Après Hollande à scooter, voilà Macron qui plaque Brigitte pour Nathalie Loiseau !


Après Hollande à scooter, voilà Macron qui plaque Brigitte  pour Nathalie Loiseau !

Mais qu’est-ce qu’ils ont donc tous dans la tête ? Euh ! dans le corps ?

Qui l’eût dit ? On avait compris que le charme de Benalla et celui des petites racailles de Saint-Martin ne laissaient pas Macron indifférent, certes.

On se demandait si son mariage avec Brigitte était juste un arrangement, une histoire faite pour faire sourire dans les chaumières et faire tomber les précieux bulletins électoraux dans l’urne, Bri-bri trouvant là l’occasion de s’occuper en redécorant l’Elysée ou bien s’il était bi-sexuel et menait de front 2 histoires d’amour, l’une avec un homme, l’autre avec une femme. D’où ses 2 alliances, l’une à la main gauche, l’autre à la main droite ?

Bon, on ne savait pas, mais on s’habituait, on vivait avec. On avait tant d’autres dossiers bien plus graves à suivre…

Et voilà que Closer vient de révéler, après des mois de planque, que Macron était fou de désir pour l’affreuse Loiseau, au point d’avoir perdu l’appétit ces derniers mois -on comprend à présent sa pâleur et sa maigreur.

Que voulez-vous, ce type a vraiment des goûts de désaxé…

Tout aurait commencé le 29 juin 2017. Ministre nouvellement nommée, elle aurait été invitée, avec quelques happy few, à une soirée privée à l’Elysée et aurait été placée à la droite du Seigneur des lieux. En face d’elle Brigitte Macron, qui avait Xavier Philippe à sa droite.

Benalla aurait communiqué à Closer, contre monnaies sonnantes et trébuchantes, que, ce soir-là, il aurait reçu un texto de Macron :

Alex, je viens de faire la rencontre de ma vie, suis accro… La blonde Bri-bri est bien falotte à côté de la brune Nathalie Loiseau. Quel caractère, quelle capacité de persuasion. Elle me rappelle ma grand-mère, je bande pour elle… Que vais-je devenir ? Il paraît qu’elle est catho, mariée et fidèle… Aide-moi, trouve quelque chose…

Pourtant, l’austère et sinistre Nathalie Loiseau, née Ducolombier (cela ne s’invente pas), ne donne guère envie de roucouler aux hommes, d’habitude… Pas une rigolotte.  Benalla n’a pas réussi à trouver le remède miracle pour Emmanuel.

Est-ce la difficulté de la conquête qui a transformé une bouffée de désir d’un soir ? Est-ce l’inconscient de Macron, le ramenant à sa situation de petit garçon ayant besoin d’être dominé sexuellement ?

Nul ne le sait, nul ne le comprend. Mais il semble bien que la crise des Gilets Jaunes, ce soit la faute à la Loiseau. Se refusant encore plus d’un an après les premières déclarations de Macron, elle lui aurait fait péter les plombs. Cherchant à l’éblouir, à lui montrer que, comme elle il aurait de la poigne, de la détermination… c’est lui qui aurait demandé à Castaner d’être sans pitié avec les Gilets Jaunes, quitte à ce qu’il  y ait mort d’homme.

Et tout cela en vain.

Jusqu’à ce jour précis où la Loiseau, sur un plateau télé avec Marine, décida, dans un brusque accès de haine, qu’elle allait conduire la liste des européennes…

Les mauvaises langues racontent qu’elle aurait acheté de ses charmes l’autorisation d’être, effectivement, la dite tête de liste. Prêt à tout pour la conquérir Macron  y serait donc enfin parvenu en lui offrant, sur un plateau, la tête de liste des Européennes.

C’est qu’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre et qu’on n’attrape pas une Loiseau avec du mouron pour les oiseaux.

Depuis, Macron est sur un petit nuage… Castaner se demande même s’il ne va pas lui demander d’arroser les GJ avec des pétales de roses.

On ne sait pas si Bribri est au courant, mais il semble que, contrairement à la Trierweiler, elle se moque comme de ses premières culottes de ce que fait Macron de son membre viril ; elle veut juste rester la première dame, porter chaque jour des tenues de grand couturier, être considérée…

Alors pour cette fois on devrait éviter le vaudeville à l’Elysée, à moins que ce ne soit la Loiseau, qui, avec son sale caractère, n’envoie une assiette de caviar à la tête de Bri-bri…

A suivre !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Après Hollande à scooter, voilà Macron qui plaque Brigitte pour Nathalie Loiseau !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Donc, et comme cela est devenu une habitude en France, les postes à responsabilités quels qu’ils soient sont attribuées sur des critères de cul et de copinage, on en a encore ici une démonstration. Les critères de compétence sont depuis longtemps passés à la trappe, faut pas chercher plus loin pourquoi la France part en sucette. On est gouvernés par des dégénérés, des orgiaques libidineux. Une petite lanterne rouge sur le perron de l’Elysée aurait bien sa place.

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      C’est peut être un poisson d’avril, mais avec cette bande de dégénérés rien ne peut plus m’étonner et je maintiens qu’ une lanterne rouge sur le perron de l’Elysée aurait bien sa place.

  2. Avatarclaude t.a.l

    un petit poison
    une grosse loiseau
    s’aimaient d’amour tendre
    mais comment s’y prendre ? ……

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Comme mère maquerelle je verrais bien la Schiappa …. Un rôle qui lui va comme un gant 🙂

  3. Avatarfrejusien

    offrir la tête sur un plateau, offrir la tête sur un plateau ….hum hum..
    comment se fait-il que je pense à la tête de Saint Jean le Baptiste ??
    je viens gâcher l’humeur joyeuse de ce petit poisson d’avril, reste à savoir la tête de qui,

    on a eu aussi la tête de Marie-Antoinette, à voir…

  4. AvatarYKempenich

    Au début, j’ai trouvé l’article bizarre (quelle source, Closer !).
    Et puis je me suis rendu compte que c’était le 1er avril.

    Bien joué !

  5. AvatarGAVIVA

    fut un temps où pour faire son chemin en marchant sur ses fesses fallait avoir de belles fesses. C’est la fin des temps, le rabougri est au pinacle…

  6. Cécile ComeauCécile Comeau

    Morte de rire! Est-ce une farce? C’est complètement loufoque. Un vrai vaudeville comme seulement nos cousins savent les écrire. Vous nous tiendrez au courant des développements : Les frasques de Choupinet. En est-il vraiment capable, coincé comme il est? Choupinet, Bri-bri, Benalla et maintenant Loiseau. Hi! Hi! J’imagine Castaner comme majordome ou valet de pied et la distribution est complète.

Comments are closed.