Si des milliers de poules peuvent tuer un renard… que peuvent faire des millions de Français ?


Si des milliers de poules peuvent tuer un renard… que peuvent faire des millions de Français ?

Voici un fait-divers fort drôle, mais qui devrait servir d’avertissement à Macron et à tous ceux qui veulent nous remplacer, nous faire disparaître, bref, nous exterminer sans le dire.

Le renard n’est plus le maître du poulailler. Même d’inoffensives volailles au QI d’huître ont fini par comprendre que se faire attraper et dévorer l’une après l’autre pendant que toutes les autres caquecttent et tentent de fuir ne sert à rien.

Elles ont donc compris que l’union fait la force et que, si le simple bec d’une poule est inutile face à la gueule d’un renard, face à sa force, des milliers de becs viennent à bout du prédateur le plus féroce.

Le propriétaire d’une exploitation agricole de Pontivy a retrouvé le corps de l’animal criblé de coups de bec.

Le prédateur a plié sous le nombre. Aussi incroyable que cela puisse paraître, un renard a été découvert mort, dans la nuit du 6 au 7 mars dernier, dans un élevage de poules à Pontivy (Morbihan).

L’animal avait été tué à coups de bec par une partie des 6 000 poules de cet élevage du lycée agricole du Gros-Chêne, rapporte Ouest-France.

« Les poules peuvent arriver en masse et le renard, surpris, a pu paniquer devant le nombre », explique Pascal Daniel, le directeur de l’exploitation. « Il y avait des coups au niveau du col et de l’encolure. Parfois les renards portent des blessures liées à la gale. Là, il ne semblait pas malade et c’était bien des coups de becs ».

Le directeur de la ferme précise qu’il s’agit d’un jeune renard « de 5 ou 6 mois, d’environ 60 cm de long. Les poules sont là depuis juillet, donc depuis plus de sept mois et ont sans doute appris à se défendre ».

http://www.leparisien.fr/societe/morbihan-des-milliers-de-poules-tuent-un-renard-a-coups-de-bec-12-03-2019-8029719.php

Evidemment, il y a là de quoi faire un beau parallèle et matière à voir dans l’affaire du renard de Pontivy une parabole. N’ayons pas peur des mots.

Les Gilets Jaunes ont fait la démonstration que  moins d’un million de Français dans la rue pouvait déstabiliser un Macron, moins de 500 000 même, moins de 100 000, même si on en croit la violence de la répression.

Alors, imaginez ce qui se passera le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger la démission de Macron ou de l’un de ses semblables, pour mettre fin au règne du renard dans le poulailler.

Alors, imaginez ce qui se passera le jour où tous les Français auront compris la leçon et qu’ils se jetteront tous, comme un seul homme, sur la petite racaille ou la bande de racailles qui déchaîne la terreur dans le métro ou dans la rue. Ils mettront fin au règne du renard dans le poulailler.

Alors, imaginez ce qui se passera le jour où tous les Français auront compris la leçon…

Un égorgeur et son couteau dans la rue ? Au lieu de fuir en hurlant et en se faisant de toutes façons attraper, tout le monde sur l’égorgeur… bien sûr il pourra y avoir des blessés, des morts. Mais pour en éviter d’autres, pour envoyer un message fort à tous les égorgeurs potentiels, cela vaudra le coup. C’est ce qui se passe en Israël où il y a de moins en moins de morts dans ce genre de situation, parce que tout le monde veille, tout le monde est prêt à intervenir, en masse.

Et le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger un referendum sur le Frexit…

Et le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger le retour des frontières et l’interdiction de l’immigration sauvage que nous connaissons…

Et le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger une commission parlementaires qui examine la compatibilité de l’islam avec notre civilisation…

Et le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger la fin de l’imposture de la transition écologique…

C’est parce qu’ils savent cela, qu’ils connaissent l’histoire de la parabole du renard et des 4000 poules qu’ils s’ingénient, avec l’aide de nos gauchistes et autres islamos, à faire de nous des communautés montées les unes contre les autres, féministes, écolos, extrême-droite, antifas, chrétiens, musulmans, Noirs, Blancs, Français, étrangers, jeunes, retraités, homos, hétéros…

C’est pour cela qu’ils payent, avec nos sous, des associations communautaristes qui luttent contre la cohésion au nom du… vivre ensemble !!!!

Mais nous sommes là, nous sommes de plus en plus nombreux à nous préparer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Si des milliers de poules peuvent tuer un renard… que peuvent faire des millions de Français ?

  1. La moutarde me monte au nezLa moutarde me monte au nez

    Je pense que nous sommes effectivement extrêmement nombreux à attendre le signal d’un chef légitime.
    Si nous recevions, aujourd’hui, un appel du type de celui de De Gaulle, en 1940, je pense que le ménage serait fait, tous horizons, en moins de quelques mois.

    1. AvatarGérard PERGET

      Absolument vrai!!! Il nous faut un chef qui se lève et nous serons hardis pour chasser les ordures de la gouvernance du pays… Vive la France même si le Maquereau n’en veut pas!!! C’est un traitre et nous voulons des honnêtes gens!

  2. AvatarUN GAULOIS

    « C’est ce qui se passe en Israël où il y a de moins en moins de morts dans ce genre de situation, parce que tout le monde veille, tout le monde est prêt à intervenir, en masse. »

    En Israël, la population est armée, pour l’avoir constaté. En France, non. Notre législateur en chef a fait en sorte que des objets de la vie courante deviennent des armes par destination.
    Armons nous tous, les racailles fileront droit.

  3. AvatarPeter Wardein

    J’ai lu une histoire comme celle-là dans un livre qui parlait de Georges Ivanovitch Gurdjieff*. Dans une communauté formée autour de sa personne, il a été sollicité pour résoudre le problème d’une fouine qui agressait les poules. Les membres de la communauté avaient cru bon d’enfermer les poules derrière un grillage, dans un espace restreint. qui
    leur laissait peu de possibilités de mouvement. Georges Ivanovicht a dit qu’il fallait laisser les poules EN LIBERTÉ. Et la fouine a été becquetée à mort par les poules…
    * Non G. I. Gurdjieff n’était pas spécialement partisan de l’islam. Il appartenait à la communauté chrétienne du Caucase. Dans sa jeunesse, il avait vu son grand-père invalide laissé sur place par les siens, au seuil de sa maison, avec un fusil comme ultime recours contre une mort affreuse, devant l’avancée des ottomane.
    PS: Le site Riposte Laïque n’est vraiment pas obligé de publier mon commentaire. Je ne vous en voudrais pas.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Peter pourquoi parlez-vous de Riposte laïque ? Vous êtes sur Résistance républicaine !

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonsoir @Madame Tasin ;

        Je vous ai envoyé un mail avec pièce jointe fichier texte, ce jour à 20h.

  4. Avatarbabe

    attention les ecolos sont en embuscades un renard tue par des poules c’est un scandale !!!par contre des poules tuées par un renard c’est normal il faut qu’il mange pauvre bete ah ah mais c’est bien que les poules se réveillent on va en faire autant apres le « Grand Déballage »

    1. Olivia BlancheOlivia Blanche

      Vous vous trompez sur les « écolos » – nous laissons les animaux régler leurs affaires entre eux…

  5. AvatarHervé

    Oui,tout cela est vrai;mais n’oublions pas que nous avons une justice,et que celle ci est aux mains de traitres,recevant ses ordres,venant de Macron,et qu’elle utilise également tous les moyens répressifs dont elle dispose,contre nous. Ne nous trompons donc pas d’ennemi,car c’est avant tout,celui qui ordonne à la justice,de condamner le peuple (les poules) afin qu’elles ne puissent pas se défendre contre l’ennemi (le renard),qui est notre principal ennemi. Je suis même certain que macron est capable de donner l’ordre à notre armée,de se retourner contre nous,si nécessaire. Or,une armée de poules,qui obéissent à un renard déguisé en poule,nous mènera forcément à notre perte,et c’est donc lui,et lui seul,qu’il faut détruire avant tout.

  6. MaximeMaxime

    Il y a aussi cette vidéo amusante sur un chat qui se fait pourchasser par un rat :
    https://www.youtube.com/watch?v=N2v3I-UkaB4
    Actuellement, les gardiens de prison, traités comme des rats par nos gouvernants et beaucoup de prisonniers, bloquent les prisons. Si le mouvement durait, les prisonniers finiraient par mourir de faim.
    Voilà comment restaurer la peine de mort par la base et évincer la bien-pensance internationale (puisque pour croupir en prison de nos jours, faut vraiment mettre la dose de toute façon…).

  7. Avatarclaude t.a.l

    Les poules, c’est pas mauvais non plus contre les vipères …….

    ( certains veulent  » rapatrier  » des vipères, mâles, femelles et vipéreaux …. )

  8. PacoPaco

    Les proules en leur logis repèrent le brenard.
    Là, ni une ni deux, en un beau traquenard,
    le Ziva, elles le mettent à mal.
    Elles défuntent l’animal…
    Après ça, elles reprennent, leurs cot cot cot peinards !

    PACO.

    1. AvatarPeter Wardein

      Les français peuvent aussi arrêter de s’abstenir aux élections. Quand je vois des lascars parler de prendre le fusil, et dire tout de suite après qu’ils ne votent pas… Les hongrois et les italiens quant à eux ont été voter. Avec les résultats que nous savons.

  9. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Alors, imaginez que les Français sont moins courageux que les poules, ou que leur cerveaux souffrent d’une absence cruelle de discernement – contrairement aux volatiles…

  10. SarisseSarisse

    Incroyable en apprenant ce fait divers ce matin j’ai pensé exactement la même chose que ce qu’il y a dans cet article remarquable de Madame Tazin👍👏🐓🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐺🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐓
    Mais attention les poules produisent plus de poussin que les renards de portées souhaitons de pas être à la place des renards dans 20 ans!

    Où trouve beaucoup d’inspiration d’ailleurs dans les vidéos de films animaux par exemple comment les fourmis neutralisent et éliminentune mante religieuse, comment les abeilles eliminent à frelon indésirable en produisant des phéromones d’autodéfense et d’agressivité.
    Les phéromones d’autodéfense et d’agressivité du peuple français et d’ailleurs de tous les peuples européens et de toutes les populations européennes c’est de prendre conscience de la nocivité de doctrines venu de contrées non européennes où sont tenues des propos anti-occidentaux, anti-chrétien et antisémites bien entendu hostiles.
    L’autodéfense commence d’abord dans nos têtes dans nos cœur le courage puisque le mot coeur induit nécessairement ce terme là.

  11. DiogèneDiogène

    « Et le jour où 10 millions de Français seront dans la rue pour exiger une commission parlementaires qui examine la compatibilité de l’islam avec notre civilisation… »

    Vue la couardise de la plupart des citoyens, dont le surmoi est phagocyté par les dogmes de la gauche triomphante, ce jour n’est pas près d’arriver….

  12. Avatarmac gyver

    Quand le Français n’est même pas capable, de sortir dans la rue pour conserver ses libertés fondamentales, ne lui demandez pas de se mesurer aux fumiers des banlieues, même à plusieurs milliers ! Le courage a fui ce pays et ses habitants !

  13. AvatarFg

    Qui a déjà eu des poules sait très bien que l’histoire de la fouine ou du renard anéantis par le nombre est « abracadabrantesque ».
    Pour le renard dont on parle en ce moment il était probablement très malade ou a été tué par un chien. Ensuite les poules sont allées le bouffer. il faut savoir que les poules mangent tout. Si l’une d’entre elles meure, les autres vont la bouffer.
    C’est ainsi.
    Mais mettez un renard ou une fouine au milieu de 2000 poules et ça va être un carnage du coté des gallinacées. Pas très important ; l’essentiel est d’avoir pu en faire une parabole ☺

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Vous avez raison, la cause de la mort du renard n’est pas due à des poules. Quoique s’il était blessé avec une blessure ouverte montrant de la chair ou du sang, les poules sont bien capables de se jeter dessus à grands coups de bec sans pitié aucune (dans le but de manger, pas dans le but de tuer). Même lorsque l’une d’entre elles est blessée, les autres la mangent vivante, malgré ses cris.

Comments are closed.