Les familles portent plainte contre la France parce que nous ne rapatrions pas les enfants des djihadistes


Les familles portent plainte contre la France parce que nous ne rapatrions pas les enfants des djihadistes

Ben voyons.  Ça tombe de partout.

Plainte contre la France parce qu’un clandestin mineur est resté un certain temps dans la jungle de Calais. Et hop ! 15000 euros de dommages et intérêts pour préjudice moral  au clandestin.

http://resistancerepublicaine.eu/2019/03/01/la-france-condamnee-par-la-cedh-a-verser-15000-euros-a-un-migrant-mineur-pour-dommage-moral/

Et à présent ce sont les familles des enfants de djihadistes  qui portent plainte contre la France ! Ces enfants, amenés en Syrie ou en Irak par leurs parents ou nés là-bas de parents qui ont renié la France et qui les ont élevés dans la haine de la France et du mécréant.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/28/des-familles-d-enfants-de-djihadistes-francais-portent-plainte-contre-la-france_5429597_3210.html

Que reproche-t-on à l’Etat français ? Son « inaction » (sic !). Ils veulent donc pousser la France à « prendre ses responsabilités et protéger ses enfants d’un risque de famine et de mort imminente auxquels ils sont confrontés ».

Ils n’ont pas (encore) osé porter plainte au pénal, ils sont bien trop malins et trop pervers pour cela.

Ils se sont en effet adressés au Comité des droits de l’enfant de l’ONU, qui, comme tous les Comités de l’ONU n’a qu’un rôle de conseil et dont les conseils n’ont pas statutairement à être appliqués. Il n’empêche que le dit comité pourrait selon les avocats des familles de djihadistes pourrait exiger d’un Etat de prendre des mesures provisoires.

Il y aurait donc en tout 2500 enfants de 30 nationalités différentes dans les camps syriens, dont une centaine d’enfants. Macron a déjà dit qu’il était favorable à leur rapatriement, mais pour l’heure les enfants sont toujours là-bas…Pourtant, comme l’a dit Dupont-Aignan, les parents de ces enfants ne sont plus français, ils ont perdu tout droit d’être considérés comme des êtres humains. Leurs enfants ont donc perdu eux aussi la nationalité française. Que leurs familles aillent vivre avec eux en territoire musulman, eux qui n’ont pas su empêcher leurs enfants de devenir djihadistes !
http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/28/dupont-aignan-a-raison-aucun-djihadiste-ne-doit-revenir/

Parce que, si l’on en croit la veuve du frère Clain, ces enfants n’en ont de toutes manières pas fini avec l’islam :
« seulement qu’on me laisse pratiquer ma religion avec mes enfants. C’est ce que chaque musulman demande tout simplement »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Les familles portent plainte contre la France parce que nous ne rapatrions pas les enfants des djihadistes

  1. Avatarclairement

    Nos présidents au chaud dans nos palais nous ont rabaché qu’on était en guerre. Qu’ils décident d’appliquer le droit militaire !

  2. AvatarHellen

    Nous devrions tous porter plainte contre la France si ces enfants seront rapatriés…
    Il faudrait prévoir une pétition avec les signatures de tous ceux qui porteront plainte si jamais ils les font revenir…

    Les familles n’ont qu’à aller vivre là-bas au bled… et arrêter de pourrir la vie de la France et des Français…!

    1. Avatarjeanne

      Il faudrait prévoir une pétition, maintenant pour empêcher ces enfants et leurs parents et tous de venir ,ici .
      Ici , ce n’est pas chez eux !

  3. AvatarChristian

    Moi mon ex compagne s’est mise à fond dans cette religion de merde suite à la venue d’un putain de neveu qui après avoir épousé sa cousine germaine née en France est venu de l’Algérie 6 mois après ce mariage à 29 ans grâce à notre fameux regroupement familial…… et je me demande si je ne devrais pas porter pliante contre mon pays qui avec ses lois liberticides ne nous protège plus.

  4. AvatarSamia

    Mais dans quel monde de dingues vit-on ? Les choses évidentes ne le sont plus ! A se taper la tête contre les murs, tous les jours…

  5. Avatarjoseph

    une solution pratique il faut expulser tous ceux qui portent plainte contre leur «  »dit » » pays pour de tels motifs un point c’est tout. vlan du vent il y a un philosophe grec qui nous dit que » » la porte est ouverte » »

  6. AvatarAldo

    Pourquoi pas porter plainte contre ces familles pour alliance avec ennemis ,complicité terroriste, En 40 ils auraient tous été fusillés.. Je n’ai aucune pitié pour ces enfants futurs terroristes. Qu’ont les laisse crever avec leurs chiennes de mères. On n’aura pas a le faire ici le moment venu , nous qui avons perdu des proches dans les attentats nous ne le pardonneront jamais a ces bâtards disciples de islam. Nos martyres seront vengés .

  7. AvatarLULU LE GAULOIS

    IL FAUT FERMER NOS FRONTIERES A SES PERSONNES QUI VIENNENT VIVRE SUR NOTRE DOS, ET NE RESPECTENT PAS NOS LOIS
    ILS ONT DEMANDER LEURS INDEPENDANCE ET BIEN MAINTENANT QU’ILS SE DÉBROUILLENT

  8. Avatardmarie

    Au nom de toutes les victimes françaises de ces pourritures d’islamistes, comment peut-on avoir des états d’âme en ce qui concerne les rejetons de ces monstres ?
    Au nom de quelle jurisprudence devrions-nous être obligés de rapatrier et d’entretenir des familles qui ont fait le libre choix de quitter la France et de lutter contre notre société, nos coutumes, nos croyances ?
    S’ils avaient gagné, ils n’auraient eu de cesse que de nous anéantir définitivement.
    Ils ont perdu, ils veulent rentrer. Et dans quelques années, ce sont les enfants de ces monstres, que nous aurons logés et nourris, qui prendront la relève de leurs parents….
    Oui, il faut être complètement cinglés ou complices pour accepter le retour de ces assassins et de leurs familles.
    Ils ont fait un choix, qu’ils l’assument jusqu’au bout ! Qu’ils soient jugés là où ils ont péché.

  9. Avatarfrejusien

    je suggère l’expulsion de toutes les familles qui portent plainte, elles ont signé leur appartenance

  10. AvatarAmélie Poulain

    Le comble… Et qui paie les avocats en question ?

    On a déjà vu ça avec le père du Merah, que du culot.

    Marrant ils n’ont que cette phrase là à la bouche : « porter plainte » comme si la Justice était un jeu. La honte ils ne connaissent pas ?

    Ils devraient au contraire se faire tout petits avec profil bas car les Français sont, à juste titre, très très remontés.

    En 39-45 ils auraient eu intérêt à se cacher ou à quitter le pays.

    C’est toute la France qui devrait porter plainte.

  11. Avatardmarie

    Tant qu’il y aura des cons pour les écouter et les encourager, on n’en sortira pas ! Il faudrait déjà neutraliser les assoc de bien-pensants qui travaillent pour eux en leur supprimant les subsides payés sur l’argent des français.
    Mais ça ne risque pas d’arriver avec le pet zident que nous avons !

Comments are closed.