Le 17 février 2017, Macron rendait hommage à la racaille Theo ! Et Fiorina, alors ?


Le 17 février 2017, Macron rendait hommage à la racaille Theo ! Et Fiorina, alors ?

Voilà un discours qui vaut son pesant de cacahuètes et qui laisse sinon un goût amer, du moins une envie de faire la guerre à l’usurpateur. Et de ne jamais, jamais… lui faire confiance ; ne jamais, jamais, le croire.

Merci à Jean-Paul Saint-Marc qui nous a signalé cette perle.

Le texte, tel que paru sur sa page facebook  et en capture d’écran en fin d’article, pour ceux qui n’ont pas facebook. Cliquer pour agrandir.

L’autorité des forces de l’ordre n’est jamais acquise : elle se conquiert au quotidien. Les forces de police ont la…

Publiée par Emmanuel Macron sur Mercredi 8 février 2017

On s’arrêtera en passant sur quelques extraits qui valent le détour.

 

« Les forces de police ont la responsabilité de maintenir l’ordre public. C’est une tâche exigeante, parfois difficile, dans laquelle ils exposent leur vie personnelle et familiale, leur intégrité physique et morale, et parfois jusqu’au sacrifice. Mais c’est aussi la noblesse de ce métier. C’est la raison pour laquelle l’usage de la force publique, quand il s’impose, doit être proportionné et respectueux des personnes et de leur dignité. »

Proportionné et respectueux des personnes et de leur dignité ! Fallait oser, quand on est capable de nommer Ministre de l’Intérieur un Castaner et qu’il aura les pleins pouvoirs de faire tirer sur de paisibles manifestants en gilet jaune tout en laissant Black Blocs et autres casseurs gauchistes mettre Paris à feu et à sang.

 

L’autorité des forces de l’ordre se conquiert par l’exemplarité. Car les policiers et les gendarmes ne représentent pas seulement l’Etat : ils sont l’Etat. Leur uniforme les oblige : plus qu’aucun autre fonctionnaire, ils doivent être irréprochables. Personne ne prétend que cela est simple. Mais la République est à ce prix.

Faut-il en rire, faut-il en pleurer ? Pas une bavure, des centaines. Plusieurs milliers de blessés en 4 mois. Et des blessures très graves, irréversibles,  des yeux crevés, des mains arrachées. Elle est où l’exemplarité ? 

Les violences policières qui ont eu cours il y a deux jours à Aulnay-sous-Bois nous rappellent à cette exigence absolue. Les enquêtes en cours diront précisément comment il faut qualifier juridiquement ces faits. Mais comment ne pas être choqué par ce qui est arrivé à Théo ?

Parce qu’à Aulnay, c’est la force illégitime de l’Etat qui a eu cours et la dignité d’un jeune garçon, d’une famille et d’un quartier, qui a été mise en cause.

Je tiens à rendre hommage à Théo et à son entourage. Alors que tout semble les pousser vers la haine et la révolte, ils font preuve d’un formidable sang-froid. Depuis plusieurs jours, ce sont eux qui incarnent la responsabilité. Ce sont eux qui refusent l’escalade de la violence. Ce sont eux qui en appellent à la patience et à la confiance dans nos institutions. Ils sont habités par un grand esprit de responsabilité. Je leur souhaite un retour à la vie normale le plus rapide possible.

Ces 3 paragraphes pourraient, si les Gilets jaunes n’étaient ni pacifiques ni légalistes, les pousser à l’insurrection, à essayer de prendre l’Elysée. Cet hymne à des dealers, à des délinquants qui ont refusé aux policiers le droit de faire leur boulot, est proprement à dégueuler. 

Et cette ordure de Macron qui ose salir notre police, en parlant de force illégitime de l’Etat, quand les policiers ne faisaient que leur travail…

D’un côté les autres, immigrés, descendants d’immigrés, musulmans dans leur majorité. Ils ont tous les droits. Y compris celui de refuser les contrôles de police. Et quand la police fait son travail, elle est traînée dans la boue par les chefs d’Etat, celui en exercice à l’époque, qui ira jusqu’à aller voir Theo à l’hôpital et Macron, futur chef de l’Etat, déjà en compagne électorale. On est en février 2017.

Quant à l’hommage rendu à la famille de Theo, quand on sait les émeutes, les interviews de Theo et sa famille qui mettaient chaque jour le feu aux poudres, quand on sait, en plus, que Theo et sa famille ont été mis en examen pour « escroquerie en bande organisée », et que Theo a été soupçonné d’avoir eu un rôle dans une histoire présumée de détournements de fonds publics par une association gérée par son frère…

Mais qu’à cela ne tienne, on a trouvé à Theo un boulot d’animateur de rue ! « On », SOS racisme association subventionnée pour faire taire nos plaintes légitimes contre les racailles et les envahisseurs qui ne rêvent que de nous imposer la charia.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/31/retour-de-theo-luhaka-soutenu-par-sos-racisme-comme-animateur-de-rue-ah-ah-ah/

Pendant ce temps, les policiers qui ont essayé de faire ce pour quoi ils étaient payés ont tout perdu.Trois des policiers mis en cause ont été réintégrés au sein de la police, mais désarmés, et dans des fonctions de bureaux. Le quatrième, soupçonné d’avoir porté les coups de matraque qui ont blessé sans le vouloir le fameux Theo, Marc-Antoine C. lui, est en province, interdit d’exercer une profession de sécurité, et placé sous contrôle judiciaire….

Tout cela c’est la faute à Hollande, c’est la faute à Macron.

Inversion des valeurs, préférence étrangère. Préférence pour la racaille et haine du Français d’origine, haine du Gilet Jaune. 

Tout était écrit, mais les Français ont préféré ce sale individu à Marine… 

La police de sécurité quotidienne est une police qui sait faire preuve de fermeté quand c’est nécessaire, parce que seule une police proche des gens a les moyens de faire comprendre son action, d’assurer la sécurité de tout un quartier et de faire reconnaître son autorité.

La profession dans son ensemble n’est évidemment pas comptable des actes de certains. Au quotidien, l’immense majorité des policiers fait un travail remarquable et cet événement ne doit en aucun cas jeter l’opprobre sur la profession tout entière. Mais la confiance et le respect sont le ciment de la Nation. Entre la police et la population, ils doivent être réciproques.

Emmanuel Macron

Ben voyons, des brebis galeuses parmi les policiers, assez fous ou avec assez d’éthique pour aller faire leur boulot dans des territoires islamisés… Faut-il être suicidaire, déjà au temps d’Aliot-Marie, il était interdit de poursuivre les racailles en scooter. Il n’est plus question non plus de verbaliser les ennikabées… 

Par contre, soutien total aux tontons Macoute de Castaner qui cassent du patriote…

Macron, démission ! Macron, destitution ! 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Le 17 février 2017, Macron rendait hommage à la racaille Theo ! Et Fiorina, alors ?

  1. AvatarHollender

    Elle a bon dos la matraque du policier……Le «  » defoncage  » du fion par ses complices ou une bande rivale pour punir une racaille, c’est monnaie courante, comme dans les prisons.
    Quand les Gendarmes et les policiers vont ils tirer dans le tas pour sauver leur peau ?
    Parpaings, caillasse balancés du haut des immeubles, c’est pour tuer ou faire du paysagisme ?
    L’incendie du commissariat de Pau, c’est pour faire de la fumée et chasser les moustiques ?
    Aux USA et ailleurs, les armes automatiques seraient vite sorties des étuis !!!

  2. AvatarMachinchose

    « Je tiens à rendre hommage à Théo et à son entourage. » Maudit bavard opportuniste !

    calmos! notre littérateur a voulu dire par là que Théo avait son oreille, et qu il entendait sa peine 😆

    j’vais aller faire un tour chez Ampliphon……et pt’êt bien a Auvers sur oise, noyer mon chagrin dans la « verte »

  3. AvatarAmélie Poulain

    Discours lamentable et cet hommage incroyable quand on connait les circonstances et le sujet concerné.

    Franchement au lieu d’utiliser une rhétorique mensongère avec tout et son contraire pour redorer son blason il ferait mieux de se taire.

    Je me demande s’il se rend compte de ce qu’il dit ou alors il lit les discours qu’on lui souffle ce qui ne serait pas mieux, cela reste inquiétant.

  4. AvatarPim Pam Poum

    Au-delà de macron, qui est dans son rôle puisque en apparence seulement président de la république française, mais en réalité chargé de mission du Bilderberg, ceux-qui sont encore plus blâmables, ce sont ceux qui lui obéissent aveuglément, qu’il s’agisse d’épargner la racaille des cités ou de massacrer les Gilets Jaunes : LES FLICS. Ceux-là n’ont pas d’excuse.

    1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

      @ Pim Pam Poum
      J’en suis arrivée à être d’accord avec vos propos.
      Le devoir de désobéissance, ça existe.
      Et que font-ils ? Ils tirent sur des pacifiques et épargnent les racailles qui le leur rendent bien, mais pas de la manière qu’ils auraient appréciée !
      S’ils avaient agi, TOUS, en êtres humains et non en robocops qu’aurait pu faire castaner contre eux ? Rien ! Leur hiérarchie non plus puisqu’elle est sous les ordres du bras armé de macron !
      Et macron, prêt à tout pour du fric, ne valant guère mieux, est à fourrer dans le même sac à scorpions (pardon les scorpions mais fallait bien que je trouve quelque chose à comparer), c’est là que nos avis divergent.

  5. Avatarexocet

    et encore il a eu de la chance le theo, 50 ans en arrière et c’était la méchante matraque de MP qu’il avait dans le cul, sans vaseline et de diamètre bien supérieur à celle que les flics ont maintenant.

  6. AvatarThierry

    Cela me coute de dire ça, mais les français n’ont que ce qu’ils méritent, pas tous bien sur, mais un gouvernement est à l’éffigie de sa population au même titre que le paysage audiovisuel.
    et ni l’un ni l’autre ne brille.

    1. Avatarvieux bidasse.

      Le problème étant que les décérébrés rentrent à leur domicile pour vite mettre en marche la propagande tartufienne des merdialopes, qui n’en sont plus à un coup d’état près.
      Ils n’ont pas encore compris qu’il vaut mieux regarder un dessin animé pour classe maternelle, ça au moins, c’est intelligent. Ca doit d’ailleurs être pour ça que le chef des tas va y faire sa propagande: pour se mettre à niveau.

  7. AvatarCaughnawaga

    Ce serait bien de répandre ça sur le web et même faire des tracts partout en ville ou lors des manifestations des JG ça pourrait faire avancer la cause. Dès que la population sera au courant de ce message. Je ne suis pas s’il restera longtemps au pouvoir.

  8. Avatarfrejusien

    effarant ! rien à dire de plus !!
    si, ignoble ! bien digne de l’éborgneur,

    à faire circuler chez les GJ, je vais le déposer sur tous les sites

  9. Avatarbm77

    Les macrons et consorts sont des gens profondément malhonnêtes qui pour éviter les émeutes et assurer la paix des cités sont obligés de se plier à leurs loi en cautionnant des racailles et en dénigrant ceux qui sont chargés de la paix tout court , de notre sécurité et plus encore de la leurs dont ils ne ne pourraient se passer . Quand il s’agit d’être protégés eux ils sont bien obligés de leur faire confiance aux policiers bizarrement .Et comme par hasard face à la racaille ils deviennent incompétents et se retrouvent en accusation et privés de missions!!!!
    Cette façon de manipuler la réalité par de la communication, en gros de mentir et d’omettre certaines hypothèses pour s’attacher délibérément à celles qui leur conviennent laisse penser que cette méthode pourrait aussi bien être utilisée dans d’autres cas de figure .
    Là je pense à une émission que j’ai regardé hier concernant la disparition d’Estelle Mouzin . ce cas m’intéresse particulièrement par qu’il se trouve que je connais bien Guermantes et Conches sur Gondoire ainsi que des personnes habitants à proximité de la maison d’Estelle .
    Jamais une disparition n’aura mobilisé autant de moyens que cette enquête . Et on ne peut pas soupçonner les policiers d’avoir ménager leurs efforts, bien au contraire . Ils ne l’ont pas jouer petit bras et lorsque la machine d’investigation policière Française se met en marche elle est l’une des plus efficace au monde, elle est quasiment redoutable, et bizarrement impuissante face aux émeutiers de banlieue et casseurs de l’ultra gauche !
    ils n’ont rien négliger pendant toutes ces années pour trouver des indices
    Le père d’Estelle lui même a été obligé d’en convenir devant les caméras.
    Alors qu’est-ce qui l’a poussé dès le début à prendre les choses en main et médiatiser l’affaire et qu’est ce qui le pousse aujourd’hui en 2019 soit 16 ans après les faits à mettre l’Etat en accusation ?
    Je pense sincèrement que des le mois qui a suivi la disparition d’Estelle il a eu le sentiment qu’il y avait des points de blocages et aujourd’hui après tout ce temps il en a la certitude!
    De quel ordre étaient ces blocages ? Pas du côté technique de l’affaire;les policiers ont fait preuve de toute leurs compétence et de leurs investissement qui se sont traduits par des compte rendus et des monceaux de dossiers . Je pense sincèrement que M. Mouzin a ressenti que quelque chose gênait aux entournures qui ne provenait pas des enquêteurs de terrains mais bien de gens de pouvoir et de politiques.
    Depuis le début un personnage revient en boucle c’est Michel Fourniret , hors ce type était libre au moment de la disparition de la jeune fille.
    Son alibi bien mince tient’au fait qu’il ait appelé ce jour là son fils depuis une cabine situé en Belgique. Lieu de l’appel que n’ont pu confirmer ou infirmer les enquêteurs .
    Mais dans le contexte politique actuel est-ce que le fait que Fourniret soit particulièrement soupçonné arrangerait tout le monde ?
    Il ne faut pas oublier que les affaires d’enlèvement on un impact considérables sur la population hors sur Fourniret on a mis beaucoup l’accent sur les années 1987 à 2004 où il a pu commettre tous ses méfaits mais pas sur ce qui a précédé . Pourquoi parce que l’on s’apercevrait que le personnage a bénéficié de la part de la justice d’une clémence incroyable q ui a fait qu’un violeur et agresseur de 12 femmes et jeunes filles s’est retrouvé à n’accomplir que 4 mois sur les 7 ans qu’il devait passer derrière les barreaux et qu’ensuite il n’a pas été soumis à aucun contrôle policier ou judiciaire d’aucune sorte ce qu’il a mis à profit pour tuer et violer 9 jeune femmes entre 1987 et 2004 en toute tranquillité!!
    Je pose la question: Est ce que tout cela arrangerait les politiques au pouvoir depuis 40 ans leur justice laxiste et ceux qui ont utilisé l’abrogation de la peine de mort comme une référence et un étendards ?
    Ont ils intérêt que toute la lumière soit faite sur ce personnage et le manquements incroyable de la justice que l’affaire ne manquerait pas de mettre en relief et toutes les conséquences politiques que cela entrainerait par les débats que cela occasionnerais dans les médias ???
    Est ce que le fait que le personnage Fourniret dit une chose et son contraire ne les arrangent-t-ils pas quelque part ???
    Cette affaire Mouzin est loin d’être anecdotique c’est une vraie bombe politique elle est totalement symbolique de la façon de fonctionner de la justice et du pouvoir aujourd’hui parce qu’elle les disqualifie totalement!
    Le fait de voir des politique se désolidariser constamment de leur police et de magouiller pour assurer la paix sociale n’est il pas générateur d’une suspicion légitime??
    Si ils sont capable de ça on peut penser qu’ils peuvent agir sur d’autre sujets chauds et là ce n’est pas de complot que je parle c’est de l’exercice du pouvoir et ce que l’on en fait.
    Dans ces conditions on peut comprendre Eric Mouzin , saluer sa clairvoyance et son sens de la mesure car dans un premier temps, si il n’a pas voulu gêner l’action des enquêteur, maintenant il n’est plus tenu par la réserve!

    .

Comments are closed.