Au Mans, c’est la guerre ! Macron veut réserver les centres-ville aux racailles !


Au Mans, c’est la guerre ! Macron veut réserver les centres-ville aux racailles !

Au début, un mouvement de protestation des forains que Le Fol, maire du Mans et grand socialaud devant l’Eternel, veut reléguer en périphérie. C’est la grande mode en ce moment, vider les centres-ville de leurs petits commerces, remplacés par des grandes chaînes et des franchises dans les centres commerciaux en périphérie, vider les centres-ville de leurs habitants, Français moyens, repoussés en périphérie, agglomération ou banlieue… Ils suppriment même nos hôpitaux et nos écoles… Il s’agit donc, également, de vider les Centres-ville de tout ce qui n’est pas « vivre ensemble », racailles, diversité… Il faut donc là aussi renvoyer les fêtes foraines dans les espaces gris et vides, au milieu des centres commerciaux, des fois que les parents aillent consommer pendant que les gosses font du manège…

Et les forains, eux, pensent que tant que l’on est bien gentil, que l’on manifeste tranquillement, on n’obtient rien. Ils étaient donc prêts à tout ce matin :

Casqués, masqués, cagoulés, les manifestants étaient venus munis de battes de baseball, de frondes et de masques à gaz.

Ils utilisent même les caravanes comme bombes incendiaires. Culottés, les forains. Et à l’aise financièrement… Le prix d’une caravane, ça permettrait à nombre de nos retraités et smicards de vivre un certain temps. Mais chacun voit midi à sa porte.

La situation a rapidement dégénéré en échauffourées. Une caravane, enflammée au préalable, a notamment été jetée en direction de la police qui a procédé à des tirs de grenades de désencerclement pour disperser la foule.

Mais c’est peut-être aussi que, comme les Gilets jaunes, ils n’en peuvent, plus, Macron les pousse à bout.

Et quand on n’a plus rien à perdre…

Alors, ce sont des scènes de guerre au Mans. C’est le bordel partout, à la gare, dans la ville. Tout est bloqué, a été bloqué, sera bloqué…

La gare bloquée de 11h à 14 h, l’autoroute l’est encore au moment où j’écris, l’accès à l’hyper-centre bloqué…

Mais c’est la Mairie qui a été visée essentiellement, ce qui a provoqué l’affolement de Le Fol

Dans un communiqué, le maire socialiste Stéphane Le Foll a déclaré que la mairie, qui a été évacuée, avait été «directement visée par les forains qui veulent tout détruire». Selon le maire du Mans, les forains «ont basculé dans une violence insurrectionnelle inacceptable». «Les syndicalistes du Cidunati ont perdu la raison. Il n’y a plus aucun respect ni des institutions, ni des personnes. L’état de droit est directement mis en cause par les syndicalistes», a-t-il réagi demandant à l’État «d’assurer la protection de la mairie». «Nous ne pouvons pas tolérer de telles violences», a-t-il souligné.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/03/25/01016-20190325ARTFIG00056-au-mans-la-bataille-des-forains-tourne-a-l-affrontement-avec-les-forces-de-l-ordre.php

Le Fol, de tous les coups fourrés de Hollande, avec une belle longévité comme Ministre de l’Agriculture.  Aucune pitié pour lui, qu’il serre un peu les fesses, ça lui fera du bien. Et ça vengera un peu les Français de tous ces salopards.

Quant aux forains…

J’avoue que, face à la guerre qui éclatera sans doute un jour ou l’autre entre les Français de souche et les islamos voulant faire de notre pays un pays musulman, je pense que nous serons ravis d’avoir à nos côtés des gens qui n’ont pas froid aux yeux, forains, gens du voyage et autres gitans qui n’aiment pas trop l’islam….

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Au Mans, c’est la guerre ! Macron veut réserver les centres-ville aux racailles !

  1. Asher Cohen

    Jusqu’à décembre dernier, j’ai cru à tort que la guerre civile sans leaders serait encore loin. Mais je reconnais m’être trompé: le peuple est au bout du rouleau. Pour avoir vécu les fusillades d’Oran 62, quand j’évoque l’utilisation d’armes de guerre, l’on me dit « tais-toi! », sujet tabou? Par contre, s’agissant du comportement douteux de l’état face au trafic d’armes de guerre en banlieue, personne ne dit mot. Ces affrontements dans toute la France révèlent une colère qui explose et, au risque de me tromper, ira jusqu’à la guerre civile. et c’est ce que cherchent les politicaillons, ces intelligences supérieures. La haine est flagrante quand on voit les GJ attaquer les fourgons de police et les forains lancer des caravanes incendiaires sur les policiers. Imaginez-les avec des armes de guerre dans les mains. C’est lamentable!

  2. Machinchose

    jalla michto Christina ??

    mon vieux fond de sympathie pour ces « fils du vent » qui ont payé une lourde note a l’ Antéchrist,18, comme mon Peuple

    « Tout meurt, il ne reste rien d’un mort. A part les murmures des vivants. »

  3. exocet

    par chez moi c’est la même chose, ont les à mis à l’extérieur de la ville, pourtant là foire c’est un moment de bonheur pour les enfants et aussi pour les grands enfants comme nous, et puis ils y a toute les bonnes odeurs, comme le toffee, pomme d’amour, nougat, baigné et barbe à papa, pourquoi vouloir détruire les fêtes foraines, cela fait partie de nos traditions.

    1. pier

      oui d’ accord , mais ce n ‘est plus comme avant
      maintenant je déplore que ces fêtes foraines qui faisaient la joie de mon enfance , soient maintenant fréquentées par des racailles en bande .
      Et l ‘on y regarde à 2 fois a y emmener nos petites enfants
      Tout de notre vie d ‘avant a disparu

      1. necas

        ces fetes foraines sont , de nos jours , infestées de racailles des cités , ne cherchant qu’à se fritter, avec des flics , des forains ou des faces de craie , comme ils disent !
        dans d’autres pays , ils prendraient des balles réelles , et ça serait vite résolu .

  4. Dorylée

    « …Il n’y a plus aucun respect ni des institutions, ni des personnes. L’état de droit est directement mis en cause…  » L’État de droit est mis en cause car il ne respecte plus les droits du Peuple. Il n’y a plus aucun respect des institutions parce que ceux qui incarnent les institutions n’ont d’autre but que de SE SERVIR en parasite du Peuple. Et le PEUPLE en à plein la cartouchière de tous ces parvenus verbeux et prétentieux qui l’exploitent. Il n’est pas impossible que les Gilets Jaunes (débarrassés de la gauchiasse) et alliés des Forains et de toutes les bonnes volontés finissent par dégager ces poux, tiques et autres sangsues qui vident notre pays de sa substance.

  5. bm77

    C’est vrai que lorsque je vois ces images de violence je suis partagé mais une fois ce moment d’émotion passée je réfléchi et je me demande qui a raison qui a tort . Et là je suis obligé de dire que l’on ne peut pousser des gens dans l’angoisse extrême sans en subir un moment les conséquences.
    Ces gens de plus en plus interdits d’ animer des fêtes coutumières et traditionnelles dans nos régions ayant souvent un rapport avec l’histoire locale. C’est un peu aussi la loi des privilégiés des centre viles qui ne supportent plus qu’une mouche pète mais veulent accueillir toute la misère mondiale que se prennent en pleine face ces forains.
    C’et la logique assez bizarre de gens qui bannissent les traditions ancrées dans le terroir et s’émerveillent de particularismes quand ils viennent d’Afrique ou d’ailleurs! Le terme hors sol leur correspond parfaitement.
    Le problème c’est que lorsque ces bobos décident que les fêtes foraines n’entrent plus dans leur logiciel ils mettent toute une population qui vit de cela , dans le désarroi.
    Parce que ce ne sont pas des assistés sociaux , ils travaillent , ils utilisent du personnel qu’il faut payer , ils ont investi dans du matériel cher, dont il faut rembourser les traites, acheté en rapport avec un calendrier avec des dates pour lesquelles ils se préparent en amont. Leurs venue dans les villes nécessite un cahier de charges et ils occasionnent des contrôle sévère sur des normes bien précises .
    La fête est une chose trop sérieuse pour la considérer avec le mépris et la suffisance de ces gens qui ne voient que leurs petits nombrils.
    Si ces forains insistent pour travailler c’est que cela est viable et donc plait encore à toute une population . Pourquoi devrait on priver les uns de travail et les autres de loisirs ?
    Quand on emménage dans certains quartiers de centre ville on sait que l’on va y trouver des commodités mais aussi plus d’animation qu’ en périphérie et donc plus de bruit .
    C’est pareil pour ceux qui choisissent de vivre à la campagne ou de petits bourg ils ont des chances d’y entendre le chant du coq ou le tintement de la cloche de l’église .
    Mais il y a une nouvelle race de gens qui veulent le monde à leurs pieds quitte à transformer l’environnement local pour y arriver .
    Ils veulent tordre le cou au coq et interdire les cloches qui rythmaient les joies et peines du villageois , deuils , mariages baptêmes pour les nuisances sonores qu’elles occasionnent et virer les éleveurs du coin et interdire les épandages pour l’odeur . C’est les bruits et les odeurs versus bobos.
    gauchos!!
    Quand ils n’auront plus de bruits ils pourront toujours entendre l’appel mélodieux du muezzin de la mosquée. Mais quand on en sera à ce point il ne sera plus question de remettre en cause ce qui sera une nouvelle habitude auquel il faudra s’habituer contraints forcés et on se rappellera avec nostalgie de l’époque heureuse et insouciante des sonneries et cloches et le chant du coq matinal

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    J’ai peur que vous vous fourvoyiez en pensant que ces « gens du voyage » seraient à nos côtés : en dehors de leur clan il n’y a personne. Je n’en dirai pas davantage….

    1. durandurand

      Exactement , ces gens « du voyages , gitans , manouches et autres racailles « , car il faut le dire à part les forains , mais tout le reste vit de vol , de rapine etc etc , et ne reste qu’entre-eux seul compte leur clan , tous ceux-la ils s’en tapent royalement des Français sédentaires .

  7. Pierre Lesincère

    La France est éternelle. Même musulmane à 100 %, elle restera la plus belle, le plus magnifique de tous les pays d’Europe.

    Mais cette France éternelle appartient aux Français – aux VRAIS FRANCAIS – à ceux qui l’ont construite ; aux géniaux bâtisseurs de nos cathédrales, de nos châteaux, de nos villes, de nos hôpitaux, du Concorde et de toutes nos magnifiques technologies.

    Les autres – ceux qui viennent s’accaparer de cette France éternelle – avec la duplicité des crapules qui sont censés « gouverner » en notre nom ; ceux que d’aucuns nomment lourdement erronément « élites », mais qui ne sont que des élus à titre très provisoire – donc précaire – DOIVENT, docilement, avec zèle, servir l’intérêt des vrais Français, et non ceux des malappris barbares qui envahissent cette France qu’ils jalousent et méprisent tout à la fois. Et ce, nonobstant toutes les « circulaires », toutes les « directives », qu’elles viennent de l’ONU ou de l’ignoble et tyrannique Commission de Bruxelles.

    Président et ministres ! Au lieu de le combattre, VOTRE DEVOIR IMPÉRIEUX EST DE PROTÉGER LE PEUPLE, DE LE CHÉRIR, DE LE SERVIR ! Et pour se faire, commencez par chasser l’envahisseur ; cet inculte musulman qui ne connaît que l’inouïe et affligeante bêtise du coran…

Comments are closed.