Sus aux faux-culs d’Etam qui mettent à pied leur responsable… mais interdisent le voile à leurs vendeuses


Sus aux faux-culs d’Etam qui mettent à pied leur responsable… mais interdisent le voile à leurs vendeuses

Brève

On n’a pas fini de voir fleurir ce genre de communiqué. D’un côté vive la diversité, la différence, l’inclusion, mort aux discriminations, et patati et patata… Et donc nous mettons à pied la responsable de magasin qui a ironisé sur la candidature d’une voilée.

De l’autre : notre règlement intérieur spécifie bien néanmoins que, puisqu’en contact avec la clientèle, les vendeurs doivent être neutres et ne pas afficher leurs choix politiques ou religieux.

 

Bref, la responsable saute pour donner des gages aux musulmans, au CCIF, à la bien pensance… pour échapper aux menaces, aussi ? Mais à Etam ils ne sont pas fous, ils savent que les vendeuses voilées font fuir les clients.Et surtout les clientes.

D’où ce pas de deux, d’une hypocrisie sans nom.

Voilà à quoi nous sommes tous condamnés, par la faute de musulmans activistes et par la faute de politiques dhimmis. Condamnés à vivre en permanence des situations schizophréniques.

Les Français ne veulent pas de voile, ne veulent pas d’islam. Et plus la répression et les affaires du genre de celle-ci seront nombreuses, plus le rejet sera fort.

Et définitif, et irréversible, un jour ou l’autre.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Sus aux faux-culs d’Etam qui mettent à pied leur responsable… mais interdisent le voile à leurs vendeuses

  1. AvatarChristian

    Et quand un chauffeur de bus de le RATP ne veut pas prendre le volant de son bus sous prétexte qu’il a été conduit avant par une femme ou que les publicités pour des marques de lingeries comme Etam est ce que nous aussi nous avons le droit de nous plaindre de ce service public ?? Non car nos couilles molles de dirigeants mettent encore une fois la poussière sous le tapis.
    http://resistancerepublicaine.com/2018/08/29/combien-de-chauffeurs-ratp-prets-a-passer-a-lacte/

  2. PacoPaco

    Des situations telles se produiront de plus en plus, mais le vernis est en train de sauter et pour paraphraser mon ami Claude… même les mémés iront à la castagne…

  3. AvatarGromago

    Etam c’est fini pour moi . Adieu Etam !

    Trop cons , hypocrites,trop carpettes Même leur modèles qui sont mi raccoleurs (et chers pour ce que c’est ) et puis on entre et c’est de la soupe tiède : des pyjamas de bonne soeur .
    Bof ,à force de vouloir plaire à tout le monde,on ne plait à personne .
    Leur communiqué c’est tout à fait leur style .

  4. AvatarAdalbert le Grand

    Je viens de voir la vidéo de la malheureuse jeune fille. La pauvre a figurez-vous été terriblement choquée par les propos de la responsable.

    Et on comprend mieux la violence du choc quand on apprend dans sa vidéo qu’elle n’a même pas pu réagir comme elle en avait envie sur le moment : elle avait la haine, elle aurait voulu la gifler et lui éclater la tête, mais elle n’a pas pu!

    C’est ce genre de personne qu’on doit embaucher comme vendeuse, une personne prête à gifler toute personne qui la contrarie?

    Et bien sûr personne pour relever cette partie passionnante de la vidéo… Moi c’est ça qui me choque, mais comme je ne suis pas musulman, mon sentiment compte pour du beurre (et pas du beur, n’est-ce pas!).

    D’ici à ce qu’on apprenne que cette pauvre femme avait déjà été refusée à dîner dans le cénacle d’un petit restaurant de Tremblay…

  5. AvatarAdalbert le Grand

    La responsable s’est exprimée maladroitement: elle aurait dû simplement lui préciser que le job exigeait qu’elle enlève son torchon, pardon son voile pendant son service et que c’était non négociable.

  6. AvatarJolly Rodgers

    PS :Bonjour @ Christine ,
    je passe du coq a l’âne . savez vous que Guillaume Faye est mort ? je n’ai pas vus un articles pour saluer ça mémoire !? bien que je n’étais pas du tout d’accord avec sa vision libérale en politique économique . il était un défenseur de la France , d’Israël et de la civilisation européenne , . résistant infatigable face a l’islam , il créera la feuille d’infos qui deviendras le blog : j’ai tout compris . il fit ses début a la nouvelle droite du grece et au magasine élément , puis s’ éloigna de ces dernier car trop pro arabe a sont gout ( il a bien eu raison ) . il était a l’origine du terme : ethno – masochiste , définition que j’ai eu souvent utilisé face au gauchistes . c’était un personnage atypique et qui aimait la bonne chaire , avec un petit coté professeur Choron . il a été mr matin dans l’émission télé matin , animateur Skyrock , rédacteur du magasine gay pied …… en plus de sont engagement identitaire . voilà , ce petit mot pour lui rendre hommage . un résistant s’en est allé

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Jolly pour ce petit mot, ma foi Guillaume Faye pouvait être génial et à d’autres moments parfaitement repoussant et ne pas être du tout notre tasse de thé, surtout ces dernières années. On a choisi de ne rien dire, ni dans un sens ni dans l’autre….

  7. AvatarAdalbert le Grand

    Évidemment la conne gauchiste de service explique que si on interdit à ces pauvres voilées de travailler avec leur torchon, on les condamne à rester enfermées à la maison.

    Mais personne ne leur interdit de travailler sans voile! Ce sont elles qui se condamnent à rester à la maison en refusant de se plier à la discipline collective! Qui veut embaucher quelqu’un qui n’en fait qu’à sa tête?

    C’est exactement toujours le même raisonnement crétin qu’avec le burkini ou le voile à l’école : on inverse la charge de la faute et la responsabilité! Ce ne sont pas ceux qui n’en veulent pas (du voile ou du burkini) qui les enferment! QUI veut les enfermer? Ceux qui les obligent à se voiler. Nous on ne les oblige à rien, on leur demande juste d’accepter les règles et les contraintes du travail!

    On ne les force pas à travailler, et en plus sans voile, elles sont libres de refuser les conditions imposées et le job! Où a-t-on vu qu’un travail était dû au demandeur à SES conditions, et qu’il l’accomplissait selon SES règles? Va-t-il décider aussi de ses horaires, de ce qu’il fait, ou de ne pas travailler à tel moment parce cela l’ennuie?

    Vu ses réactions et sa vidéo, il est clair que cette femme est soit une provocatrice envoyée par le CCIF, soit une emmerdeuse finie qui foutrait la merde dans le boulot, ou les deux.

  8. AvatarThor22

    Il fallait bien s’attendre à une offensive de ces gens, peut-être téléguidés par le CCIF, après la renonciation de décathlon de commercialiser le foulard de sport.

  9. AvatarHARGOTT

    Il faut comprendre qu’au delà de la religion, des gens comme cette voilée sont en guerre contre la France, car ils veulent y établir avant tout une suprématie Arabo musulmane. Tout devient bon pour provoquer et remporter de petite victoires (mise à pied de la directrice)
    Mais le pire reste encore que cette guerre (qui n’en est qu’à son début), le pouvoir Hollando- macronien, fait tout, s’ingénie…A la perdre.
    Et cette guerre menée contre nous est une guerre avant tout raciale et raciste.
    Quand on parle de trahison de la France parle pouvoir en place, je commence chaque jour un peu plus que cela n’est pas excessif.

  10. AvatarDorylée

    Je ne connais pas ces bouibouis, je n’y vais jamais. Si c’est comme tous les magasins de fringues, il suffit d’y débouler à 50, prendre pleins de modèles en mélangeant les tailles, en les décrochant les cintres, mélanger les ensembles et quand tout est bien mis en vrac, on s’en va sans rien acheter en abandonnant tout dans les cabines d’essayage…. On peut aussi avoir marché accidentellement sur une portion de beurre de 25g….

  11. Avatarbenedictum

    Je vous parie qu’ils vont finir par virer cette pauvre employée pour faire plaisir aux musulmans.
    La charia et la dhimmitude s’installe petit à petit en france.

  12. AvatarPrida

    Bonjour,
    Je soutiens la responsable et considère sa mise a pied hypocrite même si fondée juridiquement a priori. On ne peut rien contester ni donner son avis sans que l’on soit taxé de raciste. Cette jeune fille a le droit d’afficher ses idées, sa colère, son dégoût, elle…

Comments are closed.