Tartuferie : une commission d’enquête pour étudier l’origine des violences contre les pompiers !


Tartuferie : une commission d’enquête pour étudier l’origine des violences contre les pompiers !

Bm77 évoque, dans un article de ce jour de RR,  les conditions de vie des pompiers:

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/11/si-on-nappartient-pas-a-une-communaute-on-devient-invisible-sauf-si-on-porte-un-gilet-jaune/

Et,justement, une « mission d’information » (sic)   va se pencher sur ce problème des agressions de pompiers.

Il s’agit en particulier, donc,  de  « s’informer » (sic) sur   l’origine de ces agressions:

 

Le quotidien des pompiers en intervention est de plus en plus violent.

Insultés, caillassés, parfois agressés alors qu’ils sont là pour sauver des vies, ils sont bien souvent victimes des personnes qu’ils ont la charge de secourir.

Des agressions qui ne se limitent plus aux quartiers dits sensibles.

En dix ans, leur nombre a explosé : +23% entre 2016 et 2017, +213% depuis 2008.

En 2018, les pompiers ont été pris à partie en moyenne 74 fois par mois, eux qui réalisent 4,5 millions d’interventions chaque année.

Un tabou à briser

Pour mieux les protéger, le sénateur Patrick Kanner lance une mission d’information et une proposition de loi.

Il veut permettre aux témoins d’agressions sur les pompiers de s’exprimer anonymement.

En grande majorité volontaires, les pompiers multiplient les formations pour faire face aux situations qui dérapent.

Ceux-ci simulent une agression, avec cet élève qui brandit un couteau.

Le Sénat se donne six mois pour évaluer les besoins et les moyens pour chaque département et préparer au mieux les futurs pompiers à un métier de plus en plus difficile.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/violences-l-appel-au-secours-des-pompiers_3226789.html

Monsieur Kanner a donc besoin de s’informer.

En France, il  existe une très vieillle tradition de respect extrême pour les pompiers.

Contrairement à ce que prétend l’article de désinformation de France-Info (France-Info c’est quasiment un mensonge toutes les 30 secondes !) ces violences contre les pompiers ont pour origine principale les banlieues de l’immigration.

D’ailleurs, on ne savait pas que l’agression au couteau, objet de la simulation, soit le fait des agriculteurs creusois ou des aristocrates versaillais …

On aimerait puisque on se paye, sur notre argent, une mission pour enquêter sur ce qui est sous nos yeux, que des statistiques précises soient établies et PUBLIEES largement sur les  conditions et  les auteurs  des agressions contre nos pompiers.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Tartuferie : une commission d’enquête pour étudier l’origine des violences contre les pompiers !

  1. La moutarde me monte au nez

    Ils vont encore gaspiller de l’argent public pour découvrir ce que tout le monde sait parfaitement.
    A moins que le but occulte de cette mission soit de disculper les véritables auteurs de ces violences.

  2. Hellen

    Personnellement pour régler ce problème, je dirai qu’il faudrait des militaires détachés dans les casernes de pompiers et qui se déplaceraient, avec leurs armes à chaque déplacement de pompiers… et si ça chauffe (c’est le cas de le dire…) qu’ils aient le droit de faire jusqu’à 3 sommations, ensuite ils tirent avec des LBD ou autres, des fusils d’assault, mais ils tirent… ainsi ça en calmera peut être certains…
    C’est une idée comme une autre, mais ça ne peut pas continuer comme cela… Avant les pompiers pouvaient faire leur travail… maintenant avec la racaille ça n’est plus possible… en plus les pompiers devraient avoir le droit d’être armés et d’avoir chacun des petites caméras qui filment tout, sans avoir besoin d’appuyer sur un quelconque bouton…!

  3. Christian Jour

    Hellen
    Allons Hellen, vous n’y pensez pas, tirer sur les CPF comment vous y aller, vous ne savez pas que les armes sont surtout réservées contre le peuple Français de souche, comme les gilets jaune par exemple, pas contre les CPF. La preuve la grande manif algérienne sur notre sol,( ce qui est une grande honte pour la France) avez vous vu des policiers leurs tirer dessus, bien sur que non, avez vous vu des policier tirer sur les gilets jaune, bien sur que oui. Allons soyez cool. Et puis on ne dit pas racaille, c’est pas jouli, c’est pas bien on dit chance pour la France.

    1. BobbyFR94

      Christian, le parallèle est à faire avec la situation à Grenoble, où il n’y a eu qu’une…seule interpellation !!

      Et, bien-sûr, pas un visage éborgné, pas une grenade lancée, bref, un comité théodule de plus, parce que ces CONNARDS savent très bien d’où viennent les agressions, le couteau, c’est une signature !!!

      Ce n’est pas 3 sommations, mais une seule, et encore, selon la situation…

      Rappelle-toi bien de ca !  » lls ne sont fort que du laxisme d’état qui est VOULU !!! « 

    2. Hellen

      Christian Jour….
      Eh oui, mais tant qu’on laissera faire, non seulement ça ne s’arrangera pas, mais ça n’ira que de pire en pis…
      Je ne suis pas une dhimmi, et je ne le serai jamais…
      Je ne les supporte plus…!!!

  4. Christian

    Oui mais les pompiers n’ont pas compris que plutôt qu’un pin-pon ils devraient avoir l’appel à la prière qui sort de leurs sirènes car à défaut de minarets dans nos villes, cela atténuerait un peu la colère de ces braves gens qui rêvent d’une république islamique de France. Mouloud président en 2027 et enfin nous auront vendredi comme jour férié.

    Drôle de pays que le notre ou l’on tolère que l’on tape sur nos pompiers, que la police blesse nos GJ (2000 blessés depuis novembre) et qu’on excuse tout à ces racailles sous prétextes qu’ils sont cons comme des manches à balai abreuvé au coran par leurs ordures de parents. Un vieux du bled m’a dit un jour Chez nous (et oui ici ce n’est pas encore chez eux même au bout de 50 ans) les jeunes au bout de 5 minutes ils iraient en prison si ils faisaient le quart des conneries qu’ils font ici mais ne t’inquiètes pas vous nous avez pris l’Algérie par la force, nous on va vous prendre la France en douceur et après nos lois coraniques les feront se calmer….vieux con va, j’espère que tu croupis en enfer maintenant !!!

  5. Jean

    La seule façon de calmer les racailles c’est le cochon. C’est fou la trouille qu’ils ont de cet animal pourtant inoffensif. Il suffirait d’enterrer un terroriste systématiquement avec un cochon à grands renfort de caméras pour résoudre le problème. Même chose avec la racaille, il suffit de les mettre quelques jours en prison en compagnie d’un cochon pour qu’ils se calment définitivement comme par enchantement. Tout est bon dans le cochon et il est le plus sûr allier de l’homme (chrétien).

  6. Joël

    Je ne vois pas pourquoi il faut créer une nouvelle commission, elle existe déjà grâce à LFI.
    Car tout le monde sait très bien que ce sont les « FDS d’ultra-droite » qui caillassent les pompiers.

    Antiislam, tu dis que tu voudrais des statistiques précises mais c’est peine perdue puisque les pompiers eux-mêmes (probablement muselés par leur hiérarchie) refusent de porter plainte la plupart du temps et de désigner leurs agresseurs alors que tout le monde sait de qui il s’agit.

  7. Adalbert le Grand

    Effectivement nul besoin de Commission pour connaître les coupables ; les gauchistes, les Insoumis et la presse (peu distincts des précédents) les ont depuis longtemps identifiés : l’extrême-droite raciste, les fascistes et les Identitaires.

    Bref tous ceux qui ne veulent pas de l’immigration, cette formidable chiance pour la France.

    Enfin, bon s’il faut en passer par là pour pouvoir oser aller contre l’omerta et le politiquement correct, arrêter l’hypocrisie et dire et écrire ouvertement ce que tout le monde sait déjà…

  8. Adalbert le Grand

    C’est pénible ces fautes d’orthographe: on écrit France-Infaux (et sa grande sœur c’est France-Intox).

  9. bm77

    Le problème est que les pompiers eux mêmes tout comme les policiers sont tenus au politiquement correct c’est à dire contraints à ne pas révéler la réalité qu’ils constatent tous les jours jusqu’à nier ce qu’ils sont c’est à dire des êtres humains qui ont des yeux des oreilles et un cerveaux malgré que certains et pas les meilleurs leurs contestent même cette seule évidence . Est-ce cette négation de leur personne et de la mission pour laquelle ils se sont engagés et cette schizophrénie à laquelle on les contraints qui poussent beaucoup d’agents des forces publiques au suicide.
    Parce qu’il y a un problème à demander à des gens de faire de plus en plus d’efforts sur le terrain tout en leurs contestant sans arrêt leur légitimité. ce n’est plus humain c’est surhumain. Est-ce le prix à payer pour éviter un guerre civile qui passerait obligatoirement par les banlieues?

  10. Dorylée

    En droit français, la procédure est dite  » contradictoire  » . Ça signifie que chaque partie communique la totalité de son dossier à la partie adverse. Cette pratique a un effet pervers : l’auteur de l’agression des pompiers peut connaître par l’intermédiaire de son avocat, le nom et l’adresse de celui qui a témoigné de ce qu’il a vu et qui conduit l’agresseur devant le tribunal et peut-être (mais très très exceptionnellement) en prison. Le témoin éventuel préfère donc n’avoir rien vu plutôt que de voir brûler sa voiture, ses enfants tabassés, son épouse violentée ou pire. Offrir à un témoin la possibilité de témoigner anonymement pourrait être un plus…

Comments are closed.