Berlin, un restaurateur juif se plaint de l’antisémitisme musulman mais « en France, c’est pire  » !


Berlin, un restaurateur juif se plaint de l’antisémitisme musulman mais « en France, c’est pire  » !

À Berlin, le quotidien émaillé d’antisémitisme d’un restaurateur israélien

REPORTAGE. Selon Yorai Feinberg, qui tient un restaurant de spécialités à Berlin, « la grande majorité des insultes antisémites est le fait des musulmans ».

De notre correspondante à Berlin,

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


2 thoughts on “Berlin, un restaurateur juif se plaint de l’antisémitisme musulman mais « en France, c’est pire  » !

  1. AvatarJolly Rodgers

    un mec courageux et qui ne baisse pas les bras face à l’adversité (chapeau) . il est vrai que depuis l’arrivée d’un grand nombre de migrants arrivant des pays musulmans , les agressions antisémites ont augmenté ces dernières années en Allemagne . j’ai des amis qui vivent en Allemagne et ils ont eux aussi constaté que l’extrême gauche est autant antisémite que l’extrême droite néo nazis . le problème c’est que l’extrême gauche là bas tout comme en France ,ne lisent plus et ont même tourné le dos aux idées de l’école de francfort . si Herbert Marcuse était encore là , il serait contre l’islam ça c’est sûr . désormais ils ne sont plus communistes , ils ne sont plus dans la lutte de classes et le progressisme social , non , ils sont désormais pour l’immigration et excusent les pires saloperies que font ces derniers sur notre sol européen .

  2. MaximeMaxime

    Il faudrait créer une étiquette « Courage médiatique » pour contrebalancer les « Manipulations médiatiques » qui sont si souvent relevées…
    Bravo au Point pour cet article quand même inattendu tant c’est « brut de décoffrage ».
    On ne peut pas en dire autant d’un article de la « Nouvelle République » à propos de l’agression d’une jeune femme à Châteauroux, qui a reçu un coup de poing de la part d’un groupe d’hommes qui l’avaient sifflé et insultée semble-t-il parce qu’elle était jugée trop provocantes à leurs yeux.
    https://www.lanouvellerepublique.fr/chateauroux/a-gressee-a-chateauroux-porter-plainte-je-me-suis-dit-que-ca-ne-servirait-a-rien
    Rien sur le profil des agresseurs…
    Ce silence vient-il de la rédaction ou de la victime, qui n’a pas voulu déposer plainte pendant un an ?

Comments are closed.