Face aux indigénistes et autres Ligues de Défense Noire Africaine il nous faut des suprémacistes blancs


Face aux indigénistes et autres Ligues de Défense Noire Africaine il nous faut des suprémacistes blancs

On entend sans cesse « suprémaciste blanc » à propos de l’auteur de l’attentat de Christchurch, et cette expression, bien entendu, est utilisée de façon très péjorative. Etre un suprémaciste c’est pas bien, c’est raciste, c’est facho.

On a par exemple le titre d’un article de Jean-Yves Camus, spécialiste de l’extrême-droite, dans le Temps.ch

Le tueur de Christchurch, «un suprémaciste blanc au profil atypique»

Le spécialiste de l’extrême-droite français Jean Yves Camus a pu lire «Le grand remplacement», ce manifeste publié par le tueur de Christchurch, qui a été inculpé ce samedi par la justice de Nouvelle-Zélande

Directeur de l’Observatoire des radicalités politiques (ORAP), chercheur associé à l’IRIS l’Institut de relations internationales et stratégiques, Jean-Yves Camus a lu le document de 74 pages baptisé «Le grand remplacement» (un concept popularisé par le penseur de droite Renaud Camus, sans lien de parenté) et diffusé par le tueur sur plusieurs réseaux sociaux peu avant de passer à l’acte. Il pointe le profil particulier de l’Australien de 28 ans, qui a été inculpé ce samedi par la justice de Nouvelle-Zélande.

Quelle image ressort-elle de ces 74 pages?

Celle d’un homme au profil atypique, qui a gagné de l’argent grâce aux cryptomonnaies et qui a beaucoup voyagé, il a sillonné le monde. Il semble être resté un bon moment en France, il évoque une petite ville de l’est de 15 à 20 000 habitants, sans la nommer, où il dit avoir été frappé par l’omniprésence de personnes d’origine extra-européenne, comme en Île de France, il parle d’une «invasion par les non blancs». Apparemment son séjour n’a pas été repéré, ce sera intéressant de voir qui il a rencontré et ce qu’il a fait en France. Il semble avoir suivi la présidentielle de 2017, et dit avoir décidé de passer à l’action quand il s’est rendu compte qu’il n’y aurait pas de voie légale au pouvoir pour un parti anti-immigration, l’écart était trop grand. Il traite d’ailleurs Marine Le Pen de «molle», un peu plus loin d’«incapable», et Emmanuel Macron d’«ancien banquier cosmopolite sans attaches nationales». Il se dit «fasciste», à la différence d’un Breivik, issu de l’extrême-doite assez classique. Son manifeste  reprend aussi la formule des suprématistes blancs américains, «Nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs». Ses références sont multiples, trouvées sur Internet.

Lire la suite ici :

https://www.letemps.ch/monde/tueur-christchurch-un-supremaciste-blanc-profil-atypique

Qu’il y ait eu, au cours de l’histoire, des Occidentaux pour penser que les Blancs étaient supérieurs par nature, c’est un fait. Et il faut aussi comprendre le choc des civilisations pour des héritiers d’Archimède et d’Epicure quand, des centaines d’années, des milliers d’années après la mort de ces derniers, ils ont découvert des hommes vivant à l’état de nature, n’yant pas évolué d’un iota ou presque depuis la préhistoire. Comment ne pas penser à une « nature » injuste ayant injustement distribué les cartes et donné plus aux hommes blancs ?

On se souvient de la controverse de Valladolid qui a occupé longtemps, au XVIème siècle,  l’Occident qui voulait savoir si les Amérindiens pouvaient être réduits en esclavage parce que inférieurs aux Blancs ou pas. La réponse a été « non », ils ont droit à la liberté etc. Mais pour les Noirs le doute est si bien resté que les Blancs, comme les musulmans qui les précédaient depuis presque 1000 ans, ont considéré que l’on pouvait les réduire en esclavage…

Pourtant,  déjà, Montaigne au XVI ème siècle avait su démontrer que tous les hommes sont égaux, quoique différents, quoique évoluant de façon différente. Et Voltaire, avec les autres encyclopédistes avaient fait de ce postulat la base de leurs démonstrations-revendications. Heureusement. Démonstrations ayant abouti à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Et nous avons pu fonder une bonne partie de nos conceptions de l’homme universel sur ces fondamentaux français.

Jusqu’à ce que cela se gâte et que les Indigènes de la République, l’EI, le Cran et autres Ligues de Défense noires, en guise de communautarisme, exigent de la discrimination positive, menacent les Blancs -non musulmans- et mènent sur les sols occidentaux une vraie bataille d’extermination de notre peuple, de nos enfants, avec la complicité active des politiques et des medias.

Alors, quand un Brenton Tarrand dit : «Nous devons assurer l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs», c’est, tout simplement de la légitime défense et du bon sens. Et si, quand on dit cela, on est considéré comme un suprémaciste blanc peu importe. Assumons d’être considérés comme des suprémacistes blancs, d’être traités de racistes. Le prix à payer est dérisoire face aux enjeux. Ne pas laisser mourir la civilisation occidentale sous les coups de boutoir d’esclavagistes haineux. Ne pas laisser nos enfants se faire harceler et malmener parce que des haineux des Blancs ont décidé d’imposer leur loi inégalitaire et discriminatoire, eux qui ne rêvent que de nous exterminer, dans une lutte jalouse de pouvoir. Ne pas laisser nos enfants mourir sous le djihad anti-blanc.

N’ayons pas peur, notre histoire, nos valeurs, nos philosophes, nos lois, nos textes juridiques… tout montre que nous, nous sommes pour l »égalité

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Face aux indigénistes et autres Ligues de Défense Noire Africaine il nous faut des suprémacistes blancs

  1. Machinchose

    «un suprémaciste blanc au profil atypique»

    votre serviteur a ete qualifié par son petit – fils de

    « suprême raciste au profil Hate typique »

    le petit fils, malgré 6 années passées a Assas,et une en IRA, a Lille, sera magistrait en TA des la prochaine rentrée

    ça me fait peur…..

    1. frejusien

      alors, ça m’étonne que tu n’aies pas pu leur apprendre qq chose, avec tout ce que tu sais, et dont tu nous fais bénéficier , ou bien, c’est parce qu’ils ne t’ont pas côtoyé longtemps dans leur jeunesse,
      ils ont pourtant une sacrée chance

  2. Jean LafitteJean Lafitte

    Malgré mon esprit systématiquement “critique” (issu du grec “krinein”, trier, passer au crible), je n’ai pas trouvé la moindre faille dans ce magnifique exposé.

    Merci, Chrisitne !

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Le mardi 12 mars, l’émission de Stéphane Bern : « La fabuleuse histoire de l’hygiène et de la beauté » a été suivie par un documentaire intitulé : « L’incroyable avenir de la beauté »… Et, ceux qui, comme moi, sont attachés aux valeurs hommes/femmes, à tout ce qui caractérise nos belles différences et qui nous rendent complémentaires, ont dû beaucoup souffrir devant ces perspectives d’avenir proposées par ce reportage hallucinant. Car, il n’a pratiquement été question que de la promotion du « Genre » : des individus, comme venus d’une autre planète, ni fille ni garçon… Plus exactement, les nouveaux critères de beauté tendraient à une uniformisation entre les 2 sexes, notamment sur le plan cosmétique et vestimentaire. Ainsi, avons nous pu assister au spectacle de jeunes gens, très féminisés, qui prennent plaisir à se maquiller et voir des jeunes filles qui revendiquent le droit de ne plus s’épiler, les aisselles et les jambes : donc, un basculement inédit dans l’histoire de l’humanité : des garçons-filles et des filles-garçons…

    Les grandes maisons de couture encouragent le « Genré », en recrutant sans en faire mystère, de jeunes garçons, selon moi plus ou moins perdus et qui expriment leur mal être par le refus de leur masculinité. Ce choix ne surprendra personne quand on sait que les grands couturiers sont tous plus ou moins pédérastes. Mais, de là à faire des émules parmi la jeunesse, je pense qu’il y a abus…

    Enfin, l’émission s’est conclue par l’interview du leader, dont je n’ai pas retenu le nom, l’un des chanteurs de rapp africain, qui eut l’honneur de l’Elysée pour la fête de la musique, et de la chaleureuse convivialité du couple macron.

    Un retour sur cette mémorable soirée nous a permis d’assister à cette exhibition de « chanteurs » mâles africains, en très petite tenue et talons hauts sur le perron de l’Elysée… Décadence absolue…

    Ce « dégénéré », qui n’a pas craint de se passer du fond de teint avec un pinceau devant les caméras pendant son interview – car oui il parle et il a des idées – et même un programme pour nous, Français, occidentaux – c’est de nous faire disparaître. Selon ses propres paroles : « Il faut en finir avec le type Caucasien, le blond aux yeux bleus, l’avenir appartient aux noirs et aux métissés »…

    Alors, je prends la liberté de faire une synthèse : beaucoup de jeunes sont complices, sans en être conscients de notre disparition, en se laissant aller à l’homosexualité, au « Genre », car comment être de taille à lutter contre des islamistes ultra-testotéronnés, virils, velus, primaires, brutaux, déterminés ?
    (Mon but n’est pas ici de faire le procès de l’orientation sexuelle ni de juger mais d’alerter sur les conséquences qu’elle peu avoir sur notre avenir à tous).

    Car, nous opposons une société d’êtres fragiles qui renoncent de leur propre volonté à la fierté d’être des garçons – ou des filles – à être asexués, qui s’effacent de manière suicidaire alors qu’en face nous avons l’entrisme forcené des blacks et de populations conquérantes. Paradoxalement, on peut aussi observer que, contrairement aux homos occidentaux, les homos « d’ailleurs », affichent la même combativité à nous submerger, à prendre notre place, à nous éradiquer…

    C’est ce qui se passera si la jeunesse de nos peuples ne prend pas conscience de la menace – ou ne réalise pas qu’elle a été manipulée depuis l’enfance pour lui faire accepter comme normal que d’autres viennent les remplacer.

    1. Peter Wardein

      Il est hallucinant de constater que Macron, avec son attitude ambiguë à Saint-Martin, et son invitation d’un rappeur noir homosexuel à l’Elysée, s’est précisément coupé de toute possibilité de représenter la France en Afrique. Têtu a déjà titré sur le problème de l’homosexualité au Cameroun. A supposer qu’il ait l’intention de rendre une visite à Biya pour essayer de dissuader ce dernier de rester au pouvoir, cette option lui est refusée parce qu’il a donné l’apparence de l’homosexualité dans les médias. Il est à parier que plus aucun président africain ne voudra dorénavant serrer la main a Macron. C’est grave dans la mesure où l’action personnelle du président de la république française pourrait apporter beaucoup dans la conjoncture actuelle.

  4. Hervé

    Pour ma part,ce que je constate,c’est que sans les blancs,les noirs viveraient encore en tribues,sans ne rien avoir à se mettre sur le dos,car les seuls vêtements qu’ils portent chez eux,sont de notre création. Même chose,pour tout ce qui concerne les technologies,la science,la santé,la nourriture..etc Ces gens ont un QI qui ne leur permet pas de venir s’installer en Europe,et s’ils viennent chez nous,c’est uniquement pour profiter de ce que nous avons créer. Par ailleurs,il suffit d’aller sur Facebook,ou autres réseaux sociaux,et il n’est pas bien difficile de constater,que tous les faux profils,et magouilles en tous genres,pour nous nuire,ou nous escroquer,ce sont les Africains qui le font,car pour la plupart,ils ne savent rien faire d’autre. Même les ordinateurs,et l’accès à internet,n’auraient jamais dû être mis entre leurs mains. Ce n’est pas du racisme,mais une réalité,et en faisant venir ces gens dans notre pays,nous ne faisons que nous détruire nous même,car le métissage d’Africains,avec des femmes blanches,c’est la disparition du peuple blanc,et la transmission d’une dégénérecence,pour les enfants qui ne se reconnaitrons plus eux même,et ne disposerons plus de ce qui nous a permis,jusqu’à aujourd’hui,d’être ce que nous sommes. Le métissage avec les Africains,est une forme de monstruosité,à l’image de Macron,et destiné à tous nous détruire. Si nous ne prenons pas rapidement conscience de cela,nous disparaitrons définitivement,au profit de l’ignorance,et de la bestialité.

    1. Montségur

      Olivia blanche et Hervé,
      MERCI pour vos témoignages !
      Le racisme anti-blanc existe hélas, et macron n’arrange rien…
      J’espère que nous pourrons reprendre RAPIDEMENT la situation en main et virer toute cette faune dans leur pays 😕!!!!

    2. Aaron

      Effectivement; cela, les Sud-Africains l’avaient compris depuis un siècle(et ils avaient raison).

  5. Peter Wardein

    Restons prudents cependant vis-a-vis des manoeuvres de l’islamisme, qui essaie d’absorber toute revendication africaine. Et essayons de ne pas nous brouiller avec ceux qui ont adopté le slogan « En payant pour les pauvres des pays pauvres, les pauvres des pays riches paient pour les riches des pays pauvres. ».
    Je suis tombé un jour sur une manifestation de malgaches qui protestaient contre le train de vie de leur président . Un malgache parfaitement courtois m’a incité à lire son tract. Il n’y avait aucune expression de colère à l’encontre des blancs ou des français.
    L’action de Kemi Seba en Afrique est positive. Étant donné la violence des répressions gouvernementales sur le continent noir, je comprends qu’il ne se préoccupe pas beaucoup du comportement en France des membres de la LDNA, qui se réclament manifestement de lui.
    L’entonnoir islamiste a déjà été formidablement efficace lorsque les représentants de tous les mouvements indépendantistes africains se sont engouffrés à Alger en 1962. Lire sur ce point « Insurrections coloniales » d’Andrew Klagan.
    Tobie Nathan, qui défend les africains, s’est très bien exprimé en ce qui concerne les effets délétères de la déculturation et de la migration sur le psychisme des africains installés en Europe. Et oui, Tobie Nathan est sur le fond d’accord avec Renaud Camus: les races existent. Car si les migrants africains promènent avec eux les esprits de leurs ancêtres mécontents de l’abandon des rites d’initiation, oû est la différence, en ce qui concerne les résultats, d’avec une fatalité raciale liée à la génétique?
    Notons aussi que notre président se mêle étroitement de ce qui se passe en Algérie à l’heure actuelle -et se voit pour cela férocement rembarré d’ailleurs- , mais se contente d’un misérable coup de téléphone à Paul Biya à propos de la crise au Cameroun. Maghrebolatrie, quand tu nous tiens…
    Remarquons enfin, que les « réfugiés » afghans en France, à mon avis très dangereux, sont quasiment des blancs comme nous. La parenté raciale entre les indo-iraniens et les blancs « caucasiens » est bien établie. Entre mon malgache de la Place de la Nation, avec son costume trois-pièces et son français parfait, et un lascar qui déboule chez nous parce que la fabrication de Kalachnikovs artisanales et la fabrication d’opium ne lui rapportaient pas assez, dévinez qui je choisis…

    1. frejusien

      les Afghans ne nous ressemblent absolument pas et désolé, ils ne sont pas blancs, ils sont teintés comme les Indiens , c’est des populations similaires,

      Les Iraniens, c’est différent, puisque ce sont des Perses, il reste beaucoup de blancs parmi eux, comme chez les Turcs, ceux qui ne se sont pas métissés avec des black, sont des blancs qu’on ne peut distinguer de l’indo-européen

    2. Olivia BlancheOlivia Blanche

      Je ne connaissais pas la formule :

      – « En payant pour les pauvres des pays pauvres, les pauvres des pays riches paient pour les riches des pays pauvres»…

      J’ignore qui en est l’auteur mais elle est excellente et traduit exactement la réalité des faits !

  6. Auguste

    Nous devons oser dire que nous sommes chez nous et que nous sommes un peuple différent de nos envahisseurs . Nous devrons sortir des tranchées comme Mr Christchurch et assumer . Notre liberté et réappropriation de notre pays et identité ne pourra se faire qu’au prix du sang . C’est triste mais ce sera le prix de notre liberté et l’avenir de notre race , de notre identité .
    La première phase sera de terroriser tous les collabos et après le reste viendra ( voire le film Michael Collins ) .

  7. Machinchose

    salut Ami! je leur ai beaucoup appris, depuis la cueillette de champignons, en passant par la pêche (a l’ embouchure de la Siagne 😆 )sans oublier les collections de roches et minéraux, les outils de silex découverts aprés les labours, comme les fossiles lorsque la Brabant tourne au bout du sillon, l’ aquarelle, le tir a la 4.5mm avec plombs Diabolo, la réalisation de nichoirs, mangeoires, pour l’ hiver, les balades en forêts et en bords de mer, la fabrication de pétards et celle de beurre maison, les plantes et fruits sauvages comme les baies comestible en foret, les notions essentielles de survivalisme, nonobstant histoire et littérature

    y en aurait encore pour des lignes…

    sauf que dés qu ils ont passé le Bac, ils se sont revélés etre trés perméables a cette saloperie veneneuse de Gauchisme (a sinistra)
    et souvent il suffit d’ une première foufoune, la rencontre et decouverte de la « salle de jeux » d’ une fille gauchotte, fille a papas -nombreux- pour que ça bascule

    je cultive avec eux, pour la provoc mon coté assumé de « fachiste »

    ils étaient ados quand je leur ai fait decouvrir la fameuse gare de Saint Delmas de Tende
    on en rigole encore….

    mais ces putains de facs c’est une catastrophe!

    je les avais « en mains » jusqu en première

  8. J

    Exactement. Nous aussi, Blancs, nous avons le droit de vivre, dans nos pays développés par NOS ancêtres (et pas soi-disant par des africains, qui ne sont venus en masse qu’après la deuxième moitié du XXème). Et ceux qui viennent chez nous doivent respecter NOS lois et NOS coutumes, comme nous devons respecter les leurs quand on va chez eux (à part les rites cannibales ou autres joyeusetés du genre).

  9. tout simplement ras-le-bol

    Vous avez remarqué l’intervention de Marine Le Pen ? Interrogée par des journaleux, cette bourrique a encore trouvé le moyen de dire « qu’elle ne connaissait pas la thèse du Grand Remplacement » et qu’ « au RN nous n’avons jamais lutté contre les musulmans. Nous ne luttons pas d’ailleurs contre l’islam, qui est une religion (sic) ».
    Il n’y a pas de grand remplacement, il n’y a pas de problème avec les musulmans, il n’y a même pas de problème avec l’islam – qui est une religion.

    J’en avais déjà assez de cette gaucho post soixante-huitarde, mais je voulais quand-même voter pour le RN. Pour la France.
    Mais cette fois, je me demande si je vais même voter pour le RN.
    J’en ai assez de toute cette connerie et de tous ces connards. Et plus que marre de cette vieille MLP.

    1. Machinchose

      elle essaie de ménager le loup et les lèvres

      il y a ce qu elle voit et ses paroles takiyeuses

      de toutes façons les paroles, le bla bla bla ne nous meneront a rien de concret

      les officines du genre CCIF adossées a ces trop nombreuses complicités des Hue! Ho! iéffe, et autres ç’est effe séhème (on a fini par se melanger avec tous ces Sigles !.. ça embaume les Sieg !! d’ il y a 80 ans!

      sauf qu ils en étaient alors a ces manifs braillardes de boys scouts agités nommés Sturmabteilung….

      on connait tous la conclusion

    2. On est mal on est mal

      Même si Marine passe un jour (honnêtement je ne crois pas une seconde que ce sera pour 2022 car les écarts sont trop grands il faut qu ellle gagne plus de 6 millions d électeurs supplémentaires en trois ans c est impossible) elle ne fera rien a part éventuellement renvoyer les clandestins et encore même ça je demande à voir au vu de tous les traités européens qui empêchent cela et vu qu elle ne veut plus sortir de l UE ….. Or le temps passe et il est contre nous car dans moins de 20 ans ce sera trop tard le phénomène sera irréversible (pour moi le point de non retour est même bien avant 20 ans je dirais 10, 15 ans pas plus).

      1. Karpos

        Le point de non-retour est atteint, car, si l’islam se trouvait en difficulté sur notre sol, les pays musulmans viendraient à leur secours.

  10. Peter Wardein

    Cher « tout simplement ras-le-bol »
    Les précautions oratoires de Marine Le Pen sont tout simplement dictées par les circonstances. Vous voulez peut-être prendre le fusil…. Mais quel fusil? Vous en avez un?
    Les pouvoirs europeistes amorcent à l’heure actuelle un terrible processus de répression à l’encontre des gens qui veulent lutter contre le Grand Remplacement. Les prochaines élections européennes et les présidentielles de 2022 sont peut-être les élections de la dernière chance. En avez-vous conscience?

    1. tout simplement ras-le-bol

      Bonjour Peter, oui j’ai conscience que les prochaines élections sont celles de la dernière chance – ce qui recoupe ce qu’a fait remarquer par ailleurs « On est mal on est mal » au sujet du temps qui joue contre nous.
      Mais alors que ces élections sont cruciales, MLP en ménageant sans arrêt la chèvre et le chou et en multipliant les prises de position paradoxales va finir par se décrédibiliser définitivement.
      Et lorsque les ultimes chances qui nous restent seront passées en même temps que les élections, là nous aurons la réponse à la question de savoir si les choses devront se régler à coups de fusil.

  11. Peter Wardein

    Cher « on est mal on est mal »
    La France reste un état souverain doté d’une armée puissante. Elle n’a même pas besoin de sortir de l’UE. Elle peut rester dans l’UE tout en disant merde à Bruxelles.
    Vous croyez que les pays européens dotés d’une armée comparable (Royaume-Uni, Italie) vont envahir la France pour la forcer à obéir à Juncker (luxembourgeois non ?) Ou à Merkel (allemande = pas d’armée pour maintenant).
    Quant à l’expulsion de la France hors de la zone euro: les allemands en ont aussi peur que nous. En conséquence, nous imitons Orban: nous restons dans l’Europe et nous ne faisons que ce que nous voulons. Les jeunes font ça maintenant. Ils restent dans leur famille et n’obéissent plus à leurs parents. Vive l’Europe de la jeunesse! En même temps, il est certain que je n’aurais pas aimé avoir Juncker et Merkel comme parents.

Comments are closed.