ONU et violences policières : pour la 1ère fois, Christine Tasin est d’accord avec Aphatie !


ONU et violences policières : pour la 1ère fois, Christine Tasin est d’accord avec Aphatie !

L’aplati

L’aplati à nouveau s’est trompé de crachoir !

Et sa bile est sortie comme d’un épanchoir…

Sa vanité inextinguible,

fera de lui un jour la cible,

de méchants créanciers, aux violentes mâchoires…

PACO. Démo de mots ?

07/03/2019.

Eh bien, Aphatie a raison, de quoi se mêle l’ONU ?

Les  Violences policières à l’égard des Gilets Jaunes, on les dénonce, on n’en veut pas, on les condamne, on espère que Castaner sera condamné.

Mais « on » c’est nous, les Français. On se fiche complètement de ce que l’ONU pense de ce qui se passe chez nous, pas d’ingérence ! C’est aussi valable chez nous !

Maîtres chez nous !

Bon, je sais fort bien que si Apathie proteste ce n’est pas pour les mêmes raisons que moi, lui qui déteste la France au point qu’il voudrait même que l’on démolît Versailles et abolît le suffrage universel !

Il proteste parce qu’il ne faut pas toucher à son petit chéri Macron et à la politique anti-Gilet Jaunes de Macron-Castaner. Il a vu rouge, Macron, le grand Macron, son idole, critiqué par l’ONU, quel scandale, quelle tache sur le veston de l’Innocent de l’Elysée !

Mais sur la forme, je suis d’accord, pour la première fois de ma vie,  avec Apathie, que l’ONU aille se faire voir…

Cela ne m’empêche pas de détester Apathie et de dénoncer l’islamo-collabo de compétition qu’il est et ses multiples et incessantes trahisons de la France et des patriotes.

D’ailleurs, je découvre qu’il m’a bloquée sur twitter. Quel honneur ! Eclat de rire…

Christine Tasin

Aphatie s’en prend au Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’Homme et provoque un tollé

Alors que le gouvernement français a été sommé par l’Onu de mener une enquête sur les violences policières contre des Gilets jaunes, un journaliste français, Jean-Michel Aphatie, a attaqué l’auteure de cette demande, le Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, qui a vécu sous le régime de Pinochet et a été torturée.

Jean-Michel Aphatie, journaliste et chroniqueur politique français, a critiqué l’Agence France Presse pour son article évoquant l’exigence de l’Onu envers Paris d’enquêter sur «l’usage excessif de la force» à l’encontre des Gilets jaunes. Selon lui, ce n’est pas une demande des Nations unies, mais celle de quelqu’un qui s’est exprimée «un jour ou elle s’ennuyait».

Les réseaux sociaux n’ont pas manqué de s’étonner à leur tour. D’autant plus que c’est le Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, qui a demandé ce mercredi à la France de mener une enquête sur les cas de violences policières pendant les manifestations des Gilets jaunes.

Il a été vivement critiqué.

http://www.alterinfo.net/notes/Aphatie-s-en-prend-au-Haut-commissaire-de-l-Onu-aux-droits-de-l-Homme-et-provoque-un-tolle_b31368652.html

L

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


9 thoughts on “ONU et violences policières : pour la 1ère fois, Christine Tasin est d’accord avec Aphatie !

  1. AvatarERIC FIORASO

    Moi je pense que l’ONU a raison, ça fait un peu de mauvaise pub pour le micron au passage.Mais bon, ça ne fera pas grand chose de plus, à part peut être faire changer un peu l’avis des étrangers sur le sois disant pays des droits de l’homme, la future démocrature!

  2. AvatarAdalbert le Grand

    Ce n’est pas parce que Bachelet a vécu sous Pinochet et qu’elle a été torturée qu’elle a le droit de raconter n’importe quoi et qu’il faut s’y soumettre comme à parole d’Évangile.

    On peut être rescapé d’Auschwitz et être con comme un balai, et se le faire dire en face si on l’ouvre pour dire des énormités.

    De nos jours, avec la pensée gauchiste débile, il faudrait sanctifier les individus sous prétexte qu’ils ont été victimes de quelque chose: ils auraient raison sur tout et leur avis ferait autorité absolue pour cette seule raison. « Tu n’as pas le droit de le contredire car il est handicapé et tu vas le blesser ». L compassion n’a rien à voir avec la raison

    On retrouve la débile antienne gauchiste « dis-moi d’où tu parles, et je jugerais si tu as raison ou tort. Ce n’est plus l’examen de l’assertion en soi qui détermine si elle est vraie ou fausse, mais la qualité de celui qui l’émet: le sommet de la crétinerie.

    Il a fallu des siècles de philosophie pour définir la rationalité et la vérité objective (qui ne dépend justement pas de la source qui l’énonce) et sortir de ce genre de sophisme, les crétins gauchistes nous y replongent en l’espace de quelques années.

  3. PacoPaco Post author

    En fait, j’avais mis au second plan le fait de l’ONU… C’est juste l’aplati que j’avais envie de salir avec ma plume, après ses propos sur Michèle Bachellet. Ce minus mériterait une bonne correction à l’ancienne. le pif, les dents et re le pif !

  4. PacoPaco Post author

    Mais je partage en gros le message de Christine. l’ONU, l’OTAN, l’ANUS, ils veulent se mêler de tout, sans même qu’on ne les appelle ! Font chier tiens !

  5. AvatarConan

    Me demande si les gens de l’ONU de meldeuze ont vu la gars en fauteuil roulant se faire gazer et regazer à 5cms des yeux et des narines ???!!!!
    L’Agence France Pute pourrait elle communiquer l’identité et l’adresse de ce roi des enfoirés de crs ????
    Qu’on l’envoie donc au Mistral à Grenoble !!!….

  6. AvatarSefini

    On ne peut que souhaiter que l’ ONU enquête sur les violences policières françaises.
    Ce sera la preuve du caractère dictatorial et anti-démocratique du gouvernement de l’autre saleté de l’Elysée, et un sérieux coup porté à sa légitimité.

  7. Avatarubersender

    Récuser la compétence d’une organisation internationale sous prétexte qu’elle s’occuperait de ce qui ne la regarde pas, et, pour ce faire, se ranger derrière les commentaires méprisants de l’infâme Aphathie visant Mme Michèle Bachelet, ex-opposante à Pinochet, il fallait oser. Que comptez-vous faire pour que la répression cesse : livrer des armes aux gilets jaunes ou signer une pétition à remettre à MM. Nunez et Castaner en pensant les émouvoir ?Uu

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Aucune organisation internationale ne peut se mêler de notre nation, qui a un peuple souverain, et qui est lui seul souverain, c’est notre constitution le reste n’est que blablatage de traîtres à la patrie. Cela n’empêche pas de se battre pour que les Macron castaner ne soient plus au pouvoir, et ça ça ne dépend pas de l’ONU heureusement ils seraient prêts à envoyer une armées pour nous soumettre et installer Macron au pouvoir ad vitam aeternam

  8. AvatarDorylée

    Les droits de l’homme de l’ONU présidés par l’Arabie Saoudite nous reproche notre irrespect des droits de l’Homme. Et pour les Droits de l’Enfance,si ils cherchent un président dans le même esprit, je leur conseille Fourniret…

Comments are closed.