Si on n’appartient pas à une communauté on devient invisible… sauf si on porte un Gilet Jaune


Si on n’appartient pas à une communauté on devient invisible… sauf si on porte un Gilet Jaune

Bravo Christine, c’est tellement vrai ce que vous dites et ça résume pas mal de problèmes que nous vivons aujourd’hui où le sociétal s’oppose presque au social .

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/08/journee-de-la-femme-en-france-quelle-connerie-cest-aux-hommes-quil-faut-rendre-hommage/

Certains diront qu’ils ne sont pas incompatibles peut-être si on prend les choses au premier degré mais dans la tête des mondialistes et dans leur volonté de nous faire passer de citoyens à seulement consommateurs il est clair que le fait de diviser la société en communautés favorise la gestion merchandisée de la société en catégories ciblées par des communicants qui appliqueront le même marketing que celui que l’on utilise pour vendre un produit quelconque et se verront affublées démagogiquement de vertus formidables . Par contre malheur à celui qui ne rentre pas dans ces créneaux ou n’est pas convaincu des bénéfices que tout cela peut amener à la société, il se verra non seulement abandonné mais fustigé et réduit à un invisible. D’où peut-être cette nécessité de se rendre visible par le gilet jaune!!

Il faudra que l’on m’explique en quoi le fait d’appliquer la règle des quotas et de la parité hommes femmes dans un gouvernement va permettre qu’une femme qui travaille trouve plus de places de crèche pour ses enfants et lui permette donc d’améliorer ses conditions de vie
Cela va juste permettre à des femmes ministres de se faire un paye confortable à vie ! Mais les conditions des femmes qui se démènent pour concilier vie professionnelle et personnelle resteront les mêmes.
A qui profite tout ce remue-ménage sociétal et en quoi cela concerne-t-il les gens qui travaillent dans leur ensemble. Est-ce que ce sont des priorités pour permettre de mieux vivre? Femmes ou hommes !
Je remarque autour de moi que l’espérance de vie rallongée des gens leur permet de garder les petits enfants pour offrir aux parents le moyen de souffler un peu et parfois aussi de sauver des couples qui sans s’en rendre compte sont victimes de leur conditions d’existence.
Les nombreux divorces ne sont pas des avancées de civilisation mais les symptôme d’une société qui va mal comme les nombreux avortements ne représentent pas une sexualité épanouie mais aussi des difficultés sociales même si la possibilité de les pratiquer dans des conditions décentes est une bonne chose
Qu’ils se rassurent il y a la parité de femmes et d’homme dans les institutions !!.
Il y aussi la discrimination positive pour les diversités…

En regardant une émission sur FR3 le jour des femmes j’ai vu un reportage où on voyait une femme évoluer dans son métier de pompier (et non pas pompière!) et la journaliste de conclure le reportage par cette réflexion ou à peu près ceci à laquelle on ne fait plus attention tellement c’est devenu banal :  » Malheureusement les femmes ne sont pas encore assez représentées pour dire qu’il y a une vraie évolution chez les pompiers ! »
Je ne sais pas si la personne qui a dit cela a conscience de répéter à l’envie des énormités!
Parce que jusqu’à présent les pompiers avaient besoin de plus d’apport féminin? Ils n’étaient pas capables de bien faire leur métier ? Ils n’accomplissaient pas leur missions dans toutes les conditions et souvent les plus difficiles jusqu’à mettre leur propre vie en danger pour celles des autres? En parlant comme cela d’une façon inconsciente ces journalistes justifient presque par cette gueguerre qu’elle mènent contre le mâle de préférence blanc le caillassage des pompiers par d’autres catégories victimisées faisant l’objet de toutes les considérations de ceux qui nous appliquent la loi des « minorités »!
Ce serait pareil de dire que les sage femmes auraient besoin de l’apport des hommes pour leur permettre que les naissances se passent mieux !
L’accès de ces métiers ne sont pas interdits aux uns et aux autres mais ne forçons pas le passage!
Faisons surtout attention que les adeptes de l’islam ne nous mettent pas tous d’accord sur leur bases à eux pendant que nous nous chamaillons sur des détails et oublions l’essentiel !!!

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Si on n’appartient pas à une communauté on devient invisible… sauf si on porte un Gilet Jaune

  1. AvatarStéphane

    100% d’accord
    Le discourt des féministes soutenu par la franc-maçonnerie est à côté de la plaque.
    Faire croire que si le mouvement féministe n’avait pas existé, les femmes n’aurait pas le droit de vote aujourd’hui en France est une contre vérité.
    Pareil pour l’avortement, si Simone Weil n’avait pas mené le combat qu’elle a mené, le droit à l’avortement existerait quand même en France.
    C’est une évolution de la société et non un combat des femmes contre les hommes.
    Les francs-maçons ont la culture du secret et surtout celui du mensonge comme de se prétendre les descendants des bâtisseurs de cathédrales !
    Ces mous du gland sont bien incapables de construire quoi que ce soit, à par des business plan pour gagner du pognon.

  2. AvatarCharles Martel 02

    Effectivement, ce constat est totalement vrai. J’en parlais hier en famille et on disait que si on voulait survivre dans le futur il faudrait en revenir aux clans. Quelques exemples simples mais ô combien évocateurs.
    1) Vous vous faites arrêter sur la route par un flic qui vous verbalise parce que votre assurance n’est pas bien visible ou pour un motif assez futil. Vous pouvez toujours essayer de discuter pour montrer que vous ne mettez personne en danger et que cela n’est qu’un banal oubli vite réparable, rien n’y fera et vous prendrez la prune. Un manouch se fait contrôler sans assurance, ce qui est grave, tout d’abord ça va discuter ferme avec une agressivité propre à ces gens, puis un petit coup de fil à la « famille » et dans les minutes qui suivent 10 voitures rappliquent, bloquent la route et le flic se retrouve entouré d’une meute de CPF prête a lui sauter dessus. On pourrait penser que le flic passe un appel radio afin que des renforts arrivent pour mettre ces salopards au pli, mais non on va lui dire de laisser tomber pour que la route soit débloquée et parce qu’on sait très bien que ça risque de dégénérer et qu’on veut éviter les vagues. Et notre manouch continuera à rouler sans assurance en toute impunité avec toutes les conséquences que ça peut avoir en cas d’accident.
    2) Exemple encore d’actualité: à Grenoble des nuits d’émeutes pour deux petits connards qui se sont tués à scooter en roulant sans casque pour échapper à un contrôle police. Là pas de LBD, pas de lacrymo, pas de canons à eau, pas d’interpellation.. Ah non non, on laisse faire on s’écrase on baisse le froc car on sait que les kalash et les fusils à pompe parleront si on veut contraindre ces CPF à respecter la loi.

    Alors comme on disait il va falloir que le français de souche, s’il veut survivre, s’organise en clans de telle sorte que si la police ou l’état vient emmerder un des nôtres pour un pare brise sale ou toute connerie tous les gens du quartier arrivent et entourent nos braves flics afin qu’ils comprennent que les moutons que l’on tond a souhait pour le compte d’un gouvernement de pourritures c’est fini et ainsi de suite.
    Bref on fait un bond de plusieurs siècles en arrière car l’état ne remplit plus ses fonctions régalienes, protège et sanctionne de manière partiale et injuste sui vant que vous êtes un FDS qui essaie de respecter la loi ou que vous êtes une CPF qui bouffe sur notre dos et se fout totalement des règles de vie en république. C’est le début de la fin…

    1. Avatarfrejusien

      @Charles Martel 2, c’est tout à fait ça !! tout à fait !
      et ça commence à faire chier grave, ça va péter !!

Comments are closed.