Pierre Cassen : je défends le préfet de Paris, viré par Castaner (video)


Pierre Cassen : je défends le préfet de Paris, viré par Castaner (video)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


13 thoughts on “Pierre Cassen : je défends le préfet de Paris, viré par Castaner (video)

  1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    M’est avis que c’est castaner qu’on devrait virer ! Qui a donné l’ordre de laisser passer les Bad Blocks et les antifas armés alors que les Gilets Jaunes sont minutieusement fouillés ? Il attend quoi, macron l’habitué de la pensée complexe, une occasion pour lancer les chars d’assaut contre les Gilets Jaunes comme les Soviétiques à Prague contre une population désarmée ou le gouvernement chinois sur la place Tian’anmen à Pékin contre les étudiants tout aussi désarmés ?

    1. Avatarnecas

      tout de meme , un type qui a bouffé à toutes les gamelles ! ce delpuech était pistonne par le cacochyme colomb , tous ces types , gamellards de 1ere, et je ne peux m’apitoyer sur son sort, car nul doute qu’il sera bien recasé , au chaud et bien payé , dans un autre taf !!!!quant à son lourdage : il est clair qu’il a servi de fusible utile ! manu n’allait pas lourder un castapoker , grand copain de campagne, qu’il l’a aidé à etre élu ! on ne crache pas dans la main qui vous nourrit , et casta pleurait pour voler le poste du vieux sbire de lyon , donc ……

  2. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    C’est comme pour les dhimmis, plus on se couche devant la violence et que l’on obéit à cette même violence, moins on est récompensé comme il se doit.
    Je ne le plains pas !
    Avis aux amateurs !

  3. AvatarMachinchose

    Macron défend son projet de « démocratie délibérative »

    et Boris Le Lay défend son projet de « Démocratie Participative » grace a Gandalf! 😆

    aussi pitoyablement ridicules l’ un que l’ autre

    a chacun sa démocrassie

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Allez ! C’est le Marché aux puces ; il ne doit plus rien rester ; on brade, grand solde ! Tout oit partir.
    Il ne nous restera que nos yeux pour pleurer.

    Leur intention est bien de vider la France de tout son patrimoine matériel et de sa mémoire.

    L’agenda suit bien ce qui est tracé dans le plan de destruction des nations.

    Une des projets ou une des idées soumises par un membre du club de Bilderberg, après l’exposé de Macron dans ce club en 2014 est de faire en sorte que l’immigration doit être privilégiée et l’émigration de nos jeunes encouragée. Pas de mémoire, pas de racines ; en conséquence : pas de Nation, pas de Patrie, pas d’Histoire ; l’affaiblissement des peuples qui ne seront que des foules d’individus sans intérêts communs ; l’individu seul face à une oligarchie de quelques-uns qui elle formera un groupe homogène, uni d’où il tiendra sa puissance contre les sans dents du monde entier.
    ______________________________________
    Allez ! un truc en moins, une dépossession.

    Du mobilier urbain et des enseignes du Paris d’avant-guerre mis aux enchères
    :::: http://www.fdesouche.com/1178073-du-mobilier-urbain-et-des-enseignes-du-paris-davant-guerre-mis-aux-encheres

    VIDEO : colloque debuisson
    :::: https://vimeo.com/308043836

    « Bienvenue dans l’appartement de la famille Debuisson ». Dés l’entrée, le dépaysement est total. Comme un retour vers le XIXe siècle. La décoration d’intérieur est uniquement composée d’éléments extérieurs. Enseignes de magasins, mobilier urbain, Florence et France font la visite. « Alors, vous êtes accueillis par l’éléphant de la Bastille, une très belle enseigne en métal. Vous avez une enseigne de marchand de couleur et un immense ciseau de plus de 2 mètres », poursuivent les deux filles de Roxane Debuisson.

    Cette collection, c’est celle de leur mère, décédée l’an dernier à l’âge de 91 ans. Il y en a partout. Sur les murs, au plafond, des objets récupérés dans la rue par la mère de famille aux début des années 60. Tout commence lorsqu’elle voit une enseigne tomber. « C’était une boule de coiffeur, raconte France. Il y en avait deux et l’une d’elles tombe aux pieds de maman. Et immédiatement, elle a dit au coiffeur : « Je vous achète l’autre, ne la détruisez pas. » Elle ne supportait pas la destruction du patrimoine parisien et de la rue parisienne. Elle a essayé de sauvegarder ce qu’elle pouvait. »

    « Elle a toujours préféré que ses objets puissent aller vers des gens qui les aiment vraiment. » – France, la fille de Roxane Debuisson

    Dans les années 60, Paris se modernise à vitesse grand V. L’ancien devient vite ringard, Roxane Debuisson en profite donc pour agrandir sa collection, qu’elle entrepose chez elle. Vieux réverbères, bancs publics, statues, fontaines, enseignes, ils ont tous une place de choix dans l’appartement. Mais aujourd’hui, il faut s’en séparer pour Florence et France, c’était la volonté de leur mère. « Dans son testament, il était écrit qu’elle voulait une belle vente aux enchères. Elle a toujours préféré que ses objets puissent aller vers des gens qui les aiment vraiment. »

    IMAGE :
    :::: http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2019/03/860_img_1453_0-1.jpeg

    1. AvatarFomalo

      Une belle vente aux enchères au profit des collectionneurs américains, saoudiens qataris, chinois, bref actionnaires de ADP ou de la FDJ.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La réponse de Frédéric Lordon à Emmanuel Macron l’invitant au grand débat
    :::: https://blogs.mediapart.fr/paeonia/blog/180319/la-reponse-de-frederic-lordon-emmanuel-macron-linvitant-au-grand-debat
    18 mars 2019

    Rompu aux usages de la bonne société, M. Lordon n’a cependant pas manqué de s’en excuser publiquement à l’occasion d’une assemblée extraordinaire qui se tenait à la Bourse du travail jeudi 14. Nous publions ici sa réponse au président ainsi que la vidéo de son intervention.

    Pour clore en beauté le grand débat national, 65 « intellectuels » ont été convié à l’Élysée ce lundi 18 mars, auprès du président en personne. Une rencontre qui sera retransmise en direct sur France Culture. Parmi les invités, nous pourrons écouter l’historien Marcel Gauchet, le sociologue Michel Wieviorka ou encore le psychiatre Boris Cyrulnik mais pas l’économiste et philosophe Frédéric Lordon. Alors que ce dernier était dûment invité par M. Macron, il a préféré décliner. Rompu aux usages de la bonne société, M. Lordon n’a cependant pas manqué de s’en excuser publiquement à l’occasion d’une assemblée extraordinaire qui se tenait à la Bourse du travail jeudi 14 [1]. Nous publions ici sa réponse au président ainsi que la vidéo de son intervention.

    Cher Monsieur Macron,
    …./….

    VIDEO : Entretien de Frédéric Lordon
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=wjYwlNN0DlI

  6. AvatarG L

    Je vois avec tristesse que sur ce site, on continue à défendre les flics.

    Et bien continuez à vous faire taper sur la gueule, à vous faire éborgner et mutiler. Même avec ça, vous ne comprenez encore pas .
    Vous aurez la france que vous méritez.

  7. Avatarnecas

    tout de meme , un type qui a bouffé à toutes les gamelles ! ce delpuech était pistonné par le cacochyme colomb , tous ces types , gamellards de 1ere, et je ne peux m’apitoyer sur son sort, car nul doute qu’il sera bien recasé , au chaud et bien payé , dans un autre taf !!!!quant à son lourdage : il est clair qu’il a servi de fusible utile ! manu n’allait pas lourder un castapoker , grand copain de campagne, qu’il l’a aidé à etre élu ! on ne crache pas dans la main qui vous nourrit , et casta pleurait pour voler le poste du vieux sbire de lyon , donc ……

Comments are closed.