Steeve Briois veut savoir combien nous coûte l’hébergement des demandeurs d’asile


Steeve Briois veut savoir combien nous coûte l’hébergement des demandeurs d’asile

En 2017, pour la seule Moselle, c’était 27 millions d’euros…

COMMUNIQUÉ : Steeve Briois écrit à l’ensemble des préfets pour connaître le coût de l’hébergement des demandeurs d’asile dans leur département

En Moselle, le préfet communique chaque année sur les dépenses consacrées par l’Etat à l’hébergement des demandeurs d’asile dans le département (réquisitions d’hôtels, locations de chambres et d’appartements, centres d’hébergement HUDA et centre d’accueil CADA, etc.).

Les chiffres, et plus particulièrement leur évolution ces dernières années sont inquiétants et démontrent que l’immigration dans notre pays est loin de se stabiliser, particulièrement via cette filière clandestine qu’est devenue la demande d’asile : 26 616 167 € en 2017 en Moselle, soit +180% en 7 ans et +24% de 2016 à 2017.

Devant l’opacité dont fait preuve le gouvernement au sujet du coût réel de l’immigration dans notre pays et compte tenu de l’attente légitime des Français qui réclament plus de transparence, j’ai adressé un courrier à l’ensemble des Préfets de France pour connaître le montant de ces dépenses d’hébergement.

Ma demande concerne plus particulièrement les programmes 303 « immigration et asile » et 177 « prévention de l’exclusion et insertion des personnes vulnérables » dont la gestion est confiée aux préfectures.

Les demandes d’asile, dont le nombre est en constante évolution, représentent un coût pour les Français. Face aux restrictions budgétaires dont nous sommes victimes et qui touchent particulièrement les services publics et préfectoraux, notre rôle est d’alerter les Français et de redéfinir les priorités de l’action publique ; c’est tout le sens de ma démarche.

https://rassemblementnational.fr/communiques/steeve-briois-ecrit-a-lensemble-des-prefets-pour-connaitre-le-cout-de-lhebergement-des-demandeurs-dasile/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


12 thoughts on “Steeve Briois veut savoir combien nous coûte l’hébergement des demandeurs d’asile

  1. AvatarJoël

    Et on ne parle que de l’hébergement ! Ajoutez à cela les différentes prestations sociales, l’alimentation, l’habillement, les portables+forfaits, les vacances au pays, etc.

  2. Avatarmerlin

    Il y a un hotel près de chez moi (formule 1 ) 15 chambres c’est blindé de Migrants a 25 euros jour + LA BOUFFE ,L’ARGENT DE POCHE !

    1. AvatarAmélie Poulain

      Près de chez moi ce sont des hôtels de luxe carrément qui sont réquisitionnés et ce depuis des années pour des migrants mais pas que.

  3. AvatarAlexcendre 62

    Inutile d’essayer on ne saura jamais les vrais chiffres , nos dirigeants n’ont pas intérêt a ce que les français connaissent les vrais chiffres , nous le voyons lorsque Marine compare les retraités avec les migrants . Les contradicteurs reste sur l’argent direct mais refuse d’étendre le calcul a l’argent indirecte comme ça ils pourront toujours traiter les autres de menteurs . Mais la réalité vraie est que ceux qui ont travaillés toute leur vie touchent moins que ceux qui arrivent les mains dans les poches sans avoir travaillé . L’autre vérité est dans la rue ,oui oui nos SDF son sous les cartons et les migrants sont dans les hôtels , ça les habitants des villes le voient tous les jours . Pour ceux qui ont toujours un doute allez donc voir combien coute l’immigration autour de Calais en comptant tout mais vraiment tout ,mais là aussi il n’y aura jamais le vrai chiffre .

  4. AvatarGromago

    Tapez sur :Service des étrangers en France du Ministère de l’Intérieur .
    C’est un certain Molina (jusqu’à aujourd’hui ) qui s’en occupe et son métier (au sein du Ministère de l’intérieur ) est : banquier (LinkedIn)
    CE service draine tout l’argent des sociétés mixtes (mi état- mi privées ) qui ont fait depuis longtemps de l’immigration ,de la migration un business juteux .
    Et en premier le fric de la Caisse des dépôts ,mais pas que .
    Notamment la société Coalia qui achète ,renove un parc immobilier impressionnant Et le personnel pour nettoyer les chiottes de nos chers parasites …. car faut pas oublier qu’ils sont ici pour ne rien foutre .
    Oui,bien sûr en échange l’europe donne quelques subsides et aussi les nations unies ,bref ça brasse de tout ,une vraie mafia .

  5. Avatarfrejusien

    Question : d’où provient l’argent utilisé par le département pour ces dépenses ?? filière, état ? impôts locaux ? lesquels ?

    1. AvatarJean-Paul Saint-Marc

      On peut se poser la question !
      Et où est-il pris…
      J’ai un élément de réponse que j’ai déjà évoqué, par exemple l’argent destiné à l’entretien des routes, versement de l’Etat, pour autant il en verse et ne le destine pas à autre chose…
      Ce qui explique d’ailleurs une partie de la colère des GJ des campagnes… aux routes mal entretenues à qui est imposé le 8Okm/h et les PV accrus avec encore plus de radars !

  6. AvatarHellen

    Là c’est tout simplement du délire…
    On ne sait pas tout, en plus…
    On ne peut pas continuer comme ça…
    C’est inadmissible!!!
    Et on nous augmente sans cesse les taxes, impôts, redevances, pour en fait combler les trous qu’ils font pour payer ces gens qui ne sont que demandeurs d’asile pour la frime… mais qui viennent pour manger, se chauffer être loger à l’oeil, mais sur notre dos…
    Il y a un moment où il faut arrêter de nous prendre pour des andouilles!!!!

  7. AvatarAmélie Poulain

    Très bonne question, merci Monsieur Briois. Il est temps que l’on ait des réponses et des repères très concrets.

  8. AvatarCatherine Terrillon

    Les migrants ne coûtent rien puisque par définition, ils sont une » richesse pour la France ». (enfin, c’est ce que dit le gouvernement) !

Comments are closed.