Ils veulent nous faire peur avec le Brexit pour nous dissuader de sortir de l’UE


Ils veulent nous faire peur avec le Brexit pour nous dissuader de sortir de l’UE

Ils mettent le paquet ! Medias et politiques se sont donné le mot pour faire peur aux électeurs de mai et les dissuader de s’en prendre à l’UE. Ils ont trouvé comment… En agitant le chiffon rouge « Brexit » et en racontant que, avec le Brexit ce serait la fin des haricots, pas seulement pour le Royaume Uni mais aussi pour les autres, dont la France.

La France bouffée toute crue par l’Allemagne et l’UE, poussée à délocaliser, fermer usines, hôpitaux et écoles par l’UE, qui perdrait son seul partenaire avec lequel elle aurait un excédent ! C’est pas de chance, hein !

Ils font feu de tout bois, avec la mauvaise foi que nous connaissons. L’UE ne marche pas, depuis des années, et tout à coup ils ont trouvé un bouc émissaire, le Brexit !

Brexit qui est la volonté du peuple anglais, souverain !

Christine Tasin

 

I.- La panique du Brexit est en train de traverser la Manche
II.- Le Brexit refroidit les vélléités de sortie de l’UE
III.- UE : ELARGISSEMENT – Les européennes sont aussi suivies dans les pays candidats à l’adhésion

=========================================
I.- La panique du Brexit est en train de traverser la Manche
:::: https://www.euractiv.fr/section/monde/news/la-panique-du-brexit-est-en-train-de-traverser-la-manche/
Par : Aline Robert | EURACTIV.fr
21 févr. 2019

Les Français ont enfin réalisé que le Brexit se fera sans accord. Le Medef assure que les entreprises ne sont pas prêtes, l’agriculture est dans l’expectative et les transporteurs sont en panique.

À l’optimisme bienveillant qui a longtemps primé à propos du Brexit est en train de succéder un début de panique en France. Les derniers soubresauts de la politique britannique sont suffisamment clairs pour ce sénateur, qui assure : « on est clairement partis pour un Brexit sans accord ».

La France, qui souffre d’un lourd déficit de sa balance commerciale, a justement un excédent avec le Royaume-Uni. Et aimerait bien le garder. Si les pouvoirs publics français sont donc sur le pont pour prévenir d’éventuels problèmes, le tissu de PME français n’a pas encore pleinement conscience des enjeux.

Alerte du Medef
…./….

=========================================
II.- Le Brexit refroidit les vélléités de sortie de l’UE
:::: https://www.euractiv.fr/section/elections/news/le-brexit-refroidit-les-velleites-de-sortie-de-lue/

Le parti d’extrême droite suédois, les Démocrates de Suède, ne réclame plus une sortie de l’UE. Et il n’est pas le seul : plusieurs partis populistes d’Europe ont fait marche arrière à ce sujet.

Les Démocrates de Suède, parti d’extrême droite arrivé troisième aux législatives de septembre 2018, est revenu sur son projet de quitter l’Union européenne, qui était pourtant un pilier de son programme.

Dans une tribune du journal Aftonbladet, le chef de file du parti, Jimmie Akesson, explique qu’il préfère réformer l’UE de l’intérieur pour redonner plus de pouvoir aux nations. « Si cela ne fonctionne pas sur le long terme, je n’exclus pas que la Suède renégocie les conditions de son adhésion ou organise un référendum ».

Il faut dire que cette « Europe des nations » a le vent en poupe chez d’autres partis populistes européens. En France, seuls deux irréductibles Gaulois, François Asselineau (Union populaire républicaine) et Florian Philippot (Les Patriotes) défendent encore la sortie de la France de l’Union européenne. Ce dernier a rompu avec Marine Le Pen, dont il déplore justement l’inflexion sur l’UE et l’euro.
…./….

=========================================
Et pendant que ceux qui ont fait l’UE es’y retrouvent emprisonnés, d’autres veulent y rentrer. L’UE va s’étendre du Finistère à Pékin, de la Scandinavie à « Le Cap ».

III.- UE : ELARGISSEMENT
– Les européennes sont aussi suivies dans les pays candidats à l’adhésion
:::: https://www.euractiv.fr/section/elargissement/news/european-elections-also-important-for-countries-striving-to-join-eu/
:::: https://www.euractiv.fr/sections/elargissement/
Les européennes sont aussi suivies dans les pays candidats à l’adhésion
Bien qu’ils ne votent pas, les européennes intéressent les Serbes. Leur résultat influencera de fait l’avancement de leurs négociations d’adhésion. Un article d’Euractiv Serbie.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


8 thoughts on “Ils veulent nous faire peur avec le Brexit pour nous dissuader de sortir de l’UE

  1. berger

    L’UE est un immeuble avec des copropriétaires, un syndic et un conseil comme à Bruxelles. Quand l’immeuble est vermoulu, les propriétaires décident soit d’abattre et reconstruire, rénover avec un autre syndic ou bien ils s’en vont.
    Pour l’UE c’est un peu pareil. Ceux qui partent n’ont plus droit de cité comme on dit et dans ceux qui restent on voit les idées de regroupements et le risque pour les isolés de soit rester en rade, soit de se fondre dans un ensemble de pays, comme dilués.

  2. Philippe RAI

    Aujourd’hui ce qui importe n’est pas de batailler pour quitter l’UE vu qu’on n’a aucun moyen de le faire, que les Français ont dit qu’ils étaient contre, et que le Brexit leur fait encore plus peur.
    En mai il y a une échéance importante : l’élection européenne, c’est cela l’actualité, c’est là qu’il faut batailler, pour envoyer le plus possible de députés souverainistes pour tenter de modifier l’UE de l’intérieur.
    En suite on verra en fonction des évènements, la prochaine date pour agir c’est 2022.

  3. Amélie Poulain

    Oui il y a longtemps que c’est évident, je le dis d’ailleurs autour de moi quand j’entends que le Brexit serait une catastrophe quasi planétaire…

    C’est marrant comme beaucoup de gens, certains même avec un bon voire très bon niveau intellectuel, croient encore ce qu’on leur dit officiellement (TV et autres médias).

    Par exemple, il y en a qui croient dur comme fer actuellement, que l’Eglise serait un repère de pédophiles et de violeurs ainsi que l’on veut nous le faire croire à tout prix…..

    Il y en a eus, on ne peut le nier. Personnellement je n’en ai jamais connus…

    En passant, ne pas oublier, même si certaines plaintes sont on peut le penser réellement fondées (mais que de temps avant de dénoncer…), qu’existent aussi des phénomènes d’hystérie bien connus où le viol est simplement fantasmé (certains hommes, certains « pères » même – tiens, ça me fait penser à « Mon Père » dans l’Eglise -, en ont fait gravement les frais), mais passons…. on n’en sait rien de la réalité et laissons faire la Justice.

    Il y en a eus donc comme partout ailleurs, c’est le monde humain, mais la plupart des gens n’ont même pas fait le parallèle avec ce qui s’est passé avec le Tarik dont on a beaucoup parlé et la « sainte » religion qui veut nous conquérir et l’on se doit de garder pure de toute tache et de tout péché….

    Reste ainsi à montrer, indispensable, que la Religion Catholique n’est pas saine et exempte de péchés gravissimes, il n’y a pas de raison… Et quand ils s’agit d’abattre salement la Religion Catholique, on ne fait pas dans la dentelle…

    Mais les gens avalent tout ce qu’on leur dit…. Incapables de passer du général au particulier et d’inclure le particulier au général.

    Je ne comprends pas…. comme si faire des liens et associations afin de mettre l’ensemble en cohérence, était impossible.

    Certains disent que notre Société aurait un fonctionnement psychotique. Je reste prudente quant à déplacer l’intime dans la généralisation d’un Collectif, mais il faut reconnaitre qu’il y a bien souvent coïncidences et des signes qui posent question.

  4. Peter Wardeinmême

    Certes. Mais pourquoi sortir de la zone euro? Et même pourquoi sortir de la CEE? C’est faire trop d’honneur à Juncker et Merkel de leur notifier que nous allons sortir de l’Europe. Ils vont nous envoyer l’huissier? Un huissier n’a de pouvoirs réels que s’il est protégé par la police. Et en Europe de l’Ouest, la police, ce sont les puissantes armées britanniques, françaises et italiennes. L’Allemagne, le Luxembourg, nous pouvons les envoyer se faire paître, à nous trois, les nations pivots de l’OTAN qui ont chacun de leur côté des démêlés avec la Commission Européenne.
    Et il ne faut pas compter sur les USA pour briser militairement ces trois forces armées fondamentales pour eux. Merci Poutine pour tes missiles hypersoniques! Continue de faire peur à Uncle Sam!
    Danemark, Pays-Bas et Belgique, nations potentiellement durement frappées par le hard-brexit, n’ont certainement pas trop envie de soutenir Juncker et Merkel.
    Quand à la sortie de l’euro… Et bien les allemands en ont aussi peur que nous, tant il est vrai que personne ne sait ce que peut engendrer la sortie de l’euro pour quelque pays de la zone concernée.
    CQFD: rosbeefs, froggies et spaghettis, nous adoptons tous l’attitude du génial président des froggies: « Venez nous chercher ». Merci Manu, tu nous a donné l’exemple.Tu t’es rendu utile a quelque chose…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      une seule certitude ce sont les pays qui n’ont pas l’euro qui se portent le mieux… cherchez l’erreur

  5. Gromago

    C’est vraiment ignoble de transformer les Alliés en ennemis de l’Europe .
    Junker devrait avoir honte de jouer à ce petit jeu malsain .
    Quel âge avait-il quand Churchill a décidé d’arrêter le criminel Hitler et persuadé les américains de venir donner un coup de main ?
    Je n’ai pas une passion exagérée pour les anglais mais n’oubliez jamais ,missié Junker que sans l’ Angleterre votre europe se serait retrouvée allemande .
    Mais Junker n’a ni cœur, ni mémoire
    .
    Ce type est de plus en plus dangereux ..

  6. Brocard

    Oui les médias n’informent plus, ils mettent en garde si le choix que nous ferions ne sera pas LEUR choix …. En dehors de l’EU point de salut, le Brexit DOIT nous faire peur, En dehors de Macron, point de salut, les autres prétendants DOIVENT nous faire peur …. bref du matraquage, bourrage de crâne, faites ce qu’on vous dit, autrement ce sera le chaos !

  7. frejusien

    on verra dans deux mois si la technique déjà bien prouvée et éprouvée, marche pour cette fois,
    les GJ sont assez cons pour s’y fourrer la tête la première

Comments are closed.