Pour journaleux et Macron, un tag islamophobe c’est plus grave qu’un attentat dans une école maternelle


Pour journaleux et Macron, un tag islamophobe c’est plus  grave qu’un attentat dans une école maternelle

ATTENTAT CONTRE UNE ECOLE MATERNELLE ET ASSASSINAT DE POLICIERS

Extraits de la presse : 

Une école maternelle ciblée par un projet attentat en région parisienne. C’est ce que s’apprêtaient à faire deux hommes, écroués par la police depuis une semaine.

« Cet homme, connu des services de renseignement et qui se dit lui-même admiratif de Mohamed Merah, avait aussi une autre cible, un policier dont il voulait se venger »

Le suspect, déjà connu des services de renseignement, a été interpellé quand les enquêteurs ont remarqué qu’il cherchait à se procurer des armes. Un deuxième homme a d’ailleurs été arrêté et mis en examen, soupçonné de lui avoir apporté une aide logistique.

À ce stade, la DGSI estime que c’est un individu fragile psychologiquement et influençable. Il souffre de troubles psychiatriques et ne présenterait pas une sérieuse adhésion aux thèses jihadistes, mais son mode opératoire et ses cibles ressemblent à ceux prônés par Daech.

Sources : France info et actu.orange.

 

Conclusion :

Un pauvre déséquilibré, qui n’a rien à voir avec l’islam, un être fragile (ils n’ont pas encore dit que c’était à cause de l’islamophobie mais ça va venir) .

Quelques rares dépêches d’agence, pas de communication officielle, même pas du Président du Conseil départemental de Seine et Marne. Des fois que des gens mal intentionnés s’en prennent encore à l’islam, qui n’a rien, mais rien à voir avec le djihadisme, avec l’Etat islamique, avec le terrorisme musulman, comme chacun sait depuis le 11 septembre 2001.

Silence, on vote !

 

TAGS SUR UN STADE A LA ROCHELLE  ou bien PORC SUR LE CHANTIER D’UNE MOSQUEE

 

Conclusion :

Cela fait une semaine que les admirateurs de Merah sont écroués. Silence radio. La nouvelle n’a percé qu’hier dans la presse. Pourquoi ce silence ?  A comparer avec le déferlement pleurnichard et victimaire des politiques et des journaleux, sans parler des voilées faisant mine d’être terrorisées.

Pendant ce temps, chaque jour, sur le net, dans les medias, dans les livres, les colloques… il n’est question que d’islamophobie et des moyens de l’interdire et de la faire disparaître de force. A la limite, qu’on haïsse l’islam au fond de son coeur, ils s’en tapent, mais il ne faut pas le dire, il ne faut pas donner des idées aux autres qui ouvriraient les yeux sur cette saloperie d’islam. Je rappelle, désolée de lasser, mais, en ces temps de manipulations médiatiques majeures, l’islamophobie n’est pas la haine des musulmans ni l’incitation à leur faire des misères, c’est juste un concept politique, intellectuel : la peur de l’islam, la haine de l’islam. Qui n’est pas un délit, qui relève de la simple liberté d’expression.

 

Où l’on comprend encore mieux pourquoi le nouveau porte-parole du gouvernement n’hésite pas à se dire prêt à mentir pour protéger Macron et pourquoi le député LREM Patrick Vignal est capable de dire publiquement que Macron ment obligatoirement pour ne pas annoncer la vérité aux Français : 10 ans de sang et de larmes les attendent.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/02/laveu-dun-depute-lrem-macron-ment-au-francais-sur-le-terrorisme-et-le-chomage/

Et les journaleux complices de faire le sale boulot, sans état d’âme, de mentir consciencieusement en détournant l’attention du Français moyen sur les plus graves dangers de tous les temps, l’islamophobie et Marine !

Pendant ce temps des ordures que Macron maintient en France ou à qui il ouvre grand nos portes projettent de tuer des gosses de 3 ans…

Tout cela finira mal. Forcément.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Pour journaleux et Macron, un tag islamophobe c’est plus grave qu’un attentat dans une école maternelle

  1. AvatarLa moutarde me monte au nez

    Il s’agissait donc d’une hallucination collective, puisqu’ils sont deux à partager le même déséquilibre psychique.
    L’islam serait donc une religion de fous?

  2. AvatarCoupendeux

    Merde alors, plus moyen d’aller faire le propagande, et le chef des tas va devoir se planquer dans son bunker

  3. Avatarvieux bidasse.

    A cause de l’islamophobie?
    Vous ne vouliez pas dire: « à cause du R.N. »? là, on comprendrait mieux.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Non vous n’avez pas remarqué qu’ils ont lancé la chasse à l’islamophobie ?

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Trois proches de Macron convoqués par les juges dans l’affaire Benalla
    :::: https://fr.sputniknews.com/france/201904041040599967-kohler-strzoda-lauch-convoques-benalla/
    04.04.2019

    Trois proches collaborateurs d’Emmanuel Macron, Alexis Kohler, Patrick Strzoda et François-Xavier Lauch, sont convoqués en tant que témoins dans l’enquête sur les passeports diplomatiques d’Alexandre Benalla, a annoncé RTL. L’Élyséea a confirmé l’information.
    …./….

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Oui, rétrospectivement, j’ai tremblé en pensant au carnage d’enfants qui aurait pu avoir lieu… Mais n’est-ce pas le rappeur africain qui a lancé l’idée ? Et il n’est, je crois, pas emprisonné ?

    Chaque fois qu’ils détruisent de jeunes vies des nôtres, ils détruisent notre avenir. Ces ordures le savent… Et pour 50 morts en Nouvelle Zélande combien de jeunes vies brisées parmi nous, qui ne suscitent pas l’émotion et la révolte, comme ce fut le cas aux Antipodes ?

  6. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Comment s’étonner de la part de tels lâches ? macron et ses sbires – journaleux compris – ont peur d’offenser les musulmans et des retombées possibles, vu les réactions de victimisation et de violence de la part des adeptes de la religion de paix, d’amour et de tolérance, davantage que celles des Cathos et autres Chrétiens bien sages et bien policés face aux nombreux actes de christianophobie dont font l’objet notre patrimoine religieux.

  7. AvatarJean-pierre

    Que cela en déplaise aux traites dirigeants et journaleux collabos de islam, nous sommes nombreux a assumer avec fierté notre islamophobie , et en bons patriotes le moment venu nous combattrons jusqu’au trépas , cette sectaire idéologie de barbares sanguinaires , a fin assurer la liberté et les valeurs de nos générations futures. On ne peut arrêter l’acte inévitable de la guerre civile ,seul ce conflit pourra sauver notre nation de sa soumission a islam , les traites et collabos seront les premiers a succomber,coupables d’avoir livrés la France a la pire idéologie de dégénérés assassins

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Sébastien Chenu (RN)
    ‏4 avril 2019

    L’inquiétante augmentation des violences contre les soignants. ⁦@agnesbuzyn⁩ doit entendre l’appel des soignants, son mépris comme réponse à nos alertes ne peut suffire
    :::: https://twitter.com/sebchenu/status/1113833379278065666

    – » L’an dernier, 1126 incidents ont été déclarés à l’Ordre des médecins. C’est 8% de plus qu’en 2017. Ces violences, principalement verbales, sont largement sous estimées: l’Ordre estime que moins d’une agression sur 3 lui est notifiée. « –
    …./….

  9. AvatarAdalbert le Grand

    Pour moi, l’islamophobie, au sens propre, cela devrait désigner la haine islamique, la haine fanatique et inextinguible des musulmans pour tout ce qui n’est pas musulman, ou tout ce qui refuse l’islam, ou s’oppose à leur domination totalitaire et esclavagiste.

    Mais soit, ils ont réussi à renverser le sens du mot, et à le coller aux adversaires de l’islamisation

    Cependant, ne parlons pas de haine envers l’islam: la haine évoque pour moi l’image d’un visage déformé par un rictus (comme celui-ci :
    https://owned.com/media/_cache/adjusted/postblock/image/1/0/8/4/1084.jpg.png
    et donc une émotion violente et incontrôlée, à la limite de la folie.

    Ne parlons pas non plus de « peur », une émotion qui elle aussi est facile à dénigrer et tourner en ridicule, c’est donner des arguments faciles aux gauchistes, car la peur peut être qualifiée d’irrationnelle.

    Ne parlons ni de haine ni de peur, trop faciles à critiquer: mais de REJET de l’islam.

    Car le rejet, c’est pensé, réfléchi ça peut de faire à froid après un examen minutieux en pesant le pour et le contre, c’est rationnel.

    Nous rejetons l’islam, car il est contraire pour nous aux valeurs de l’Humanité, de la société, du progrès, de la connaissance et un affront à l’intelligence. C’est un obscurantisme sorti du fond des âges et du désert spirituel et mental, un totalitarisme stupide. Point barre.

Comments are closed.