Tous les articles parlant des 2 terroristes formés dans la mosquée de Christchurch ont été supprimés !


Tous les articles parlant des 2 terroristes formés dans la mosquée de Christchurch ont été supprimés !

Et cela dès le lendemain de l’attentat. Pourquoi donc ? Que craignent-ils ?

On sait à présent, malgré leurs manoeuvres, que la mosquée de Christchurch avait « radicalisé » 2 musulmans, devenus des terroristes d’Al Qaïda, ceux qui ont organisé, entre autres, les attentats du 11 septembre 2011 et de Charlie Hebdo.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/18/la-mosquee-de-christchurch-liee-a-2-djihadistes-combien-de-terroristes-parmi-les-victimes-de-tarrand/

Ces convertis, qui fréquentaient cette mosquée avaient été tués dans une frappe au Yemen en 2013 et de nombreux articles avaient fleuri dans la presse pour expliquer comment leur fréquentation de la mosquée les avait radicalisés.

Merci à Maxime Lépante qui nous a indiqué les liens et articles en anglais.

 

La mosquée attaquée de Christchurch avait radicalisé et fourni deux djihadistes à une cellule d’Al Qaeda

News Hub : « Une mosquée de Christchurch est liée à la mort de Daryl Jones, un membre d’Al Qaeda, suite à une frappe par un drone. Les parents de l’Australien tué aux côtés de Jones ont indiqué que leur fils avait été exposé à l’enseignement de l’islam radical à Christchurch où il a également rencontré M. Jones.

Christopher Havard a été tué aux côtés de M. Jones par un drone US au Yémen l’année dernière. Ses parents, Neill et Bronwyn Dowrick, ont déclaré que leur fils leur a dit qu’il avait d’abord été exposé à l’islam radical à la mosquée Al Noor, à Addington. M. Havard a déménagé d’Australie en Nouvelle-Zélande en 2010. Il était connu à la mosquée sous le nom de Saleem Khattab. Les parents de M. Havard ont déclaré que c’est à la mosquée qu’il a rencontré son ami converti M. Jones qui était connu sous le nom de Muslim Bin John. Il semble que les espions néo-zélandais surveillaient la mosquée. La police fédérale australienne a ouvert une enquête au sujet de la possible implication de M. Havard dans l’enlèvement de trois Occidentaux au Yémen pour le compte d’Al Qaeda. Des documents indiquent que « M. Havard et M. Nin John attiraient depuis longtemps l’attention de la Police Fédérale Australienne en raison de leurs activités connues au Yémen en rapport avec Al Qaeda. »
La branche d’Al Qaeda au Yémen est particulièrement connue du public français : c’est elle qui a revendiqué l’attentat commis contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.
Connue sous l’appellation « Al Qaeda dans la Péninsule Arabique », elle a formé militaire au Yémen Chérif Kouachi qui a perpétré l’attentat avec son frère.

http://www.contre-info.com/la-mosquee-attaquee-de-christchurch-avait-radicalise-et-fourni-deux-djihadistes-a-une-cellule-dal-qaeda

 

Dans un autre article du média « Stuff.co.nz » qui a été supprimé depuis, un  article revenait  sur la radicalisation de Daryl Jones.

Et, comme par hasard, dès le lendemain de l’attaque, ont disparu des radars nombre d’articles anciens évoquant toutes les histoires de djihadistes étant passés par Christchurch… On les retrouve parfois dans des archives du web.

Ainsi, le journal néo-zélandais « Sunday Star Times » (qui paraît chaque dimanche à Auckland) a publié en juillet 2014 une enquête sur deux terroristes musulmans qui ont été formés dans la mosquée Al-Noor de Christchurch. Cet article a été repris par plusieurs autres médias de Nouvelle-Zélande. Dès le lendemain de l’attaque contre les 2 mosquées, tous ces sites ont… supprimé cet article !!!

Censure, falsification… tout ça pour ne pas révéler que la mosquée attaquée est une mosquée… qui forme des terroristes.

Il s’agit donc de censure scandaleuse, et de falsification pour tenter de cacher le fait que la mosquée Al-Noor visée par l’attaquant australien EST UNE MOSQUEE EXTREMISTE !!!
Heureusement, le site d’archivage automatique d’Internet, « webarchive » (qui stocke tout ce qui est publié sur Internet), permet de lire cet article, tel qu’il avait été mis en ligne par le site néo-zélandais « stuff.co.nz » (propriétaire du journal Sunday Star Times) :

A Kiwi lad’s death by drone
https://web.archive.org/web/20140727140346/www.stuff.co.nz/world/middle-east/10310496/A-Kiwi-lads-death-by-drone

 

Traduction google :

Lorsque les garçons de Jones se sont convertis à l’islam, cela a fait beaucoup de bruit à Christchurch.

Soudain, Daryl et son frère cadet Nathan, qui a grandi dans une maison chrétienne forte, portaient une barbe, apprenaient l’arabe et portaient une robe fluide. Des cargaisons de musulmans, y compris des immigrantes voilées, arriveraient chez la famille, dans une banlieue chic de l’est de Christchurch, où les voisins bavarderaient et parleraient de terroristes.

Certains qui connaissaient la famille ont accepté la conversion, d’autres ont eu des difficultés. Quand Daryl avait au début de la vingtaine et flirtait toujours avec l’Islam, il a surpris la famille d’un ami chrétien qu’il visitait lorsqu’il a soudainement déclaré qu’il devait se rendre au fond de la maison pour prier vers La Mecque. « Nous avons pensé que c’était bizarre », a déclaré la mère de l’ami.

Tout cela a contrarié les parents des garçons – le père d’un ancien officier de police australien chargé de la sécurité pour un organisme gouvernemental, la mère employée par un établissement d’enseignement supérieur de Christchurch. Le Sunday Star-Times a décidé de ne pas nommer les parents pour protéger leur vie privée. Ils ont refusé les interviews et ont dit à leurs amis de ne pas parler aux médias.

Daryl, âgé de 30 ans à sa mort, s’est installé à Sydney vers 2008 et s’est converti à l’islam peu après son arrivée. Nathan, toujours à Christchurch, s’est converti peu de temps après avec l’aide d’étudiants saoudiens avec qui il était ami.

« Les parents voulaient désespérément que les deux garçons quittent l’islam. Ils avaient vu leurs fils changer radicalement d’apparence – c’est effrayant pour les parents quand cela se produit », a déclaré une source.

M. et Mme Jones se sont tournés vers leur église New Life pour obtenir de l’aide et ont été mis en contact avec des personnes connaissant l’islam pour leur en apprendre davantage sur le sujet et persuader Nathan de repenser sa décision. Il a écouté poliment la délégation, mais a rejeté le conseil.

À Sydney, Daryl a commencé à fréquenter la mosquée Lakemba, connue pour être un foyer de radicalisme, et a attiré l’attention des autorités de la lutte contre le terrorisme en raison de la compagnie qu’il tenait.

Il a changé son nom pour Muslim John et s’est marié avec une Somalienne. Vers 2009, il s’est dirigé vers l’Arabie saoudite, puis le Yémen, la maison ancestrale d’Oussama ben Laden et le siège d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP). Il a dit à sa famille qu’il voulait enseigner l’anglais et aider les autres. Mais une source a déclaré que Jones avait été jeté en prison au Yémen parce qu’il n’était pas un enseignant enregistré, laissant sa femme et ses quatre enfants coincés. Ses parents ont fait en sorte que la famille vienne à Christchurch, où ils restent.

La famille a eu des nouvelles de Daryl vers mai 2012, puis a perdu tout contact. La pression sur le mariage de ses parents était immense et ils se sont séparés.

Après les tremblements de terre de 2011, Mme Jones a passé du temps dans une autocaravane dans un parc à roulottes près de Christchurch. Elle a donné l’impression d’une âme perdue, ont dit ceux qui la connaissaient. Les résidents du parc se souviennent d’elle, affirmant que son fils était « porté disparu » au Moyen-Orient et qu’elle avait demandé à des groupes religieux de l’aider à le retrouver. Elle semblait très déprimée et avait eu une sorte de brouillage avec sa belle-fille.

Lorsque la nouvelle de la mort de Daryl a finalement été filtrée après que l’ADN ait été utilisé pour identifier les restes, Mme Jones s’est effondrée.

« Personne n’a vraiment de réponses, cela rend le processus de deuil très difficile », a déclaré un ami. « En tant que parent, qui ne serait pas dévasté par le fait que quelqu’un puisse actionner un commutateur et que votre enfant soit parti? C’est absolument dévastateur. C’est une femme complètement brisée. Perdre un enfant de cette façon. Qui prend la décision d’assassiner votre enfant, et ne vous dit même pas ce qui est arrivé? « 

Né en Australie le 14 septembre 1983, Daryl Anthony Jones et sa famille ont déménagé en Nouvelle-Zélande, le pays d’origine de sa mère, vers l’âge de six ou sept ans. Ceux qui connaissaient Jones utilisaient les mêmes mots pour le décrire: calme, timide, doux, doux, poli.

« Nathan semblait aussi être un bon garçon », a déclaré une source. « Je pense que les deux garçons auraient été assez facilement menés. Je pense qu’ils ont juste été influencés par les mauvaises personnes. »

Daryl et Nathan ont fréquenté le lycée Aranui et ont participé à des groupes de jeunes chrétiens, mais sont devenus désillusionnés et ne se sont pas intégrés. Penseurs sensibles et profonds, ils croyaient qu’il y avait de l’hypocrisie dans l’église.

« Ils ont estimé que ce que l’on enseignait sur l’amour et l’acceptation n’était pas mis en pratique », a déclaré une source. « Daryl cherchait un système de croyance qui fonctionnerait pour lui. Des amis musulmans ont offert la fraternité s’il se convertissait à l’islam. » Un problème pour Daryl était la doctrine chrétienne de la Sainte Trinité. « Daryl a accepté le point de vue [islamique] d’un seul Dieu absolu », a déclaré la source.

Les experts familiers avec les convertis islamistes ont déclaré qu’il y avait généralement un problème ou une crise dans leur contexte. Bien que Daryl soit issu d’une bonne famille, des sources ont déclaré que le père était en colère et qu’il contrôlait. « Daryl était un homme très calme, très sérieux. Je dirais qu’il avait un problème de colère au fond de lui », a déclaré une personne qui connaissait la famille.

« Ce n’était pas une famille établie, il y avait beaucoup de colère là-bas, je pense qu’il y avait des problèmes d’insécurité sous-jacents pour les deux garçons, alors qu’ils étaient petits. »

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Tous les articles parlant des 2 terroristes formés dans la mosquée de Christchurch ont été supprimés !

  1. Phil

    Preuve irréfutable de la légitimité de l’attaque de Brenton Tarrant sur la mosquée terroriste de Christchurch.

    1. Moumousse

      De sorte que cette action de Brenton n’était nullement une « attaque » et encore moins un « acte terroriste », mais un acte de résistance et d’auto-défense en face de l’invasion immigro-musulmane et de ses méfaits.
      Je donne raison à Brenton sur toute la ligne. Je dis bien sur toute la ligne.

  2. denise

    grand merci pour cet article et les renseignements donnés , je peux ainsi argumenter .;faut pas prendre les gens pour des imbéciles !

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    CRIMÉE : Les Ukrainiens et les habituels despotes qui veulent mettre leurs sales pattes sur le monde entier reviennent à la charge.

    – » Le projet de résolution ukrainienne sur des violations des droits de l’homme et des discriminations à l’égard de la population locale a été préparé par 40 pays, dont les États-Unis, le Royaume Uni, la France, l’Allemagne et les pays baltes. Il a été soutenu par 71 États, 25 se sont prononcés contre et 77 se sont abstenus.

    96,77% des habitants de la péninsule ont voté pour le rattachement. L’Ukraine ne reconnaît pas les résultats du plébiscite et continue à considérer ce territoire comme le sien. »-
    ___________________________________
    Les Tatars de Crimée sont prêts à parler à l’Onu du respect de leurs droits
    :::: https://fr.sputniknews.com/russie/201711171033921846-tatars-crimee-onu-droits/

  4. M B

    l’attentat du WTC c’était bien le 11 sept, mais en 2001, pas en 2011 !!!
    Mme Tasin menacée de mort pour dire ce qu’elle pense de l’islam par cet individu et ses sbires! si elle, avait proféré les mêmes menaces que ce type, elle serait déjà en prison! c’est le monde à l’envers.

  5. Fomalo

    … » Un problème pour Daryl était la doctrine chrétienne de la Sainte Trinité. Daryl a accepté le point de vue [islamique] d’un seul Dieu absolu », a déclaré la source.
    Bon, il va falloir faire court. Je ne sais pas quelle est « la source « qui a déclaré ça. Mais à mon sens, c’est une source islamiste. La Sainte Trinité n’est pas « Joseph-Marie-Jésus ». La Sainte Trinité ( https://www.reponses-catholiques.fr/de-quand-date-le-dogme-de-la-sainte-trinite/) représente le Père, le Fils et le Saint-Esprit . Les débats au sein des conciles chrétiens (bien antérieurs à l’existence du chamelier déjanté) sur ce « Trois en un », directement issu de la lecture judaïque de l’alphabet hébraïque, amènent forcément à un schisme définitif avec l’idéologie islamique tardive,plagiaire et inculte. Les « mystères » du christianisme qui s’en ensuivront et reconnus par les « Papes » procèdent non pas d’une légende commode, comme celle de la jument transportant le momo camé à Jérusalem pour parler à des fantômes, mais d’une structure de la langue, agitant le cortex, l’appelant violemment à inscrire dans le coeur la relation au « Père », via un trajet complexe qui amène parfois à la « crucifixion » et pas à la »crue -si-fiction ».
    Si ce type, Daryl, comme son frère veulent relever d’un prophète cacou et uniciste, comme mahomet, je suis d’avis qu’on les laisse faire, et qu’on leur accorde la joie brève du martyre des co….rds.

  6. Adalbert le Grand

    C’est très grave et inquiétant, car cela signifie qu’un totalitarisme est en marche, en train de s’installer et d’étendre sa mainmise.

    C’est ainsi que procède le ministère de la propagande, (ministère de la Vérité, en charge de la falsifier) dans le roman 1984.

    Mais Orwell n’avait rien inventé, seulement perfectionné ce que pratiquaient les systèmes totalitaires, URSS, Chine communiste, Allemagne nazie, effaçant les personnages de photos, réécrivant les articles de journaux, les livres où ils étaient auparavant mentionnés positivement.

    J’en viens à espérer que je ma mort surviendra avant que l’emprise soit totale, et que le monde soit devenu trop horrible. Mais au rythme inquiétant où cela progresse, cela risque d’advenir bien avant, vu que je ne tiens nullement à mourir prématurément.

    Quel monde allons-nous laisser à nos enfants? Même les pires uchronies, Meilleur de des Mondes, Minority Report, Bienvenue à Gattaca, Soleil vert, Fahrenheit 451, 1984, Planète à Gogo, le diable l’emporte, etc. semblent des bluettes à côté de ce qui s’annonce: un concentré de tout ça, avec l’horreur islamique en plus.

    Tiens, signe des temps: en 1996 paraissait « l’horreur économique », de Viviane Forrester. Quelque part annonciatrice des Gilets Jaunes. Aujourd’hui quelqu’un devrait logiquement écrire « l’horreur islamique », pour décrire ce que serait un monde soumis au joug de l’islam, mais bizarrement cela ne sort pas.

    1. Boronlub

      Oui un totalitarisme est en marche, ici il s’appelle ‘en marche’ d’ailleurs, en marche vers la mort, et vers la disparition. Alliance mortifère des ultra-libéraux, des musulmans de l’oumma, et des gauchistes débiles, dans le but d’arriver à la mondialisation, à l’émergence d’une humanité indifférenciée, sans histoires, sans identités, une humanité déclassée de pauvres types sans défense, sans protection. Seul le réveil des nations et des peuples peut encore nous sauver, sinon c’est la disparition dans le magma informe et la dictature mondiale. Certains en rêvent et c’est leur but, califat mondial sous le joug de l’Islam, ou gouvernement mondial libéral. Lequel des deux sera le plus fort ? En France on a élu un suicidaire, Macron, qui nous entraîne vers notre mort et notre disparition. Seul un sursaut à l’italienne ou à la hongroise peut encore nous sauver, mais il faudrait qu’il vienne vite, et qu’il s’étende aux autres nations européennes.

Comments are closed.