Pierre Cassen : à mort les partisans de la peine de mort !


Pierre Cassen : à mort les partisans de la peine de mort !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre Cassen

Fondateur de Riposte laïque


15 thoughts on “Pierre Cassen : à mort les partisans de la peine de mort !

  1. AvatarFomalo

    Magnifique analyse Pierre Cassen, vous vous surpassez en ce moment.. Je trouve assez savoureuse l’idée de la fille putative de Mélanchon et d’Aubry. Il faut reconnaître que le prénom « Manon » n’est pas facile à porter puisque son anagramme pourrait être « n’a nom ». Mais surtout, vos citations des éructations meurtrières émanant de ces charmants défenseurs des jihadistes et « démocrates » PS & insoumis atteint les sommets de l’à-propos! .Merci encore.

  2. AvatarAmélie Poulain

    Excellent de justesse comme toujours votre discours, Pierre.

    Merci de rappeler ces références incontournables que tout le monde ou quasi a oubliées. pour montrer leur esprit paradoxal difficile du coup à nier tant c’est clair.

    Il est vrai que la mort et la violence quand elles ne se voient pas ne les dérangent pas (comme beaucoup d’ailleurs, pour ça que le harcèlement moral est si dur à prouver) et niveau violences psychologiques à l’encontre de ceux qui osent les contredire, ils sont de plus en plus doués.

    C’est pour cela que ce genre de parti avance faisantt illusion grâce à une perverse stratégie de mise en avant d’une valeur sociale en lien avec l’affectif qui parait indiscutable, pour cacher leur véritable partie immergée de l’iceberg,

    Tout ceci sur fond de propagande et de limites à toutes oppositions (c’est ce que l’on peut constater actuellement).

    Comme ça que le Communisme (et Socialisme à mettre dans le même sac) a tenu dans certains pays (70 ans en URSS) et perdure encore, on en a vu les résultats dans les pays qui en ont fait leur doctrine.

  3. Avatarpeplum

    Si je lui disais « Vous êtes contre la peine de mort : donc vous êtes islamophobe. », elle ne comprendrait probablement pas.

  4. AvatarJean-Paul Bourdin

    Hé, Pierre… ROBERT !!! Pas Henri !!! ROBERT Badinter ! Mais on vous pardonne, on ne peut pas faire une vidéo quotidienne de qualité comme vous le faites sans fourcher un peu de temps en temps.

  5. AvatarHellen

    Très beau discours, parce que plein de vérité et de réalités actuelles…
    Pas de peine de mort pour les Assassins et les djihadistes, mais pour le Peuple qu’ils assassinent dans des attentats et autres… ça oui, ils sont pour…

    C’est exactement cela et rien d’autres, alors, pour ma part, je suis pour la peine de mort à partir du moment, où ces fumeuses chances pour la France, tuent ou blessent un Français blancs, à partir du moment où ils sont et se disent djihadistes…
    ça suffit, car la peine de mort que cette espèce-là inflige aux gens du Peuple, doit être réglée et je dirai même qu’à partir du moment où on est sûre que c’est eux…
    Un procès de 30 mns maxi… ils n’ont pas à s’expliquer, juste énumérer les faits, c’est bon…
    Je suis certaine que parmi nous, des gens ont perdu des personnes de leur famille dans des attentats des assassinats perpétrés par ces idiots considérés comme utiles par la politique en place…, alors pensons aux personnes qui ont subi un massacre à cause de ces monstres que les Hommes et Femmes Politiques osent appeler CPF…
    C’est tout simplement une honte…!
    Bien à vous

  6. AvatarUN GAULOIS

    Entièrement d’accord avec le propos. Avec les pires salopards de tout poil, il faut comprendre que leur destin dépend avant tout de la société représentée par le monde judiciaire.
    La légitime défense avouée le prive de sa pitance, de son pouvoir et de son utilité.

  7. AvatarTzel

    Non .là vous êtes vaches avec ce pauvre truc. On voit bien que le croisement
    a été plus que dangereux entre les adeptes du chamelier pédophile et
    une PAB.
    C’est sa mère qui est responsable de sa tronche. Un truc comme ça, ne tombe pas du ciel, il faut le vouloir

    1. AvatarJoël

      D’origine corse, ce qui explique son teint typé. Mais je ne suis pas sûr que les Corses apprécient son action politique.

  8. AvatarDorylée

    Belle envolée Pierre comme à l’accoutumée. Il convient cependant de prévoir AVANT LE RETOUR DE LA VEUVE, le remplacement de tous ceux qui, aujourd’hui,  » rendent la justice  » . Ne donnons pas à ceux qui en rêvent la possibilité de nous pendre.

  9. Avatarfrejusien

    Bravo Pierre ! le gant est bien retourné !
    et les mimiques de la ruquiette-petitekekette, bien imitées, super

  10. AvatarAdalbert le Grand

    Avec les gauchistes, faut pas chercher la logique rationnelle dans leur discours.

    Avec eux, c’est toujours « double standard », comme à Noël c’est double dessert.

    Il y a bien une « logique » dans leur pensée : c’est « le bon (moi) a toujours raison, le méchant toujours tort ». Et c’est moi qui juge qui est bon ou méchant, selon mes critères arbitraires à moi.

    De gauche, immigré (sauf asiatiques à peau jaune), noir, musulman, homosexuel(le), antifa : BON. Donc a toujours raison et a tous les droits, a barre sur les autres. Egal aux autres, car tout le monde il est égal, mais plus.

    De droite, catho, blanc, français de souche, européen de souche, chrétien, immigré jaune, « riche », patron : MÉCHANT, MAUVAIS, CACA, BEURK!

    [vous avez remarqué que dans les bons il n’y a pas ouvrier et pauvre en général : ben oui, car beaucoup sont blancs et donc racistes. La preuve ils votent RN, pardon il faut toujours dire FN.

    Il n’y a pas non plus fasciste et raciste: car cela va de soi, vous l’êtes automatiquement si vous êtes du côté du mal]

    On retrouve dans cette logique infantile une vision primaire que l’on retrouve par exemple dans les westerns: ce n’est pas les actions en elles-mêmes qui sont bonnes ou mauvaises, mais c’est selon qui les accomplit.

    Par exemple, quand le méchant tue quelqu’un c’est mal. Quand le bon tue quelqu’un, c’est bien, parce que c’était forcément un méchant, puisque le bon est bon et par définition ne peut faire le mal.

    C’est bien pratique, cette rhétorique : c’est la rhétorique qui-permet-d’avoir-toujours-raison. En philosophie, on appelle cela des sophistes, mais le gauchiste est expert en sophismes. En particulier les connards de LFI: visiblement ils suivent un entraînement pour cela (et ce ne serait pas une simple supposition, j’ai entendu dire que c’était effectivement le cas, il y a bien une « formation » interne à la manipulation et à la tromperie, au boniment, à cette rhétorique foireuse).

Comments are closed.