La journaliste Géraldine Woessner : le « Grand remplacement » existe et il faut des statistiques ethniques


La journaliste Géraldine Woessner : le « Grand remplacement » existe et il faut des statistiques ethniques

 

Une journaliste, au coeur du système médiatique, qui ose s’interroger sur le régime fou d’immigration que nous connaissons, c’est nouveau.

Antiislam

 

Géraldine Woessner est une journaliste politique. En poste, BFM TV (2005-2009), correspondante aux États-Unis d’Europe 1 (en 2012).Elle a été formée à l’ESJ Paris.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


12 thoughts on “La journaliste Géraldine Woessner : le « Grand remplacement » existe et il faut des statistiques ethniques

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Croire que la « République » peut tout régler ! Quelle utopie ! Nos élus doivent en être conscients. Mais il est plus confortable pour eux de laisser faire plutôt que de prendre les mesures qui s’imposent…. Ils se comportent comme s’ils n’étaient pas parents… Je suppose que la plupart de nos députés ont des enfants ? Pensent-ils que leur pognon les mettra à l’abri de tout ?

  2. Peter Wardein

    En ce qui me concerne, j’aurais tendance à dire que les Français auraient de la chance de n’être envahis que par des gens du type latino, chrétiens, monogames, parlant une langue européenne (espagnol ou portugais), et venant de pays où existe une élite culturelle tournée vers l’Europe. Il n’y a qu’à considérer le nombre de romans, d’essais divers ou d’articles scientifiques traduits dans les deux langues principales de l’Amérique latine. Le fait que ces gens soient métissés d’amérindiens ou de noirs ne me gênerait pas outre mesure.

    1. Lepowski

      Eh bien…au vue des nombreux étudiants d’Amérique latine que j’ai rencontré à l’université et qui crachent sur la France et ses valeurs,considèrent les femmes inférieures aux hommes et ne parlant que d’argent et comment profiter de nos pays riches et y demander l’asile(bcp de vénézuéliens ruinés entre autres et aigris de la perte de leurs richesses) avec le modèle économique qui est le leur en tête(les riches d’un côté arrogants,héritiers le plus souvent et qui se cooptent,et ensuite le reste de la population pauvre à en crever et rejetée sans réel possibilité de changer de statut),et la volonté d’occuper nos emplois.Ces personnes ne sont pas une chance pour nous…je parle en connaissance de cause.Détrompez-vous.

  3. Christian

    MOHAMED
    ADAM
    IBRAHIM
    RAYAN
    ISMAËL
    NOAH
    AMIR
    IMRAN
    ALI
    LIAM
    GABRIEL
    ISSA
    YANIS
    AYOUB
    KAÏS
    ENZO
    LUCASMOHAMED
    ADAM
    IBRAHIM
    RAYAN
    ISMAËL
    NOAH
    AMIR
    IMRAN
    ALI
    LIAM
    GABRIEL
    ISSA
    YANIS
    AYOUB
    KAÏS
    ENZO
    LUCAS

    Liste des prénoms masculins les plus donnés en 2017 en Seine Saint Denis CQFD

  4. Hervé

    Partout ou le gauchisme se développe,il y a une réaction d’autodéfense qui se créée. C’est le gauchisme,qui a permis à Hitler,d’accéder au pouvoir,et ce sont maintenant ces mêmes gauchistes,qui accusent les honnêtes gens,d’êtres des nazis,simplement parce qu’ils refusent de se laisser envahir par les musulmans,et veulent s’exprimer,en faveur d’un parti qui s’oppose à cette immigration destructrice. Dans le cerveau d’un gauchiste,il y a une incapacité à faire un discernement,et tout se qui exprime l’autorité est désormais du nazisme;mais ils oublient qu’avant tout,que ce sont eux,qui en sont à l’origine. Dans la tête d’un gauchiste,dès que quelqu’un s’exprime contre un projet,quel qu’il soit,c’est de l’autorité qu’il assimile à du nazisme. C’est ainsi,que pour ces malades mentaux,un gyrophare en action,peu devenir une arme de nazi,ou qu’à la vue d’un simple uniforme,ils sont horrifiés par celui qui le porte,et qu’il considère comme étant un SS. Même un père de famille,pour eux,est un nazi,car il signifie l’autorité. Voilà pourquoi,nous en sommes rendus à détruire toutes les valeurs de la famille;et à permettre toutes sortes de folies,qui nous mèneront tout droit vers notre perte.

    1. Adalbert le Grand

      Dire que le gauchisme a permis à Hitler d’accéder au pouvoir est faux, déjà parce qu’il s’agit d’un anachronisme.

      Ou alors vous confondez gauchisme (extrême-gauche troskyste, maoïste, gramsciste etc., postérieure à 1950) et gauche socialiste. Qui en l’occurrence n’a pas non plus spécialement permis à Hitler d’accéder au pouvoir, c’est au contraire la droite qui l’y a porté pour empêcher un gouvernement de gauche (le SPD étant le parti avec le plus de sièges en 1932, mais pas en mesure de former une coalition).

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Non, pas d’accord avec vous Adalbert.

        C’est bien la ligne « gauchiste » du PC allemand qui est, en partie, responsable de la venue d’Hitler au pouvoir.

        C’est la fameuse ligne stalinienne dite « classe contre classe » ou de « la Troisième Période ».

        Elle consistait à désigner le SPD, qualifié de « social fasciste », comme ennemi prioritaire de la classe ouvrière.

        Cela a conduit, même, les Communistes à manifester, à faire grêve des loyers, en commun avec les Nazis contre les Socialistes du SPD.

        D’où les élections désastreuses de 1932 …

        1. Adalbert le Grand

          Je trouve votre argumentation très spécieuse, vous jouez sur les sens du mot « responsable » ; d’ailleurs vous-mêmes n’êtes pas convaincu par votre propre argument (« en partie »). Si on tient ce raisonnement pour vrai, alors Marine le Pen est « responsable » de l’élection de Macron, car si elle n’avait pas été là, Fillon serait arrivé deuxième voire premier, etc.

          Car ce n’était certes pas le but recherché par les communistes. Les nazis et eux étaient fondamentalement, définitivement et viscéralement ennemis, cf les violents affrontements qui opposaient leurs milices dans la rue (en revanche Hitler et Staline pouvaient s’entendre, en tant que dictateurs pouvant avoir des intérêts convergents)

          Surtout quand on se rappelle que les communistes ont été les premiers persécutés, les premiers envoyés en camps de concentration (Dachau) dès janvier 1933 – avant qu’ils ne passent aux socialistes du SPD, et seulement ensuite aux juifs… (très bien expliqué dans le doc « le peuple d’Hitler » sur Histoire)

          On peut dire que la stratégie des communistes contre le SPD était stupide et a permis par son sot aveuglement l’avènement d’Hitler (dans la grande lignée des erreurs stratégiques de Staline, plus préoccupé d’éliminer ceux de son camp d’abord pour rester seul), mais c’est très différent de nos islamogauchistes, qui eux sont carrément complices et alliés des islamistes, et soutiennent les musulmans et l’islam tout à fait consciemment.

  5. Amélie Poulain

    « et argumentaire, en plus d’être absurde, est d’une violence inouïe.
    UN sentiment, par définition, ne peut être une « théorie. » Si autant de gens, en France, en GB, en Allemagne, en Hongrie… Sentent leur « identité culturelle » menacée et le disent, QUI sommes-nous…

    — Géraldine Woessner (@GeWoessner) March 17, 2019 »

    Oui c’est d’une violence inouïe et cela devient peu à peu une question de survie si les politiques ne réagissent pas et l’on sait, malheureusement, ce que cela veut dire quand un Peuple doit se soulever pour pouvoir survivre.

    Je confirme, je me suis déplacée il y a peu, et impossible d’ignorer ce « Grand Remplacement » et ce que ces gens d’ailleurs nous imposent de leur mauvaise manière d’être en contradiction avec notre propre modus vivendi.

    Cela, on ne peut le nier ou le dénier, c’est la réalité.

  6. Adalbert le Grand

    C’est terrifiant de constater que dire des choses aussi évidentes et de simple bon sens est devenu aujourd’hui un acte de courage et une terrible prise de risque, tant le terrorisme intellectuel exercé par une certaine gauche malfaisante est puissant.

    Car leurs coupeurs de langues – et de têtes – sont toujours à l’affut, prêts à lyncher médiatiquement et à persécuter juridiquement tous ceux qui dévient de leur ligne de pensée, en les qualifiant de racistes, racisme mis à toutes les sauces, accusation le plus souvent portée gratuitement sans argumentation.

Comments are closed.