Si l’état de la France a pu choquer Brenton Tarrant c’est bien qu’il y a le feu au lac, non ?


Si l’état de la France a pu choquer Brenton Tarrant c’est bien qu’il y a le feu au lac, non ?

Non, ce ne sont ni Marine ni Renaud Camus qui ont inspiré l’auteur des attentats de Christchurch.

C’est la France, ou plutôt la France islamisée, la France qui fut celle de Voltaire et d’Olympe de Gouges et qui est en train de disparaître à cause de l’islam, qui a choqué Brenton Tarrant. Et salement.C’est là qu’il a compris les horreurs et les dangers de l’islam.

Certes, il n’a pas compris que la solution n’était pas de tirer sur les occupants des mosquées, ce qui, à nos yeux, est totalement improductif et même contre-productif :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/16/on-ne-peut-pas-renvoyer-dos-a-dos-brenton-tarrant-et-mohamed-merah/

Mais son constat est implacable, nous sommes en danger, en très grand danger d’islamisation.

Et ce qu’il dit de Marine (qu’il n’aime pas) est intéressant. Il a cru un instant, un instant seulement ( et il n’a pas été le seul) qu’une solution politique pourrait être trouvée. L’échec de Marine l’a fait désespérer, et il en est arrivé à penser qu’il ne restait plus que des initiatives individuelles. Ce qui est bizarre c’est qu’il n’a pas pensé que les peuples envahis, remplacés… pourraient un jour se révolter et faire la guerre contre l’envahisseur. Non, tellement désespéré, tellement sûr que tout est foutu, il a fait un geste fou, inutile et criminel.

Etrange. Et pourtant il a l’air intelligent et curieux. Mais quand on est désespéré, on ne voit pas toujours clair.

[…]

Le titre de son texte, « Le grand remplacement », fait référence à une théorie du complot d’extrême-droite popularisée en France par l’écrivain Renaud Camus. La France, un pays qui occupe d’ailleurs une place centrale dans son cheminement vers la violence, explique-t-il.

[…]

Plus largement obsédé par le Vieux continent, où il a vraisemblablement passé plusieurs semaines en 2017, il raconte ainsi que deux événements remontant au printemps de cette année là ont servi d’éléments déclencheurs de son passage à l’acte. L’un est l’attentat de Stockholm au camion-bélier du 7 avril, qui a fait cinq morts, dont une jeune fille de 11 ans. «Des attaques sur mon peuple, ma culture, ma foi et mon âme », écrit-il.

L’autre événement, qui se déroulait au même moment, était la présidentielle en France, et notamment le deuxième tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. « La possible victoire d’une quasi-nationaliste était pour moi le signe qu’une solution politique était toujours envisageable », écrit-il, après avoir toutefois étrillé la patronne du Front national, décrite comme « molle » et « incapable ». D’après lui, sa défaite l’a toutefois « plongé dans le désespoir » et sa « croyance en une solution démocratique s’est envolée ».

Le récit de son voyage en France est pétri d’une profonde paranoïa. Selon lui, ceux qu’il appelle les « envahisseurs », les « non-Blancs », étaient partout, peu importe où il se rendait. Il raconte ainsi ne pas avoir supporté de voir « un flot de ces envahisseurs passer les portes d’un centre commercial » dans l’est de la France. « J’en avais vu assez et, en rage, j’ai quitté la ville, refusant de rester une minute de plus dans cet endroit maudit », poursuit-il.

L’assaillant assure aussi avoir fondu en larmes à la vue d’un cimetière militaire où sont enterrés les soldats ayant combattu pendant les deux guerres mondiales, se lamentant de leur « mort vaine », qui n’aurait pas permis d’empêcher la conquête de la France et du continent par les « envahisseurs ».

Et de conclure, sur ce passage en France. «C’est là que j’ai décidé de faire quelque chose, c’est là que j’ai décidé d’agir, et d’user de la force. Et de la violence. De combattre les envahisseurs moi-même».

[…]

Lire la suite ici :

http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-christchurch-dans-la-tete-du-terroriste-tout-a-commence-en-france-15-03-2019-8032380.php

Quelle lucidité avait Brenton Tarrant !

Il a passé quelques mois en France et cela lui a suffi pour comprendre que nos étions en train de disparaître, en train d’être envahis.

Comment se fait-il que tant de Français qui ont ça sous les yeux en permanence continuent de nier, de faire l’autruche ? Comment cela se fait-il ?

C’est la seule vraie question à se poser après avoir lu sinon le manifeste en anglais du moins le compte-rendu qu’en font les medias.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Si l’état de la France a pu choquer Brenton Tarrant c’est bien qu’il y a le feu au lac, non ?

  1. Hellen

    «  » » » »
    Comment se fait-il que tant de Français qui ont ça sous les yeux en permanence continuent de nier, de faire l’autruche ? Comment cela se fait-il ?
    «  » » » »
    Oui, alors comment se battre réellement… car si nous faisons comme lui…
    On finit en prison et pour au moins 30 ans… n’étant pas musulmans, nous aurons droit à la peine maxi…
    C’est ça, ce que le gouvernement de vendus appelle l’égalité des droits…

    En tous les cas, plus nous attendrons et pire ce sera…
    Car pendant que j’écris, combien de dizaines ou de centaines sont entrés sur le sol de France???
    C’est ce qu’il va falloir réaliser très vite…!!!
    Bien à vous

    1. denise

      « Comment se fait il  » ? je crois depuis longtemps au concept de la grenouille, qui se fait cuire/tuer petit à petit ; un ami qui habitait à la campagne est revenu, et a été surpris du changement vestimentaire dans notre ville !
      Et puis je dirais que je ne vois pas dans l’immédiat comment changer les choses , pas trop de choix s’offre à nous , sinon , pour informer , de mettre des tracts en boite aux lettres avec des chiffres réels, et sourcés , ce qui n’est pas gagné ! Régulièrement sur le journal ,nous voyons que des migrants arrivent , que l’on raconte leur histoire , qu’ils font des enfants et nous avons droit à la photo de parents réjouis, tu m’étonnes ! , qu’il faut trouver des apparts plus grands , que des assoc les aident, qu’un étudiant ne veut plus repartir car il a une petite copine française, .. UN PAR UN, tous les jours ou presque !!! c’est ça la grenouille ..

      1. Hellen

        Oui Denise, je suis entièrement d’accord avec vous..;
        Il va falloir faire quelque chose, car là, nous sommes exactement comme si on nous avait mis sur une falaise, et on nous pousse petit à petit de plus en plus au bord de la falaise… là on va finir par tomber de la falaise… car le grand remplacement c’est l’ONU qui l’a balancé… et non, qui que ce soit d’autres… Alors il y aura de moins en moins de Français Blancs, de plus en plus de musulmans nous envahissent, c’est nous les Français Blancs qui payons tout avec taxes, impôts redevances et tout le tatoin…
        Mais il va y avoir un moment, où, nous serons de moins en moins nombreux… les autres de plus en plus nombreux… ce sera l’esclave en bonne et dùe forme, mais cette population musulmane auront de moins en moins de subventions, ça va être l’exclavage, car la plupart ne viennent pas pour travailler, mais pour les allocs…

        Le gouvernement s’imagine que cette population va accepter cela comme ça????
        Parce que si c’est le cas, les Hommes et Femmes Politiques ont une cervelle et un cerveau, d’un petit vers de terre….!!!

        Par contre, personnellement, nous sommes en train de préparer la vie de nos descendants, ne serait-ce que les plus proches, nos enfants et descendants… Moi, ça me stresse, rien que d’y penser…!!!

        Il va falloir y songer très rapidement, car il y a longtemps qu’on aurait dû bouger et là j’ai peur que ce soit trop tard…
        On ne sait même pas combien ils sont, les chiffres sont mensongers…

        A propos de grenouille, j’avais lu cette histoire, il y a déjà pas mal d’années :

        L’Histoire de la grenouille chauffée lentement (Olivier Clerc, écrivain et philosophe)
        A méditer, car c’est cruellement vrai :

        Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille…
        Et puis :
        – Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède.
        La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.
        – La température continue à grimper.
        L’eau est maintenant chaude, et c’est un peu plus que n’apprécie la grenouille.
        Elle se fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant.
        – L’eau est cette fois vraiment chaude, et la grenouille commence à trouver celà désagréable.
        Mais elle s’est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.
        – La température continue à monter, et la grenouille finit tout simplement par cuire.

        La grenouille est morte.

        Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée de la marmite.
        Cette expérience montre que lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte.
        Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons :
        – Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées et nous dérangent mollement à ce jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.
        – Au nom du progrès et de la science, les pires atteintes aux libertés individuelles, à la dignité, à l’intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s’effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.
        – Les noirs tableaux annoncés pour l’avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire destructrices.
        – Et le gavage permanent d’informations de la part des médias sature les cerveaux, qui n’arrivent plus à faire la part des choses…
        Lorsque j’ai annoncé ces choses pour la première fois, c’était pour demain. Maintenant, C’EST AUJOURD’HUI !

        Alors si vous n’êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuit, donnez le coup de patte salutaire avant qu’il ne soit trop tard.

        Au fait, NE SOMMES- NOUS PAS DEJA A MOITIÉ CUITS ?…

        Bien à vous

        1. Julien Sousse

          @Hellen : dixit: « Cette expérience montre que lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte. »
          C’est exactement ça (il y a aussi la technique dite du « voleur chinois » ,
          qui chaque jour vous subtilise une petit objet , jusqu’à ce que la maison soit vide… » )

  2. Jean-Louis

    C’est jouissif !
    Les médias de tous bords mettent en plein écran les écrits et descriptions de cette catastrophe civilisationnelle qu’ils nous refusent depuis des années.

    Quelle belle pub pour nos constats .

  3. Fomalo

    D’accord complètement avec Christine et aussi avec les trois commentaires de ce matin.. Cet homme, B.Tarrant est un « désespéré », et c’est son désespoir qui l’a poussé à ce geste désespéré. Le pessimisme comme une massue, a matraqué son optimisme/goût de vivre, comme quoi la vue, la vision, le regard, représentant le premier sens perçu de la LUMIERE, engagent soit la grâce de l’espoir intérieur, soit l’action rapide contre l’horreur perçue. Je ne parle pas ici de l’idéologie terroriste, qui- quelle qu’elle soit- emprisonne la pensée personnelle, le jugement et la discrimination. Non, je parle plutôt de la convergence du trop plein perçu comme non-maîtrisable, qui amène soit au suicide soit au meurtre. Il est possible que dans notre pays la France, le peuple se trouve actuellement dans cet entre-deux.Comme en médecine, « ce qui vient à la peau » est un exutoire. Je pense que nous en sommes là.

  4. Jean-Paul Saint-Marc

    Un article sur BV me permet de formuler en clair les responsabilités de cette haine attribuée à la dite EXTRÊME DROITE, pour ce qu’il en reste…

    Comment voulez-vous que le POLITIQUEMENT CORRECT qui contraint à TAIRE l’information sur les ignominies islamiques et TAIT LA HAINE d’une communauté pour TOUTES LES AUTRES, qui OCCULTE les lieux de culte chrétien VANDALISES, qui laisse les AGRESSEURS en liberté et assomme les gens ordinaires, honnêtes s’ils se rebellent, ne soit pas la CAUSE DE LA HAINE par son injustice, son parti pris ?

    Alors, DITES LE HAUT ET FORT, la haine, c’est le POLITIQUEMENT QUI LA CAUSE chez les braves gens !

    1. Mariana

      La haine c’est d’abord les musulmans qui la déversent ad nauseam .
      Les ignominies comme celle que je subis à Nîmes ( je m’excuse de parler une fois de plus de ce que je subis ) n’existeraient pas si les musulmans n’avaient pas une idéologie criminelle .
      Il n’y a pas de fumée sans feu trop de français laissent faire l’islamisation d’où l’inacceptable .

      Nous ne sommes plus en 1940 mais les lâchetés actuelles sont aussi répugnantes .
      Pour un Brenton Tarrant qui a vu l’état de notre pays il y a quelques années déjà , combien d’assassins combien de crimes combien de morts au nom de l’idéologie islamique ?

Comments are closed.