Ségolène Royal s’aime, passionnément, comme Narcisse elle finira noyée devant son propre reflet


Ségolène Royal s’aime, passionnément, comme Narcisse elle finira noyée devant son propre reflet

Le titre de Valeurs actuelles est bien trouvé. « Interview totalement lunaire « de celle qui se verrait bien remplacer Macron en 2022.

https://www.valeursactuelles.com/politique/je-suis-connue-dans-le-monde-entier-linterview-totalement-lunaire-de-royal-104769

Autosatisfaction, elle va jusqu’au bout de son autofascination, avec une modestie carabinée :« J’ai un bilan extraordinaire. La masse de choses que j’ai faites, c’est quand même incroyable », « Je suis connue dans le monde entier » et une jalousie dévorante des hommes qui, les vilains, lui ont pris la place qui lui revenait en priorité :

« Un homme de mon calibre serait utilisé autrement, c’est certain », lâche-t-elle, déplorant de ne voir « que des mecs au pouvoir », qu’elle compare d’ailleurs à « des petits fauves qui font pipi autour de leur pré carré ». « Président de la République, Premier ministre, présidents de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel… Pourquoi Laurent Fabius a-t-il été nommé à ce poste et pas moi, alors que j’ai une formation de juriste ? Pour que les choses changent, il faut qu’une femme devienne présidente de la République ». 

Elle en veut à mort à Jadot d’avoir refusé une liste d’union PS-EELV pour les Européennes, liste qu’elle se serait bien vue mener, évidemment : « Jadot a commis l’erreur de sa vie ».

 

Elle a l’air bien sûre d’elle, Egolène… Doit-on se mettre en campagne tout de suite pour elle ?

Revenons donc sur son « bilan extraordinaire »…

Elle a choisi, évidemment, en politique habituée de la manipulation des foules, d’écrire un livre sorti quelques mois avant les Européennes, depuis elle écume tous les plateaux télévisés, invitée par des journalistes complaisants (ils attendent un retour sur investissement ?).

Nous lui avions déjà quelque peu taillé le portrait en décembre, et notamment en rappelant comment elle avait surendetté la région Charentes-Poitou, dans le rouge… C’est vraiment extraordinaire, en effet, de contraindre tous les contribuables du coin et les autres (depuis la région a été intégrée à la région Aquitaine qui a hérité de la patate chaude et de la dette, mais entre socialauds on se tient les coudes, Rousset a refusé de la poursuivre en justice…)

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/13/segolene-royal-en-campagne-pour-2022-epinglee-par-la-cour-des-comptes-pour-sa-gestion-hasardeuse/

Sa fiche wikipedia rappelle qu’en, L’Expansion a publié le classement des présidents de conseils régionaux selon la qualité de leur gestion : elle y figurait  en 17e position sur 21 alors que Poitou-Charentes était classé 4e en 2004. Le magazine économique souligne que « la gestion de Ségolène Royal a été raisonnable sur les impôts mais moins sur les frais de personnels, les plus élevés de France « .

Et le reste ? 

Secrétaire d’Etat à l’Education nationale avait affirmé que les enfants ont toujours raison et qu’on doit les croire, acculant un enseignant accusé à tort de pédophilie au suicide.

On doit la COP21 et donc  indirectement l’insurrection des Gilets jaunes devant les taxes prévues par Egolène et appliquées par Macron. :

La Taxe Carbone créée en 2014 par Ségolène Royal en est la dernière plume : fixée à l’origine à 7 € la tonne de CO2 émis, elle a été multipliée par 8 depuis sa création pour atteindre 55 € la tonne en 2019 et commence donc à peser sérieusement sur le budget des ménages (et notamment sur celui des plus modestes) comme le montre un rapport du Commissariat général à l’énergie durable. Et ce n’est pas fini, car la loi de 2015sur la transition énergétique prévoit qu’elle atteigne 100 € en 2030 (voire dès 2024 selon le Sénat).

http://resistancerepublicaine.eu/2018/12/12/rendez-vous-vendredi-14-a-la-contre-cop24-des-climato-realistes/

C’est elle qui affirme doctement que l‘égalité homme-femme est une condition indispensable à la réussite de la lutte contre le dérèglement climatique.

C’est encore encore elle qui avoue : on n’est pas fous, il n’y aura jamais de référendum sur l’Europe…

Et, cerise sur le gâteau, elle aime l’islam, n‘hésitant pas se voiler en Iran, toute honte bue. D’ailleurs, elle n’a pas peur de rompre le jeûne du ramadan... La vérité oblige à dire qu’on ne sait pas si elle aime l’islam mais pour gagner un poste, elle est prête à tout, et même à jurer sur le Coran.

Qui dont l’avait mandatée pour demander pardon à l’Afrique au nom du peuple français ?

Liste de ses erreurs, errances, outrances… non limitée.

Mais son bilan extraordinaire, et son époustouflante modestie qui valent celle de Macron, ça fait pas envie. D’autant qu’il paraît que la donzelle perd facilement ses nerfs. Pas bon du tout quand on dispose du code nucléaire.

Il se dit qu’en 2007, quand elle apprend les résultats des présidentielles elle aurait pris une véritable crise de nerfs-de folie, et aurait tout cassé dans sa permanence des Deux-Sèvres… Le Samu aurait été obligé d’intervenir et de la piquer.

Bilan extraordinaire ?

Si Mitterrand ne lui avait pas mis le pied à l’étrier, elle n’aurait jamais été élue.

Battue aux présidentielles de 2007.

Battue par Aubry aux primaires socialistes de 2011.

Battue aux législatives de 2012 en Charente maritime.

Toutes ses tentatives pour devenir maire ont échoué… et elle a fait partie des 2 gouvernements Jospin, si calamiteux , avec notamment la signature d’un accord au sommet de Barcelone bradant nos retraites et nos services publics de gaz et énergie   que Jospin n’a même pas été présent au second tour en 2002. Elle n’a jamais critiqué ni renié le sommet de Barcelone, comme tous les socialauds…

C’est au sommet européen de Barcelone, au mois de mars 2002, que Jacques Chirac et Lionel Jospin avaient signé ce qui allait devenir force de loi dans de nombreux domaines. Le texte prévoyait une  » flexibilisation  » renforcée du marché du travail, c’est-à-dire la possibilité de licencier sans aucune contrainte. Il annonçait une modification en profondeur des retraites en recommandant la fin des préretraites, l’augmentation de cinq ans de l’âge moyen de la cessation d’activité, la mise en place des fonds de pension. Il se prononçait en faveur d’un « allongement  » du temps de travail et pour des mesures fiscales bénéficiant aux entreprises disposant de salariés payés à bas prix. A l’époque, ces décisions étaient passées sous silence et les deux futurs candidats à l’élection présidentielle s’étaient bien gardés d’y faire référence dans leurs programmes.

Voici le paragraphe consacré aux retraites ratifié par Jacques Chirac et Lionel Jospin à l’issue du sommet européen de Barcelone en 2002.

« Il convient de réduire les incitations individuelles à la retraite anticipée et la mise en place par les entreprises de système de préretraites, d’intensifier les efforts destinés à offrir aux travailleurs âgés davantage de possibilités de rester sur le marché du travail, par exemple par des formules souples de retraite progressive et en garantissant un véritable accès à l’éducation et à la formation tout au long de sa vie. IL FAUDRAIT RECHERCHER D’ICI A 2010 A AUGMENTER PROGRESSIVEMENT D’ENVIRON CINQ ANS L’AGE MOYEN EFFECTIF AUQUEL CESSE, DANS L’UNION EUROPEENNE, L’ACTIVITE PROFESSIONNELLE. LES PROGRES A CET EGARD SERONT EXAMINES CHAQUE ANNEE AVANT LE CONSEIL EUROPEEN DE PRINTEMPS. »

Outre cet allongement du temps de cotisation, le sommet européen de Barcelone préconisait la montée en puissance des fonds de pension pour financer les retraites via la Bourse. Pour Jacques Chirac à l’époque cela s’appelait « les fonds de pension à la française », pour Lionel Jospin « des modalités d’épargne salariale. »

José Fort

http://mai68.org/spip/spip.php?article1274

 

L’idole de Macron lui ressemble étrangement, ils sont tous deux européistes et narcissiques et ils étaient copains comme cochon tant qu’elle s’attendait à ce qu’il reconnaisse ses talents et compétences en lui confiant un grand Ministère. Raté, il lui a confié la banquise et les phoques…

Narcisse est mort de se contempler, la Royal devrait y penser.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Ségolène Royal s’aime, passionnément, comme Narcisse elle finira noyée devant son propre reflet

  1. Hélene

    Sègolène égale à elle même c’est à dire nulle de chez nulle, une malfaisante parmi d’autres, responsable également en partie de l’état de la France actuelle et aussi des problèmes de l’éducation nationale,une des pires d’Europe grâce à nos chers socialos.

  2. Rajkoumar

    « Le Samu aurait été obligé d’intervenir et de la piquer »
    Il semble que ce soit une fèque-niouse, puisqu’elle est encore là !
    « le Samu aurait tenté de la piquer » serait plus plausible

  3. Amélie Poulain

    Ah oui, elle est très « modeste »…. et quand on voit son bilan, merci Christine d’avoir fait ce travail de le rappeler, on a dû mal à comprendre qu’elle puisse se vanter de son action calamiteuse;

    Encore une qui est coupée de la Réalité.

  4. Hellen

    la modestie…, la Royale… ne sait pas ce que ce mot signifie apparemment…!
    La responsabilité… elle ne connait pas ce mot…!
    Les résultats, de tout ce qu’elle a pu faire dans les gouvernements…!
    En fait, nulle de chez nulle pour tout…
    Mais elle croit… et veut faire croire…
    Elle se prend pour la grenouille…
    Comme dans la fable de Jean de la Fontaine « La Grenouille et le Boeuf »…
    Vouloir faire croire, c’est vraiment prendre le Peuple pour des andouilles…!!! On l’a vu à l’oeuvre, et ça a suffit…!

    1. Pierre ESCANDE

      Non ce serait plutôt: La mouche du coche de la fable de LA FONTAINE  » le coche et la mouche »:

      ….Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
      S’introduisent dans les affaires:
      Ils font partout les nécessaires,
      Et, partout importuns, devraient être chassés.

      Ça lui irait mieux à Madame ROYALE…….

  5. Celtilos

    la royale sego laine est aussi utile a la société qu’un sparadrap sur une jambe de bois.
    elle est le type même de parasite non pas seulement inutile mais en plus nuisible et extrêmement coûteuse.

    chez moi on dit de ces gens la qu’ils ont la tête plus grosse que le cul, dicton de paysan qui peut aussi être une gauloiserie.

  6. Fabien

    Avec ce genre de personnage politique (Ségolène) on comprend mieux le désastre actuel de notre douce France.

  7. Hope

    Serait elle l’a sœur cachée de Macron ? Cet ego démesuré ce narcissisme ça pourrait se faire.
    Quelle autosatisfaction c’est beau de s’aimer à ce point !
    Elle a tout réussi elle mérite d’être présidente ! J’ai hâte !!!

  8. cavasse

    la SEULE QUI EST REPONDUE A MON APPEL A L »AIDE ? actuellement madame BUZIN ne réponds pas

  9. Joël

    Devant tant de beauté, d’intelligence et de compétences, même les miroirs se cassent (dans les 2 sens du terme). On croirait bhl au féminin.

  10. bm77

    Les socialistes ne manquent pas de brocarder les Lepen en leur reprochant de diriger leur parti comme une boutique familiale, mais les Hollande and Co avec Ségolène eux c’est la France qu’ils se sont attribués ! A quand les enfants secrétaires d’état ou ministres .
    En bons soces ils prennent l’argent publique comme si c’était le leur ou comme un trésor de guerre ou un butin pour le redistribuer à ceux qui leurs ont permis d’être là. Bien sûr ils plombent les comptes publiques toujours en bon soces et après , pour redresser la barre sont obligés d’installer un macron ou autres oligarque technocrate pour foutre un coup de vis à ceux qui ne sont pourtant en rien dans cette gabegie!
    Vous rappelez ,Christine, le traité de Barcelone de 2001qui a inauguré pour moi mon premier vote pour Lepen tellement j’ai pris ce coup de salaud de Jospin et de sa secrétaire d’état concernant les retraites, comme un traitrise faite aux travailleurs .
    Cela a été le début de ma prise de conscience que l’on se faisait berner par une gauche qui était sensée nous défendre socialement .
    je n’avais pas encore pris toute la mesure du changement opéré dans leur logiciel qui du social passait au sociétal.
    je me rappelle d’une buffet ministre « communiste » de jospin et chirac qui faisait la tournée des entreprise de son secteur et elle était venu dans notre atelier pour prendre la température. Déjà à l’époque devait elle nous considérer cyniquement comme des has been, perdus pour son parti, ne rentrant plus dans leurs aspirations eux qui avaient jeté leur dévolu sur la population immigrée qui rentrait en masse sur le territoire constituant dans son secteur de blanc mesnil une manne électorale beaucoup plus intéressante que celle des ouvriers qui déjà fuyaient les quartiers pour loger dans ce qui constitue aujourd’hui la France périphérique et ne voulaient surtout plus entendre parler de « vivre ensemble » s’étant essayés à leur contact de façon douloureuse!!
    A partir du moment où le parti communiste n’était plus crédible pour les travailleurs il perdait son identité et se trouvait à la remorque des socialistes.
    Depuis marie georges buffet s’est présentée a été investie par le PCF pour les élections présidentielle où il a obtenu royalement 1, 97 % des voix. Le divorce était déjà consommé entre marie geogre buffet et la classe ouvrière qui ne lui pardonnait pas sa compromission avec le gouvernement jospin alors qu’elle est réélue régulièrement comme députée de Seine Saint Denis département ayant subi l’un des plus grand remplacement de population de France si bien que l’on ne peux plus parler de diversité sinon diversité africaine nord et sud. dans ce contexte on peu raisonnablement penser que celui qui lui succédera sera probablement musulman!

Comments are closed.