Robinson Crusoé sodomisait des chèvres… c’est la prof qui le dit, m’man !


Robinson Crusoé sodomisait des chèvres… c’est la prof qui le dit, m’man !

Décidément il n’y a plus d’enfant.

Entre les gamines de 11 ans engagées dans les revendications lesbiennes et les profs qui demandent aux élèves de regarder des videos parlant d’enculage de chèvres ça va mal, très mal.

Il n’y a donc plus d’enfant. Il n’y a plus d’école non plus.

Joëlle, 12 ans, est en 5ème dans un collège du Mans. Elle étudie en cours de français Robinson Crusoé. Bravo, me direz-vous, c’est quand même autre chose que les aventures de Mamadou au Mali et les émois de Malik souffrant du racisme des Français ! Et vous aurez raison a priori.

A priori seulement. Ils sont capables de tout…

Robinson Crusoé, un héros qui, de héros d’un roman anglais qu’il était  est devenu un mythe, un héros de tous les jeunes Occidentaux et au-delà, le roman a même été traduit en arabe…  Un rêve… Ah ! Le mythe de l’île déserte, la survie, la maison à fortifier, les arcs à tendre, le petit sauvage à sauver… Beau roman de Daniel Defoe, paru en 1719. Rousseau n’a que 7 ans,  le mythe du bon sauvage n’est pas encore né ; la mode est plutôt à montrer la grandeur et la supériorité de la civilisation sur l’état de nature. Les sauvages, dans Robinson Crusoé, sont des cannibales pratiquant des sacrifices… Gageons que le roman a inspiré nombre de vocations d’explorateur, en un temps où il y avait encore à explorer, à découvrir.

Qui n’a pas joué à Robinson Crusoé ? Un rêve, un mythe, une envie d’aventures…

Patatras ! C’était trop beau. Il fallait casser ce mythe du héros occidental, qui réussit par son travail, son courage, son intelligence, sa culture… et parvient à subsister pendant près de 30 ans tout seul (au début, puis accompagné de Vendredi) sur une île déserte. Il fallait détruire le roman national et le héros de notre enfance.

Robinson ? Une insulte aux non Occidentaux, une insulte pour ceux qui ne veulent plus entendre parler de suprémacistes blancs…

Comment abîmer cette belle histoire ? Simple comme bonjour.

 

Le professeur, au lieu de demander aux élèves de faire une recherche sur les origines du roman et donc sur la vie et les aventures d‘Alexandre Selkirk qui ont inspiré en partie (mais de très loin) Daniel Defoe et de comparer la vie des deux héros, comparaison ô combien riche à leur faire faire, permettant de s’interroger sur les choix de Defoe,  leur demande… de visionner la video ci-dessous.

On se cramponne. Cela dure 5 minutes.

 

C’est une catastrophe. Et une faute grave. Un prof comme ça devrait être bouté hors de l’Education nationale.

Attention, que des adultes s’amusent à caricaturer des mythes, à les réécrire, à les dynamiter, cela ne me dérange pas, cela fait partie de l’intelligence humaine, de la liberté d’expression. Sauf que cela doit s’adresser à des adultes capables de faire la part des choses, capables de ne pas prendre au pied de la lettre ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent…

Un jeune enfant peut, par hasard, parce qu’il a un exposé à faire, tomber sur cette video et l’utiliser. Il appartient ensuite au professeur d’expliquer et de relativiser.

Mais quand le professeur en personne oblige, avec son statut de prof, à regarder cette video, celle-ci prend un air officiel. Et quel adolescent, après cette vision « scolaire » pourra encore rêver de Robinson Crusoé et rêver d’être lui ?

Comment abîmer ce qui est sain et innocent chez nos enfants ? Je sais bien que les gosses de 2019 n’ignorent plus grand-chose des pratiques sexuelles, je suis sûre qu’il y en a encore qui, à 12 ans, ne savent pas ce qu’est la sodomie. Et puis, un roman datant du XVIIIème siècle, avec ses codes, avec son langage, avec son mode de vie… Faut-il vraiment en racailliser le héros ?

 

Tout est à jeter. La forme et le fond.

Le parti-pris de djeunisme pris par l’auteur de la video fait d’ores et déjà grincer les dents. Et que j’te cause racaille : Wesh, ma gueule  ! J’me casse ! J’te défonce ! Ça pue cette histoire ! M’en fou ! ( bonjour l’orthographe, en plus) et autres anglicismes à la Mac do « et un happy meal s’il vous plaît ». Une seule expression tranche, elle revient à plusieurs reprises : « salut les pécores ». L’auteur de la video qui se cache soigneusement sous son pseudo de « Lutinmalin  » a dû trouver le mot rigolo…

Alexander Selkirk était certes un révolté, un insurgé, mais de là à en faire un délinquant, lui à qui l’on reprochait simplement « une attitude indécente dans une église » ( avait-il oublié d’enlever son chapeau, comme le Chevalier de la Barre ? ) ?. Lui qui, parti de rien,  avait tant de qualités qu’on lui a confié à plusieurs reprises un navire…. Et à l’époque où il n’y avait pas les instruments de navigation actuels, c’est peu ou prou malhonnête.

Mais non, il fallait sinon tuer du moins abîmer le héros, tout de suite. Dès le début, on en fait un méchant colonisateur « il participe à une tentative de colonisation du Panama » alors qu’il était simple marin et qu’il deviendra ensuite corsaire au service de son roi.

Qu’un homme qui vit seul sur une île déserte pendant plus de 4 ans soit amené à se masturber, à utiliser les chèvres… ce n’est ni nouveau, ni étonnant. Mais quel est l’intérêt de mentionner ce détail ? Je n’ai pas lu l’autobiographie de Selkirk je ne sais pas s’il mentionne ce fait, ce qui, pour l’époque aurait fait scandale. Mais même si c’était vrai, à quoi bon l’insérer dans une video de 5 minutes censée raconter l’essentiel d’une vie de 45 années sinon pour provoquer ? Voire détruire si les spectateurs sont des enfants. A quoi bon, sinon  à chercher à alpaguer le chaland, à le fasciner par du sexe, de l’argot ?

Et c’est cela que ce professeur d’un collège du Mans a choisi…

Honte à lui.

 

Robinson Crusoé a bercé l’enfance de tant des nôtres, de tant d’entre nous…

Cela dérangeait certains profs… certains gauchistes dégénérés.

Il leur fallait le salir, histoire de relativiser l’intelligence de l’homme blanc. Histoire de relativiser les histoires de musulmans à qui le Coran donne l’autorisation de copuler avec des chèvres, à condition que la dite chèvre ne soit pas mangée ensuite dans le village où vit son violeur. Il nous raconte une époque où l’homme occidental, même seul, même sur une île déserte, construit, lit, progresse… Une époque où l’homme, au lieu de sombrer dans la décrépitude, au lieu de rétrograder au rang d’animal, demeure un être à part, un Homme. Un homme qui, même seul, met son habit du dimanche et va à la « messe » du dimanche où il se lit la Bible, un homme qui s’oblige à respecter le repos du septième jour…

A ce propos, je recommande à ceux qui ne l’auraient pas lu un livre sublime de Michel Tournier, Vendredi ou Les Limbes du Pacifique, qui, inversant le postulat du départ, montre, avec l’aide de Vendredi que, finalement, Robinson n’est pas libre, qu’il ne fait que reproduire un modèle, qu’il n’invente rien, qu’il ne s’écoute pas et que, pour atteindre la vraie liberté, pour inventer SA vie, il lui faut d’abord renoncer à la « civilisation », aux corvées de la culture, pour se contenter de profiter de la vie et de sa beauté… Autre vision du monde. Que je ne mettrais pas dans les mains d’un enfant de collège. On ne peut apprécier – qu’on soit d’accord ou pas avec Michel Tournier- l’interprétation et la réécriture du mythe que lorsque l’on a déjà suffisamment lu, réfléchi, vécu…

Mais ceci est une autre histoire.

En attendant des profs indignes abîment notre roman national, nos héros, notre histoire inconsciente et nos enfants.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Robinson Crusoé sodomisait des chèvres… c’est la prof qui le dit, m’man !

  1. AvatarFomalo

    Répugnant. Les mots manquent. Un seul petit espoir, pour quand les nations civilisées hors U.E, refourgueront par bateaux « d’époque » sur des terres désertes (sans chèvres, ni chiens, ni siamois) les allogènes d’une fratrie trop nombreuse en quête de migrations!

    1. AvatarLe pécor

      Dans le sexshop de chez moi, ca vend des chèvres gonflables depuis quelques années et le vendeur, quand je lui ai demandé « laissez-moi deviner, que les musulmans qui achetent ca? », le gars savait plus ou se mettre mdrrrr :’)

  2. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Oui, c’est terrible ! Absolument d’accord avec votre analyse : puisque les musulmans sodomisent des animaux il faut relativiser ! Et donner à voir ces actes contre nature à des enfants mériterait l’exclusion de l’Education Nationale à son auteur !

    Insidieusement, nous sommes attaqués de toutes parts. La forteresse de notre civilisation est déjà bien ébranlée à la base par 40 ans de sapes sournoises et comme ils trouvent que ça ne va pas encore assez vite ils s’attaquent à l’enfance car, devenus adultes ils seront encore plus abîmés que les jeunes d’aujourd’hui, incapables de réagir et de se défendre… C’est du génocide, ni plus ni moins.

    Et ce sujet est pour moi l’occasion d’un signalement à propos d’une série TV sur Robinson Crusoé, excellente, passionnante. Mais, peu après les épisodes où l’on assiste aux attaques des noirs cannibales et à leurs actes barbares, sans explication aucune, la série a été supprimée… J’attends encore la suite… Il faut croire que le CRAN est intervenu pour faire interdire ce film. On peut s’effrayer de leur pouvoir sur les instances de notre pays… C’est intolérable et d’autant plus qu’il s’agit de la Vérité : doit-on pour ne pas choquer une certaine population, occulter les comportements de leurs ancêtres ? On nous oblige tous les jours à assumer ceux de nos aïeux par la repentance alors, puisqu’il n’est question que d’Egalité, en France, je revendique que tous les citoyens soient traités de la même manière !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      C’est incroyable cette histoire, Olivia, ils ont cessé la série ? Ce serait bien d’en savoir plus, c’était quand, sur quelle chaîne ? Le Cran est sans doute en effet passé par là

      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Bonjour Christine, bon dimanche : le temps passe si vite ! C’était il y a 3 ou 4 ans, peut-être plus, sur une chaîne de la TNT. J’ai oublié depuis… Ne sachant pas comment contacter la chaîne pour poser la question de cette interruption, aussi inattendue qu’incompréhensible, j’ai dû me résoudre à ronger mon frein… Mais, je regrette toujours d’avoir été frustrée de la fin de cette série TV, de grande qualité (genre production BBC) au motif, à n’en pas douter, qu’elle donnait la pire image des noirs… Chaque peuple devrait pouvoir assumer la vérité qui la concerne sans contestation. Car, personne aujourd’hui, ne peut nier que le cannibalisme ne fut pas pratiquer par les peuples d’Afrique. Et il y a encore certaines îles du Pacifique où, paraît-il, il ne fait pas bon y mettre les pieds… Et ce qui est intolérable c’est que nous acceptions ces dictatures de la part de minorités !

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Je comprends Olivia avez-vous cherché si cette série existait vendue dans le commerce, regardez par exemple sur les sites de la Fnac ou d’amazon

  3. AvatarMachinchose

    c’est entièrement faux!!

    Robby n’ a jamais tiré la mointre chèvre! il avait une peur bleue de leurs cornes!!

    en verité il baisait des brebis! moins de « tempérament » que la chèvre mais plus douce

    la preuve?

    «  »« salut les pécores »

    en italien  » a pécora « c’est une brebis!! et son fromage c’est le fameux pécorino !!

    il les partageait avec son pote Vendredi, le Musul de service, parce que on sait tous a présent que Vendredi c’est le jour des Masqués

    sinon il se serait appelé Jeudi !!

    un vrai Pecorarius ce Robinson !! 😆

    1. AvatarJoël

      Et je vais même vous dire : bien avant Robinson, c’est mahomet qui a inventé l’escabeau pour pouvoir niquer les chameaux. lol

  4. gammagamma

    Je pense qu’il n’y a plus rien à espérer de l’école. Tout est avarié, tout est recommencer, mais avant il faudra décaper.

  5. AvatarEric des Monteils

    Cette volonté maladive de salir la jeunesse est le pire des crimes, ne pouvant venir que de cerveaux dégénérés, n’admettant pas l’innocense des enfants.
    Ayant la chance de travailler avec des enfants, je m’efforce de les épargner autant qu’il m’est possible, de toutes ces turpitudes de gauchiasses.
    Et je vois dans leurs yeux, que çà leur fait du bien. Préservant ainsi leurs rêves, qu’ils quitteront bien assez tôt.

  6. AvatarAl Ber

    L’histoire ne dis pas comment sur une île déserte il y a des chiens, des chats et des chèvres….

  7. AvatarChristian

    Macron aurait été heureux avec ce sodomite. Putain d’époque de merde. Moi j’ai 50 ans et sodomie c’est un mot que j’ai du entendre pour la 1ere fois à 16-17 ans et encore on parlait de cela en catimini. En tout cas la seule certitude que la vie m’a apprise c’est bien que les islamistes sont tous des encu….et cela il faut qu’on en soit tous conscients.

  8. AvatarGromago

    Faire d’un mythe une triste réalité ,c’est tout à fait dans la ligne de l’indignité de ces gens qui pratiquent la zoophilie encore aujourd’hui .
    Bof,ça vole de plus en plus bas sous l’influence du mahometantisme ambiant qui ne croit en rien sauf au mal et à la mocheté de la vie .
    Préservons nos enfants ,c’est une priorité .

  9. AvatarJPL

    « Vendredi ou les limbes du Pacifique » n’est effectivement pas à mettre entre toutes les mains. Mais Tournier a fait une autre version « Vendredi ou la vie sauvage » qui, elle, est abondamment utilisée dans les collèges.

  10. AvatarHellen

    Quand je lis des choses pareilles, sérieusement…
    Je me demande quand est-ce que l’on va faire la même chose à tous les adorateurs de l’Islam, ainsi qu’à leurs collabos maudits…?????????
    ça me donne des envies de……….!!!!!

  11. AvatarDorylée

    Ça devait arriver : en traduisant ROBINSON CRUSOE dans la langue des  » goat fucker  » comme on les surnomme aux USA, il fallait s’attendre à retrouver dans l’histoire, un détail qui rappelle leur non-civilisation. Je suis étonné que la vidéo ne mentionne par qu’Alexandre Selkirk buvait de l’urine toujours selon la tradition des chameliers. L’auteur de la vidéo ne site pas ses sources. Où a-t-il pêché que le naufragé enculait les chèvres ? Dans le coran ?

  12. AvatarJoël

    Preuve que s’il y a des postes de fonctionnaires à supprimer, c’est par l’EN qu’il faut commencer. Et y a du boulot.

  13. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Quelle perversion… Pas bien dans sa tête ce prof, il y a un tri sérieux à faire, j’espère que les parents ont réagi…

  14. Avatarbm77

    Ce prof si on peut encore l’appeler comme cela a quasiment un comportement de pédophile. Je regrette pour les gens qui trouve le terme trop fort mais même si il ne pratique pas directement sur les jeunes il abîme durablement leur psychologie . Il se croit être dans la mission sacrée de casser l’image des héros de l’enfance mais il se conforme à cet espèce d’avilissement de ce qui a fait rêver des générations de jeunes et moins jeunes.
    Il rabaisse tout au caniveau .
    Il anticipe comme le font les pédophiles sur la capacité de ces enfant de pouvoir intégrer dans leur logiciel un acte qui doit rester dans la stricte sphère de l’intimité de certains adultes. IL veut banaliser cela en le faisant passer avec des termes qu’il croit jeune et là aussi il se substitue à leur psychisme. Pour employer une formule moderne : » Il leur prend la tête » !
    Dans le sens premier du terme .
    Pour ma part un bon prof doit susciter et développer l’imagination des jeunes par la passion qu’il met à transmettre , c’est cela qui doit être passionnant d’être enseignant mais pas se substituer aux enfants en les manipulant . En tout ne doit pas se rabaisser à ce que l’on trouve sur un site de pornographie en s’imaginant que tous ces élèves ont eu accès à ces videos ! Il y a dieu merci des parents vigilants et pleins de jeunes qui détestent cela . Pourquoi les renvoyer sans arrêt vers ces images pas très gratifiantes pour l’être humain qui se retrouve rabaisser au rang d’ animaux lubriques . Laissons cela à des adultes avertis libres et consentants .
    J’ai toujours trouvé que c’était une constante chez ce que l’on appelle les profs de gauches de vouloir absolument faire rentrer dans les crâne des élèves leur idéologie qui ne s’arrête souvent pas au seuil des classes .
    Ils continuent à débiter leur catéchisme même dans leur enseignement jusqu’à ne plus être conscients qu’ils n’étaient pas devant une assemblée de militants. Jusqu’à parfois être injuste par le jugement hâtif qu’il porte parfois sur des catégories d’élèves dont ils honnissent l’origine sociale ou politique supposée par eux . Le cas typique étaient ces profs coco qui faisaient endurer une deuxième peine aux jeunes pieds noirs qui arrivaient dans leur classe en leur faisant bien ressentir tout le mal qu’il pensaient des rapatriés

  15. AvatarClaire

    Il n’est pas si juste de dire qu’il n’y a plus d’enfant ! Il y en a et c’est une étape de la nature. Cependant la vérité c’est qu’il n’y a plus guère d’hommes et de femmes, de parents capables de faire respecter l’état d’enfance et d’aller trouver ce genre de prof pour lui remonter les bretelles et manifester dans l’institution, une sévère désapprobation ! Pourquoi ce genre de prof ne craindrait-il que les muzs lorsqu’ils viennent imposer leur désaccord contre la théorie du genre ?

  16. Avataralain peulet

    Est ce véridique ou un »fake » comme ils disent ??? C’est tellement énorme que j’ai du mal a y croire , bien que actuellement tout est possible !!!

  17. Avatarpatito

    @machinchose

    vous vous trompez car, au début , Robinson est très content de constater qu’il y a des chèvres sauvages sur l’île et il explique comment il s’y prend pour les tuer et les manger .
    quand au sexe , il faut avouer que le passage dans lequel il explique qu’il leur met des petites culottes de dentelle trouvées sur l’épave du bateau pour les rendre affriolantes est assez drôle.

Comments are closed.