Ne manquez pas le superbe film d’Eric Dick « et les cloches se sont tues » !


Ne manquez pas le superbe film d’Eric Dick « et les cloches se sont tues » !

C’est un grand jour. Enfin ! Le film d’Eric Dick dont vous avez pu voir quelques extraits sur RR est sorti.

Pour voir les articles consacrés à Eric Dick et les extraits de Les cloches se sont tues que nous avons publiés :

http://resistancerepublicaine.eu/search/Eric%20dick

Je viens de regarder le film.

Eblouissant et étourdissant. Un mélange de fiction – science-fiction ? – et de réel… Un va-et-vient dans le temps, des enquêtes de 2019 intercalées avec la fiction qui se passe en 2040.

Ce film est beaucoup de choses à la fois.

Une oeuvre de fiction, plus exactement d’anticipation, avec des personnages, des situations, un avenir… inventés, même s’ils ressemblent par de nombreux côtés à ce que nous vivons, même si la réalité de 2019 annonce et prépare la catastrophe de 2040, avec la menace de l’Armada qui débarque en Vendée, créant une panique monstre, la fuite en masse des Vendéens…

Un témoignage, un reportage, puisque constitué pour la partie se passant en 2019 de vrais reportages, réels, de  véritables interviews,  dans la France de 2019, quand les cloches sonnaient encore en France, avant  l’islam triomphant…

Un auteur-personnage, qui est à la fois démiurge et personnage, qui se filme en train de filmer.. dans une espèce de  mise en abyme infinie. L’auteur enfant, l’auteur avec ses cheveux blancs, l’auteur qui pleure devant les extraits de vieux films super 8 dont on devine qu’il s’agit – qu’il pourrait d’agir – de ses parents, de lui bébé. Souvenirs de vacances, de journées à la plage… Un cinéaste qui interviewe et qui est interviewé. Un film sur le temps qui passe ? Non, un film sur le monde qui change et qui est terrifiant.

Une oeuvre d’art, écrite et réalisée par un authentique cinéaste qui, avec talent et une imagination que l’on peut saluer, a su éviter l’écueil du reportage réaliste pour nous entraîner dans un monde inventé, irréel, passionnant, mêlé aux interviews ô combien réalistes des acteurs de terrain, ceux qui défendent l’immigration ceux qui défendent l’islam, ceux qui s’en inquiètent… Et c’est beau.

Enfin, une oeuvre politique, puisque Eric Dick, conscient des avancées et dangers de l’islam, tire la sonnette d’alarme. Si rien n’est fait, les cloches se tairont à jamais, et, avec elles, notre civilisation, notre monde.

Evidemment, aucun propriétaire de salle n’a accepté de projeter son oeuvre. Même ceux qui, jusqu’à présent, lui permettaient de proposer de vraies séances de cinéma en projetant son film se débinent… Tu comprends, Eric, ton sujet, là, on ne peut pas…

Ben oui, c’est bien pour cela qu’il y a le feu au lac. C’est bien pour cela que Eric a fait ce film, parce que, déjà, dans la France de 2019, on ne peut plus parler d’islam… tout simplement.

Une chape de plomb terrible est en train de s’installer sur notre France, sur la patrie de Voltaire.

Alors, il nous faut aider Eric à faire connaître son film, il nous faut l’aider à le vendre.

Vous pouvez le télécharger, sur une plate-forme sécurisés, Vimeo, pour moins de 8 euros, même pas le prix d’une place de cinéma.

Eric, depuis un an, sillonne la Vendée pour interviewer, pour filmer, il passe des centaines d’heures dans sa salle de montage… et il ne fait que cela. Il doit donc gagner sa vie avec son oeuvre, et comme il est et sera encore plus boudé par tous les gauchos, par tous les collabos, par tous les peureux…  il n’a qu’une seule chance de vivre de son travail et de pouvoir faire cette indispensable contribution à la Résistance, vendre son film.

Achetez-le, parlez-en autour de vous, envoyez cet article à vos amis, à vos contacts… Faites de la publicité sur facebook, sur twitter.

Les Résistants parlent aux Résistants. Les Résistants doivent regarder ce film pour nourrir leurs arguments et convaincre les autruches, et ils doivent acheter ce film pour permettre à la Résistance contre l’islamisation de notre pays de perdurer. De survivre.

Cliquez sur ce lien : https://vimeo.com/ondemand/etlesclochessesonttues et suivez les consignes qui sont données.

Si vous n’avez pas facebook et que vous ne souhaitiez pas donner votre adresse courriel et mettre votre mot de passe, ouvrez-vous une autre adresse courriel que vous conserverez pour ce genre d’opération.

Allez-y, vous ne le regretterez pas.

Et puis, foin de toutes les considérations utilitaires.

Regardez Les cloches se sont tues parce que c’est beau, tout simplement. Et Dieu sait qu’on a besoin de beauté et de croire en la vie en ce moment.

Il est moins 5, mes chers compatriotes, bon sang, réveillez-vous !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Ne manquez pas le superbe film d’Eric Dick « et les cloches se sont tues » !

  1. AvatarNiko

    Si seulement les cloches pouvaient se taire : Schiappa, Obono, Bouteldja, De Cock, Ressiguier…

  2. Avatarclairement

    J’ai acheté et regardé ce beau film en fin après midi.
    J’ai pensé qu’il fallait continuer à ENSEIGNER ET PREVENIR ces maires et les autres représentants des partis et d’associations, catholiques entre autre parce je trouve les chouans bien naïfs.
    Savent ils au moins ce que pense l’ISSlam des Juifs et des Chrétiens ?
    Il faut leur parler avec DES ARGUMENTS MASSUES, IMPRESSIONNANTS ( ce que j’ai fait avec une journaliste du Midi Libre, caroline FROELIG, qui s’en prenait à Renaud CAMUS et à la théorie du Grand remplacement ) qu’ils puissent VOIR et ENTENDRE pour les sortir de leur rêve.
    J’ai le sentiment que mis à part les militants de la Cimade et autres collabos qui sont perdus pour la patrie, les autres donnent l’impression d’un manque cruel d’information et de faire juste un constat sans beaucoup de conviction.

  3. AvatarOlivier

    Il y a l’islamophobie, pourquoi pas, pour quoi l’interdire. On peut être allergique à tout un tas de chose.
    Je considère qu’il faudrait placer au pinacle des phobies, parceque c’est peut-être la mienne, la dhimmiphobie.
    Cette dhimmitude qui va jusqu’à interdire l’expression d’une peur réaliste, d’un regret.

  4. AvatarMoumousse

    Je vais bien-sûr acheter le film et en faire la promotion autour de moi, mais à part les personnes déjà acquises à notre cause, quel public touchera-t-il ? Ceux qui n’ont pas encore compris ne comprendront pas quoi qu’on fasse et quoi qu’on leur dise, parce que, quoi qu’il arrive, ils ont déjà décidé qu’ils ne feront rien.

    C’est à nous de bousculer le destin. Sans l’aide de personne et sans plus attendre car nous avons déjà perdu trop de temps.

  5. AvatarAlexcendre 62

    Bien on a compris c’est le film qu’il faut voir mais où peut on acheter ce film ???
    la question a déjà été posée mais personne ne répond ??? Merci a vous .

  6. AvatarGérard

    N’étant pas un adepte des soirées Geek (c’est comme ça qu’on dit pour fellés des gigas?) je n’arrive pas plus qu’Alexcendre 62 ou Hollender à me procurer ce film.
    Y-a-t-il un pilote dans l’avion pour nous expliquer (aux Gaulois réfractaires) comment faire?
    Help, comme dirait Thérésa !

  7. AvatarJen

    SEUL PROBLEME: Vimeo tout comme google et autres multinationales ultra liberales fascistes (facebook, twitter, etc..) oeuvrent pour la destruction de nos societes au profit de tous les totalitarismes (islam, extreme gauche, lgbt, etc..)

    Je ne donnerai rien a ces fumiers

  8. AvatarBaudoin de Flandre

    Bonsoir à toutes et à tous, j’ai acheté puis visionné le « docu-fiction » de Eric Dick, et même si je me réinforme chaque matin auprès de RR (et quelques autres), je suis abasourdi, dégoûté, révolté !!! tout d’abord, bravo, merci (et hélas, car il met sa vie en danger) au réalisateur Eric Dick de prendre le risque de montrer la vérité, surtout dans une région où on ne s’attendrait pas à ces constatations, magistralement démontrées par des faits, relatés, sous forme d’interviews, par des personnes directement impliquées… bravo également aux intervenants-résistants qui expriment publiquement leur opinion. ils se mettent également en danger.
    les propos parfaitement enveloppés de « taqqiah » du recteur de la mosquée de Nantes, en plus de son ton et de son sourire doucereux, font froid dans le dos… comme s’il savait déjà ce qui va arriver !!! oui « il est moins cinq » comme le crie Eric Dick en fin de film, et je vous avoue que je crains le pire pour le devenir de notre pays, de l’Europe, même si je suis ne suis plus Maastrichien depuis longtemps, je parle de notre identité et de notre culture… il ne s’agit plus de se dire que va-t-il arriver, mais plutôt, que pourrons-nous ou devrons-nous faire pour résister et s’opposer ? si quelqu’un a des idées, je suis preneur, parce que franchement, pour ma part, je suis perdu…

Comments are closed.