Un décret de Macron fait remonter le début du terrorisme donnant lieu à médaille à 1974… Pourquoi ?


Un décret de Macron fait remonter le début du terrorisme donnant lieu à médaille à 1974… Pourquoi ?

L’islamogauchisme, terreau fertile pour le terrorisme : l’aveu de Macron ?

Un décret du 6 mars signé par Macron et paru au Journal officiel du 10 modifie le décret paru sous Hollande instituant la médaille de victime du terrorisme.

Une médaille attribuée sans considération de l’action réelle de la victime, de ses convictions, de ses combats… Un hommage à la passivité dans certains cas, sans doute ?

Bien sûr, certaines des victimes étaient probablement lucides, mais l’étaient-elles toutes ? L’étaient-elles majoritairement ?

En résumé, « le décret prévoit que la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est décernée, à compter du 1er janvier 1974, aux Français tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger, et aux étrangers tués, blessés ou séquestrés lors d’actes terroristes commis sur le territoire national ou à l’étranger contre les intérêts de la République française« .

Il est ainsi prévu que la Nation est « reconnaissante » envers ces personnes de s’être fait tuer ou blesser, d’avoir été les victimes de politiques laxistes et irresponsables. Mais cela, hors de question de le mettre noir sur blanc. L’invention d’un mérite dans le fait de s’être fait tuer involontairement, parce qu’on a eu la malchance d’être là au mauvais moment, vise à faire oublier l’essentiel : l’attribution des responsabilités.
Cette manoeuvre éminemment politicienne est un passe-temps prisé de nos principaux dirigeants, si l’on en croit le soin avec lequel ils « peaufinent » le dispositif.

Ah, s’ils mettaient autant de soin à renforcer le principe de précaution contre le terrorisme…

Ainsi, Macron décide dans ce décret de réformer celui de son prédécesseur Hollande, aussi incapable que lui de restaurer l’ordre public en France durablement, en attribuant la médaille à toutes les victimes depuis 1974 et non plus 2006.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=973747D25E42739B2F526468C341F26D.tplgfr31s_2?cidTexte=JORFTEXT000038215907&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000038215893

Pourquoi cette date ? Y a-t-il un historien voire un psychanalyste dans le coin pour nous l’expliquer ?

Année d’élection de Giscard d’Estaing, donc début des politiques Eurabia, regroupement familial et tutti quanti ?

mais aussi année du premier attentat de Carlos, le terroriste d’extrême-gauche converti à l’islam (plus exactement, la première tentative daterait du 30 décembre 1973) ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ilich_Ram%C3%ADrez_S%C3%A1nchez

Il semble bien que cette dernière piste soit à privilégier.

Faut-il y voir un aveu de Macron : depuis 1974, pas grand-chose n’a changé dans le domaine du terrorisme. On retrouve toujours les mêmes relents : palestinisme, « antisionisme », opposition au modèle républicain français… ?

Qu’en pense le député Ressiguier, d’ailleurs ? Cela ne mériterait pas une commission plutôt que de tenter de faire diversion en cherchant des poux à ses opposants politiques ?

En tous cas, ce décret montre encore une fois que Macron enterre les chrysanthèmes au lieu de lutter contre le terrorisme. Marié à la descendante de Jean Trogneux, fabricant de macarons, il fournit à son tour la population française en mac(a)rons, distinctions en tous genres pour s’être fait égorger, décapiter, mitrailler… comme si c’était en soi un mérite.

En tous cas, s’il y en a un qui ne risque pas de gagner une médaille de reconnaissance de la Nation, c’est bien lui !

Comme si décréter des médailles ou réglementer la fabrication des cercueils (http://resistancerepublicaine.com/2018/11/12/les-cercueils-macron-biodegradables-importables-de-turquie-la-grande-reussite-du-quinquennat/) était la solution.

Il y a un temps pour tout : l’action, le souvenir. On ne peut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Une plaque commémorative ne serait-elle pas suffisante et plus digne, surtout quand on voit que le problème n’est pas résolu ?

Des actes plutôt que des discours et des macarons, c’est pour quand ?

 

Note de Christine Tasin

Mille mercis à Maxime qui attire notre attention sur un décret qui serait passé aux oubliettes sinon et qui en dit long sur Macron. En effet, renvoyer la prise en compte (plus que symbolique hélas) des victimes du terrorisme aux années 1974 est une façon de noyer le terrorisme islamique, de le renvoyer dos-à-dos avec le terrorisme politique, palestinien notamment.

C’est particulièrement manichéen, pervers et outrageant pour toutes les victimes.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


19 thoughts on “Un décret de Macron fait remonter le début du terrorisme donnant lieu à médaille à 1974… Pourquoi ?

  1. AvatarRajkoumar

    Et les victimes du terrorisme pendant la guerre d’Algérie ? ils n’auront pas droit à « la médaille » ?
    L’avantage des décorations décernées, c’est que ça ne coûte vraiment pas cher à la Nation. Rappelez moi combien rapporte la Légion d’Honneur à l’année ? De plus, il faut l’acheter …
    à signaler que la Médaille Militaire ne donne plus droit à rien si on perçoit déjà la L.H.

    1. AvatarDorylée

      Quand j’étais sur le PA CLÉMENCEAU, un officier très décoré dit à un second-maître :  » Ce n’est pas ainsi que vous aurez, un jour, une médaille !  » À quoi le jeune officier-marinier répondit :  » Bof ! Moi, je considère que les médailles sont des carottes pour faire avancer les ânes… » L’officier en prit ombrage. Mais les officiers sont susceptibles : tu leur crèves un œil, ils te font la gueule. Tu leur crèves les deux, ils ne te regardent plus !…

  2. AvatarMachinchose

    y a pas autre chose que ces médailles de la honte, de l’ humiliation, du vaincu ??

    et une méfaille du courage gaulois decernée a ceux qui ne baissent pas la tête, qui se battent pour le mince honneur qui reste a leur Pays: la France

    ceux qui quel que soit leur physique, quel que soit leur âge tiennent tête et se battent physiquement, oui! physiquement contre ceux qui pour marquer leurs placent de « conquérant » n’ hésitent pas a casser le retroviseur d’ un vieux Français, convaincus de sa pleutrerie!

    manque de pot le vieux, descend de sa bagnole et en dépliant son baton de défense, lui met une raclée mémorable le faisant fuir

    mais prudent, le Vieux ira deposer une main courante au commissariat, geste de prudence au cas ou le racailleux irait déposer plainte pour un doigt brisé

    le jeune policier m’a aidé a rediger la main courante, pour etre trés neutre, et compliment suprême du môme  » Monsieur j’ aurais aimé avoir un grand père comme vous  »

    ça a eu valeur de médaille! bien plus honorable que ce Pin’s inventé et distribué par Macron

    1. MaximeMaxime

      Je crois que c’est la première fois dans l’Histoire qu’on attribue des médailles à des gens juste pour avoir été victimes…
      Peut-être qu’aux prochains JO, seuls les perdants recevront des médailles ?
      Ou bien dans une compétition de hockey, quand un spectateur recevra le palet dans les dents, c’est lui qui méritera la médaille !
      Ce serait dans la logique de la « pensée complexe » de Macron, que j’ai plutôt envie d’appeler « pensée perverse »…

    2. AvatarBoronlub

      Bonjour, et merci pour ce récit, qui remonte le moral, à la fois en pensant à vous, et aussi à la remarque de ce jeune policier; si beaucoup de nos jeunes reconnaissent et apprécient le courage de certains de leurs aînés, espérons alors qu’ils trouvent bientôt en eux-mêmes leur propre courage, dont la France a tant besoin.

      1. AvatarMachinchose

        😆
        un simple baton de défense, téléscopique dans la boite a gant
        on m’ a dit, t’es cinglé! le mec peut avoir un flingue, te descendre!!

        …. bien sur! mais franchement a prés de 80 balais et encore en etat presque correct, kesse t en as a foutre? de « risquer »!!
        tout est « risqué »

        et puis, le coup du baton plombé se donne avant tout sur les mains! un seulcoup a toute volée et tu as brisé le poignet ou les doigts du vaillant , qui , comme me l’ a dit le jeune policier n’ hésiterait pas a venir deposer plainte

  3. Avatarclaude t.a.l

    Les médailles ne valent plus un radis ……

    Prochaine médaille :
    La  » Médaille des Compagnons de Macron  » !

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Pas d’accord.

    A mon avis, il y a une grande continuité entre le terrorisme dit palestinien et le terrorisme musulman que nous connaissons …

    Jean Birnbaum du « Monde » (!) a démontré, excellement selon moi, que le terrorisme du FLN algérien sous ses dehors socialisants cachait mal un islamisme de fond …

    On pourrait aussi parler de la tuerie de Skhirat – j’ai eu un copain de classe dont le père a été tué là- de 1971.

    Nationalisme, antisionisme, politique intérieure, palestinisme ou tout simplement réveil de la haine coranique que la colonisation avait muselé ?

    Tant il est vain de séparer ces domaines quand on parle d’Islam …

    1. MaximeMaxime

      Bonjour Antiislam,
      pas d’accord avec Christine, alors ?
      Car j’avais aussi un peu tendance à tout mettre dans le même sac. Il faut dire que Carlos n’était semble-t-il pas musulman en 1974 mais l’est devenu en 2001. Malgré le temps écoulé, malgré les dires des médias selon lesquels il l’aurait fait POUR avoir une seconde épouse (ouf ! donc tout le reste, dans l’islam, est évacué… comme ça les arrange !), difficile d’y voir un pur hasard. Mais difficile aussi de considérer que cela rétroagirait sur les motifs de ses précédentes actions.
      Ce pourquoi j’avançais la notion d’islamogauchisme : sans se considérer eux-mêmes musulmans, certains activistes se disant de gauche prennent toujours parti en faveur des musulmans. Et réciproquement, des activistes musulmans ont compris qu’une exacerbation des droits de l’Homme traditionnellement chers à la gauche, au point de les dévoyer, pouvait servir leurs intérêts. L’islamogauchisme est une nébuleuse, ce qui devrait mettre tout le monde d’accord finalement. 😉

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Merci de cette précision.

        Les islamo-gauchistes de 2019 sont déjà en germe dans les gauchistes pro-palestiniens du début des années 70 de mon lycée : je ne fais aucune différence.

  5. Christine TasinChristine Tasin

    Certes mais c’est Macron. Macron ne fait rien au hasard et Macron veut à tout prix protéger les musulmans. Donc…

  6. AvatarMachinchose

    les compagnons de Macron ………..ça fait un peu la Mère …du tour de France, rien a voir avec Madame Trogneux

    la fin de regne de l’ insupportable quadra!

    ça sent la Hevra Kadicha

  7. AvatarChateau71

    Ça va lui rapporter combien ? Parce que certaines médailles militaires , si mes souvenirs sont bons, sont payantes et pas moyens de les refuser . Si vous refusez de payer le fisc préleve sur votre compte bancaire son montant

  8. Avatarclairement

    EN MEME TEMPS ( c’est son nouveau nom ) veut pacifier et mettre dans sa poche toutes les personnes qui ont été victimes du terrorisme en leur offrant une médaille en chocolat car il prend nos compatriotes pour des benets.
    Etre victime ça peut rapporter une reconnaissance des autres, de la nation.
    On accroche quelque chose à la veste, un pin’s, c’est exactement ça.
    C’est du mépris.
    C’est flatter, entretenir le narcissisme du masochisme, de la plainte qui ne débouche sur rien, qui bouche surtout toute réflexion puisque la réponse est donné dans cet objet illusoire.
    Les élections approchent et ils envisagent ce qui peut se passer à l’avenir, d’autres victimes du terrorisme islamiste
    Macaron et son équipe de conseillers sont vraiment des sales types.

  9. Avatarfrejusien

    alors, cette médaille représente la reconnaissance de la nation pour ceux qui ont accepté sans se plaindre d’être les moutons de l’aïd,

    une médaille écœurante, attestant de la responsabilité gouvernementale, qui signe son impuissance ou pire, sa complicité,

    cela veut dire  » on ne vous a pas protégés, mais on vous décore post mortem, pour s’excuser d’avoir participé à votre insécurité qui vous a conduit à la mort ou au handicap »

  10. AvatarJolly Rodgers

     » carlos le terroristes d’ extrême gauche converti a l’islam  » . je ne pense pas que cette ordure de carlos est était une fois dans sa vie d’extrême gauche . par contre il y’a 4 ou 5 ans il était en photos dans le magasine de la nouvelle droite éléments , entrain de faire une quenelle au côté de sont ami Dieudonné , qui vas le visiter en prison .

Comments are closed.