!! j’ t ‘en foutrais moi de la Parisienne de caricature!!

    sexy, ça ?? et sa chevelure ondoyante au vent…… ben voyons! je n’ ai pas de bol! toutes les africaines que je rencontre c’est le balai a toiles d’ araignées au plafond en guise de chevelure

    entre nous ça n’ a jamais été le type de femme avec qui j’ aurais pu folâtrer , trop d’ animalité, une femme c’est finesse, delicatesse,douceur…..

  6. AvatarAdalbert le Grand

    Je me suis fait la même réflexion que vous sur la militante raciste Diallo, en l’écoutant dans une récente apparition à la télé (malheureusement elle y a son rond de serviette, notamment chez Pujadas) pas plus tard que la semaine dernière (C à vous, France 5, si je me souviens bien): toute son attitude s’explique si on comprend que cette femme ne supporte tout simplement pas d’être née avec une vilaine peau noire, et elle en veut au monde entier, surtout aux Blancs, car elle bave d’envie de leur ressembler, c’est son idéal, et elle ne pourra jamais l’atteindre, d’où sa rancœur, son ressentiment et son besoin maladif de se venger.

    Pourtant, elle n’a pas de quoi se plaindre physiquement (je parle de la plastique, pas du cerveau): elle est plutôt gâtée par la nature, et jolie. Je dirais même très fuckable (j’en était resté au « franchouillard », comme disent les gauchistes bobos méprisant le FDS, pinocumettable, mais je veux bien me mettre à la page si c’est le terme moderne et branché qui convient aujourd’hui).

    Mais comme beaucoup de jolies femmes, tout se gâte quand elle ouvre la bouche (pour parler, pas pour… enfin vous voyez).

    En passant, admirons comment ces gourdasses ruinent en une phrase tout le combat féministe, #balancetonporc, #metoo, etc… fuckable… qu’est-ce qu’il ne faut pas lire. Quel mépris de la femme. Et de l’homme. Les deux réduits à leur sexe (l’organe). Quelle époque!

  7. AvatarAmélie Poulain

    Eh oui, ces figures qui se veulent parisiennes n’effaceront jamais la vraie Parisienne….

    Ne leur en déplaise, la parisienne, du moins l’image qui attire le monde entier, est d’abord blanche (c’est incontournable), discrète, élégante, raffinée, classe, de bon goût…. Rien à voir avec cette image entièrement façonnée qui se voudrait Parisienne (terrible quand même à quel point certains envient la Française et son image).

    Mais Macron adore l’Afrique, alors ceci explique cela, il faut « importer » une image à son goût au risque de la déformer pour en faire une sorte d’hybride (mot à la mode)…..

    D’ailleurs on se demande quand Macron va vraiment s’occuper de la France en tant que telle… On s’inquiète car apparemment il n’a pas beaucoup de temps pour ça car il est très pris ailleurs :

    « Génocide au Rwanda: Macron reçoit une association de soutien aux rescapés »

    https://actu.orange.fr/france/genocide-au-rwanda-macron-recoit-une-association-de-soutien-aux-rescapes-CNT000001eKn5V/photos/emmanuel-macron-recoit-les-representants-de-l-association-ibuka-france-a-l-elysee-le-5-avril-2019-3f2a49ea67d5c187d03a76519b08f3d9.html

    Pour le massacre du Rwanda, j’aimerais rapporter un témoignage de quelqu’un de mon entourage mariée à un Africain qui était écoeurée quand elle allait voir sa belle-famille en Afrique de savoir que certains agresseurs, massacreurs sauvages devrait-on dire, étaient en France et bénéficiaient tranquillement du RMI et bien sûr, de tout l’arsenal d’aides sociales diverses qui s’y additionnent..

    Bonjour la France des soit-disant « Droits de l’Homme » ! Pitoyable de bêtise…

    1. AvatarAmélie Poulain

      Rectification :

      déformer pour en faire une sorte d’hybride (mot à la mode) et non « ma » mode.

  8. AvatarEridan

    C’est vrai ca, pourquoi blanche neige doit etre blanche… il faut revisiter le conte . Maintenant le principal personnage s’appelera : Noire suie.

    Heu…c’est pas aussi poetique, mais c’est surement mondialistement inclusif.

  9. MaximeMaxime

    Je suis à peine étonné que sur la photo, elle ait la posture d’une personne en train de déféquer. Cela en dit long sur l’intéressée.

    1. AvatarMachinchose

      merci Maxime

      ça m’ a fait le même effet………………LES MËMES ESTHETES QUI SE RETROUVENT CHEZ RR ! 😆

      Machinchose
      5 avril 2019 at 11 h 17 min

      1. MaximeMaxime

        Oui on commence à se connaître Machinchose, je savais que vous penseriez la même chose… à force de lire vos commentaires commentant souvent l’impression que donnent les individus. 😉
        Vous imaginez une interview de Marine le Pen dans cette position, ou de notre résistante républicaine nationale Christine ?
        Il y a deux catégories, les gens qui se tiennent droit pour parler et ceux qui s’accroupissent pour chier leurs propos merdiques…
        Quant à ceux qui trouvent cette femme sexy, il y a malfaçon. Son blouson lui donne une carrure qu’elle n’a pas forcément. D’ailleurs un blouson très chaud comme celui-ci, rembourré de plumes de canard sans doute, convient à la saison polaire, alors que l’intéressée montre son nombril comme en été. Contradictoire au possible.
        Pour le reste, soutien-gorge et pantalon Versace, chaussures Nike, des marques très couteuses certes mais je persiste à croire que ça vient simplement compenser l’incommensurable vacuité du personnage, sa pauvreté d’esprit. Une personne qui rayonne par elle-même n’a pas besoin du soutien ostentatoire des marques de luxe. D’ailleurs, le bon goût est d’être habillé luxueusement sans dévoiler la marque de son vêtement. J’aurais pour ma part l’impression d’être un panneau publicitaire ambulant !

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Bigre, vous en savez des choses, Maxime… Soutien-gorge et pantalon Versace… C’est une marque ? Je ne connais pas, et comment l’avez-vous reconnue ? Je suis dépassée par mon époque je ne suis plus

          1. MaximeMaxime

            ce motif floral et la tête de Méduse sont des emblèmes de cette marque de luxe un brin tapageuse ! 😉

        2. MaximeMaxime

          Autant pour moi, la personne en photo n’est pas Diallo mais Aya Nakamura ! à propos de laquelle je ne ferai pas de commentaire aussi désobligeant, ne sachant rien à son sujet…
          D’ailleurs, le titre de l’article ne correspond pas textuellement aux propos de Diallo après vérification ; il n’empêche que plusieurs de ses propos passés sont contestables ; en prenant parti pour les camps interdits aux Blancs notamment, elle ne s’honore pas…

  10. AvatarHervé

    Certes,cette femme noire qui est en photo, est très belle, mais ouvrons les yeux,et combien y en a t’il,parmis les centaines de milliers d’Africains qui arrivent dans notre pays.? Ne devrions nous pas plutôt nous intéresser au fait,que ce ne sont que des hommes jeunes,qu’on fait venir chez nous,destinés à métisser notre peuple,avec les femmes blanches.?! Dans ce sens,je pense qu’il aurait été préférable de comparer le QI médiocre de certains Africains,qui par ailleurs,n’ont jamais rien invent chez eux,avec celui des blancs,nettement supérieur;et j’y vois donc là,de la part des mondialistes,dont Macron fait partie,une volonté de détruire totalement les valeurs de notre peuple ainsi que ses origines.

    1. Avatarmoustache et trotinette.

      Si, ils ont inventé les guerres tribales à coups de sagaies et ces cons de « blancs » leur ont montré qu’il y avait des diamants dessous leurs pieds.

  11. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ces noirs et noires, s’ils voulaient qu’on devienne racistes, ils ne s’y prendraient pas autrement ! Car à force de vouloir nous évincer de partout j’espère qu’il y aura une réaction…. Ou alors c’est que nous sommes déjà mort !

    Nous devons regagner du terrain !

    Mais, cette déclaration de guerre va dans le sens d’un reportage que j’ai dénoncé récemment, où le rappeur invité par macron le jour de la fête de la musique, répondait à une interview, disant que le type Caucasien, le blond aux yeux bleus, c’était fini. Que l’avenir est aux métissés et aux noirs ! Notamment dans le monde de la mode, qui s’arrache les « genrés », les jeunes interlopes, les « deux sexes en un seul », etc…

    Et le fameux rappeur, noir et homo, était fier de se maquiller devant la caméra…

    Pauvre, pauvre France ! Si nos ancêtres voyaient ça !

  12. AvatarJolly Rdgers

    une société minable dans un monde de minables . chacun chez soi et les vaches seront bien gardées , disait le vieux dicton . oui qu’elles rentrent en Afrique et qu’elles aillent faire des leçons de mode à ses frères aficains . mais non j’oubliais là bas c’est pas possible , là bas en Afrique ou en musilmanie , hé bien les femmes sont obligées de se taire et de faire la cuisine et écarter les jambes quand mbalabala rentre du bar de la jungle!
    moi j’aime LA FRANCAISE , qu’elle soit parisienne , bordelaise , brestoise, nantaise ….. ou si elle vient d’ailleurs qu’elle adopte notre mode de vie a 100 pour cent !

    1. Avatarhebe

      « une société minable pour des minabales  » … c’est souvent la réflexion que je me fais !

      rien en m’empêchera de penser que les « réseaux sociaux » sont responsables de cette évolution : grâce à leur caisse de résonance, ils ont donné aux plus bêtes d’entre-nous l’occasion de cultiver leur égo et de créer une sorte de sous-culture

      1. AvatarConan

        Ah ! Les « Parisiennes » !!…
        Oui, j’aurais aimé aussi donner, ici, le lien YouTube des séquences de la « Vie Parisienne » d’Offenbach (pourtant allemand né à Cologne ..) Ah que oui, ça c’est Paris, ces gambettes en l’air !
        1ère représentation en 1866 !! Quel bonheur ! Qui fait encore courir le monde entier de passage à Paris, aux » Bouffes parisiennes » !.. Peu doué dans les manip numériques, je vous laisse le soin de trouver le lien web…
        Quel bonheur aussi d’entendre les œuvres de Chostakovitch, Ravel, Mozart, Brahms, Verdi etc…
        Mme dialo, quand je vois et j’entends sur YouTube, ces grands orchestres, avec des instrumentistes de toutes les couleurs, des moches, des belles, des blanches, des noires, des jaunes, et, que je perçois leur joie de vivre et cette expression d’ amour pour tous les humains, cette faim de tout ce qui bon et beau, je me dis qu’en résumé, vous êtes bien représentative du rap par rapport à la grande et belle musique issue de notre civilisation dont les français n’ont rien à renier ! RIEN !
        Même pas de la colonisation ! Cette entreprise qui a sorti vos ancêtres de l’esclavage arabo-musulman et du cannibalisme !

  13. Avatarpauledesbaux

    c’est DIEU qui en a décidé ainsi, elle devrait le remercier tous les jours car au moins on les remarque et on leur attribue bien des avantages qu’on ne donne pas aux BLANCS……allez rocca à genoux et vite sinon le même DIEU va te faire blanchir et tu perdras tes avantages et ta spécificité

  14. AvatarDorylée

    Je ne sais pas si  » Parisienne  » c’est une couleur mais je suis sûr que Rokhaya Diallo c’est raciste. Il y a-t-il quelqu’un plus obnubilé qu’elle par la couleur des gens ??? Il faut vraiment être limité intellectuellement…

  15. AvatarMachinchose

    c’est Dimanche

    un petit cadeau pour mes Amis içi

    sachez d’ abord que Rokiya, ou roquiya, ou Rakhaya, utilisé parfois en prénom désigne en Islam une pratique « médicale » ou l’ essentiel est de « soigner » par la récitation de versets coraniques sue le/la malade, destiné a « faire sortir » du corps de démon qui provoque la maladie

    et si ça ne veut pas sortir, reste les coups, censés ejecter les mauvais esprits du corps
    ça se termine assez souvent par le décès du patient/te…………Mektoub :mrgreen:

    vous trouverez sur ce lien de quoi cous instruire et vous marrer comme des baleines!!

    enjoy

    https://www.google.com/search?q=roquiya&oq=roquiya&aqs=chrome..69i57j0l5.10848j0j8&sourceid=chrome&ie=UTF-8

    et aprés vous ne verrez plus cette conne de dis allo !! dis allo !! sans un sourire de commisération

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ca fait des ravages chez nos agrégés et docteurs de nos chères banlieues …

      Plusieurs morts par an …

  16. AvatarFrançoise

    Elle a parfaitement raison si on regarde des quartiers comme une grande partie du Xem le XVIIIem et des villes comme Montreuil/Bois plus grande ville malienne du 9 3 la parisienne est noire, mais si on regarde d’autres quartiers de Paris et les banlieues du 92 on voit bien que la parisienne est blanche, tenir un tel discours de la part d’une femme noire qui se dit et se clame française sur tout les plateaux de tv où elle est invitée ne fera jamais d’elle une pure française, discours de nature fasciste et nazi et ça les françaises comme moi n’en veulent pas !!!! cette femme a un problème avec sa couleur de peau, ce n’est pas nouveau, mais ce qui est nouveau c’est de vouloir changer les fondamentaux de notre pays et çà c’est innaceptable faire d’une minorité une norme sociétale NON ! d’origine sénégalaise la France durant la colonisation de son pays d’origine n’a jamais voulue faire de cette colonie une norme démographique de race blanche comme à dakar par exemple, même si des milliers de français y vivaient à cette époque, ce qu’on tente de mettre en place avec l’aide de la droite et de la gauche c’est de transformer la France en gloubi boulga multiéthniques et multiculturels où la référence de la population blanche doit être remise au placard.Pour moi la Parisienne c’est le glamour le chic la mode la beauté, et pas cette idéologie venue tout droit d’afrique qui a des relents de revenche sur la colonisation.

Comments are closed.