1000 CRS positionnés samedi pour défendre l’Elysée, mais Macron veut des frontières ouvertes …


1000 CRS positionnés samedi  pour défendre l’Elysée, mais Macron  veut des frontières ouvertes …

Le degré de tartuferie, de cynisme des élites « françaises » actuelles est, sans doute, sans précédent.

Alors que le sinistre Macron conspue les murs, crache sur les frontières et hurle ses préférences pour un monde ouvert, ledit Macron bétonne son bunker élyséen, à coup de 12 compagnies de CRS,  comme l’explique l’ UNSA-Police :

 

Alors que la journée de mobilisation de

Paris notamment, le Premier ministre Edouard Philippe, accompagné du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et du secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nunez, s’est rendu devant le commissariat du 8e arrondissement de Paris pour rencontrer les forces de l’ordre et les pompiers afin de les remercier.

« Venir saluer les forces de l’ordre c’est toujours important. Il va saluer des fonctionnaires de police qui n’ont absolument pas été engagés sur le dispositif », a réagi sur franceinfo David Michaux, secrétaire national CRS à l’UNSA Police.

« On a 12 compagnies de CRS qui ont été cantonnées et cloisonnées pour sanctuariser l’Elysée et on a laissé les débordements se faire »,

a-t-il dénoncé.

C’est quand même énorme d’avoir environ 1 000 fonctionnaires de police spécialisés dans le maintien de l’ordre cantonnés, comme on a pu le connaître dans tous les événements qui ont précédé décembre.David Michaux, secrétaire national CRS à l’UNSA Policeà franceinfo

Il y a eu, selon lui, de mauvaises priorités dans la gestion des forces de l’ordre et de la sécurité à Paris. « 

C’est flagrant, à partir du moment où on n’anticipe pas un dispositif qui était annoncé à risques avec aucun contrôle en amont, avec des dispositifs qui auraient pu être maîtrisés », a expliqué David Michaux.

Le secrétaire national CRS à l’UNSA Police a estimé par ailleurs que l’on « aurait dû procéder à un dispositif très particulier et non pas cantonner des gens qui sont spécialisés dans le maintien de l’ordre à des missions de garde statique. Je suis scandalisé de voir qu’on ne fait plus du tout travailler des gens formés pour procéder à des interpellations et qu’on leur donne ce type de travail à faire », a-t-il lancé.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-on-a-12-compagnies-de-crs-qui-ont-ete-cantonnees-et-cloisonnees-pour-sanctuariser-l-elysee-et-on-a-laisse-les-debordements-se-faire-selon-lunsa-police_3236393.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “1000 CRS positionnés samedi pour défendre l’Elysée, mais Macron veut des frontières ouvertes …

  1. jojo ( le plombier )

    Bravo pour le titre cher Antiislam. excellent. C’est idem pour les sévices de sécurité de mossieur Thé Présidant qui ont doublé après les attentas pendant que en même temps le gus disait à son bon peuple qu’il n’y avait pas matière à être inquiet . une Belle Saloperie .

  2. Braco

    Les gilets jaunes voudraient simplement pouvoir répondre au voeu cher au Président lorsqu’il dit : « venez me chercher ! ».

  3. frejusien

    Le petit péteux , il se protège à mort, de véritables murailles humaines de CRS, et les commerçants à la merci des black-blocs et des pilleurs, on a même vu un CRS piller des maillots du PSG, pauvre France !!!

    Mais pour le peuple, l’ouverture est exigée

Comments are closed.